Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Ven 30 Nov 2012 - 14:53

YES ! thumleft

Tourne, tourne petit moulin....
Revenir en haut Aller en bas
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Ven 30 Nov 2012 - 17:49

Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Sam 1 Déc 2012 - 1:04

Et je rajouterai : super chouette !
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Sam 1 Déc 2012 - 2:03

Voilà. Je pense que nous sommes prêts pour demain.
La journée commencera le matin pour l'installation de la salle et le réglage de la lumière, un bon filage dans l'après-midi, et la représentation à 20h30. Après, relâche avec un pot géant pour tout le monde, y compris le public.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Sam 1 Déc 2012 - 12:46

Belles, belles pensées pour vous pendant ces quelques heures de fièvre avant le gendarme.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Sam 1 Déc 2012 - 12:51

gérard hocquet a écrit:
Belles, belles pensées pour vous pendant ces quelques heures de fièvre avant le gendarme.


le brigadier, tu veux dire....
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Sam 1 Déc 2012 - 20:51

Oui, une pensée pour vous et la belle Rosette.... tchin
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Dim 2 Déc 2012 - 5:09

Deux heures du matin. Probable qu'il sera difficile de m'endormir avant longtemps, même laminée.

Petite chronique du 1er décembre 2012 :

Selon l'organisation définie hier soir tard, nous devions ce matin nous retrouver à sept sur les seize de notre groupe (y compris moi), pour apporter les éléments de décor et le plus d'accessoires possibles. Pas la peine de mobiliser tout le monde, il faut savoir rester dans la juste mesure et ne pas oublier de prendre en compte ceux qui travaillent aussi le samedi matin, ou ceux qui ont des enfants en bas âge. Car notre groupe se constitue de comédiens de tous âges, certains jeunes parents, d'autres retraités, une majorité de travailleurs dont certains contraints à bosser le samedi matin.

En arrivant au théâtre, je n'étais pas descendue de ma voiture lorsque mon téléphone a sonné. Voilà pas qu'un des gars du groupe m'annonce que celui qui d'entre eux qui possédait les clés de la loge pour charger le matériel, n'était toujours pas arrivé. Tout ce matériel devait arriver au théâtre à 10 heures, il était 10 heures. Ça faisait une demi-heure que les trois se gelaient là bas à la loge, par ce -1° pares-brise gelés et brouillard assez épais (si épais que je n'ai pas vu l'Adour en la longeant). Les filles et moi, nous avions rendez-vous directement au théâtre, sans passer par le chargement (c'est bien les bras des hommes, vous savez !)

Bon ben voilà une mise en condition immédiate. Dans ces cas là, il ne s'agit pas de tergiverser, il faut faire vite et autant que possible bien. Je tente d'appeler le retardataire et n'obtiens pas de réponse. Je descends de la voiture, je file dans la salle de spectacles, je dis bonjour aux trois techniciens de la scène nationale et leur annonce que je reviens dans dix minutes pétantes avec tout le matériel. Et je file à la loge. J'ai un double des clés. L'absent arrivera quand il arrivera, il s'agit de ne pas perdre de temps.

Là-bas, ils sont frigorifiés, mais heureux de me voir débouler. Les bises habituelles, et hop, nous plongeons dans le fourbi de la loge, en ressortons rapidement tout le décor. Je me charge du moins lourd possible, j'ai interdiction de faire des efforts physiques pour permettre à mon dos de se retaper. M'en fiche, quand il faut, il faut, et le peu de ce que je fais est toujours ça de moins pour les gars qui se chargent du matériel lourd et encombrant. Effectivement, en dix minutes, tout est chargé et nous arrivons au théâtre. Opération déchargement. Tout ça dans la bonne humeur. Entre temps, les deux autres filles sont arrivées, ont déchargé leurs accessoires, et prêtent main forte. Les techniciens aussi. En moins de temps qu'il en faut pour écrire ça, hop, tout est sur la scène, en vrac.

Nous nous affairons, et cette fois les techniciens ne peuvent rien toucher, ils ne savent pas quoi et comment nous voulons installer. Quant à moi, je me contente de superviser. J'indique d'abord l'emplacement des tables. Après quoi je peux définir celui de la porte. Et enfin, le bar, suivi des portants. Je veux diminuer l'espace scénique, parce que la scène est immense et qu'il me semble plus judicieux de n'en utiliser que la moitié, en profondeur. Puis j'utilise les deux comédiennes pour faire un réglage lumière spécifique. Le technicien lumière a déjà fait le nécessaire pour le balayage de l'espace utilisé, il m'a fait gagner du temps.

Le retardataire arrive, confus. Il n'a pas entendu sonner son réveil, et ce n'est plus important, nous sommes déjà trois étapes plus loin. Il me servira à des détails aussi importants, comme aller chercher trois bricoles qui manquent, et surtout nous préparer un café gigantesque et réconfortant.

A midi, tout est installé, les réglages sont finis, c'est parfait. Pause. Une grande pause. En effet, nous avons décidé de nous retrouver à 16 heures pour un filage, pas avant. Cela permet à tous de prendre son temps et d'arriver bien disponible. Un luxe. Souvent ce n'est pas possible...

16 heures. Ils sont tous là. Nous entamons le filage, sans les costumes. Du fond de la salle, je dispose d'un micro pour faire part des remarques si nécessaires. En fait, il y en aura très peu, la principale en fin de pièce lors d'un moment de déconcentration des comédiens. Dans ces cas là, lorsque c'est nécessaire (et cette fois ça l'est), je prends un ton assez sec mais sans méchanceté, histoire de remettre tout le monde sur les rails. Le filage s'achève correctement. Il est 18h, nous remettons la scène en place, les accessoires dans les bonnes coulisses. Les costumes sont entreposés dans les loges, nous sommes prêts à nous réunir pour dîner.

Surprise. Le CCAS (notre organisateur) en la personne de son élue municipale, et Madame Le Maire en personne, nous ont commandé un repas chaud, livré à l'instant par un traiteur. Elles ont dressé une magnifique table dans la salle de bal attenante à la salle de spectacle, ont prévu de la vraie vaisselle, des vrais couverts, des belles serviettes en papier, et nous prient de ne nous occuper de rien, elles tiennent à nous servir. Nous nous installons. Une tablée joyeuse, des convives heureux de ce petit moment prometteur de chouette pause.

Eh bien oui. Marie-Jo (Madame le Maire, donc) nous sert elle-même un potage de légumes divinement chaud, puis des plats de charcuterie, puis du poulet en sauce accompagné d'un riz aux champignons, puis un plateau de fromages, puis une grille d'éclairs au café et à la vanille, et des tartes au chocolat, le tout arrosé de bon vin, poussé par un pain encore chaud, et achevé par un café brûlant. Pétard, un banquet, je vous dis. Au point que nous sortons de table gavés et régalés. Pendant le repas, nous avons beaucoup ri, énormément ri, des vraies crises de fous-rire même. Et puis en catimini nous avons décidé de remercier nos hôtesses en leur concoctant une petite surprise. Ce sera pour dans quelques jours, chhhht...

Fin de repas, nous avons le temps de griller une clope pour les fumeurs, les autres sont déjà dans la loge et se préparent. De mon côté, je commence par accueillir les deux comédiennes en herbe de l'atelier, toutes nouvelles, qui se sont proposées pour tenir la billetterie. Nous avons décidé de "faire le chapeau", sachant par expérience que notre recette sera deux fois plus intéressante que si nous fixions un prix d'entrée (de fait, encore confirmé ce soir), et nous prenons toujours la précaution de distribuer un billet d'entrée par personne, de sorte de savoir combien de spectateurs étaient présents. Ça, c'est pour les esprits cartésiens et matheux, car perso je jauge à vue d'oeil. Et puis je vais briefer la responsable du CCAS pour l'intro de la soirée. Après quoi je file à nouveau retrouver les comédiens, non sans distribuer quelques bises sur pas mal de joues, car le public arrive très tôt pour avoir le temps de profiter de l'expo avant d'entrer dans la salle de spectacles.

Les comédiens se sont costumés, coiffés, apprêtés. Ils sont calmes et papotent doucement, au sous-sol du théâtre. Je les informe de ce que la salle est ouverte au public, de la manière dont se déroulera le début de la soirée, je leur rappelle de devoir monter par précaution dans les coulisses ce qui craindrait éventuellement (sacs à main, portefeuilles, etc.) et d'éteindre leur portable. Et puis je fais monter tout le monde dans les coulisses en recommandant la discrétion.

A l'étage au-dessus, on entend le brouhaha du public. Le technicien affecté aux coulisses attend les indications que lui donnera son collègue dans le hall, moi j'attends qu'on me dise quand on pourra commencer, et la responsable du CCAS attend que je la prenne par le bras pour descendre discrètement par les marches planquées derrière un rideau, côté jardin.

Nous y sommes. Noir salle. Le technicien me fait signe. Merde aux comédiens, un baiser envoyé à chacun du bout des doigts, on y va. Je guide la dame du CCAS jusqu'à l'escalier central, en passant par le côté, et lui tends un micro. Elle n'a pas l'habitude de parler en public, m'avait-elle dit, mais elle s'en sort très bien. Je prends le relais pour quelques mots, et nous regagnons nos places. Elle dans le public, moi à la régie, là-bas, tout au fond, derrière le public.

Le technicien lumière me regarde, il attend mon top. C'est parti. Noir salle. Musique, lumière, en scène !

Le petit matin du mercredi 20 mai 1917 se lève doucement dans le petit café de Rosette et Maurice, les personnages arrivent peu à peu tandis que la matinée s'anime, jusqu'aux rebondissements de la fin de la pièce. Techniquement, ils sont tous au point. Les personnages sont bien dessinés. L'interprétation est bonne. Ils maîtrisent au point que c'en est un bonheur sans nom. Sauf que cette fois, l'émotion me gagne bien plus tôt que les fois précédentes, au point que discrètement je sors un kleenex de ma poche pour m'essuyer furtivement les yeux. Un comble. Cette pièce, je la connais plus que par coeur, on sait pourquoi maintenant. La raison est simple : ils sont parvenus à investir au plus près leur personnage, l'histoire, l'espace. Ils dégagent des émotions qu'on prend en pleine poire, et on a beau connaître le texte... il n'y a plus de texte, une histoire se raconte comme si c'était la première fois...

Il n'y aura pas un accroc, pas une fausse note, nada, rien à signaler....

La dernière image de la dernière scène, je l'ai choisie en arrêt, figée en statues vivantes, en toile de chair de femmes et d'hommes de nos racines, de notre histoire. Une page d'un album photos, là devant nous. J'ai demandé au technicien de laisser tomber la lumière lentement jusqu'au noir, pendant que la musique achève cette tranche d'histoire locale.

Noir. Un temps. Lumière. Ils s'approchent et saluent, et resaluent. Je les rejoins, pendant que le public applaudit chaleureusement. Je me dis qu'il faut que je ravale cette émotion qui a tant pris d'ampleur pendant la représentation de la pièce. Je serre bien fort cette boule de kleenex entre mes doigts, et je suis parmi eux. Merci. Simplement merci.

Vient le temps des présentations. Un à un les quinze comédiens seront présentés au public, puis leur metteur en scène, puis la fête commence : ils descendent dans le public pour offrir un verre de paillé à chacun des spectateurs.

Nous étions convenus qu'il faudrait rapidement remballer, parce que celui qui transporte le gros matériel devait ensuite partir assez rapidement pour une destination assez lointaine. Le piège est de se faire happer par le public. Mais un pot de l'amitié était prévu dans la salle de bal, pour tout le monde. Les mains se sont multipliées autour du matériel, et en deux temps trois mouvements, tout était plié, embarqué dans les véhicules, véhiculé jusqu'à la loge, déchargé et rangé. Je me suis contentée de mettre dans la mienne les quelques accessoires que je tiens à conserver chez moi, puis de rejoindre les spectateurs. Les bras plus jeunes et plus alertes se chargeraient de tout le reste (et se sont chargés de tout le reste).

C'est là qu'a commencé ce bain de foule touchant. Des inconnus sont venus spontanément vers moi, tout retournés par ce qu'ils avaient vu. Des visages connus, certains réguliers, d'autres moins mais là ce soir. Surprise ; le curé de Boucau était présent. Je ne l'avais pas vu depuis des mois. Il m'a serrée contre lui, et m'a dit ceci : "Romane (il dit Patricia, en fait), tu as su faire marcher tes comédiens sur un fil, tout en nuances, tout en subtilité....(etc.)" Surprise ; le petit-fils de l'inventeur du paillé (Pierrot pour ceux qui le connaissent) était là. Il m'a tirée par la manche : "Ils ont parlé de Justin Darrigues, mon grand-père !!... (etc.)". Surprise ; le Conseiller Général des Pyrénées Atlantiques (qui d'ordinaire dans ce genre de rencontres, ne dit que des banalités) : "Je suis stupéfait des détails fouillés se rapportant à 1917, comment as-tu fait pour les trouver ?! .../... (et à propos de la pièce Le bruit des mots) il faudrait que tu formalises la demande de salle pour le 8 Mai (journée de la femme), s'il te plaît.... (etc.)". Surprise ; un jeune homme s'approche "Incroyable la précision jusque dans les plus petits détails ! Comment les as-tu trouvés ?... etc. (puis bien plus tard) Nous nous sommes rencontrés dans un bar, tu envisageais de préparer une licence... etc." et beaucoup d'inconnus, beaucoup, et je ne sais plus ce qu'ils ont dit précisément, mais ça tournait toujours autour de la précision et de la justesse des personnages. Ah oui, aussi le racisme contre les affectés spéciaux. Et puis l'étonnement d'apprendre qu'il y avait quatre reprises de rôle en peu de temps et une maîtrise parfaite des comédiens qui ont pris leur rôle au vol. Des questions sur la recette du paillé. D'autres sur les archives consultées, d'autres sur combien de temps il a fallu pour mettre au point la pièce, et j'en oublie, parce qu'il y en a eu beaucoup d'autres.

Je n'ai pas eu le temps de faire le débriefing, bien sûr. Tous les comédiens sont venus se mêler à tout le monde, dès que tout le matériel a été rangé. Nous avons tous eu beaucoup d'échanges avec le public, des échanges nourris.

On nous attend déjà pour les prochaines pièces, dont il m'a été demandé quels seraient les thèmes abordés. J'ai gardé le secret. Il faut bien un peu de mystère, dans une soirée magique.

Il fait -3° dehors. Mais dedans, au coeur, il fait bien plus chaud.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Dim 2 Déc 2012 - 10:08

Wahou, encore une belle émotion et une récompense pour vous tous, c'est beau de voir autant de joie apportée et des moments forts partagés par de plus en plus de monde... tchin
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Dim 2 Déc 2012 - 16:35

Un tantinet HS ce dimanche, mais qu'importe ! Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Dim 2 Déc 2012 - 23:37

Magnifique compte-rendu. Et de beaux moments passés ensemble, que tu nous fais partager.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Lun 3 Déc 2012 - 1:36



Madame...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Lun 3 Déc 2012 - 1:40

Merci mes amies.

Inévitable coup de blues, aujourd'hui. J'ai traîné toute la journée, entre deux mondes. Plus tout à fait là-bas, pas tout à fait ici. Le vide de l'après...
Demain, on remet ça : le défrichage, la créativité, l'oeuvre nouvelle, le nouveau chemin de bataille ponctué du plaisir de construire ensemble.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Jeu 6 Déc 2012 - 23:47

C'est un plaisir de lire comment tout s'est bien passé. Félicitations à vous tous. T'aurais pas la vidéo ou peut-être c'est en projet ?
bisou
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Ven 7 Déc 2012 - 0:37

Merci Gé !

La pièce avait été filmée en juin, mais de beaucoup trop loin (sur consignes des techniciens de la scène nationale). Cette fois, j'ai tout de suite prévenu les mêmes techniciens qu'il était hors de question de recommencer la même bêtise. La salle est trop profonde, si c'est pour filmer et mettre à la poubelle, ce n'est pas la peine. J'ai donc imposé que notre cameraman se choisisse lui-même l'endroit idéal. Il a opté pour le troisième rang, et m'a montré qu'on pouvait ainsi voir l'ensemble de la scène (en plus de zoomer évidemment).

Je n'ai pas encore vu le film, mais j'apprends la patience.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Ven 19 Avr 2013 - 0:37

Pas eu le temps ou pas pensé passer l'info, mais nous jouons après-demain soir à Jatxou, dans le Pays Basque. Nous connaissons déjà la salle pour y être allés, l'accueil est des plus sympathiques et le public rudement chaleureux.

La tension va commencer à monter demain soir, au moins pour cette représentation, parce que pour tout le reste, la tension est déjà bien engagée.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Dim 21 Avr 2013 - 16:23

Sacrée journée, sacrée soirée, hier.
Ce n'était pas la première fois que nous passions entre les mains de cette association organisatrice de divers événements dans ce village qui se situe à une toute petite trentaine de kilomètres de chez nous, et une fois encore nous avons été reçus admirablement et chaleureusement par ces bénévoles à la fois simples et efficaces, tous oeuvrant dans une bonne humeur revigorante.

Tous les ingrédients étaient réunis pour que la soirée soit réussie, et elle l'a été au point que le public en redemande (j'ai été beaucoup questionnée sur les travaux en cours, les prochaines dates, etc.) et au point que les organisateurs souhaitent nous voir revenir avec d'autres surprises en poche. Ils nous font même de la pub pour qu'on passe jouer aussi dans les environs, c'est dire s'ils apprécient. Quant aux spectateurs, ils ont apprécié la pièce au point de nous demander si nous allions la rejouer, où et quand.

Je dirais volontiers qu'hier soir, les personnages ont été encore plus émouvants que les fois précédentes. Je me réfère au fait que dès la première scène, les larmes me sont montées aux yeux. Déjà. A la fin, j'ai du me laisser un peu de temps avant de rejoindre l'équipe des comédiens pour dire un mot au public, empêchée par la force des émotions. Je ne voulais pas arriver en pleurant, tout de même...

Je dois un sacré merci aux comédiens, vraiment. Tout le groupe s'était rassemblé pour la logistique, mis à part ceux qui bossaient évidemment et qui nous ont rejoints dès qu'ils l'ont pu. Tout s'est enchaîné tranquillement ; chargement, transport, déchargement, montage de la scène, prépa des coulisses, vraiment rien à dire, nickel. Nous avons pu faire un filage qui s'est terminé en presque fin d'après-midi, ce qui a donné la possibilité d'une chouette détente jusqu'au moment de se restaurer, et qu'ai-je vu ? Des moments d'une complicité formidable, tout le monde bien dans peau, bien dans l'instant, rien que de la bonne humeur, un régal pour le coeur et l'âme.

Je suis scotchée par la prestation de notre petite nouvelle, qui a remplacé au pied levé une comédienne enceinte jusqu'aux dents qui a du arrêter le théâtre. Non seulement elle était nouvelle dans la pièce, mais nouvelle aussi à l'atelier, et nouvelle tout court dans le domaine du théâtre puisque c'était pour elle l'apprentissage de ses premières répliques et bien sûr son premier passage en public, le tout bossé à l'arrache mais avec tant de conviction que le résultat est d'une réussite à cent pour cent. Elle est parvenue à être si naturelle que bon sang, c'en est un bonheur. Bonne voix, bonnes attitudes, bonnes intentions, bonne présence. Celle-là, je peux vous dire que je l'ai repérée dès son arrivée à l'atelier, en janvier, et hier m'a confirmé que je ne m'étais pas trompée. J'ai probablement quelques projets avec elle, d'ailleurs.

Après la représentation, les spectateurs nous ont sauté dessus, comme d'habitude. Moi, ce qui me frappe après cette pièce, c'est la mémoire ravivée du public, d'après les histoires qui se transmettent de génération en génération, et qui ressortent en commentaires après la représentation. Pas mal de gens m'ont raconté ainsi des anecdotes qu'ils avaient eux-mêmes entendues de leurs parents et grands-parents. Qu'est-ce que c'est chouette !

Nous avons achevé la soirée entre comédiens et organisateurs, une trentaine de personnes à peu près en tout. J'avais porté champagne et gâteaux pour fêter un anniversaire et même deux, puisqu'une des comédiennes est née le même jour que moi, un autre avait apporté du rhum des antilles dans lequel les bâtons de cannelle font merveille, les organisateurs quant à eux avaient prévu les vins et autres victuailles, et l'heure des improvisations hilarantes est arrivée spontanément, dans les fous-rires.

Après ça, décharger tout le matériel à la loge a été un jeu d'enfant, et le sommeil s'en est venu jusque très tard ce matin, pour tout le monde. Bien mérité, celui-là.

Rendez-vous une autre fois, sur une autre scène, et que la fête continue !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Dim 21 Avr 2013 - 17:42

Rien à te lire , j'en ai des frissons.

On dira ce qu'on voudra, il y a plein de bon monde dans ce monde...et ça réchauffe le cœur.

Bravo à vous tous, vous êtes des champions!



Dernière édition par lison le Dim 21 Avr 2013 - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Dim 21 Avr 2013 - 21:29

Ouha ! J'en étais sûr, mais ta confirmation de ce succès fait plaisir à lire.
Et bravo à cette mystérieuse nouvelle anonyme !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Dim 21 Avr 2013 - 21:54

ça devient lassant de faire des compliments et des congratulations - pfff - mais on n'a pas le choix, hein, tu réussis tout ce que tu fais que veux-tu... Ange
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Dim 21 Avr 2013 - 22:42

Ben moi je ne m'en lasse pas, de dire à quel point te lire fait du bien. Quelle belle soirée cela a du être !
Félicitation à toute la troupe.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Lun 22 Avr 2013 - 19:49

Félicitation, les belles âmes ont toujours le dessus. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Lun 22 Avr 2013 - 22:52

Merci à vous qui êtes passés par ici. Vous êtes tous trop mignons, tiens.
Vous savez, pour la millième fois j'ai réalisé cette formidable leçon de vie qu'est le théâtre. Et ce moyen d'expression illimité, qui, lorsqu'il sait faire sortir les émotions de la sensibilité des personnes, est tout simplement magique...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   Mer 1 Oct 2014 - 20:12

Eh bien rebondissement sur cette pièce, qui nous est à nouveau réclamée si possible pour 2017, pour la commémoration des 100 ans de la Grande Guerre.
Si je m'y attendais... Shocked 

Bon, ben va falloir la remonter. J'ai encore un an devant moi avant de voir comment je vais m'organiser. J'ai déjà un p'tit frisson d'émotion rien qu'à l'idée de m'y replonger. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
Théâtre : Chez Rosette - Collectif - Romane 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les objectifs en développement chez Ricoh/Pentax pour 2012
» Rebecca et Alexandre chez Cauet le 7 avril 2012
» Nouvelle boîtes Delacre: Astérix chez les bretons (Octobre 2012)
» nouveauté pour 2012 chez Moebius et Revell
» point des séries de Féves 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Passions Artistiques :: Arts :: Théatre-
Sauter vers: