Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouveau projet K

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
K.ROLL



Nombre de messages : 844
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Ven 30 Déc 2011 - 0:12

filo a écrit:
Réalisée comment ? Dis-moi STP.

Comment ça réalisée comment ?
Je viens d'arriver du travail j'ai pas mes neurones connectés ! Dodo
Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Ven 30 Déc 2011 - 0:13

kate100fin a écrit:
Drôlement chouette ton projet !

Le seul truc c'est qu' il y a une chanteuse qui s'appelle "Mademoiselle K", ne crains-tu pas que cela puisse être embêtant ?

J'ai vu ça quand j'ai eu mon idée, mais déjà ça ne s'écrit pas pareil et je ne pense pas que dans ce cas nous soyons dans une concurrence directe... je pense même loin de là !
Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Ven 30 Déc 2011 - 0:25

Aujourd'hui me suis serrée la ceinture question temps... me suis accrochée à mes premiers écrits 1/2 heure avant de partir au boulot. En revenant, on a planché dessus avec mon Jean.... tous vos avis seront bons à écouter ! :


« Tout a commencé ici ! »

Cela faisait des années que je me morfondais sur cette étagère, en compagnie d’autres livres. On m’avait oublié ! Triste sort, alors que tant de mes cousins avaient eu la chance d’une brillante carrière : livre de médecine, de droit, recueil de poésie… . AhHh…ssoupi, le temps passait. Les années ? Je ne les comptais plus à l’ombre de l’horloge. Deux pas plus loin, une plume, elle n’avait plus rien à raconter depuis si longtemps… déjà.

Mes pages demeuraient blanches … muettes… j’en soupirais… je rêvais… souvent. J’attendais !

Une journée d’hiver, si je me souviens bien, c’était au début du mois de Novembre,. La grande porte du bureau s’est ouverte un matin. C’était Mme. Gabrielle. Elle passait parfois, très peu, s’installer sur l’écritoire placé face à la fenêtre, rédiger un courrier, une note… gratter sur du papier une nouvelle correspondance. Je la regardais, muet, chercher ses idées par delà la fenêtre, glissant son regard entre les tentures épaisses pour écrire à nouveau. Quand elle avait fini, arrondissant son dos, elle rentrait son ventre afin de ranger le fruit de ses réflexions dans le tiroir du bureau. Elle le refermait ensuite délicatement, fermant les yeux.
Après, Mme. Gabrielle se levait, balayant du regard la pièce. Je me demandais si elle avait conscience de mon existence… et aussi ce qu’elle cherchait. Elle se penchait parfois, quelques secondes, pensive, sur un objet, de ceux que Mr. Louis avait déposé derrière lui sans que jamais personne n’eu l’idée d’en modifier l’emplacement.
Nous étions tous là, figés dans cet immuable décor. Sa main nous effleurait parfois, à peine, comme pour nous consoler peut-être de ne plus exister que dans le souvenir de cet être absent, ce cher Mr. Louis !

Mme. Gabrielle, ne s’était pas résolue à vendre la maison familiale où des générations entières s’étaient succédé. La vieille demeure conservait tous leurs souvenirs, de la cave au grenier, jusque dans les chambres, en passant par ce bureau… jusque dans le moindre objet, depuis ce fameux jour, le fameux jour où l’on ne revit plus Mr. Louis nous faire l’honneur de sa présence.

Il devait cependant bien être quelque part !
J’entendais souvent Mme. Gabrielle s’adresser à lui. Elle se plaçait invariablement face au grand portrait qui trônait au-dessus de la cheminée en marbre. Elle chuchotait, murmurait son nom. Comme il ne répondait pas, elle sortait de la pièce les yeux embués. Mr. Louis la boude depuis longtemps.

Mais ce jour, c’était d’automne, début mois de Novembre, n’était pas une journée comme les autres. Mme. Gabrielle ne s’est pas installée sur l’écritoire comme à son habitude, rare, il faut le souligner. Quelque chose, j’imaginais, la préoccupait, et comme pour que l’on puisse bien le voir, elle s’est approchée de la fenêtre et a tiré les épaisses tentures… d’un coup sec !

Mme. Gabrielle commença par fouiller tiroirs et placards. Elle observait des tas d’objets qu’elle remettait soigneusement à leur place et poursuivait. Je me suis vraiment demandé ce qu’elle pouvait chercher. Mais Mme. Gabrielle ne nous disait rien à part « Voyons ! » « Non ! ». Elle faisait tous les coins de la pièce. Désabusée (semblait-il), elle s’est enfin placée au centre de la pièce, le visage presque entre ses mains. Elle tournait lentement sur place et scrutait longuement le bureau de Mr. Louis quand son regard se fixa sur le mur de mon étagère ; mon étagère ! Elle fronçait les sourcils, approchant ; ses yeux enfin s’ouvrirent en grand et sa main s’avança vers moi, me saisit.
Elle me tournait dans tous les sens, j’en attrapais le vertige. Elle ouvrait puis fermait ma couverture, feuilletant mes pages. Moi… j’avais la nausée tandis qu’elle passait brutalement ses mains pour éliminer ma poussière. A la fin je n’y voyais plus rien !

Mme. Gabrielle semblait ravie. Elle affichait un tendre sourire ; j’ai pensé à mes moments, au temps de Mr. Louis.
Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Ven 30 Déc 2011 - 15:23

filo a écrit:
Réalisée comment ? Dis-moi STP.

Réalisée avec mes neurones et mes petits doigts ! tong A côté de la photo et de tout ce qui va avec en matière de graphisme, je travaille aussi depuis à peu près 3 ans sur la méthode du scrapbooking numérique. J'ai dévié son utilisation initiale (je trouve le style parfois très très trop cucu la praline) pour ce genre de montage et pas pour le scrapbooking pur et dur. J'ai des tonnes de kits sur des thèmes , ces kits sont des dossiers composés d'objets, d'effets (calques), de fonds, d'éléments divers et variés etc etc... . Quand j'ai mon idée en tête je farfouille mes dossiers, je pioche dans l'un, dans l'autre, je crée mes trucs à moi quand je ne suis pas satisfaite de ce que j'ai ou je les modifie simplement à mon idée. Ce n'est pas souvent et uniquement basé sur ça... c'est un outil parmi d'autres !

Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Ven 30 Déc 2011 - 16:03

J'avoue que je ne comprends pas... Peut-être parce que j'ignore ce qu'est le "scrapbooking" (et je suppose ne pas être le seul sur LU), ce serait donc pas mal que tu expliques.
Est-ce un système de collage virtuel qui te permet d'assembler des images (libres de droit) déjà disponibles ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Ven 30 Déc 2011 - 16:28

Le scrapbooking (normal) par wikipédia : Le scrapbooking, ou créacollage, collimage (francisations principalement utilisées au Québec1), est une forme de loisir créatif consistant à introduire des photographies dans un décor en rapport avec le thème abordé, dans le but de les mettre en valeur par une présentation plus originale qu'un simple album photo. Pour cela, de nombreuses techniques de scrapbooking existent, telles que le serendipity, le tag, l'iris folding, le spirella, etc. Les pratiquants et adeptes de cette pratique s'appellent des « scrapeurs » et « scrapeuses » ou des « créacolleurs » et « créacolleuses » ou encore « collimagistes », termes plus souvent répandus en français québécois.

Le format habituel d'une page de scrapbooking est de 30 x 30 cm. Toutefois, tous les formats de page et d'album sont autorisés au gré de l'imagination et du matériel à la disposition de chacun.

Une page comporte généralement un titre, un journaling, la date et le nom des personnes présentes sur les photos.

Le scrapbooking est à la fois un loisir créatif, une forme d'art décoratif, et l'occasion de coucher sur le papier, au travers des photos et des commentaires, l'histoire d'une famille. C'est une façon comme une autre de pratiquer le bricolage de manière joviale et épanouissante.

Le scrapooking numérique : c'est normalement la même chose sauf que les éléments sont numériques. Au lieu d'aller acheter exemple un papier décoratif dans un magasin tu te l'imprimes... idem pour les éléments. Finalement, tous les scrapeurs n'en font pas véritablement une activité "manuelle". Ils se servent de ça pour faire des albums ou des créas numériques. Certains sites proposent directement ce service en ligne avec des albums étudiés pour.

Les achats se divisent en deux catégories : pour usage perso ou professionnel. Les kits pro ne sont pas au même prix et qu'encore ça devient très raisonnable.
Si tu reprends directement l'intégralité du kit dont il est question, il faudrait que je m'y penche plus mais je pense qu'il doit y avoir des histoires de droits d'auteur, mais je ne sais pas à la limite de quoi puisque lorsque tu commence à avoir une bonne bibliothèque de kits tu t’aperçois que des éléments se retrouvent "identiques" dans d'autres kits. Je pense que c'est probablement un thème qui concerne le droits d'auteur ou les créations mises en aperçu !! Je ne pense pas que chaque élément soit régi par ce droit.... un nœud , un papillon par exemple ! De plus il suffirait que tu changes sa couleur ou un détail pour qu'il ne soit plus le même ... . Je pense qu'il doit surtout s'agir des créations mises en aperçu pour la vente de ces kits !
J'achète quasiment tous mes kits en version pro parce que la différence n'est pas souvent très grande. Mais je regarderais tout ça pour voir , je suis curieuse pour le coup !


http://www.studio-scrap.com/

exemple d'un kit : http://www.studio-scrap.com/kit-scrapbooking/deco-tendance/magie-orientale.html
Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Ven 30 Déc 2011 - 16:35

D'accord, merci... C'est ce que j'en avais déduit.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Ven 30 Déc 2011 - 17:06

filo a écrit:
D'accord, merci... C'est ce que j'en avais déduit.

je regarde quand même parce qu'en fait il semble que c'est variable selon le site dont il est question.

Il y a un site (sur lequel je ne vais pas) qui en fait est une marque pour un logiciel en particulier, les kits qui sont vendus ne fonctionnent qu'avec ce logiciel. La propriété intellectuelle du site, du contenu, des produits etc... est protégée donc. Ce qui est normal.

Sur d'autres, le site ne dispose pas de ces droits qui sont directement liés au dit "auteur", le tiers.

Sur d'autres encore, tout est gratuit.

Je ne pense pas que les éléments dissociés, à moins qu'ils aient quelque chose de très très spécifique , puissent être gérés de cette façon. C'est quasiment impossible. J'ai acheté un grand nombre de kits de différentes personnes sur des mêmes sites et quasi tout le temps et j'ai bien retrouvé des doublons. Comment savoir si tel halo est est bien celui ci et pas un autre puisque tu le retrouves une fois sur deux dans un kit ?

C'est un peu comme si tu faisais un tableau avec une peinture de marque XY et qu'on te demande des droits parce que tu as utilisé cette peinture ? (je brosse le tableau !)

Je pense qu'il s'agit du kit et de son thème ainsi que des photos de présentations réalisées avec le kit. Je suppose que des personnes doivent télécharger des kits et les revendre sur d'autres sites (y'en a des tonnes) en tant qu'auteur , histoire de rentabiliser le bazar et qui doivent probablement se servir des photos de présentation qui sont souvent d'une manière ou d'une autre protégées et signées !

Apparemment cela varie selon les sites ... sachant qu'en plus si tu suis bien le fil d'un site tu es souvent informé que des kits payants passent ponctuellement en kits gratuits.
Mouai dans tous les cas je n'ai pas ce genre d'utilisation. Les décors que j'utilise et qui restent assez proches du kit d'origine ne sont pas pour la vente ou autre. Le reste du temps, même sans envisager une pseudo utilisation commerciale, je personnalise complètement, c'est plus que transformé à mon idée... c'est une base .

"d'accord merci... c'est ce que j'en avais déduit.

What ? ?????????????

Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Sam 31 Déc 2011 - 10:27

K.ROLL a écrit:
filo a écrit:
D'accord, merci... C'est ce que j'en avais déduit.
What ? ?????????????
Que c'était un système de collage virtuel qui te permet d'assembler des images déjà disponibles.
Mais bon, moi j'ai Photoshop... Certes je n'ai pas une banque d'images libres de droit, mais je me débrouille ou les prends en photo, ou les dessine.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Sam 31 Déc 2011 - 15:47

J'avais vu une pièce de théâtre (malheureusement sabotée par un manque de travail des jeunes comédiens, ce qui la rendait quasi incompréhensible) dont le thème était un dialogue entre les livres d'une bibliothèque. Je me souviens m'être dit que ça aurait valu le coup de mettre tout ça en valeur, l'idée était sympa, je ne sais plus qui est l'auteur de ce texte (un auteur de théâtre connu).Bref. Voilà à quoi j'ai pensé en lisant le début de ton histoire.

C'est bien, parce que d'emblée tu poses une première ambiance environnante, ce qui fait que quand le journal va rencontrer Mademoiselle K, le lecteur aura déjà à l'esprit où se situe l'histoire, son environnement, les personnages qui la composent.

Curieusement, l'ambiance me fait penser à l'Angleterre du siècle dernier. Faudrait que je prenne un deuxième café, moi...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Dim 1 Jan 2012 - 14:16

filo a écrit:
K.ROLL a écrit:
filo a écrit:
D'accord, merci... C'est ce que j'en avais déduit.
What ? ?????????????
Que c'était un système de collage virtuel qui te permet d'assembler des images déjà disponibles.
Mais bon, moi j'ai Photoshop... Certes je n'ai pas une banque d'images libres de droit, mais je me débrouille ou les prends en photo, ou les dessine.

J'ai aussi photoshop version poids lourd... sur mon mac... je l'utilise rarement pour préférer ma petite version sur le pc. Les banques d'images libres de droit sont plus des effets et des supports graphiques, en tout cas pour moi, rien à voir avec la photo ou les dessins selon moi... l'un n'empêchant pas l'autre... je vois tout cela comme des options, des outils différents qui ouvrent l'éventail des choses que j'aime explorer.
Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Dim 1 Jan 2012 - 14:33

Romane a écrit:
J'avais vu une pièce de théâtre (malheureusement sabotée par un manque de travail des jeunes comédiens, ce qui la rendait quasi incompréhensible) dont le thème était un dialogue entre les livres d'une bibliothèque. Je me souviens m'être dit que ça aurait valu le coup de mettre tout ça en valeur, l'idée était sympa, je ne sais plus qui est l'auteur de ce texte (un auteur de théâtre connu).Bref. Voilà à quoi j'ai pensé en lisant le début de ton histoire.

C'est bien, parce que d'emblée tu poses une première ambiance environnante, ce qui fait que quand le journal va rencontrer Mademoiselle K, le lecteur aura déjà à l'esprit où se situe l'histoire, son environnement, les personnages qui la composent.

Curieusement, l'ambiance me fait penser à l'Angleterre du siècle dernier. Faudrait que je prenne un deuxième café, moi...

Gaga J'en sais rien pour l'Angleterre... j'avais déjà mon idée du décor en tête... je connais déjà tous les endroits ! " K. sort de ta tête voyons ! ça se fait pas !" tong

J'ai tiré sur le petit bout de fil de mon idée... et oui, il avait bien une vie à lui avant tout ça !
J'y pense tous les jours... je me raconte l'histoire... du "comment un livre qui rêvait d'un grand avenir finit par devenir un journal intime. Ce n'est pas possible ! Il n'avait jamais imaginé ... pas une seule fois... ce triste "destin" qui deviendra... une formidable histoire entre lui et Mam'zelle K "en passages" à un tas de petites aventures ! Lui expliquant ... ce qu'il voit ? les questions qu'il se pose ? ses états d'âme... Elle qui lui racontera... apportant des réponses ... un nouveau regard ? et finalement ... n'est-ce pas si mal d'avoir un tel destin de livre qu'on échangerait contre rien... parce qu'il y a de la vie !"

pom pom

Kisses de fée à tous ! bisou bisou Rêve
Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9733
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Mer 4 Jan 2012 - 23:42


J'aime bien le monde que tu créés, ce livre qui raconte, et les images, à la fois onirique et "réelles", c'est pas le mot exact.
Mais j'y entre avec plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Jeu 5 Jan 2012 - 21:43

Vos réactions et celles de mon entourage ne peuvent que m'encourager ! ça fait super plaisir de voir et entendre les réactions.

J'aime beaucoup le regard de chacun ici sur mon petit projet !

Comme c'est la première fois aussi, il ne faut surtout pas hésiter à souligner ce qu'il y aurait à souligner, à me corriger etc etc... .

Le rythme boulot est encore tendu, j'essaye de récupérer et recharger mes batteries et puis... j'ai envie de m'y poser tranquillette et de tout savourer de cette nouvelle aventure !

Des Kisses à tous ! Rêve
Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Nouveau projet K    Jeu 12 Jan 2012 - 13:49

**************************************************************

« Tout a commencé ici ! »


Cela faisait des années que je végétais sur cette étagère, en compagnie de mes innombrables semblables. On m’avait oublié ! Triste sort, alors que tant de mes cousins avaient embrassé une brillante carrière : livre de médecine, de droit, recueil de poésie… . AhHh…ssoupi, le temps passait. Les années ? Je ne les comptais plus sous l’ombre de la vieille horloge. Deux pas plus loin, à peine, une plume qui n’avait plus rien à raconter depuis si longtemps… déjà.
Mes pages serait-elles à jamais blanches … muettes… j’en soupirais… je rêvais… souvent. J’attendais !
Par une froide journée d’hivernale, si je me souviens bien, au début du mois de Novembre, la grande porte du bureau s’est ouverte matin. C’était Mme. Gabrielle ! Elle passait parfois, si peu, s’installer sur l’écritoire qui faisait face à la fenêtre, rédiger un courrier, une note… gratter sur du papier une nouvelle correspondance. Je la regardais, muet, chercher ses idées par delà la fenêtre, glissant son regard entre les tentures épaisses pour écrire à nouveau. Quand elle avait fini, arrondissant son dos, elle rentrait son ventre afin de ranger le fruit de ses réflexions dans un des tiroirs du bureau. Elle le refermait ensuite délicatement, les yeux mi-clos.
Après, invariablement, Mme. Gabrielle se levait, balayant du regard la pièce. Je me demandais si elle avait conscience de mon existence… et aussi, ce qu’elle cherchait. Elle se penchait parfois, quelques secondes, pensive, sur un objet, de ceux que Mr. Louis avait déposé derrière lui sans que jamais personne n’eu l’idée d’en modifier l’emplacement.
Nous étions tous là, figés dans cet immuable décor. Sa main nous effleurait parfois, à peine, comme pour nous consoler peut-être de ne plus exister que dans le souvenir de cet être absent, ce cher Mr. Louis !


Mme. Gabrielle, ne s’était pas résolue à vendre la maison familiale où des générations entières s’étaient succédé. La vieille demeure conservait tous leurs souvenirs, de la cave au grenier, jusque dans les chambres, en passant par ce bureau… jusque dans le moindre objet, depuis ce fameux jour, le fameux jour où l’on ne revit plus Mr. Louis nous faire l’honneur de sa présence.


Il devait cependant bien être quelque part ! J’entendais souvent Mme. Gabrielle s’adresser à lui. Elle se plaçait face au grand portrait qui trônait au-dessus de la cheminée de marbre et chuchotait, murmurait son nom. Comme il ne répondait pas, elle quittait la pièce les yeux embués. Mr. Louis la boudait depuis longtemps.
Mais ce jour, c’était d’automne, le seuil du mois de Novembre, fut particulier. Mme. Gabrielle ne s’est pas installée sur l’écritoire comme à son habitude, rare, il faut le souligner. Quelque chose, j’imaginais, la préoccupait, et comme pour que l’on puisse bien le voir, elle s’est approchée de la fenêtre et a tiré les épaisses tentures… d’un coup sec !


Mme. Gabrielle commença par fouiller tiroirs et placards, observant des tas d’objets qu’elle remettait soigneusement en place, et poursuivait. Je me suis vraiment demandé ce qu’elle pouvait chercher. Mais Mme. Gabrielle ne nous disait rien, excepté « Voyons ! » « Non ! ». Elle faisait tous les coins de la pièce. Désabusée (semblait-il), elle s’est enfin placée au centre de la pièce, le visage encadré par ses mains, tournant lentement sur place et scrutant longuement le bureau de Mr. Louis. Quand son regard se fixa sur le mur de mon étagère ; mon étagère ! Elle fronçait les sourcils, approchant ; ses yeux enfin s’ouvrirent en grand et sa main s’avança vers moi, me saisit.
Elle me tournait dans tous les sens, j’en attrapais le vertige. Elle ouvrait puis fermait ma couverture, feuilletant mes pages. Moi… j’avais la nausée tandis qu’elle passait brutalement ses mains pour éliminer ma poussière. A la fin je n’y voyais plus rien !
Mme. Gabrielle semblait ravie. Elle affichait un tendre sourire ; j’ai pensé à mes moments, ceux du temps de Mr. Louis. D’un coup, ma vision se brouillât, un papier de soie m’enveloppait, floutant brusquement l’alentour !



Mme. Gabrielle marchait d’un pas décidé. Nous n’étions plus dans le bureau de Mr. Louis ni même dans la grande maison familiale. A quelle distance en étions-nous ? Où m’emmenait-elle ? Que se passait-il ? Je n’en savais absolument rien et c’est par l’interstice du papier que j’essayais vainement de glisser mon regard afin résoudre cette énigme.
Elle me trimballait sous son bras, je percevait des bruits et des odeurs nouvelles. De ce que j’ai pu en entendre dire, je pense que nous étions dans la ville. Tout ce remue ménage me collait à nouveau cette fichue nausée et j’eus beau creuser la question, je ne voyais pas où tout cela nous menait.
Le grincement et le claquement d’une porte m’indiquèrent dès lors que nous entrions dans une nouvelle demeure, un lieu qui m’offrait enfin… du SILENCE ! Mais, Mme. Gabrielle continuait sa course. Elle marchait toujours décidée ; enfin elle stoppa ! Un bruit étrange se rapprochait de nous. J’avais beau me creuser les méninges je… aïe !



Voilà qu’à nouveau les mouvements recommencent. Impossible de distinguer quoi que ce soit depuis la fente du papier qui semble s’agrandir. Il m’apparait que nous sommes dans un petit endroit. Les bruits, étoufféesme parviennent avec difficulté, dans tous les cas c’est très mal éclairé et un bruit étrange qui nous accompagne à présent ; il ne veut plus nous lâcher !Mme. Gabrielle ne bouge plus et pourtant, j’ais comme une sensation de flottement, exactement la même que celle du jour où Mr. Louis m’avait fait tomber de l’étagère. Fort heureusement, la porte s’ouvre… je crois bien que j’allais vomir ! Il en a fallu de peu !

Les pas de Mme Gabrielle semblent à présent plus feutrés, étouffés par une moquette rouge qui s’écrase sous ses pieds. Comme elle s’arrête, un carillon résonne



-Temps mort !-



La porte s’ouvre !


Cela fait bien une bonne heure, que toutes ces femmes jacassent et que Mme Gabrielle semble m’avoir oublié, captée de cette effervescence. Sans nul doute ! Il y a bien une petite fête et je ne comprends toujours pas pourquoi j’y ai été convié.
Finalement Mme. Gabrielle qui emboite le pas vers moi. J’entends sa voix se rapprocher, je vais enfin pouvoir respirer un peu et participer à la fête !
- « Ohhhhhhhhhh ! J’allais oublier ma chérie ! Où ai-je donc la tête ! »
Mme. Gabrielle me saisit fermement pour me placer entre d’autres mains. Ouf ! j’ai bien cru mourir étouffé, écrasé, entre cette personne et elle. Elles semblaient s’enlacer, et j’étais au milieu !
- « AHHHhhhhhhhrrrrrrrf ! De l’aiiiiiiiiiirrrrr s’il vous plait !!!!!! »
Mme. Gabrielle se décide enfin à me sortir de ce fichu papier et quand enfin …
- « Mais ! Mais… Mme Gabrielle ? Mais ce n’est pas Mme. Gabrielle ! MME. GABRIELLE ! Où êtes-vous ? »
Je cherche… affolé… paniqué en voyant disparaitre les mains de Mme. Gabrielle.
- « Mme. Gabriiiieeeeellllleeeee !!!! »
Et celle que Mme. Gabrielle appelait « ma chérie » ne me lâche plus du regard. Sans avoir même le temps de réagir, le vertige me reprend ; quelle est donc cette affreuse manie de me faire tourner dans tous les sens ?
- « J’EN AI MARRE !!! »
Je veux qu’on m’explique ! Pourquoi suis-je ici ? Et pourquoi « ma chérie » ne veut-elle pas me reeeeendre à Mme. Gabrielle ?
- « Mme. Gabrielle ! Arrêtez tout ça et reprenez-moi ! Reprenez-moi IMMEDIATEMENT… Je l’exige !


********************************************

Entre deux... le début d'une nouvelle image...



Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau projet K    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau projet K
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Kyoto Animation sur un nouveau projet ?
» Un nouveau projet de trilogie Stargate par Roland Emmerich
» Réfléxion nouveau projet...
» nouveau projet combi split pick up by françois 67
» Petit nouveau, grand projet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: K.Roll-
Sauter vers: