Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vote et Abstention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Vote et Abstention   Mer 25 Jan 2012 - 3:09

(attention, ce post est engagé ! )


Quelques arguments à servir aux non-votants :


1) Statistiques passives :

pour les dernières grandes élections en France, il y a en moyenne 20% de la population qui préfère ne pas exprimer de vote.
C'est à dire une force potentielle supérieure aux résultats du Front National par exemple.

2) La motivation :
ceux qui préfèrent boycotter les élections ont souvent un raisonnement du genre "c'est tous les mêmes" ou bien "ce n'est pas ma voix qui va changer quelque chose", ou encore "j'exprime ainsi mon rejet du système, je refuse d'y participer".
Les deux premiers arguments sont à l'évidence de faux clichés immatures, mais le troisième vaut la peine d'argumenter. L'abstention est en effet considéré comme un vote et est donc pris en compte en tant que tel, mais seulement si l'électeur s'est déplacé et a voté blanc. Sinon ce n'est pas un votant qui exprime quelque chose de clair, c'est juste un jemenfoutiste.

3) Là où le bât blesse :

Lorsqu'on refuse le système, peut-on faire quelque chose pour le changer ? Une action individuelle ne peut aboutir ; seule une action de masse peut changer des choses.
Pour lutter contre un système, l'endroit idéal est son propre terrain. Churchill disait que la démocratie est le "moins pire" des systèmes politiques. Nous sommes hélas dans une société où seul le moins pire est concrètement à notre portée, mais c'est déjà mieux que "le pire" et que de ne rien faire en attendant passivement que les autres décident.
Pour renverser la politique actuelle en France, il faut commencer à contrecarrer l'action de ceux qui en prônent la pire des formes, c'est à dire un libéralisme au service des plus riches qui tend dangereusement vers un mélange de monarchie et de fascisme. En votant contre eux (en gros la droite au pouvoir), on fait déjà un pas vers une "liberté sociale moins pire", en attendant de trouver LA solution, s'il y en a une dans l'état actuel des choses. Je dis "voter contre" car voter pour la gauche (telle qu'elle nous est proposée par le parti socialiste) ne résoudra évidemment pas tous les problèmes, puisque celle-ci est obligée de jouer le jeu en marche de la mondialisation (sinon la France serait ruinée) ; c'est l'argument principal qui fait hésiter les plus à gauche.
Mais l'hésitation est immobilisme, et passivité.
En temps d'élection, "voter contre" n'est pas un pis-aller ni une action honteuse, c'est la meilleure manière de dire au gouvernement qu'on ne veut plus de lui. Et qui ne dit mot consent : si on ne le fait pas, c'est qu'on accepte, on se soumet.

4) Statistiques actives :
Si tous ceux qui ne votent pas parce qu'ils ne sont pas d'accord avec ce système allaient aux urnes, ils voteraient très probablement à gauche, au moins pour "voter contre" la droite qui utilise ce système pour accroître les inégalités, dans une démarche prônant le profit, la consommation et le système financier actuel à la botte des cartels bancaires.
Imaginons donc 20% de voix en plus de ces électeurs potentiels de gauche... disons la moitié au moins: 10% : cela changerait tout, cela montrerait aux capitalistes conservateurs que la France est bel et bien en majorité contre eux.
Car déjà sans eux, si à chaque élection on additionnait les voix globalement de gauche contre les voix globalement de droite, on constaterait que la France est nettement à gauche. Jospin a perdu le second tour à cause d'une trop grande pluralité de candidatures à gauche (écolo, révolutionnaires, communistes, candidats se démarquant du PS, etc), alors qu'à droite, surtout à l'extrême droite, cette erreur est moins pregnante. Le "vote utile" (expression certes peu séduisante) est la meilleure solution : voter dès le premier tour pour le candidat qui pourra tenir tête à l'adversaire, et tant pis pour le vote qui exprime une spécificité plus qu'il n'élit ; les législatives permettront de se lâcher sur ce point.
Les artistes, poètes, rêveurs, idéalistes, etc, anti-élections, majoritairement potentiels électeurs de gauche, ne votent pas, mais en face, les fachos et les conservateurs, eux, ne risquent pas de rater une élection, et font du chiffre ! Bref décident à leur place.

5) Ce qui peut changer :
Comme dit plus haut, un gouvernement PS ne pourrait pas mener une politique totalement de gauche, mais il pourrait au moins améliorer certaines choses, comme sanctionner les plus riches et entendre les plus pauvres, favoriser l'humain plus que l'argent, redonner au service public l'importance nécessaire que la droite s'est employée à démanteler, sanctionner la pure recherche de profit, y compris auprès des banques, redonner un sens à la tolérance contre la xénophobie chère à la droite, prendre aux finances pour donner à l'éducation, abolir les lobbies et pas seulement financiers, etc...
Quant à la fameuse dette de l'état, elle est due en grande partie aux intérêts mirobolants que réclament les banques privées aux gouvernements. Or les banques devraient être un service public, au service du peuple et non des entreprises commerciales indépendantes à la botte des lobbies américains, bref ne devraient pas prendre d'intérêts à l'état (comme avant que la droite, par Giscard, installe cela en 1973), et être sanctionnées à chaque transaction visant le profit. Le programme de Hollande évoque cela... C'est la première fois qu'un candidat y pense, et c'est plutôt une bonne chose.
D'autre part, l'homme "manque de carrure", dit-on. En effet, comme on avait pu le penser au début de Jospin, mais qui s'est pourtant révélé au moins un homme honnête, sincère, et peu enclin aux magouilles comme la plupart des autres. Hollande semble du même acabit, et il se révèle de plus en plus mordant et convaincant.
Vous l'avez compris, je n'aurai aucune hésitation dans les urnes.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Vote et Abstention   Mer 25 Jan 2012 - 6:01

chinois Merci de rappeler ces notions qui, pour être basiques, semblent peser de plus en plus lourd à chaque nouvelle élection. Le nombre de citoyens "déçus" prenant le pas sur celui des votants...
filo a écrit:


4) Statistiques actives :
Jospin a perdu le second tour à cause d'une trop grande pluralité de candidatures à gauche (écolo, révolutionnaires, communistes, candidats se démarquant du PS, etc),

Et là non plus, les leçons du passé ne sont pas tirées, chaque groupuscule poursuivant sa démarche suicidaire...

filo a écrit:

Les artistes, poètes, rêveurs, idéalistes, etc, anti-élections, majoritairement potentiels électeurs de gauche, ne votent pas, mais en face, les fachos et les conservateurs, eux, ne risquent pas de rater une élection, et font du chiffre ! Bref décident à leur place.

Mais qui de plus ardu à convaincre sinon les idéalistes et les rêveurs...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Vote et Abstention   Mer 25 Jan 2012 - 20:00

J'ai usé de l'argument 2 pour ne pas voter pendant des années.
Vint le "choc" 2002, et en 2007 je me suis dit que non, vraiment il fallait que je mette mon grain de sel pour que l'autre ne passe pas (sans aucune conviction favorable pour la dame d'en face).
Le Monarque fut intronisé par le peuple (toujours le couillon de la farce) et son règne est encore plus desastreux que le pire que j'attendais.

Je n'ai toujours pas grande conviction favorable pour en face, mais au vu du bilan, au vu de la montée FN très inquiétante; Filo a raison, la droite et les fachos eux saississent toutes les occasions de s'emparer du pouvoir; j'irai et sans hésitation je sais pour qui, même si c'est sans la moindre illusion!

C'est le seul moment où l'on peut s'exprimer, et puisqu'il est question de réviser la constitution pour changer de République, ce serait l'occasion de donner aux votant un moyen de contrôle sur ce que font les votés une fois installés, entre autre: ne pas autoriser le président sortant à faire semblant de ne pas être candidat pour utiliser tous les moyens liés à sa fonction de faire campagne sans le dire (même si personne n'est dupe), ce qui créé une abyssale inégalité dans les moyens, la non campagne de Sarko en ce moment, c'est nous qui la payons puisqu'il s'agite en tant que "président". Et une fois officiellement déclaré, qu'il laisse temporairement la place en attendant les résultats.
La constitution prévoit un intérim du président du Sénat si le président en titre est empêché, servons nous en!
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Vote et Abstention   Lun 30 Jan 2012 - 1:24

Très sincèrement, plus j'entends Mélanchon, plus je suis d'accord avec ce qu'il dit et j'apprécie le personnage. J'ai un faible pour les passionnés, même s'ils n'ont pas toujours raison... celui ci me plait bien et en plus, il a un certain humour.
Mes collègues sont horrifiés quand je leur dit ça. Serais-je une dangereuse gauchiste ??
Malgré tout, je pense voter "utile". Oui, le terme n'est pas bien joli, mais il est pragmatique. Je vote contre le système actuel et ses dérives, donc je vote pour le candidat qui me semble le mieux placé pour flanquer dehors l'actuel, et avec un coup de pied au cul de préférence.
Je n'ai jamais manqué une élection, ou j'ai laissé une procuration. Les femmes ont eu assez de difficultés à obtenir le droit de vote, donc j'en use. Maintenant, j'ai déjà voté Gandalf ou Spirou...
Tu as eu raison d'ouvrir ce fil, filo. Rien n'est gagné, on n'est pas à l'abri d'une catastrophe.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vote et Abstention   Lun 30 Jan 2012 - 1:33

Citation :
Les femmes ont eu assez de difficultés à obtenir le droit de vote, donc j'en use.
Et utile, aussi. Ou plus exactement : indispensable.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vote et Abstention   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vote et Abstention
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vote et Abstention
» PLUS PERSONNE NE VOTE SUR LE WEBORAMA?
» Vote pour la plus belle photo de Janvier 2011. [ Sondage Terminé ]
» Quels critères allez vous mettre en avant pour votre vote?
» Vote de mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: