Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A chacun son Cap Horn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: A chacun son Cap Horn   Dim 29 Jan 2012 - 19:53

29/01/12


OPERATION CAP HORN



PROFESSEUR P...
Zone 51, secteur XXX
25 Janvier 2012


Transcription résumée des entretiens avec « El Niño » ainsi nommé parce qu’il fut recueilli dérivant dans un radeau de survie le 25 décembre 2011 dans le Passage de Drake.
Appellation qui manifeste un certain sens de l’humour chez quelques uns de nos agents.
Tendance à surveiller…

Ainsi que vous me l’avez demandé, j’ai procédé à des rencontres régulières avec « El Niño ».
Je suis en mesure à ce jour de vous faire part de ce qu’il m’a dit.
J’ai lieu de croire que ce n’est pas complet, mais ce qu’il m’a rapporté confirme une partie de nos suppositions et ouvre des perspectives que nous n’avions pas encore envisagées.

Choqué et en hypothermie, il a d’abord été soigné physiquement, puis mis sous traitement de « PA 2617 », cette plante trouvée en Amazonie, qui fait des merveilles. Elle agit sur le cortex cérébral, amplifiant la mémoire et libérant la parole. Ses applications sont hautement prometteuses, mais j’aurai l’occasion de revenir avec vous sur ce sujet.

El Niño :
35 ans.
Célibataire. Une petite amie, mais il précise que ce n’est pas vraiment sérieux.
Sa vie c’est son travail, ses recherches.
Il est océanographe. Spécialiste des courants et des vagues, et de ce qu’il nomme « la Faune Mystère », sujet qu’il n’a abordé qu’après deux semaines d’entretiens quotidiens, quand il s’est senti en confiance (et que je sois passé de 0,5 à 1milligramme d’extrait de PA 2617 par injection).

Il est parti de Saint Malo en France avec quatre compagnons, il y a deux ans.
Tous marins confirmés, ayant plusieurs traversées transatlantiques à leur actif. Nous n’avons retrouvé aucun des autres.
Ils naviguaient sur un vieux gréement baptisé « L’Autre Mer ».
Objectif : Etude des mouvements de la mer, de leurs variations selon les mers et les lieux et de cette « faune mystère ».
Deux étaient biologistes, deux ingénieurs.
Comme je m’étonnais que pour pareille expédition ils aient choisi un vieux navire à voile, il m’a répliqué que, je cite :

« Un vieux gréement c’était pour le plaisir. Les vrais navires ce sont eux, les trois mâts. Mais nous avons embarqué des technologies de pointe, dont des prototypes à tester. Nous disposions dans une vieille coque de tout ce dont un marin peut rêver aujourd’hui : pilote automatique, manœuvres automatisées des voiles, sonar, radar, GPS, hydraphone, et autres équipements informatiques auxquels je ne connais rien, ils étaient sous la responsabilité des ingénieurs.

Vous me demandez ce que nous faisions au Cap Horn ?
C’était notre choix, notre expédition avait un but scientifique, mais nous en avons profité pour réaliser un rêve d’enfance : passer les deux caps mythiques : le Bonne Espérance et le Horn.
Nous sommes bretons, les pointes, les caps, les écueils, les parages dangereux n’ont aucun secret pour nous, nous naviguons depuis que nous savons nous tenir debout.
Que savez- vous des presqu’îles professeur ?
Sont-elles des îles qui ne sont pas encore détachées de la terre ? Sont-elles retenues malgré elles ou hésitent-elles à consommer la séparation ?
A moins qu’elles ne s’obstinent contre la sape incessante des houles et des courants à conserver leur amarre au continent.
Cernées de trois côtés elles refusent que rompe le fil ténu qui les empêche de devenir une poussière vouée tôt ou tard à la destruction sur l’immensité océane.
Avez-vous lu : Le Phare du Bout du Monde ? »

Ce langage très poétique m’a surpris dans la bouche d’un scientifique. Mais il m’a prouvé ses connaissances et ses compétences, je ne peux douter de sa crédibilité.
Renseignements pris, les bretons sont des gens qui aiment à se raconter des histoires incluant des créatures fantastiques.
Je connais votre exigence de rigueur et de précision, non, je ne digresse pas, ce point est important pour la suite.
Je passe sur les détails de l’expédition, le naufrage a été total, nous ne pouvons obtenir les résultats de leur travail, ni avoir plus qu’une idée imprécise du matériel qu’ils utilisaient. Notre homme ne s’intéressait qu’à son domaine de recherche et faisait confiance aux autres, des amis d’enfance, pour le reste.

Ils ont donc franchi sans encombre le cap de Bonne Espérance en suivant les courants, recueillit des échantillons, d’eau, de flore, de plancton, transcrit leurs observations…
Tout s’est bien passé jusqu’à leur arrivé au Cap Horn.

Cap Horn :
Appartient au Chili.
Le plus au sud des grands caps. Latitude : 55° 58’ 47’’ Sud.
Zone maritime appelée « les Cinquantièmes Hurlants ».
Tempêtes fréquentes et fortes. Mer très grosse. Courant circumpolaire antarctique. Icebergs. Vague « scélérate » pouvant atteindre 30mètres de hauteur…
Le passage le plus redouté des marins. Délaissé depuis le creusement du Canal de Panama, n’attire plus que ceux qui aiment le risque.

El Niño n’a pas tari sur la « beauté sauvage, la splendeur indompté » de ces lieux.
Mais j’en viens au récit du naufrage, pour nous la partie de loin la plus intéressante.

« Nous étions en train de parler avec le Léviathan, quand le baleinier a surgi du brouillard, un bâtiment immense. Nous avons entendu crier : « Baleine géante, baleine géante ! » et vu l’éclair du harpon atomique. Notre navire qui se trouvait entre le Léviathan et le japonais a explosé, puis, pour moi, c’est le trou noir jusqu’à ce que je me réveille ici.
D’ailleurs, vous ne m’avez toujours pas dit où je suis à part « En sécurité », vous êtes américain, ça s’entend bien que vous parliez un français impeccable »

Je l’ai rassuré en lui affirmant qu’il saurait bientôt où il est. Puis je suis revenu sur le « Léviathan ».
« Vous dites que vous « parliez » avec un "Léviathan" ? Mais ces créatures n’existent pas, et même si c’était le cas, comment pourriez vous leur « parler ? N’avez-vous pas confondu avec une énorme baleine ? Et êtes vous sûr que c’étaient des japonais, vous le comprenez ? »
Il s’est montré très affirmatif :

« Professeur : un des ingénieurs à travaillé cinq ans à Kyoto, il comprend et parle parfaitement le japonais, aucune erreur. D’ailleurs ils sont les seuls à chasser la baleine avec des navires aussi grands et des moyens aussi sophistiqués.
Quant à confondre une baleine et un Léviathan, impossible ! Je suis breton.
Ma grand-mère parlait aux fées et aux korrigans, mon grand père aux oiseaux de mer. C’est de famille !
Et n’y voyez aucun hasard. Nous avons étudié tout ce qui se dit des Léviathans qui n’ont rien de mythiques. Ils fréquentent les parages du Horn parce que c’est un des derniers endroits peu fréquentés où ils sont tranquilles. Ils ne viennent en surface que pour se reproduire, ce qui n’arrive qu’une fois par siècle.
Comment je le sais ? Ce serait trop long à vous expliquer et je vous sens très sceptique sur ce sujet.
Mais ces êtres sont plus anciens que l’homme ne peut le concevoir. En fait, ils n’ont jamais quitté la mer quand certaines créatures ont été tentées par la terre ferme et s’y sont adaptées.
Ils ont la mémoire de la planète, vivant dans les profondeurs. Vous n’imaginez même pas ce qu’ils peuvent nous apprendre si nous parvenons à communiquer avec eux.
D’ailleurs, sans vouloir vous vexer, l’imagination ne semble pas être votre for. »

Documents transmis par la voie confidentielle habituelle.
Faites moi savoir quand vous en aurez pris connaissance.



Bureau du Man in Black
Zone 51, secteur XXX
31 janvier 2012


« Professeur, j’ai lu votre rapport. Venant d’un autre, j’aurais été porté à penser que vous moquiez de moi.
Mais si vous connaissez ma rigueur, j’ai confiance en la vôtre. Et vous manquez par trop d’imagination pour monter un canular.

Vous êtes absolument certain qu’il est crédible, qu’il ne délire pas ?
- Absolument Monsieur. Sous PA 2617, c’est impossible, nous l’avons testée sur d’autres sujets. Son récit est cohérent, d’ailleurs, il n’est pas le premier.
A ce propos, le chamane qui nous l’a fait connaître PA s’agite, il veut rentrer chez lui.
- Chez lui ? Il n’y a plus de chez lui. Un malheureux incendie a ravagé son village, peu en ont réchappé. Nous les avons déplacés dans une autre partie de la forêt. Notre équipe a récolté tous les plans de PA 2617.Le chamane avait raison, elle est rarissime et vraiment liée à cette zone, mais nos chimistes se font fort de la synthétiser si la culture se révèle aléatoire.
Le vieux va avoir le cœur brisé, autant mettre fin rapidement à son chagrin…

Votre El Niño n’est en effet pas le premier, ni le dernier.
Comme les autres : placement dans un pavillon, tout matériel à disposition pour poursuivre son travail. Pas de contact avec l’extérieur.
Ceux qui savent communiquer avec les « créatures » sont aussi rares que précieux. Pas question que quiconque en dehors de nous essaie de franchir ce Cap Horn là !
- Et les japonais ?
- Les japonais n’ont aucun intérêt à la ramener. Ils chassaient dans les eaux territoriales chiliennes, et les chiliens ont signé le moratoire sur la pêche à la baleine, en plus ils sont en bisbille permanente avec les japonais sur les questions de pêche.
- Et l’équipage du sous marin qui a recueilli le rescapé ?
-Quel sous marin ? Nous n’en avons aucun dans les parages.
Quel rescapé ? L’Autre Mer a sombré corps et bien, aucun survivant. Condoléances aux familles…

Tous ceux qui sont impliqués sont des hommes archi sûrs, comme vous, ils sont patriotes, tiennent à leur peau et surtout à leur famille.
L’opération « CAP HORN » peut commencer ! »

Pour situer le Cap Horn: manchots.com


Un aperçu du Cap Horn:internautesmultimania.fr


Vague "scélérate":
Vague qui se forme soudainement autant près des côtes qu'en pleine mer. Elle peut atteindre 30m de hauteur.
on ne sait pas encore, bien que le phénomène soit étudié (mais pas de trop près mdr ) ce qui les provoque.
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Lun 30 Jan 2012 - 1:13

Excellentissime !

Tryskel a écrit:
Avez-vous lu : Le Phare du Bout du Monde ? »

Non ! Mais je l'ai regardé itou !... Et j'ai comme l'impression que nous avons navigué sur les mêmes eaux ce soir là ! Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
C'était aussi bienvenu qu'inattendu, non ? Laughing Laughing Laughing
Mais bravo pour le tour d'horizon, même s'il est bas... Pour la vague scélérate, j'avoue qu'elle m'a tenue en éveil une partie de la soirée : à suivre !
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Lun 30 Jan 2012 - 9:51

pom pom pom pom pom pom pom pom pom pom
Heureusement que tu n'as pas envoyé une telle copie à Lorient. Je garde ainsi mes chances.
J'attends encore un peu avant de poster mon texte sur ce fil. Des fois que Zoé ...
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Lun 30 Jan 2012 - 10:18

Tryskell, tu es une véritable fée! A l'instant même où je finis de te lire, je reçois un mail de Lorient: ma nouvelle intitulée "une affaire de pacotille" y termine deuxième! Je suis convié pour la remise des prix le 24 février 2012 à 17 heures. Malheureusement, à cette date, je suis pris et ne pourrai absolument pas me libérer. Si des fois un(e) breton(ne) de Lu pouvait m'y représenter???

tchin tchin tchin
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Lun 30 Jan 2012 - 10:33

Vic Taurugaux a écrit:
Des fois que Zoé ...

La probabilité est nulle Vic. Elle sieste sous les alizés et passe la main.

Par contre, un texte primé ! pom pom pom pom pom pom
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Lun 30 Jan 2012 - 17:35


Vic chinois tchin

Merci!
La fée va voir pour Lorient, je ne te promets rien ça dépendra de l'âge du capitaine et de la vitesse des trains s'il y en a qui font le parcours dans la journée aux horaires adéquats!

Pour la concurence, aucun risque, jamais je n'oserai proposer une nouvelle a un concours, je ne maîtrise pas le genre dont je viens en passant le Cap Horn de mesurer encore les exigences!
Mais le voyage valait le déplacement, au moins, je me suis fait plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Lun 30 Jan 2012 - 18:04

Cette fille est cinglée. Délicieusement, talentueusement cinglée. Mais où va-t-elle chercher tout ça ?! Shocked
Et en plus, tu hésites à te présenter à des concours ? Cette fois tu es à tanner. Il y a des hésitations à flanquer aux ordures.

C'est bien embêtant de vous imaginer en concurrence, Vic et toi, mais après tout le jury n'est pas LU. Laughing

@ Vic : dis donc, bravo jeune homme ! Tu tiens le cap !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Lun 30 Jan 2012 - 18:17

J'ai peur d'avoir loupé un épisode... Où et quand a été lancé ce défi plume ? Et quel en était le thème ?

Compliments à Trys et, du coup, à Vic aussi !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Lun 30 Jan 2012 - 18:19

Vic est un monsieur porté sur le boyaux de la tête. A ce titre, il tâche d'éveiller les nôtres. C'est pourquoi, tout est parti de là : http://liensutiles.forumactif.com/t15929-j-ai-arrete-de-courir-devant-la-bibliotheque

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Lun 30 Jan 2012 - 18:37

D'accord, oui j'avais lu le post, mais n'avais été ni inspiré ni suffisamment disponible.
(je cherchais dans la rubrique défi plume, moi)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Sam 4 Fév 2012 - 15:16

http://cerclemer56.org/2011.html

On ne vous dit pas encore tout, mais il va y avoir des surprises sur ce fil! Pensez à vous équiper de K-ways....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Sam 4 Fév 2012 - 15:22

Waah ! Vic sur un nid de lauriers !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Sam 4 Fév 2012 - 18:48

Chapeau M. Taurugaux.

Mais, disons que ça ne me surprend pas.

Avec un tel talent... Rêve
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Sam 4 Fév 2012 - 21:20


Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Jeu 16 Fév 2012 - 20:03



Laquelle comme il se doit donne sur le Quai de la Fosse, au point où il recommence tout juste à être un quai!
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   Mar 28 Fév 2012 - 10:31

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A chacun son Cap Horn   

Revenir en haut Aller en bas
 
A chacun son Cap Horn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A chacun son Cap Horn
» A chacun son cap Horn
» 9x08, Young Man with a Horn (spoilers)
» LITTLE BIG HORN le dernier combat
» Chacun son métier.... et à chacun son salaire...!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Défi-Plume-
Sauter vers: