Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour écrire mieux, écrivons bourrés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Lun 2 Avr 2012 - 14:20

Attirée par ce titre pour le moins surprenant, je viens d'avaler l'article, à défaut de whisky.

Citation :
L'expérience a été menée auprès d'un panel de 40 buveurs modérés, auxquels ont été confrontés 40 autres individus sélectionnés d'après leurs résultats à un test antérieur sur la mémoire. Après avoir ingéré un repas composé de bagels, les participants ont regardé le film Ratatouille, pendant qu'on leur servait, au choix, un coktail vodka-cranberry calibré selon les rations de bagels ingurgitées, ou bien un verre de soft. Certes, c'est bien plus agréable que de donner son sang.

Au bout d'une heure de projection, les participants ont reçu un test dans lequel ils devaient sélectionner le mot fréquemment associé à un autre syntagme, sans que les deux ne soient forcément liés. Et les résultats sont là : les sujets alcoolisés ont résolu 38 % de questions en plus, et leur rapidité est bien supérieure à celle de leurs collègues sobres. Les résultats de l'étude, menée par Andrew Jarosz et des scientifiques de l'université de l'Illinois, ont été publiés dans les revues réputées Consciousness and Cognition et New Scientist.

Les conclusions de l'étude précisent toutefois que la créativité ne semble stimulée par l'alcool que lors de consommations modérées. Jennifer Wiley, professeure de psychologie à l'université de l'Illinois, met en garde contre tout excès, qui neutraliserait sans doute la Muse : « Nous avons procédé à des tests sur des individus légèrement alcoolisés, et jamais saouls. De fortes consommations d'alcool n'auraient sûrement pas les mêmes effets que ceux observés pendant l'expérience. »

Une performance de l'artiste Bryony Kimmings peut faire figure d'étude un peu plus pragmatique : pour 7 Day Drunk (Bourée 7/7), la jeune femme a décidé de maintenir son taux d'alcool à un niveau élevé pendant une semaine complète, en ingérant régulièrement un verre de vodka... ou plusieurs, puisqu'elle a consommé pour son Vodkathon 5,5 litres de boisson incolore. Sous le contrôle d'un psychologue, d'un psychiatre, d'un neuroscientifique et d'un sociologue, l'artiste bien entourée a composé de la musique, écrit des chansons, dessiné et mis au point des chorégraphies. Bryony Kimmings a elle-même noté que sa créativité était supérieure à la moyenne habituelle, mais aussi qu'une sévère dépression s'était invitée vers la fin de l'expérience.

On y apportera peut-être moins de crédit qu'à une déclaration de scientifiques, mais nous terminerons cet article par une observation de Charles Bukowski, docteur ès substances alcoolisées, telle qu'elle est rapportée par Jean-François Bizot en introduction des Contes de la folie ordinaire : « La bière, ça te donne pas des rushes comme l'alcool et ça tient compagnie toute la nuit. Le problème avec les joints, c'est que tu te marres et que tu arrêtes d'écrire ! »

http://www.actualitte.com/actualite/zone-51/inenarrable/pour-ecrire-mieux-ecrivons-bourres-33198.htm

Alors entendons-nous bien ; il ne s'agit pas d'une incitation à picoler au point de rouler sous la table. Si l'on considère la capacité et la résistance individuelles, cela peut aller d'un bon verre de vin à un verre de bon whisky, à condition de ne pas finir par verser dans l'alcoolisme ménager littéraire.

Et en tout cas je prétends pour ce qui me concerne que l'alcool ne me convient pas et qu'il vaut mieux passer par le lâcher-prise sobre, que par une cuite.

Qu'en pensez-vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Lun 2 Avr 2012 - 16:58

Euh... non, pas d'alcool avant de s'atteler au travail. Le soir, éventuellement, un petit apéritif, d'accord. Mais jamais dans la journée. Le coup de fouet de l'alcool est trompeur : d'abord, il est éphémère, ensuite la qualité du travail s'en ressent. Lier ses idées, disposer de toutes les aptitudes de son cerveau, c'est l'apanage d'une stricte sobriété.
Pourtant, je vous assure que je suis tout le contraire d'un garçon austère ; mais à chaque activité son régime approprié.
Vala...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9738
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Lun 2 Avr 2012 - 20:28

D'ac 200 degrés avec Vivor, pis je supporte pas la vodka! tchin
Et franchement, je vois pas l'utilité de ce genre de test, ça rique de permettre à des qui n'aligneraient pas deux mots de croire qu'ils vont devenir des génies es écriture en picolant!


Dernière édition par Tryskel le Mar 3 Avr 2012 - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Lun 2 Avr 2012 - 22:28

J'ai été assez surprise aussi par cet article tout droit sorti d'un site sérieux. Quoique je me suis souvent posé la question, figurez-vous, et j'ai même testé l'écriture sous l'effet de l'alcool : nul. Incohérence, aucune finesse, rien.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Lun 2 Avr 2012 - 23:06

L'alcool non !!! L'eau ferrugineuse, oui !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Jacktance

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Lun 2 Avr 2012 - 23:10

Citation :
les sujets alcoolisés ont résolu 38 % de questions en plus, et leur rapidité est bien supérieure à celle de leurs collègues sobres.

Chic alors ! On va pouvoir reconduire bourré... mdr

Non ! Je plaisante. Pour écrire, je ne déteste pas un verre de vin. Il arrive même que la bouteille reste sur la table un bon moment. Mais c'est seulement quand j'ai déjà la lettre facile. Dans les cas de pénurie (de lettres pas de vin) ni le café, ni le vin, ni un quelconque alcool ne m'inspire. Par contre, le tour du paté de maisons peut aider...

Mais là encore, c'est pas toujous le cas !
vroum tchin
Revenir en haut Aller en bas
http://causeries.e-monsite.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Lun 2 Avr 2012 - 23:13

Jacktance a écrit:
Par contre, le tour du paté peut aider...
Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Jacktance

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Oh! vous m'en dir étang...    Lun 2 Avr 2012 - 23:30

[quote]Par contre, le tour du paté de maisons peut aider...

Non! il n'a pas fait ça.
Mais si Madame, c'est normal à cette heure là il sait plus ékrire tellement il a bu.

Alors, il boit souvent ?
A chaque fois qu'il conduit pour faire le tour du paté de maisons

Oh! vous m'en dir étang...

Et ce soir ?
Ce soir ?
Il fait l'intéressant sur un forum alors qu'il a une nouvelle à finir de ciseler.
Ah bon !

Gaga
Revenir en haut Aller en bas
http://causeries.e-monsite.com/
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 0:12

Nota : Au Mans, on fait le tour de la rillette de maisons...

Ok, je sors... Mais au moins on ne pourra pas dire que j'ai trop bu (quand je pense que je vais devoir acheter un éthylotest... )

AngeR
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 0:37

En gascogne, on fait le tour des chichons. En général l'opération se révèle soporifique. Ce n'est pas la bonne solution.

Au fait, arrivez-vous à écrire dehors ? (ne cherchez pas le rapport, il n'y en a pas)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 9:33

Qu'entends-tu pr "dehors" ? En dehors de l'espace sacré où on oeuvre habituelle (cela peut donc être dans un train par exemple) ou vraiment en pleine nature... Dans le premier cas, je me souviens avoir fini un Fiona dans la voiture sur un parking. Dans le second cas, je crois bien ne jamais avoir essayé... D'un autre côté, beaucoup d'idées me viennent quand je marche (au-delà du paté de maison bien sûr )et certaines phrases sont déjà prêtes quand je me retrouve devant l'ordi...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 10:40

J'écris le matin, mais seulement après le café de dix heures. Avant, je réponds aux messages des fofos, comme vous voyez.
Après le déjeuner, c'est le gros morceau, le travail de Tantale, celui qui creuse la matière jusqu'aux dernières sapes. Jamais d'alcool, mais en revanche deux bons cafés bien forts, bien noirs, sans sucre.
Il est rare que je compose directement sur l'ordinateur. Le clavier est trop rapide, il bride la pleine gestation de l'idée ; en revanche, la plume permet au cerveau de vider tout son contenu : qui va piano va sano.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 11:43

@ MBS : oui, les idées me viennent aussi quand je fais autre chose (balade à pieds ou en voiture, ménage, épluchage des légumes, etc) Le jeu consiste ensuite à les rassembler noir sur blanc. A parier que nombre d'entre elles passent à la trappe, quand il se passe un peu de temps entre l'idée et le papier...

@ Vivor : ... en fait le clavier. Je m'y suis tellement faite que les mots passent mieux au clavier qu'au bic. Qui l'eut cru, alors que je nageais encore dans les piles de papier et les cartouches d'encre du stylo ?

L'astuce est de ne pas se laisser déstabiliser par les parasites pendant que naissent les idées, puis pendant l'écriture. Je sais à peu près ce qu'écrit MBS, j'ai du mal à imaginer ton travail, Vivor, mais ça doit être aussi quelque chose !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 11:58

Je crois surtout que plutôt qu'être bourrés pour écrire, il suffit d'en avoir envie ou encore mieux le besoin. Cette histoire d'écriture sous l'effet de l'alcool ou de la drogue ne répond qu'à une seule idée, le fait que sous cette influence on va faire sauter toutes les inhibitions pour aller chercher vraiment au fond de soi ce qui ne serait pas vraiment sorti. Mais on n'a pas besoin de ça... On peut très bien y parvenir en sachant discuter avec soi-même... Et en ce moment le moi profond me dit "laisse tomber pour le moment"...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 11:59

Mon travail, en ce moment même, tiens, je t'en propose un échantillon. Le personnage emblématique de ce roman, soucieux de ravitailler pour quelque mois, voire quelques années, la chartreuse qu'il habite avec son jeune ami, afin de vivre là commodément tandis que le monde prend l'eau comme le Titanic, s'en est allé six jours de suite à la ville avec son gros tous-terrains qu'il ramène, le soir, débordant de toutes sortes d'articles nécessaires à une autonomie la plus complète possible. Le septième et dernier jour de cette campagne vivrière, il sent confusément que quelque chose ne tourne pas rond, que les gens ont des attitudes bizarres, comme s'ils marchaient sur des braises, qu'ils sont nerveux, que l'ambiance s'est alourdie, qu'un événement, inconnu pour lui, est en train de déstabiliser le train-train ordinaire et la routine quotidienne de la cité. Question : comment rendre au mieux cette métamorphose presque insensible, et pourtant indubitable ?
Un roman n'est fait que de ce genre de gageures à relever sans cesse.
Sacré boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 12:27

@ MBS : en phase. J'ajoute que pour avoir côtoyé une personne qui picolait, je peux te dire que lorsqu'elle était sobre elle écrivait des textes fameux, mais que sous l'emprise de l'alcool dès lors que la limite de la bienséance était franchie son cerveau tombait dans le pipi-caca-boudin, et je ne suis même pas sûre qu'elle en ait conscience.

@ Vivor : ah voilà qui est intéressant dans l'écriture : faire glisser une situation d'une manière cinématographique. Si tu ne connais pas Hernan Rivera Letelier (auteur chilien) et son fameux bouquin Les trains vont au purgatoire, la fin de l'histoire est absolument magique sur ce plan là.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 12:36

Les trains vont au purgatoire ? Voilà un titre qui en dit long...
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 12:37

Seulement quand ils ne sont pas à l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 13:11

Je m'aperçois que je n'ai jamais fait de mise à jour du fil que j'avais ouvert pour Letelier. Je promets de réparer dès que possible, pour présenter ses bouquins, dont celui des trains.

Les trains vont au purgatoire, Hernan Rivera Letelier

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9738
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 16:29

L'idée qu'on écrit (ou crée en général) mieux ou plus librement sous l'effet de certaines substances n'est pas récente, mais elle a été appliquée surtout à partir du XIXéme, avec certains romantiques ; Byron fumait de l'opium; puis ceux qui se nommaient les "dandys" comme Baudelaire (Les Paradis Artificiels) et enfin avec les surréalistes qui prenaient des drogues pour libérer l'inconscient, convaincus qu'une part de notre créativité est bridée, donc il faut lui permettre de s'exprimer. Ce qui fait que nombre de nos artistes étaient au moins alccoliques, sinon toxicos, ce qui les a conduit au final à l'incapacité de créer.
Ca ouvre peut être les neurones dans un premier temps, ça déshinibe, mais surtout ça démolit!

Pour ce qui est d'écrire dehors, oui, sans problème, je peux me mettre entre parenthèse du dehors, tout en y étant attentive puisque c'est le fait d'être dehors qui fait déclic, même si ce que je vois semble n'avoir aucun rapport avec ce que je vais écrire.Si vous suivez pas, c'est pas grave, moi aussi ça m'arrive de pas m'y retrouver, sauf sur la feuille! mdr

J'aime beaucoup les terrasses de café (sans my imbiber lol! ) qui sont d'excellents observatoires de la vraie vie et j'y griffonne souvent.

Si une idée me vient, et nous savons qu'elles sont volatiles, si pas fixées illico, elles se perdent, je note. Je ne sors jamais sans carnet et stylo au cas z'où! Mon petit dernier "Jour de Liesse" je l'ai écrit dans ma tête tout en marchant pour rentrer chez moi Dimanche en fin d'aprem. Celui ci s'est écrit presqu'entièrement à mesure que j'avançais, mais souvent c'est juste une phrase, voire une expression, un mot, attrapés au passage et qui peuvent rester longtemps sur un brouillon avant de devenir écriture.
J'écris toujours d'abord à la main, comme Vivor je trouve que c'est plus vivant; sauf défi plume en temps limité, là pas le temps de faire ne serait ce qu'une esquisse manuscrite. Mais je corrige, j'affine en tapant ce que j'ai écrit.
Et comme décidément il n'y a pas de hasard Ro Ange , voilà mon programme pour Jeudi:

L'Eciture Dehors

" Aller dehors pour écrire, c'est sortir des lieux dédiés à l'écriture.
c'est quitter sa table, son bureau pour aller voir ailleurs si j'y suis: quai, rues, jardins, cafés, musées, terrains vagues, friches, lieux nocturnes, plongés dans le silence ou au contraire bruyants de vie urbaine...
C'est redonner à l'écriture son sens premier: capter ce que l'on perçoit du réel, saisir ce que l'on entend, ce qu'on observe, dessiner ce qu'on regarde, transcrire, noter ce que l'on sent, poser des questions, témoigner, ouvrir des inventaire, des histoires...

Sortir avec un crayon et un papier, c'est donner des chances à l'écriture d'être autre chose que cette activité qui fait tellement peur aux enfants et aux adultes quand ils s'installent à la table devant une feuille ou un ordinateur
."

9H-9h30: Accueil
9h30- 10H: Présentation de la journée et préparatifs des sorties:
- Répartition des participants en petits groupes
- Distribution du matériel e de prises de notes et des intinéraires.
10H-12h: Exploration de terrain. chaque groupe est accompagné par un observateur de jour (autour de la ligne 1 du tramway)
12H13h30: Repas libre
13h30-17h: Retours d'expéreinces (un compte rendu par groupe).
Interventions et échanges à partir des expériences de terrain...

Ca se passe durant deux jours et une nuit. La nuit m'aurait interessée mais vraiment trop long (au delà de 3h du mat) même pour un oiseau nocturne...
Expérience à vivre, vous aurez le reportage!

Et pour écrire dehors mieux vaut n'avoir pas picolé, sinon c'est chute dans les obstacles et passer à côté de l'important, de l'interpellant, de l'insolité ou de l'ordinaire qui peut ne plus être ordinaire! tchin
J'ajoute que je connais très vaguement ce coin là de Nantes, que je le trouve justement très quelconque et sans interêt, un regard qui va peut être évoluer dans le sens du plus...

Allez: un coup d'auto pub: AngeR
http://liensutiles.forumactif.com/t13455p480-poesies-de-tryskel-deroulement-d-une-spirale-triple : Jour de Liesse
Revenir en haut Aller en bas
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   Mar 3 Avr 2012 - 16:40

Très intéressantes, tes réflexions, Tryskel.
Tout à l'heure, j'irai me promener, mais sans stylo ni papier, attendu que d'abord, il pleut, et qu'ensuite lorsque je me détends dans la verte, je vide les étriers de la littérature.
J'ai remarqué du reste qu'il est nécessaire d'observer un certain équilibre avec la contention d'esprit relative à ce boulot : trop y penser nuit. Il faut laisser à la cervelle ses petites jachères où elle s'ébat librement, loin des champs cultivés du travail intellectuel. De ce fait, quand on la sollicite plus tard, elle est plus disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour écrire mieux, écrivons bourrés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour écrire mieux, écrivons bourrés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un mot pour décrire...
» Les préparatifs pour écrire un roman
» Site pour écrire le pinyin
» AIDES POUR ÉCRIRE DE LA POÉSIE
» Découvrez les 10 finalistes de "48 heures pour écrire"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: A propos de l'écriture & infos concours littéraires-
Sauter vers: