Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mémorial de l'Esclavage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Mémorial de l'Esclavage   Jeu 22 Mar 2012 - 17:19

Un "Mémorial" c'est: "Un monument commémoratif en réfèrence à des faits historiques destiné à inscrire dans l'espace public urbain la mémoire de l'histoire des victimes et faire vivre cette mémoire au présent pour les générations futures."

Celui de Nantes sera inauguré ce dimanche 25 mars 2012, alors que son histoire a commencée en 1985, soit presque 30 ans.
Pourquoi est ce que ça a été si long?
Regarder en face une histoire fondée sur le trafic d'êtres humains est difficile (même si perso je ne comprends pas ce refus, nul n'est responsable des crimes de ses ancêtres).
La ville a pourtant finit par franchir le pas, suivie de La Rochelle , et depuis peu timidement par Bordeaux les deux autres grands ports négriers (mais tous les ports atlantiques et Marseille) ont touché à la Traite, qui n'était pour ses contemporains qu'un commerce parmi d'autres, commerce par ailleurs fort rentable. En témoignent les belles maisons des armateurs et négociants de l'île Feydeau et du quai de la Fosse (qui ne sont plus ni île ni quai du fait des travaux de comblement et de détournement des bras de la Loire). Commerce comme les autres, aucune gêne, et colère quand on prétend l'interdire!
Et maintes discussions sur la pertinence de ce mémorial, sa forme, son contenu...

C'est pourquoi je place ce fil dans "Société/ Politique" et non dans Histoire, car c'est aussi une question de société et de politique. La municipalité RPR de 1985 a refusé d'aider à la commémoration du "Code Noir (1685) réglementant le pouvoir des maîtres sur les esclaves. Je vous conseille sa lecture, c'est très court, et quand on sait qu'il représentait aux yeux de ses rédacteurs un "adoucissement" de la condition servile, on se demande comment c'était avant,il ne fut d'ailleurs pas suivi par les maîtres et dû être renouvellé et modifié, dans le sens d'un durcissement pour les esclaves en 1724.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Le-passe-esclavagiste-provoque-encore-des-remous-_40879-2057887------44109-aud_actu.Htm

Vous vous direz peut être: "Elle râle toujours contre les commémorations et la voilà qui approuve un mémorial".
Je l'approuverai (ou pas AngeR ) quand je l'aurai vu (j'irai pas à l'inauguration, trop de monde, on voit rien). mais là il ne s'agit pas d'une commémo bling/ bling ta tsoin musique , qu'on oublie à peine finie, c'est une inscription dans la ville d'un pan peu glorieux de son histoire, et peut être que les visiteurs se diront: "C'était monstrueux, plus jamais ça"parce qu'ils seront à l'intérieur de la question
Sachant qu'il demeurent aujourd'hui des millions de personnes en situation effective d'esclavage sans compter les formes d'exploitations qui ne sont pas stricto sensu de l'esclavage mais y ressemblent vraiment beaucoup.

Statue fer et plâtre pour le 150ème de l'Abolition en 1998, vandalisée, elle est aujourd'hui au Musée du Château.



Les Anneaux de Buren le long du Quai des Antilles


http://liensutiles.forumactif.com/t21776-oh-toi-l-esclave-a-combien-vends-tu-tes-chaines#442320


Dernière édition par Tryskel le Ven 23 Mar 2012 - 3:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Mémorial de l'Esclavage   Ven 23 Mar 2012 - 0:57

Je viens de lire l'article joint à ton message. Plusieurs points se soulèvent, certains peut-être plus importants que d'autres, peut-être même ne sont-ils pas tous justifiés, mais tant pis, je livre en brut ce qui me vient à l'esprit.

Théâtralisation : oui et non. Oui bien sûr, un défilé de faux esclaves costumés dans les rues en 2012 pourrait faire croire que. Sauf que un peu plus loin dans l'article, il est dit que les étudiants tombent de leur chaise en apprenant l'existence d'esclaves et leur condition de marchandise... Voir une reconstitution peut amener à leur faire comprendre ce que cela veut dire. Des hommes vendus par des hommes à d'autres hommes...

Nantes honteuse : pourquoi donc une ville serait honteuse des événements qui se sont déroulés autrefois dans son enceinte ? Ça me fait penser à ces sentiments de honte décalés, qui n'ont pas lieu d'êtres. Les hommes d'aujourd'hui ne sont pas responsables des actes des hommes d'hier, voire de leurs propres ancêtres. Allons donc, si quelqu'un doit avoir honte, c'est celui qui a vendu ou acheté. Il est mort depuis longtemps, celui-là. Par contre, il serait bon que les hommes tirent leçon de ce que les générations d'avant ont fait, de ce que d'autres actuellement font. Mais c'est bien impossible. Nous sommes tous de la même trempe : des petits humains qui bataillons avec nos vices n'est-ce pas. Non, bien sûr, pas tous, sinon ce serait terminé pour l'humanité depuis longtemps. Mais avouons que notre espèce est bourrée de défauts, et regardons les choses autrement, et nous-mêmes. Pas une ville, pas un pays. Mais plutôt ceux qui commettent des actes tous aussi peu reluisants les uns que les autres. Une ville n'est qu'un tas de pierres, qu'un labyrinthes de rues et de places. Ses habitants d'aujourd'hui viennent des quatre coins de France, bon nombre d'entre eux n'ont même pas l'ombre d'une racine dans la ville. Appelons un chat "un chat", et osons regarder les choses en face, pour une fois.

Un mémorial : eh bien oui, une trace faite par l'humain pour délivrer un message à l'humain, en mémoire d'actes commis par des humains à l'encontre d'autres humains victimes.... il faut bien semer ces repères, nous en avons besoin, ils nous ramènent à une certaine réalité. Sa fonction crève les yeux. Nous pourrions les multiplier, ce ne serait pas du luxe. La Terre pourrait se hérisser de ces monuments, il n'y en aurait jamais assez pour dénoncer l'imbécilité humaine et pleurer les victimes.
Par contre, son prix crève la bourse. Aurait-il été si difficile d'impliquer les artisans et les futurs artisans (étudiants dans les lycées professionnels) pour la réalisation d'un mémorial qui aurait pu donner lieu à des cours d'histoire en parallèle ? Les mains dans l'acier, donner forme à un monument en mémoire de ceux dont ils auraient pu ne jamais connaître l'existence, aurait pu faire prendre conscience en participant activement : être acteur et non passif, voilà qui eut constitué une sacrée leçon. Car les quelques millions économisés auraient pu être distribués aux personnes dans la nécessité. Et dieu sait que leur nombre est scandaleux. Ces gens là sont en quelque sorte exploités par un système aussi pervers que le système de l'esclavage.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Mémorial de l'Esclavage   Ven 23 Mar 2012 - 3:23


Le Mémorial en lui même j'en parlerai photos à l'appui , je vais le visister Lundi pour préparer un topo que je dois présenter sur la traite nantaise (3/4 d'heure, c'est hyper court, va falloir que je condense! spc

D'accord sur la construction, lle aurait pu coûter moins cher sans doute. ils sont allés faire graver des vitres en Allemagne, dont il fallut regraver la moitié parce que c'était illisible, ce qui a retardé l'inauguration (elle devait avoir lieu en Décembre).

Mais pas d'ac pour le défilé d'esclaves, c'est du spectacle dans le mauvais sens du terme, pas de la mise en expression de l'Histoire, ce d'autant qu'il n'y a jamais eu le moindre esclave à Nantes. L'esclavage était interdit sur le territoire français, et ses hommes et femmes n'interessaient pas les grands négociants qui n'y voyaient que marchandise, c'est ça qu'il faut mettre en exergue.
Pour le spectacle, on fait du spectacle (Voir le film de Spielberg "Amistad" qui est excellent, je l'ai emmené mes élèves le voir en Guadeloupe et ils sont tombés sur le cul), mais l'Histoire n'en est pas un et surtout ne doit pas être instrumentalisée, ce qui a été reproché aux défileurs , y compris par ceux qui veulent que la mémoire perdure, et je suis d'accord avec eux!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Mémorial de l'Esclavage   Lun 26 Mar 2012 - 15:13

Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Mémorial de l'Esclavage   Jeu 22 Mai 2014 - 14:57

http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-festival-une-2e-edition-du-festival-faites-la-paix-a-vertou-fin-aout_fil-2553358_actu.Htm?abo=362565&serv=32&utm_source=newsletter&utm_medium=email_interne&utm_campaign=lettre_information_maville&utm_content=actualite&xtor=EPR-300-[lettre_information_maville]-20140521-[actualite]-362565%402

Regardez la vidéo, de la difficulté d'affronter un passé. Mais ça progresse, même Bordeaux, à tout petits pas, y vient.
le meilleur argument pour confirmer que le trafic d'esclave n'était pas honteux mais juste un commerce comme les autres, ce sont les "mascarons" ornant les façades des belles maisons de Feydeau , du Quai de la Fosse et un peu partout dans la ville de Nantes. On les retrouve à Bordeaux et à la Rochelle.

" Car les quelques millions économisés auraient pu être distribués aux personnes dans la nécessité. Et dieu sait que leur nombre est scandaleux. Ces gens là sont en quelque sorte exploités par un système aussi pervers que le système de l'esclavage."
Je dirais plus pervers, au moins l'esclavage annonçait la couleur de l'être humain marchandise. Aujourd'hui il est plus encore marchandisé, mais personne ne l'admet. Et ne pas oublier les millions de personnes-on ne dispose évidement pas de chiffres fiables puisque c'est théoriquement interdit et que tous les états ont signé une convention en ce sens- en situation effective d'esclavage.
Si la proclamation de Boko Arram qu'il allait vendre les jeunes filles enlevées a choqué les bonnes âmes, il me semble que nul n'a relevé que s'il prétend les vendre, c'est qu'il y a des acheteurs, où et qui sont-ils?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mémorial de l'Esclavage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mémorial de l'Esclavage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Périodique] Supplément au Mémorial d'Amiens (Tallandier)
» l'association Mémorial Maginot de Haute-Alsace
» Mémorial de l'Anse Cafard, Martinique
» L'inauguration du mémorial Jack Phillips
» Mémorial Britannique Ploegstreet 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: