Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Livres électroniques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Livres électroniques   Sam 10 Déc 2011 - 11:51

Depuis deux ans, je ne lis que sur mes livres électroniques ( Sony et Kindle).
     Je ne vais pas m'étendre sur les avantages des livres électroniques qui sont bien connus. Possibilité, dans un petit appareil de moins de 200 grammes de télécharger 1000 ou 1500 livres.Choisir facilement la grandeur des lettres. Les livres s'ouvrent automatiquement à la page où l'on avait arrêté la lecture la dernière fois. Facilité de lecture grace à une"encre spéciale" qui ne fatigue pas les yeux comme sur un ordinateur etc..
  Il a été édité 65 de mes livres en papier. Mais j'ai toujours estimé que les prix de vente ( fixés par les éditeurs) étaient trop élevés. Je comprends parfaitement que les frais d'édition étant élevés, il est difficile de vendre des livres bon marché, mais le résultat est là: Il y a relativement peu de ventes de livres papier (si l'on tient compte des livres édités).
   J'attendais qu'un éditeur d'une nouvelle race, propose uniquement des livres à télécharger, ce qui permet des prix de vente beaucoup plus accessibles.
  Je n'en ai pas trouvé. Alors, j'ai créé mon propre site sur lequel, je ne propose que mes livres ( recueil de nouvelles, romans et pièces de théâtre au prix unique de 2,95 euros ( au lieu de 12 à 18 euros, mes livres papier)

   http://ebook.telechargement.free.fr/pas-cher/index.php

   Avant de télécharger un livre, il est possible d'en lire des extraits.
    Ne serait-ce que par curiosité, venait voir mon site, car je suis certain que dans un proche avenir, des éditeurs vont se spécialiser dans ce type de ventes de livres à télécharger.
    Bonne journée
    Aristée- Pierre Chocquet
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Sam 10 Déc 2011 - 13:25

En voilà une bonne nouvelle !! J'en profite pour mettre ce fil en avant, sous sceau "Annonce". Il pourra rester ainsi et même le temps passant, il restera facile à retrouver.

Il n'y a pas que les liseuses qui permettent la lecture de livres. Un ordinateur peut aussi être utilisé, avec des petits programmes spécifiques, tel Firefox et son extention eReader.

Comptes-tu accueillir d'autres écrivains ?
Revenir en haut Aller en bas
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: téléchargements de livres   Sam 10 Déc 2011 - 14:06

JoK a écrit:
En voilà une bonne nouvelle !! J'en profite pour mettre ce fil en avant, sous sceau "Annonce". Il pourra rester ainsi et même le temps passant, il restera facile à retrouver.

Il n'y a pas que les liseuses qui permettent la lecture de livres. Un ordinateur peut aussi être utilisé, avec des petits programmes spécifiques, tel Firefox et son extention eReader.

Comptes-tu accueillir d'autres écrivains ?

Non, je ne veux pas accueillir d'autres écrivains, car, si mes vielles connaisances juridiques ne sont pas obsolètes, je deviendrais commerçant, avec toutes les conséquences fiscales que cela entraine.
Mes connaissances en informatique sont limitées ( euphémisme) mais je crois que sur le plan de la commodité, du confort de lecture, les livres électroniques sont incontestablement supérieurs.
La grande Bibliothèque AMAZON, vend désormais plus de livres à télécharger que de livres papier. Je crois à l'arrivée prochaine de nouveaux éditeurs spécialisés.
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Sam 10 Déc 2011 - 14:35

Il est effectivement vrai que le volume des ventes numériques dépasse celui des livres format papier. Il n'en reste pas moins que ce marché est déjà pourri, dans le sens où les prix pratiqués ne se justifient en aucune manière, surtout si on y voit ajouté les verrous.
Amazon pour moi c'est "circulez, rien à voir". Les pratiques en œuvre ici sont directement copiées sur celles des industries multimédia, auxquelles je m'oppose frontalement.
À noter que je ne suis pas contre le progrès, mais contre les abus induits de ces progrès.
Revenir en haut Aller en bas
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Sam 10 Déc 2011 - 17:03

JoK a écrit:
Il est effectivement vrai que le volume des ventes numériques dépasse celui des livres format papier. Il n'en reste pas moins que ce marché est déjà pourri, dans le sens où les prix pratiqués ne se justifient en aucune manière, surtout si on y voit ajouté les verrous.
Amazon pour moi c'est "circulez, rien à voir". Les pratiques en œuvre ici sont directement copiées sur celles des industries multimédia, auxquelles je m'oppose frontalement.
À noter que je ne suis pas contre le progrès, mais contre les abus induits de ces progrès.

Je crois que l'explication des prix élevés, actuellement, pour les téléchargements est la suivante.
Les éditeurs sortent des livres papiers. Ils se sont bien rendus compte de l'avenir des livres à télécharger. Ils en vendent donc. Mais comme ils ne veulent pas faire concurrence à leurs livres papier, qui sont les mêmes, ils sont dans l'obligation de pratiquer des prix au téléchargement proches des livres papiers.
C'est pourquoi, j'ai parlé de nouveaux éditeurs qui ne passeront pas par le livre papier, et qui ne proposeront que des livres directement proposés au téléchargement.
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Dim 11 Déc 2011 - 1:06

Je comprends très bien tes arguments matériels concernant les avantages du livre électronique, aristée.
Sauf qu'un livre, c'est de l'affect.
Le poids d'un bouquin, l'odeur du papier et de l'encre, le minuscule bruit de la page tournée, le plaisir de découvrir des annotations dans un livre d'occasion, le geste de glisser son marque-page, le fait de pouvoir feuilleter, revenir sur un passage, corner une page, le maltraiter même, tout cela s'appelle un livre.
Quelque soit les arguments matérialistes, je refuse catégoriquement le livre électronique et je ne compte pas m'y mettre.
Je vais chez Gibert et j'achète, moins chers que les mots esclaves d'un écran, des vrais livres d'occasion.
Bon pour le budget, bon pour le moral.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Dim 11 Déc 2011 - 2:49

chinois Blue, tout pareil, un livre, ça se touche! Et lire sur un écran, quand c'est un peu long, je fatigue, alors que je peux dévorer un pavé en une journée.
Et une blibliothèque, c'est un lieu vivant. Je ne pourrais pas vivre sans mes bouquins autour de moi.

Les livres sont chers et ils vont encore augmenter, c'est vrai, mais est ce que l'électronique fera lire davantage, fera lire ceux qui ne lisent pas de toutes façons?
Revenir en haut Aller en bas
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Dim 11 Déc 2011 - 10:48

Tryskel a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Blue, tout pareil, un livre, ça se touche! Et lire sur un écran, quand c'est un peu long, je fatigue, alors que je peux dévorer un pavé en une journée.
Et une blibliothèque, c'est un lieu vivant. Je ne pourrais pas vivre sans mes bouquins autour de moi.

Les livres sont chers et ils vont encore augmenter, c'est vrai, mais est ce que l'électronique fera lire davantage, fera lire ceux qui ne lisent pas de toutes façons?

Je comprends parfaitement l'attachement que l'on peut avoir pour le livre en papier, la sensation tactile, l'odeur etc...Cependant, il est préférable pour émettre un jugement d'avoir eu l'expérience des deux techniques. Vous parlez de lire sur un écran. Il est évident que lire sur un ordinateur, fatigue la vue, est inconfortable. mais le livre électronique est très différent. Son " encre" spéciale, fait que sa lecture est identique à celle d'un livre papier, en ayant l'avantage de pouvoir grandir les caractères. Je lisais des livres en mettant des lunettes. Je peux lire sans, en agrandissant les lettres.
Ceci dit, comme je le disais au début, chacun ses goûts, et le livre en papier ne disparaitra jamais, et c'est bien comme cela. Si vous en avez la possibilité, lisez sans à priori un livre sur "une lisette" ( je n'aime pas ce néologisme, mais il semble s'imposer) et vous constaterez que s'il est plus impersonnel qu'un livre en papier, il présente de grandes qualités, indépendamment du prix pour les lecteurs assidus.
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Dim 11 Déc 2011 - 18:51

Je réfléchissais à ça, ce n'est pas un "jugement", c'est une façon d'être.
Je suis formée à une façon d'être dans laquelle le livre papier tient une grande place. Mon premier geste quand je cherche quelque chose c'est chercher le livre qui contient la réponse, l'ordi, la recherche électronique ne me sont pas "naturels", même si j'y ai de plus en plus recours.
Cette façon d'être est appellée à disparaître, dans quelques décennies et peut être avant, l'environnement sera électronique presse bouton, sauf pour quelques nostalgiques, ou retour sous forme de mode. J'ai vu le retour des vinyles dans les bacs à disques!

C'est une évolution, je ne la juge pas, mais ce n'est pas mon monde. C'est de la Science Fiction, qui devient de moins en moins fiction, or si j'aime la SF c'est justement parce qu'elle est "fiction".
Je ne peux m'empêcher de voir le monde tout électronique, tout tablette, et divers I machin comme froid et désincarné. Et que se passerait-il si l'indispensable énergie qui alimente ces machins (ils en sont gourmands) venait à se tarir? Un "vrai" livre, on peut toujours le lire à la bougie, même à la lumière du jour si le prix des bougies augmentait grandement pour cause de pénurie d'énergie.

Parmi les ouvrages de SF qui m'ont marquée, il y a:
Ravages de René Barjavel (une catastrophe sous forme de panne gigantesque prive un monde qui en dépent entièrement d'éléctricité)
et Farenheit 451 de Ray Brabury (un monde tout matériel où les livres sont interdits).
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Dim 11 Déc 2011 - 20:44

Le débat a lieu depuis quelques temps, mais c'est bien d'y consacrer un fil dédié.
Mais était-ce vraiment le but principal de ton post, Aristée ? N'était-ce pas plutôt :
Citation :
venait voir mon site

Personnellement, je suis également réfractaire aux livres électroniques pour le moment. Peut-être me plierai-je un jour à ce "progrès", mais ce n'est pas demain la veille. D'ailleurs j'évite soigneusement de proposer en version électronique les livres que j'édite.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ** [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Dim 11 Déc 2011 - 20:44

Les livres électroniques ne sont pas trop mon truc. Déjà parce que j'aime l'objet papier, ensuite parce que j'aime transporter le bouquin que je lis partout où je vais des fois qu'une fenêtre me permettrait d'y plonger un peu, beaucoup, passionnément, et enfin, parce que je privilégie par choix la bibliothèque faite d'étagères archi surchargées et que je me promets de continuer à faire souffrir sous le poids des livres, quitte à les entasser à côté.

Il m'arrive de lire sur écran quelques rares ouvrages que je n'aurais pas songé à m'acheter mais sur lesquels je tombe en arrêt parce qu'ils sont exceptionnels. Il s'agit principalement de philosophes. Mais je ne suis pas une accro à la lecture sur écran, vraiment pas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aristée
Dard-d'Art
avatar

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Dim 11 Déc 2011 - 21:07

Romane a écrit:
Les livres électroniques ne sont pas trop mon truc. Déjà parce que j'aime l'objet papier, ensuite parce que j'aime transporter le bouquin que je lis partout où je vais des fois qu'une fenêtre me permettrait d'y plonger un peu, beaucoup, passionnément, et enfin, parce que je privilégie par choix la bibliothèque faite d'étagères archi surchargées et que je me promets de continuer à faire souffrir sous le poids des livres, quitte à les entasser à côté.

Il m'arrive de lire sur écran quelques rares ouvrages que je n'aurais pas songé à m'acheter mais sur lesquels je tombe en arrêt parce qu'ils sont exceptionnels. Il s'agit principalement de philosophes. Mais je ne suis pas une accro à la lecture sur écran, vraiment pas.


Comme je l'ai écrit ci dessus, je comprends parfaitement que l'on reste attaché au livre papier. C'est d'ailleurs le cas de Marie, qui est fidèle à ses livres, bien qu'ayant lu un documentaire sur l'Egypte, sur l'un de mes livres électroniques, et reconnu "que ce n'était pas mal". En revanche, Romane, il ne faut pas assimiler la lecture d'un livre électronique à la lecture sur un écran d'ordinateur.
Moi non plus, je ne peux lire trop longtemps sur mon écran. En revanche, je lis deux heures et plus, un bouquin sur mon livre électronique, sans fatigue des yeux.
J'ai plutôt l'âge du conservatisme, tu le sais, pourtant j'ai été immédiatement conquis par cette nouveauté, il y a deux ans déjà.
Et puis, pourquoi le cacher? Pouvoir lire des oeuvres célèbres tombées dans le domaine public, après les avoir téléchargés gratuitement, ce n'est pas désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Dim 11 Déc 2011 - 21:10

Oui, certes, c'est ce que je viens d'écrire dans mon précédent message : Il m'arrive de lire sur écran quelques rares ouvrages que je n'aurais pas songé à m'acheter mais sur lesquels je tombe en arrêt parce qu'ils sont exceptionnels. Il s'agit principalement de philosophes.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Livres électroniques   Mer 14 Déc 2011 - 18:53


"Au lieu de craindre la révolution numérique, nous ferions sans doute mieux de rassembler nos forces pour tenter de la sauver. en effet, malgrè les fascinantes possibilités technologiques qui s'offrent à nous désormais, la manière dont l'économie numérique se met en place à travers ses supports laisse craindre le pire.
Les liseuses et autres tablettes tactiles s'apparentent à de véritables machines de guerre destinées à assurer aux compagnies qui les fabriquent le monopole de la diffusion.

C'est la contre révolution en marche: l'expansion du marché des liseuses promeut pour l'instant l'apothéose des géants assurant non seulement leur conception et leur distribution mais aussi la diffusion des "produits culturels" qu'elles permettent de "consommer".
C'est ainsi que les tablettes tactiles d'Apple enferment leurs utilisateurs dans un espace économique totalement contrôlé via le logiciel i'Tunes.
Lorsque les éditeurs relevant le défi technologique, développent des applications spécifiques à leurs livres (bookapps) Apple récupère de la même façon 30% de commission de vente. Faut-il s'y soumettre?
C'est l'option retenue par Hachette qui, lors de la dernière rentrée littéraire 2011, a indiqué pour ses livres: "Déjà disponible sur iPad". Les libraires, condamnés d'avance s'en sont vivement émus. le PDG d'hachette, Arnaud Nourry a du rédiger à leur adresse un message d'excuses...

Mais de quelles autres options dispose t-on? Amazon qui fut d'abord une librairie en ligne, a lancé en Octobre 2011 sa liseuse Kindle en France qui interdit d'aller ailleurs que... sur Amazon. En réponse la FNAC a lancé presque immédiatement sa propre liseuse, Kobo, sur le même principe.
Combat de titan, mortel ennui: pendant qu'ils s'affrontent, ces colosses foulent aux pieds tout le tissu socioprofessionnel qui a fait vivre la littérature, et empêchent les nouvelles générations d'inventer des manières inédites de lire et d'écrire, désarticulant les textes et jouant du multimédia et du coopératif.
Ainsi, les modèles économiques ultralibèraux, loin de l'encourager, confisquent-ils la révolution numérique. Aux utilisateurs de montrer qu'ils y tiennent, la liberté n'est pas une option."

Maxime Rover: Vers la fin du papier.
Article dans Marianne du 10/12/11
Dernier paragraphe: Liberté, où lire ton nom?

Toute bonne idée (et les tablettes de lecture peuvent en être une) est détournée et récupérée à des fins commerciales. l'expression "produits culturels" me fait frémir, la culture n'est pas une marchandise. Et les choix? Déjà que les éditeurs (à part quelques petits courageux) ne prennent aucun risque en ne publiant que du bankable signé d'un nom qui fera vendre sans souci de la qualité, les éditeurs et diffuseurs électroniques choisiront encore plus du vendable sans risque, du tombé dans le domaine public pour ne pas payer de droits d'auteur...

Et les bibliothèques? Elles vont aligner des tablettes sur leurs rayonnages? Avec quel financement? Et le chercheur qui veut du pointu mais court, il devra acheter mille bouquins d'un coup? Et quand la tablette est lue en entier, elle est effaçable et rechargeable avec d'autres textes? Techiquemnet ça doit être possible, mais ils ne le feront pas, il faut faire acheter le "produit", peu importe son contenu!

Et, franchement, vous voyez beaucoup de gens dans l'espace public qui lisent sur tablettes?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livres électroniques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Livres électroniques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres électroniques gratuits tous formats
» Les livres " numériques "
» livres électroniques de patrons de crochet gratuit !
» livres électroniques de tricots gratuits ! (en anglais)
» Combien de livres lisez-vous en même temps?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Edition-
Sauter vers: