Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Précarité, RSA, intérim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Jeu 15 Déc 2011 - 22:05

On m'a expliqué que le 4 ième jour de carence ne serait pas mis en place pour les privés ?!

Dans tous les cas, le mois dernier j'ai été en arrêt maladie pendant 7 jours. Des soucis d'hernie discale pour lesquels j'ai du faire des examens. Bref ! A la fin du mois, j'ai du aller voire la comptable du boulot. J'ai été si rarement en arrêt maladie que j'avais besoin qu'elle m'explique les 240 euros en moins sur ma fiche de paie. Elle m'a expliqué que sur les 7 jours ne comptait pas le jour de repos ou dimanche (je sais plus zut !), ils se basaient donc sur 6 jours. Sur les 6 jours il y a donc les jours de carence et le reste c'est la sécu qui rembourse sur la base des 3 jours restants (et encore je ne sais pas à hauteur de quoi et de combien). La note est salée sachant qu'en plus il y a eu certains frais à avancer !

240 euros sur un salaire de 30 heures !!!!! J'ai cru que j'allais tomber raide morte ! Et qu'encore mon mari a des revenus et que chance, ce mois-là nous avions le versement de la première moitié de notre 13ième mois !

J'imagine même pas les gens qui vivent seuls !

"Travailler plus pour gagner plus !" si je sors ça à mon patron ... il sera à deux doigts de me virer !
Déjà, sur quasiment tous les contrats de la boite il n'y a que les cadres au-delà de 30 heures. Ensuite nous avons quasiment tous un profil d' "agent polyvalent avec un "éventuellement des dimanche travaillés".

J'ai commencé hôtesse de caisse. Sur la ligne de caisse on vous bride le nombre d'heures en plus : pas plus de 3h et récupérables SVP. On vous donne des horaires "indicatives"... quand il n'y a personne au magasin on vous renvoie chez vous sans rien vous demander. Du coup, ça leur fait des horaires sous le coude et un autre jour, alors que vous deviez finir on vous demande de rester parce que tu dois des heures !
Si vraiment il y a trop de filles et pas assez de monde, on vous envoie comme petit boy de renfort dans le magasin. Et si ça ne vous va pas et que vous le faites savoir, on sera "punies" : c'est à dire qu'à tous les coups vous pourrez être sûr que c'est vous qu'on enverra à la tache.

Hôtesse de caisse... mais ne pas oublier "agent polyvalent" s'il vous plait. Eh oui ! Comme le Boss n'embauche pas autant de personnel que ce qu'il en faudrait réellement "les agents polyvalents " sont là pour ça : boucher les trous quand ça coince. Je me suis ni plus ni moins retrouvée au bar/cafette pour dresser les tables, servir les clients, débarrasser, nettoyer, dresser les tables, la plonge et j'en passe ! Autant dire "serveuse" !!! Et quand le rush est fini, tu retournes à ta place "en caisse" !

Idem pour la boulangerie. On a commencé entre caisse et cafette à me faire aller faire les pauses en boulangerie. 5 minutes de formation et démerde -toi ! Puis les remplacements congés !
Mon emploi du temps de la journée se divisait sur pôles : caisse, cafette, boulangerie. Et quand les congés arrivaient mes semaines étaient partagées entre ces postes.
Mais comme tu veux bosser heing et qu'en plus tu es polyvalent (n'oublions pas ça oh non !) on vient te chercher à ta caisse alors qu'il fait nuit qu' il souffle un vent de folie , on te tend un sac poubelle et on t'explique qu'il faut que tu ramasses à la main toutes les merdes qui sont sur le parking !!! et comme bien sûr "tu as toujours envie de bosser eh bien tant qu'à faire tu iras nettoyer les toilettes publiques du magasin parce que quelqu'un s'est amusé à badigeonner les murs !!!!

"Bosser plus et gagner plus"... d'accord avec ça ! Mais est-ce que ça se passe comme ça ? Bosser plus oui ! Bien sûr que oui !
On te convoque au bureau et on t'explique que vous êtes 4 à pouvoir gérer normalement la boulangerie : le chef, sa remplaçante, moi et ma collègue d'équipe. On te dit que le magasin va ouvrir les dimanche sur 3 mois de l'été... mais que la remplaçante ne veut pas bosser les dimanche, ta collègue non plus, que ton chef peut pas tout se taper tout seul et qu'il ne reste que toi. Je lui ai bien expliqué que j'avais des enfants, dont un que je ne voyais que deux week-end par mois, qu'en bossant le samedi et le dimanche eh bien je ne la verrais pour ainsi dire pas... et là il te répond " c'est vraiment sur la base du volontariat Carole mais en même temps votre chef ne peut pas faire seul toute la saison... en même temps vous savez... si vous refusez... j'arriverais bien à vous persuader qu'il est plus raisonnable d'y participer "volontairement" !".
J'ai donc fait cette moitié des dimanche de la saison avec mon chef , sans être mieux formée puisque les dimanche tu te démerdes pour tout faire... cuire... mettre en place... servir les clients...etc... . La semaine on ne me faisait cadeau de rien parce que j'avais bossée les dimanche et "gagner plus ?" une journée normale avec 2% en plus !!! Quelle fortune !!!!
"Bosser plus !!!!" avec le même temps de travail, je ne compte plus les taches qu'on nous rajoute toutes les semaines ! Nous en sommes à un point où il faudrait une personne de plus pour tenir la caisse et nous permettre de suivre sur la production... mais non ! Et on m'envoie encore en renfort sur le bar/cafette !!!!!!
"Travailler plus et gagner plus" il n'y a pas plus impliquée que moi dans mon travail, il y a peu j'ai eu une discussion avec mon chef sur plusieurs points:
- "il faudrait former une des deux filles en place sur la boulangerie. Si celle qui te remplace (et qui remplace tous les cadres du magasin) ne peut pas pour X raisons te remplacer, que tu ais un soucis... comment fait-on ? ça peut arriver et là c'est la cata !!!".
On m'a répondu "déjà qu'on (le chef et le patron) n'avait pas confiance pour te faire faire les dimanche de la saison (on te le dit après heing!) tu n'imagine spas qu'on va te former à me remplacer ! De plus il n'y a qu'une personne habilitée à me remplacer, ce n'est pas toi en tout cas !!".
JE CROIS RÊVER !!! En gros , restes à ta place on t'a pas sonné ! T'es une petite employée et tu restes à ta place !!
Je n'ai rien dit parce que j'étais franchement vénère !!! J'ai dit OK ! Je viens pour bosser et faire MON boulot ! Ok ! Pas de soucis !
Quelques jours après, on m'apprend que mon chef doit prendre un jour de repos par trimestre. Ce qui ne me gêne en rien très sincèrement. Sauf, que j’apprends par des bruits de couloirs que c'est moi et ma collègue qui devrons nous organiser pour le remplacer et que ce jour-là mon chef fait aussi une permanence au "trad" (boucherie, crèmerie et fromage, traiteur et poisson !!!!!!). Bé voyons ! Lever à 4 heures du mat et le trad pour le remplacer !
Je me suis fait confirmer ça par mon chef, en expliquant déjà qu'il aurait été plus habile de nous en parler directement dans ce cas. J'ai refusé ! Bé oui j'ai refusé ! Parce que si l'on ne me faisait pas confiance pour les dimanche et qu'en plus nous n'étions pas habilité à le remplacer , je ne voyais pas pourquoi on viendrait nous chercher pour ça ! De plus ! Non merci! Le trad j'en veux pas !!!! J'ai jamais voulu être bouchère, poissonnière ou crémière !!!! Autrement du boulot j'en trouverai peut-être ! Non ?
Le chef l'a pris en plein dans son orgueil de chef ! Eh oui ! Il s'est braqué sur moi et a décidé que ce serait moi et personne d'autre ! Ben voyons !!!
Une , deux , trois discussions ont suivies... ça n'a rien donné ! Je suis allée voire mon directeur. Je lui ai tout expliqué de la même façon.... sa réponse ? " Carole, je vous ai bien entendue... je ferais la synthèse de tout ça... si je peux éviter de vous emmerder... j'éviterai... si je n'ai pas le choix... nous en reparlerons. Mais... (il faut toujours ce mais qui tue ! bah voui !) n'oubliez ce qu'attend votre patron de vous et qui vous verse votre salaire tous les mois !"
Autant dire que là j'étais FURYNX !!!! oh pétard !!! mais... (moi aussi j'ai un mais) "je n'oublie pas non plus que tout travail mérite salaire... qu'à la preuve du contraire c'est bien ce que je fais sur mon lieu de travail... et ... j'espère simplement que nous n'aurons pas à en reparler avec tout le respect que je vous dois !" (me suis mordue la langue pour pas dire AMEN ! la vache !" ).

9h 17h00 : c'est le style d'horaires que nous avons en boulangerie les deux jours avant les fêtes et ceux qui suivent... sans te parler du rythme avec lequel nous allons bosser toute la semaine... ah on nous a supprimé pour le coup et durant 3 semaines notre jour de repos ! Cerise sur le gâteau ! Bé voui ! Faut quand même être sûr que tu as vraiment envie de bosser plus ! : On commence l'année , le 2 janvier avec un inventaire à 4 heures du matin et comme c'est mon jour de repos et que ma collègue bosse, plutot que de la faire épauler par quelqu'un qui bossera ce jour-là eh bien "esprit d'équipe oblige !" tu finiras ta journée à 13h !

Voilàààà ! "Bonnes et heureuses fêtes !!!!! "

Pour le RSA et tout le tralala: je connaissais des personnes qui profitaient et vivaient très très très bien du système et qui bossaient au noir à côté.. Ils avaient tous les avantages et même moi en bossant et en ayant des gosses je ne pouvais pas me permettre d'offrir (par exemple) des soins médicaux comme ils avaient ! Et ceux qui en avaient vraiment besoin heing !!


Je parlais , il y a peu d'un article que nous avons eu sur notre presse locale "l'indépendant" il y a quelques mois, je ne le retrouve pas mais en voici un qui est parlant aussi.: http://www.nationspresse.info/?p=130444

Y'a des gens qui bossent au SMIC ... des gens qui bossent et qui "vivent" en-dessous du seuil de pauvreté !!!!!!

M'en vais respirer té ! Cauchemard
Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Ven 16 Déc 2011 - 1:22

Ton témoignage est tout à fait édifiant.
Mais je connais des gens au RSA qui ne profite pas du tout, mais alors pas du tout, d'un système où on leur fait sentir de plus en plus qu'on leur fait l'aumône, et qui ont bien du mal à vivre, par ailleurs. Ce n'est pas très marrant d'être démuni, non que ce soit honteux d'être pauvre (encore qu'en ce moment, on essaie bien de rendre honteux les gens qui n'ont pas le moyens de se payer une rolex, les sagouins !) mais parce qu'on ne peut pas faire grand chose sans toit sur la tête et repas chaud, et pire encore sans espoir d'avenir et d'amélioration.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Ven 16 Déc 2011 - 10:13

blue note a écrit:
Ton témoignage est tout à fait édifiant.
Mais je connais des gens au RSA qui ne profite pas du tout, mais alors pas du tout, d'un système où on leur fait sentir de plus en plus qu'on leur fait l'aumône, et qui ont bien du mal à vivre, par ailleurs. Ce n'est pas très marrant d'être démuni, non que ce soit honteux d'être pauvre (encore qu'en ce moment, on essaie bien de rendre honteux les gens qui n'ont pas le moyens de se payer une rolex, les sagouins !) mais parce qu'on ne peut pas faire grand chose sans toit sur la tête et repas chaud, et pire encore sans espoir d'avenir et d'amélioration.

C'est vrai et je suis tout à fait d'accord avec toi et ... j'ai connu tout ça aussi.
C'est bien pour ça que je souligne au passage ceux qui en profitent. Ils vivent cela très bien et te sortiront toujours des excuses de leur chapeau pour garder bonne conscience.

Il y a des gens bien sûr qui ne demandent pas ça et qui en ont besoin. Quand tu as un boulot, pas la peine de rêver, tu n'auras aucune aide. Le fait d'avoir un BOULOT est suffisant.
Pour ceux qui veulent s'en sortir, se maintenir à peine la tête hors de l'eau eh bien le système te dit que dans ce cas "tu n'es pas dans la caca " et qu'on peut t'aider qui si tu as vraiment le nez dedans.Autrement dit, tant que tu continueras à te débattre on ne t'aidera pas ! Et ils se fichent royalement de ton cas, il faut que tu rentres dans les cases !
On aide pas non plus les gens qui se retrouvent entre deux et qui ne veulent pas plonger et se retrouver dans l’assistanat et la dépendance. Il n'y a aucun tremplin de secours provisoire d'envisageable, ni d'envisagé.
Alors le système t'explique clairement, qu'on ne t'aidera que si tu décides de plonger et de baisser les bras. Il faut toucher le fond ! Point barre !
Pour quelqu'un comme moi, c'est révoltant et choquant !

Les aides tu ne les as que si tu vas mendier aux portes de.... et de... . Je sais ce que c'est de pas pouvoir se nourrir pendant des mois pour faire manger 4 patates à ses gamins , d'avoir le noeud au ventre et de rien dire parce que tu flippes que quelqu'un s'amuse à dénoncer ça et qu'on t'enlève tes gosses. Tu vas cogner aux portes de la mairie pour avoir le droit d'avoir le panier distribué toutes les semaines dans un local. Tu vas cogner aux portes du conseil général pour supplier toutes les aides et qu'encore les assistantes sociales ne te disent pas tout ce à quoi tu as droit : des aides pour habiller tes gosses etc... . Tu passes ton temps à demander des aides "exceptionnelles" pour pouvoir aller faire 4 courses... et pendant ce temps là on t'explique qu'on ne t'aidera pas pour ton loyer ou autre parce que tu n'es en retard d'aucun loyer et qu'ils ne sont pas là pour t'éviter d'être dans la caca ! Il faut y être et là on t'aidera !

LA RSA et Cie, ça prend des mois avant d'être effectif et de pouvoir en bénéficier ! Des mois pendant lesquels : tu n'as rien !! Les dossiers te reviennent avec le tampon "incomplet" alors que tu as tout rempli avec une assistante sociale, il manque toujours le papier de tel ou tel organisme qui met en plus des mois à te parvenir alors qu'ils savent très bien pour quel dossier c'est. Tu fais quoi pendant ces mois ?? Parce que dès tes premiers retards de paiement les organismes ne rigolent plus du tout, dès le premier mois ils te harcèlent par courrier et te menacent de ci ou ça si la mensualité n'est pas régularisée sous quinzaine (en général).
Je ne me suis pas donné le temps d'en bénéficier, j'ai remué ciel et terre sans les attendre. Bien mérité ou chance j'ai commencé par trouver du boulot par intérim. J'ai du les harceler tous les jours pour avoir des missions sans relâche et j'ai exploité ce filon pour trouver mon job pourri à l'année.

Au passage, le boulot d'intérim c'est encore pire que d'être employé à l'année.

J'ai l'exemple d'un couple qui vit actuellement avec 250 euros d'allocation jeune enfant par mois.
Lui s'est retrouvé dans une embrouille qui a de plus en plus lieu sur la région, c'est à dire que lorsqu'un patron en a marre de toi et qu'il aimerait te virer, il ne te vire pas. Il envoie un pote d'une autre boite te faire une proposition pour un poste. Tu démissionnes pour un job mieux et pendant la période d'essai, le pote te vire en te disant que tu ne fais pas l'affaire.
Tu n'as pas le droit au chômage et quand bien même tu as 3 mois de carence ! Soit 3 mois sans rien dans ce cas !
Elle, elle a fini ses droits au chômage, y'a pas de boulot sur la région et quand tu postules pour un emploi c'est le monde à l'envers : bienvenue sur Mars !

Si t'assures trop pendant ton entretien et que tu montres que tu as vraiment envie de bosser tu éveilles les soupçons. Bah voui ! Parce que maintenant quand les gens postulent, en général, ils ne veulent pas trop bosser, pas se lever trot tôt, pas être trop loin etc... et pour le coup "tu n'es pas normale" . Et si tu acceptes de postuler même pour des ménages, on te refuse la place parce qu’apparemment ils ne comprennent pas qu'une personne tout ce qui a de normal, avec des bagages sur son cv puisse vouloir bosser à tout prix jusqu'à se rabaisser à faire des ménages ! On te dévisage et on te fait comprendre là encore que ce n'est que pour une certaine catégorie de personnes " à la peau bronzée" si possible et serait le mieux !

JE RÊVE !!!!!

250 euros par mois avec un bébé.... ils en sont là ! Ils m'évoquent à peine la possibilité de pouvoir enfin avoir une aide EXCEPTIONNELLE du conseil général... mais quand ?... Le dossier de RSA est en stand by depuis des mois à cause d'un papier qu'ils attendent encore... ils viennent de remplir un dossier avec l'assistante sociale de la mairie pour avoir le droit d'aller aux restos du coeur !
Ils répondent à des annonces pour des emplois.... maintenant on ne vous répond plus... et la seule chose qu'ils avaient à la bouche c'était "on a l'impression de ne plus exister, d'être oubliés.... invisibles !"





Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Ven 16 Déc 2011 - 13:33

Consternée par ton témoignage, K. Ces enfoirés mériteraient de se casser la gueule et de redescendre de leur piédestal vite fait bien fait. Bien que nous en ayons causé toutes les deux l'autre soir, je dois dire que ma colère est remontée en flèche en lisant ce matin ici...

Pour l'instant, j'ai trop peu de mots ou plutôt ils se bousculent trop pour me permettre de les mettre en ordre, mais je n'en pense pas moins. Ce qui me vient à l'esprit en priorité, c'est le mot "piège".
C'est bien ça, ils font le piège autour des salariés, ces enfoirés.
Faudrait pouvoir claquer la porte.

La vie contre leurs conneries.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Sam 17 Déc 2011 - 0:57

Révoltée aussi par ce témoignage. Grosse colère envers un système qui a complétement déraillé.
J'ai vu hélas de telles situations.
J'ai eu la chance, quand je faisais des petits boulots, d'être dans une période favorable. En intérim, j'ai très très bien gagné ma vie. Mais il n'y avait pas de crise à l'époque, du moins pas de grosse crise, et j'avais toujours des missions.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Précarité, RSA, intérim   Sam 17 Déc 2011 - 12:25

Voui Blue note, en Intérim on gagne assez bien sa vie "quand ça marche" et que tu as des missions. Je connais d'autres gens qui vivent très très bien de cela et qui ne donneraient rien pour passer salariés.

A la fin de chaque missions , tu as les primes de fin de mission, si tu as 4 missions dans le mois , sûr que ça arrondi bien les mois. En revanche, tu n'es sûr de rien... tu ne sais jamais ce que tu vas faire ou pas, si tu vas avoir des missions ou pas, ni dans quoi.

Ce qu'il y a de bien dans ce procédé, c'est que (en tout cas dans l'agence où j'étais) le cumul du temps travaillé chez eux t'apporte des avantages pour palier à la sécurité que tu n'as pas avec un emploi à l'année. Ils se portent garant pour des crédits voiture (pour aller bosser) , pour les histoires de cautions qu'on te demande pour la location d'un logement etc.. etc... . En prime, si tu es inscrit aux assedics, ils font des déductions des versements selon ce que tu as travaillé. Tu actualises tous les mois ta situation en leur envoyant tes fiches de paie.

Bien que cela soit une assez bonne réponse face à la demande qu'il peut y avoir : un patron a besoin d'être dépanné ou de renfort ... paf ! L'agence est là et plus de soucis dans l'heure qui suit... je pense que cela vient maintenant polluer le système et nourrir un peu plus le mauvais esprit des patrons. A savoir, j'ai besoin - j'ai - je prends comme je veux - et quand j'ai plus besoin je jette. Et l'on se fiche un peu de la qualité du travail car il faut être honnête quand tu arrives dans une boite pour une semaine tu n'es pas formée de la même façon ... on sait que tu n'es là que provisoirement.
Les employés à l'année subissent quelque part cette mentalité. Les intérims refusent très très rarement les tâches qu'on leur demande même si elles ne correspondent pas entièrement à la mission donnée. Les 3/4 des intérims espèrent trouver un travail à l'année au bout de ces missions. Question polyvalence, faut s'accrocher. Dans un hypermarché,je me suis retrouvée à la poissonnerie, au service fruits et légumes, traiteur et fromage. Les employés à l'année et les chefs se déchargent de toutes les tâches ingrates. Tant qu'à faire ! heing ! C'est plus difficile pour l'intérim de faire valoir quoi que ce soit, l'épée Damoclès qu'on te met au-dessus de la tête est très simple : le rapport à l'agence d'intérim. Et comme aucun intérimaire ne souhaite voire ses missions diminuer, ou encore se faire virer : il l'écrase ! point barre !

La boite où je suis travaille avec des intérimaires. C'est comme ça que j'y ai mis un pied. Il n'y a qu'un secteur qui bénéficie réellement de "cette aide" c'est la ligne de caisse. Sur tout le reste tu peux courir parce qu'un intérim ça coûte plus cher !

Hier, je me suis encore pris la tête (façon de dire) avec mon chef. Eh oui ! Monsieur me speedait à mon arrivée parce qu'il y avait du monde à craquer dans le magasin.
Il était content ! " allez Carole ! vite vite ! y'a du monde ! et puis j'espère que vous êtes prêtes pour ces 3 semaines, parce qu'il va falloir cravacher !".
Je l'ai regardé et je lui ai dit " tu sais ! Qu'il y ai plus de monde ou pas ça ne change rien à mon salaire ! On fera ce qu'on peut faire parce que moi j'ai pas encore des bras en plus qui poussent ! En revanche... je te comprends très bien... tu es payé pour faire du chiffre en plus ! Je trouve ça bien qu'on reconnaisse qu'on participe à ça et que tu n'es pas tout seul ! T'inquiète ! y'a du monde ! T'auras une belle prime à la fin de l'année !! " et j'ai rigolé.
Eh oui ! Parce que les primes de rendements c'est que pour les chefs dans notre boite !!! C'est pas génial ça !!!

mdr

Des situations et des cas il y en a, TROP !!! Notre système part complètement en virgule ! Le soucis c'est que tout est fait d'une façon ou d'une autre, dans un sens ou un autre, pour que tu n'y échappes pas. On t'étrangle de tous les côtés, les impôts, les taxes les ci les mi ... rien que les prix me font sortir les yeux des orbites , parce que imagines que la grande majorité des prix en euros sont quasi les mêmes que ceux qui étaient affichés en Franc. La petite valeur a simplement changée à côté... je te laisse faire le savant calcul !!!

J'ai discuté avec le vigile du magasin, il est flippé. Les vols augmentent, les vols de tous genres y compris et surtout la nourriture. Les pics qu'il constatait s'étalent sur l'année entière avec une explosion en périodes de fêtes ! Ils ont renforcées les équipes de surveillance. Il faut savoir qu'en plus notre patron surveille plus les employés que les clients. Il matte nos moindres faits et gestes (le moindre je t'assure) et aux dernières nouvelles que j'ai eu , il a fait installer un système pour nous surveiller depuis son téléphone quand il est absent de son bureau qui ressemble à un magasin de TV à lui tout seul.

Je suis de plus horrifiée par cette société. Les clients me parlent et se confient... dernièrement une cliente est venue s’excuser de ne pas être venue me voire pour acheter son pain. Elle n'avait plus un sou pour se le payer et pendant des jours elle a dû récolter des petites pièces ici ou là pour obtenir ses 0,50 euros. Elle s'est excusée encore avec les larmes aux yeux en déposant toute sa ferraille sur le comptoir.


Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Sam 17 Déc 2011 - 23:28

Je suis d'accord avec ce que tu dis, KRoll, les prix ont fini par passer des francs aux euros sans changement, à par la valeur. Ce que j'achetais 100 francs avant, ce qui était déjà une belle somme, vaut maintenant 100 euros, et on ne considère plus cela comme un prix extravagant. Sauf que mon salaire n'est pas passé des francs aux euros.
Je me rappelle fort bien que quand j'ai quitté le privé pour passer à la fonction publique, on m'a regardé bizarrement. Je gagnais très bien ma vie en intérim, j'enchainais les missions et on m'avait embauchée en CDI pour une belle somme. 10000 francs en 1989, c'était un très bon salaire. J'ai mis des années en tant que fonctionnaire à rattraper un tel salaire, mais c'est le métier que j'avais choisi et on pouvait parler de vocation, donc gagner moins ne me préoccupait pas.
Je gagne un confortable salaire parait-il, alors comment expliquer que je ne m'achète plus des produits de beauté de grande marque ? Bon, je préfère maintenant les produits bio, que je trouve à prix très intéressants dans les salons et à la débrouillardise. Ni de lingerie de luxe ? Idem, j'ai trouvé mon bonheur chez Etam, super et pas exagéré en prix. Et je ne peux plus voyager et aller quelques jours au bord de la mer, c'est l'un ou l'autre. De même, j'achète des livres d'occasion chez Gibert Jeune, comme quand j'étais étudiante, et quasi plus rien à la Fnac ou en neuf. Et c'est tout à la débrouil et aux bons plans. J'ai des tonnes de bonnes adresses à Paris.
Mais bon, je suis contente de ce que j'ai, et en premier lieu un métier certes épuisant et difficile mais qui me plait et me permet de vivre comme je l'entends. Je n'ai pas des goûts de luxe, heureusement, ni en vêtements ni en bijoux ni en maquillage ou parfums... ma vraie danseuse, c'est , heu, la danse justement. C'est mon loisir principal, avec la lecture. Pour le reste, je m'arrange.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4714
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Dim 18 Déc 2011 - 18:05

Jeudi matin, à la compta.

Citation :
- Dis, on va être payé plus tôt ce mois-ci ?
- Oui, vers le 20.
- Ouf, avec Noël, ça sera mieux !
- Mais on n'est pas augmenté, hein, alors faudra compter serré...
- Mais siiiiiiiiiiii, y nous on dit qu'on aura une augmentation en janvier !
- Tu te fous de moi ! C'est parce que le SMIC augmente qu'ils sont obligés de nous augmenter, sinon, on aurait la valeur du point plus basse que le taux horaire du SMIC !
- Ah ? T'es sûre ?
- Ben oui, banane ! Tous ceux dont l'indice est inférieur à 301 vont l'avoir.
- Ah, ça va faire du bien !
- Toi, par exemple, ça va te faire net... environ 7 € par mois.
- C'est tout ? Pfffff ! Et le treizième mois, on pourra jamais l'avoir, vu qu'on n'est aucune à temps plein, pffffff, tu parles d'une motivation à bosser...
- Rhaaaaaaaa ! Là je m'étrangle ! ça n'a rien à voir ! Tu peux toucher le treizième mois proportionnellement à ton salaire, que tu sois à mi-temps, ou même moins !
- Même toutes celles qui sont pas titulaires ?
- Oui. A part toi, moi, et les chefs de services, il n'y que des contractuelles. Ah, non, le responsable des services techniques, il parait qu'il va être titularisé bientôt.
- Ben alors, pourquoi on l'a pas ?
- Ben parce que le maire veut pas nous le donner ! ! ! !
- Mais c'est dégueulasse, il a qu'à partager sa paye de maire avec nous ! Ou qu'y nous donne une prime, ça pourrait le faire ça, une prime, pour Noël, non ?
- Je préfèrerais qu'il partage sa paye de cadre avec nous (soupirs).
- Allez va, pendant qu'il réchauffera sa vieille graisse de Noël sous les tropiques tout seul comme un con, nous, on sucera nos pilons de poulets industriels devant la télé avec la marmaille qui se dispute les pétards dans les papillotes avec amour !
- Si tu les as, les papillotes, parce qu'on n'a pas encore commandé les colis pour les vieux, s'il faut, cette année, on l'aura même pas, le colis de Noël, vu les restrictions budgétaires.
- Tu rigoles ?
- Non, non, c'est pas sûr qu'on l'ai j'te dis !
- Ben merde alors, c'est pas terrible les conserves des vieux, mais les paniers sont jolis, me manquaient une corbeille pour ranger mon tricot...
- Demande-la au Père-Noël !
- T'es con ! Remarque, pourquoi pas, y savent jamais quoi m'offrir les petits, ça leur coûtera pas cher, ça...
- Allez, va, passe de bonnes fêtes !
- Salut, bonnes fêtes à toi aussi...

Qui a dit "les fonctionnaires sont des nantis" ? Cauchemard
Revenir en haut Aller en bas
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Dim 18 Déc 2011 - 20:44

Je me dis... Heureusement qu'on a un peu d'humour...

Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Lun 19 Déc 2011 - 0:39

On est même de plus en plus nantis.
Quand je suis entrée dans l'administration, on avait à Noël : un cadeau pour les célibataires, un cadeau pour les enfants, un arbre de noël avec buffet et animations. Le cadeau pour les célibataires a été supprimé, puis celui des enfants, puis il n'y a plus eu d'arbre de noël. Comme c'était pris sur le budget de l'arrondissement, et qu'il n'y a plus de budget pour ce genre de chose, tout a été supprimé.
Ah, je crois qu'ils distribuent encore des places de cirque pour les petits.
Pas de 13è mois, évidemment, mais des primes de fin d'années. Ca mettra du beurre dans les épinards. Disons que ça m'aidera à payer mes impôts, qui ont eu l'impolitesse d'augmenter, eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Lun 19 Déc 2011 - 10:59

LylaTsB a écrit:
Jeudi matin, à la compta.

Citation :
- Dis, on va être payé plus tôt ce mois-ci ?
- Oui, vers le 20.
- Ouf, avec Noël, ça sera mieux !
- Mais on n'est pas augmenté, hein, alors faudra compter serré...
- Mais siiiiiiiiiiii, y nous on dit qu'on aura une augmentation en janvier !
- Tu te fous de moi ! C'est parce que le SMIC augmente qu'ils sont obligés de nous augmenter, sinon, on aurait la valeur du point plus basse que le taux horaire du SMIC !
- Ah ? T'es sûre ?
- Ben oui, banane ! Tous ceux dont l'indice est inférieur à 301 vont l'avoir.
- Ah, ça va faire du bien !
- Toi, par exemple, ça va te faire net... environ 7 € par mois.
- C'est tout ? Pfffff ! Et le treizième mois, on pourra jamais l'avoir, vu qu'on n'est aucune à temps plein, pffffff, tu parles d'une motivation à bosser...
- Rhaaaaaaaa ! Là je m'étrangle ! ça n'a rien à voir ! Tu peux toucher le treizième mois proportionnellement à ton salaire, que tu sois à mi-temps, ou même moins !
- Même toutes celles qui sont pas titulaires ?
- Oui. A part toi, moi, et les chefs de services, il n'y que des contractuelles. Ah, non, le responsable des services techniques, il parait qu'il va être titularisé bientôt.
- Ben alors, pourquoi on l'a pas ?
- Ben parce que le maire veut pas nous le donner ! ! ! !
- Mais c'est dégueulasse, il a qu'à partager sa paye de maire avec nous ! Ou qu'y nous donne une prime, ça pourrait le faire ça, une prime, pour Noël, non ?
- Je préfèrerais qu'il partage sa paye de cadre avec nous (soupirs).
- Allez va, pendant qu'il réchauffera sa vieille graisse de Noël sous les tropiques tout seul comme un con, nous, on sucera nos pilons de poulets industriels devant la télé avec la marmaille qui se dispute les pétards dans les papillotes avec amour !
- Si tu les as, les papillotes, parce qu'on n'a pas encore commandé les colis pour les vieux, s'il faut, cette année, on l'aura même pas, le colis de Noël, vu les restrictions budgétaires.
- Tu rigoles ?
- Non, non, c'est pas sûr qu'on l'ai j'te dis !
- Ben merde alors, c'est pas terrible les conserves des vieux, mais les paniers sont jolis, me manquaient une corbeille pour ranger mon tricot...
- Demande-la au Père-Noël !
- T'es con ! Remarque, pourquoi pas, y savent jamais quoi m'offrir les petits, ça leur coûtera pas cher, ça...
- Allez, va, passe de bonnes fêtes !
- Salut, bonnes fêtes à toi aussi...

Qui a dit "les fonctionnaires sont des nantis" ? Cauchemard

Voui! j'ai entendu ça à la radio... le smic va augmenter pour COMPENSER la hausse des prix.... sur la balance ça ne fait pas encore le poids ! ... "compensons !" lol
Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Lun 19 Déc 2011 - 11:08

blue note a écrit:
On est même de plus en plus nantis.
Quand je suis entrée dans l'administration, on avait à Noël : un cadeau pour les célibataires, un cadeau pour les enfants, un arbre de noël avec buffet et animations. Le cadeau pour les célibataires a été supprimé, puis celui des enfants, puis il n'y a plus eu d'arbre de noël. Comme c'était pris sur le budget de l'arrondissement, et qu'il n'y a plus de budget pour ce genre de chose, tout a été supprimé.
Ah, je crois qu'ils distribuent encore des places de cirque pour les petits.
Pas de 13è mois, évidemment, mais des primes de fin d'années. Ca mettra du beurre dans les épinards. Disons que ça m'aidera à payer mes impôts, qui ont eu l'impolitesse d'augmenter, eux.

Je te rassure ! On n'en a pas non plus. Finie l'époque des spectacles et goûter de fin d'année pour nos enfants avec le cadeau du papa noyel ! Il n'y a plus rien si ce n'est une pause de 10 mn pour les employés qui travailleront à ce moment là et les inviter à venir trinquer le verre du "bonnes fêtes" avec 4 cacahuètes dans le bureau du patron.
Les chariots remplis qui font déborder la voiture de la femme du patron de cadeaux et les baluchons de chocolats papa noyel tout bien emballés dans le bureau du boss c'est pour les enfants des écoles à leurs gamins. Je pense que le nouveau Porsche Cayenne payé par la boite devrait suffire cette année ! mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Précarité, RSA? intérim   Lun 19 Déc 2011 - 13:10

Ne vous inquiétez pas, ça va s'arranger avec MARIE LE PEN, je l'ai entendue à la télévision. Elle a promis de s'occuper du chômage, du travail, de la rémunération, du pouvoir d'achat en taxant les produits chinois, de sauver l'industrie française et de beaucoup de choses.
De garder aussi, pour l'instant le nucléaire. Mais c'est dommage ce sera après Noël.
J'allais oublié, tous ces maux, selon elle, venaient de l'immigration. Elle n'a plus rien à leur offrir. Elle conseille les immigrants d'aller dans d'autre pays ?
En conclusion, je vous dirai que je me faisais, une fausse idée sur la justice sociale en France,
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Lun 19 Déc 2011 - 13:46

Tous les candidats promettent beaucoup. Tout va toujours s'arranger. Avant.
Après, c'est une autre paire de manches, que ce soit Marie le Pen ou tout autre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Lun 19 Déc 2011 - 21:11


Quand je suis entrée dans l'administration, on n'avait pas de cadeaux, ni pour les célibataires, ni pour les ti n'enfants, ni d'arbre de Noël, c'est ça l'Education Nationale! Ni prime de fin ou milieu d'année! On a les VACANCES, et pas les moyens d'en profiter, mais c'est pas grave!

Y'en a toujours pas des cadeaux, mais comme bientôt y'aura plus d'enseignants, la gestion du personnel sera facilité, et que d'économies pour l'Etat! mdr

Privé/ Public, nos dirigeants successifs auront au moins réussi à nous mettre ensemble dans la même panade (je suis polie, z'avez remarqué?)

K. Roll, je lis ce que tu dis, c'est lamentable, en tout cas, depuis que je connais leur conditions de travail, je ne regarde plus les caissières (polyvalentes) de super/ hyper de la même façon, même si ma compassion et le fait de comprendre leur situation leur fait une belle jambe, un beau sapin!
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Lun 19 Déc 2011 - 21:36

Je te cite K.Roll :

"LA RSA et Cie, ça prend des mois avant d'être effectif et de pouvoir en bénéficier ! Des mois pendant lesquels : tu n'as rien !! Les dossiers te reviennent avec le tampon "incomplet" alors que tu as tout rempli avec une assistante sociale, il manque toujours le papier de tel ou tel organisme qui met en plus des mois à te parvenir alors qu'ils savent très bien pour quel dossier c'est. Tu fais quoi pendant ces mois ?? Parce que dès tes premiers retards de paiement les organismes ne rigolent plus du tout, dès le premier mois ils te harcèlent par courrier et te menacent de ci ou ça si la mensualité n'est pas régularisée sous quinzaine (en général)."

Deux de mes fils connaissent cette galère, alors quand ça ne va plus du tout, ils reviennent à la maison (avec leurs copines).
Parfois des amies qui n'ont plus d'enfants au nid, ou de meilleures situations que nous, s'étonnent que nous ne partions pas plus souvent en vacances !
Gérer le budget avec six adultes à la maison est plus difficile, beaucoup plus difficile que lorsque nous avions nos trois garçons enfants à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Lun 19 Déc 2011 - 23:19

Je n'allais déjà pratiquement plus à Carrefour, mais je crois que le témoignage de Kroll va finir par m'en dégoûter tout à fait. Ecoeurant !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Mar 20 Déc 2011 - 15:25

Je ne pense pas que ce soit le pire et que simplement ce genre de fil peut tout simplement permettre à chacun de lever le voile.

Je discutais dernièrement avec une amie qui travaille dans une boite pour les retraites.... on peut en parler encore même si je me demande si ça existera toujours à l'heure de la nôtre !
Tout ce qu'elle nous a expliqué est dingo ! J'avoue que ça me cogite depuis cette discussion en plus de tout ce que j'entends régulièrement à la radio.

J'ai entendu une fois, un débat sur ça, où ils ont annoncé des chiffres incroyables. En fait, très peu de femmes arrivaient à avoir une retraite complète. Ils expliquaient que c'était dû , entre autres, au fait que les femmes avaient le congé parental etc... et des salaires et des contrats beaucoup moins élevés que ceux des hommes. On te dit que durant ton chômage et ton congé parental tu touches des droits pour ta retraite, seulement on ne t'explique pas que ça ne compte pas pareil pour ta retraite. Alors quand à l'époque ils ont mis tout ça en place pour encourager la maternité , en expliquant que c'était une reconnaissance pour les femmes qui élevaient leurs enfants "parce que c'était un vrai boulot" que d'élever des enfants, eh bien encore une fois je me dis qu'à la sortie on se fait bien bananer !!!

Les périodes de maladie sont déduites aussi ! A moins qu'il s'agisse d'un accident de travail où il est prouvé une incapacité de travail ( genre cotorep etc).

(S'cusez mais c'était en plein repas avec des amis alors pour tout entendre... dur dur ! lol)

Dans tous les cas, à l'heure d'aujourd'hui, on t'envoie à tes 40 ans un récapitulatif de ce qu'il te reste à travailler et de tes taux de cotisations retraite: en gros c'est un topo.

Je lui ai demandé : " mais alors , si tu bosses comme moi à 30 heures et que tu touches ça de salaire (sans parler du reste : congés maternité et autres) comment c'est calculé ?"
Elle m'a répondu, " c'est très simple tu perds un trimestre sur ta retraite par an comparé à quelqu'un qui bosse à plein temps. A partir de 40 ans c'est là que tout se joue puisque, si tu n'as pas assez cotisé, tu peux t'y mettre pour tout récupérer parce que les calculs se font sur les 15 ou 20 (je sais plus) meilleures années d'activité !

Autant dire que compte tenu du contexte actuel, c'est quasiment mission impossible pour une grande majorité des gens !

Je vais dire que je ne me lamente absolument sur mon sort, simplement que ça me fout hors de moi toutes ces conneries. Hier encore on m'expliquait que tout est en train de se casser la gueule : les grosses sociétés de notre région licencient à tour de bras, dans tous les domaines, c'est flippant.... les gens parlent de MISÈRE qui n'en finit pas pas... ceux qui croyaient être à l'abri avec un boulot, ne le sont plus, et ceux qui en ont un se font exploiter et travaillent dans des conditions de plus en plus dures.

Je vois pire et c'est terrible de se dire que finalement j'ai pas tellement à me plaindre comparée à d'autres.

Pour en revenir aux boulots, j'ai demandé à mon amie comment ils considéraient la pénibilité des boulots , est-ce que ça compte ?
Parce que quelqu'un qui bosse dans un bureau (par ex) et quelqu'un qui bosse des 10h de file dans des congélateurs c'est quand même pas pareil !
Eh bien il n'y a que très peu de boulots reconnus dans cette catégorie. Elle m'a parlé des conducteurs de train "parce qu'ils sont obligés à une vigilance accrue et importante" et je crois mais je n'en suis pas certaine les maçons...
Autrement dit quasi tous les métiers sont logés à la même enseigne !

Dingo je vous dit !

Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Mar 20 Déc 2011 - 22:14

La pénibilité d'un boulot, c'est en partie subjectif, hélas.
Un maçon, là, pas à tortiller, c'est usant.
Mais moi, j'ai travaillé dehors pendant plus de 10 ans, par toutes conditions climatiques et boulot difficile, c'est usant aussi.
Après, j'étais souvent en bureau mais à + de 60 heures pas semaine, sans avoir de compensations financières.
Et là, je suis chef de bureau, certes, je travaille au chaud, mais le boulot est dingue. Les deux chefs de bureau avant moi ont été en dépression nerveuse. Ca compte ?
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Mar 20 Déc 2011 - 22:16

blue note a écrit:
La pénibilité d'un boulot, c'est en partie subjectif, hélas.
Un maçon, là, pas à tortiller, c'est usant.
Mais moi, j'ai travaillé dehors pendant plus de 10 ans, par toutes conditions climatiques et boulot difficile, c'est usant aussi.
Après, j'étais souvent en bureau mais à + de 60 heures pas semaine, sans avoir de compensations financières.
Et là, je suis chef de bureau, certes, je travaille au chaud, mais le boulot est dingue. Les deux chefs de bureau avant moi ont été en dépression nerveuse. Ca compte ?

ça compte dans la mesure où tu seras la prochaine..... AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Mar 20 Déc 2011 - 22:20

ceci dit..;Quand on me parle de précarité....Moi, je dis....Savez-vous ce que c'est d'être "intermittant"?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Mar 20 Déc 2011 - 22:21

De toute manière, nous sommes dans une société tellement accueillante et bienveillante, que je parie que même quand on est à la retraite, on n'est pas en sécurité.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Mar 20 Déc 2011 - 22:29

J'ai un peu plus de bouteille que ceux qui m'ont précédé. Je n'ai donc pas vraiment l'intention de me laisser saper le moral.
Si ça va mal, je chercherai ailleurs, voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Mar 20 Déc 2011 - 23:20

@ blue note : j'ai rien contre les boulots au bureau, c'était une comparaison simple lors de la discussion avec mon amie pour pouvoir amorcer sur le sujet. j'étais curieuse de savoir sur quoi ils se basaient à ce niveau... .

Voui Vilain ! Les intermittents aussi ! J'ai vaguement entendu parler de tout ça et je crois que Sara est bien placée si je ne me trompette pas !

Aujourd'hui.... y'a eu un miracle dans ma boite ! un miracle vous dis-je qui me fait passer pour une méchante ! mdr Notre directeur a convoqué ses employés les uns après après les autres pour nous offrir une enveloppe avec des bons d'achats pour son magasin d'une valeur de 60 euros !!! c'est la première fois qu'il fait quelque chose pour ses employés ! Amen !

J'avoue que comme j'ai le bon esprit, j'ai sorti les bons d'achats pour les passer sous les spots de son bureau ... histoire de voir s'ils étaient pas faux ! je lui ai dit "on sait jamais avec vous ! " il s'est marré : "carole ! Dehors!"

tong l'a eu droit à une bise pour la peine ! bisou
Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   Mer 21 Déc 2011 - 1:22

Pour un peu tu vas regretter d'avoir dit du mal de ton patron, K...

ça me rappelle l'anecdote que j'ai collée je ne sais plus où, mais elle est si truculente que je ne résiste pas à la remettre ici rien que pour toi : la copine de mon fils a fait un stage chez Carrouf. A la fin, comme ils étaient contents d'elle, ils lui ont offert un échantillon de croquettes pour chat.

J'suis raide dingue de cette histoire... y'en avait facilement vingt grammes.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Précarité, RSA, intérim   

Revenir en haut Aller en bas
 
Précarité, RSA, intérim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment gérez vous la précarité ? (Récap des astuces dans 1er post )
» Quelle antenne intérieure pour avoir la TNT fr+ch ??
» Photo d'architecture intérieure - choix d'objectif canon 10-22
» Photo Intérieur Tourelle T34
» [Bande dessinée] Carl Barks - L'intégrale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: