Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Jeu 5 Avr 2012 - 20:06

Aujourd'hui, j'apprends que les lunettes que j'avais imaginées adolescent dans une nouvelle de science-fiction sont sur le point d'être inventées par Google.
Dotées d'écouteurs, d'une caméra, d'un disque dur, d'une connexion web avec GPS, et d'un système de commande vocale (comme Apple l'ont inauguré sur l'iPhone avec Siri), ces lunettes superposent des informations, commandes, vidéos, photos, messages, etc, à la vision de ce qui nous entoure.
Démonstration en vidéo :


La question que je me pose à présent, à l'image du titre de ce fil, c'est : à force d'améliorer les possibilités pour l'humain de se faire assister par la technique, n'en devient-il pas justement si assisté qu'il en perd peu à peu ce qui fait de lui un humain justement ?
Evidemment, chaque invention ou amélioration technique est une bonne nouvelle : par exemple lorsque l'invention du moteur a permis de se passer de chevaux pour faire avancer les véhicules, et que les engins à moteur ont fini par remplacer même la marche à pied sur des trajets qui avant permettaient au corps humain d'avoir un peu d'exercice physique, il y eut un revers de médaille insidieux qui aujourd'hui ne nous fait même pas envisager d'aller à pied au village voisin distant de 15 km, surtout chargé, et qui engendre aussi par voie de conséquence des hommes plus grands, plus faibles, moins endurants, au fil des générations.
Autre exemple : avant on se déplaçait pour la culture, pour assister à un spectacle, entendre de la musique, pour s'émerveiller, alors qu'aujourd'hui on a tout chez soi (voire sur soi) grâce à l'audiovisuel ; l'art se passe de plus en plus par procuration, et de moins en moins en direct. Pareil pour la culture, la langue, etc. Les gens du coup deviennent de plus en plus individuels, isolés physiquement, bien que connectés virtuellement.
Depuis presque une génération, l'ère cyber a accentué ce genre de phénomène jusqu'à un paroxysme où tout est accessible à travers un ordinateur, puis les smartphones et bientôt ces lunettes qui en sont une extension encore plus pratique. Quel sera le prochain stade ? Une puce informatique implantée près du cerveau ?
J'ai un ami qui refuse d'avoir un portable ou internet. Il n'a donc pas d'adresse mail. Et il se trouve parfois défavorisé dans bien des situations, sans parler d'une réputation de ringard réac.
Je repense alors à ce roman de Barjavel, Ravage, où la société humaine s'écroule dès le jour où l'électricité n'existe plus : les survivants doivent ré-apprendre à vivre vrai, et le patriarche décrète l'interdiction de toute invention mécanique. Le récit se termine à sa mort, lorsqu'un jeune vient de découvrir le principe de la machine à vapeur.
Sans parler de la santé : tous ces produits chimiques et médicaments nous paraissent indispensables, alors que le jeûne thérapeuthique est si efficace depuis des temps immémoriaux.

En plus de la pollution, l'humanité n'engendre-t-elle pas paradoxalement son propre déclin avec le progrès technique, en améliorant ses conditions de vie ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91106
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Jeu 5 Avr 2012 - 20:25

Je n'ai pas pu regarder la vidéo jusqu'au bout, littéralement soulée par les manifestations intempestives du système de ces lunettes. Je suis résolument contre pour plusieurs raisons :
- l'assistanat à outrance est d'une stupidité sans nom. Quand on en arrive à ce stade, on n'est pas loin du légume.
- je te ne dis même pas les troubles visuels et de concentration, à force d'ingurgiter à tout bout de champ dans la moindre balade, une telle profusion de ces manifestations
- je ne suis pas sûre que les ondes n'y soient pour rien, encore une pollution supplémentaire
- il reste quoi pour vivre vraiment ?

Bien sûr que les progrès technologiques sont une bonne chose, tu en fais d'ailleurs une belle démo au-dessus. Mais de là à verser dans l'absurdité, je refuse.

Internet permet effectivement d'avoir accès à une foule de documents qu'il serait pratiquement impossible d'imaginer se procurer sans l'ordinateur, parce qu'un lien te mène à un autre et l'autre à trois autres et les trois autres à cent autres, et que dans la navigation tu chopes au passage des trucs auxquels tu n'aurais pas pensé. Idem pour l'accès aux musiques, et à un tas de documentations culturelles. On n'a pas forcément les moyens de se payer tout ça dans la vie, alors que pour quarante balles par mois, internet donne accès à tout ce qui est encore permis ( )

N'empêche, au bout d'un moment j'en ai marre et j'ai envie de me tremper dans le mouvement, dans la vie, dans le grand air, ce que j'appelle la mise au vert. Et plus ça va, plus j'ai envie, parce que plus ça va, plus l'absurdité me déconcerte. Ça c'est pour mon cas personnel.

Plus généralement, j'ai l'impression que l'humain glisse peu à peu sur une pente de plus en plus savonneuse (dirait Coluche) et affaiblit son corps au fur et à mesure où il engraisse son cerveau par les découvertes. Parce qu'il oublie de vivre, de parler en famille, de prendre le temps de boire un thé avec les amis, de flâner sur un marché, de ratisser un coin d'herbe, de regarder le ciel.

Les progrès technologiques sont à l'image de toute chose : dangereusement perchés sur le fil d'un rasoir à l'équilibre précaire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Ven 6 Avr 2012 - 0:13

Vraiment, ces lunettes, je ne pourrais pas : je suis parano au point de ne même pas supporter des lunettes de soleil, ça distrait et assombrit ma vision. Alors tu m'imagines prendre mes rendez-vous avec ces babioles...
Evidemment, c'est le top pour les fondus de technologies. Ce n'est pas mon cas.
J'ai beau apprécier le confort, je suis comme les chats : s'il faut m'accommoder, je m'accommoderai. En cas de fin du monde, je pense que je me débrouillerai pas mal. Je suis d'une génération qui n'a pas été dépendante des technologies très modernes.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Ven 6 Avr 2012 - 1:00


" La question que je me pose à présent, à l'image du titre de ce fil, c'est : à force d'améliorer les possibilités pour l'humain de se faire assister par la technique, n'en devient-il pas justement si assisté qu'il en perd peu à peu ce qui fait de lui un humain justement ?"

Le scénario a été imaginé par plusieurs auteurs de SF, et tu fais bien de citer Ravages auquel je pense chaque fois qu'on nous sort une de ces "merveilles" techonologiques: et si l'énergie venait à manquer, si tout se déréglait, tous ces branchés au sens strict deviendraient quoi?

Quand je vois les dégâts que cause l'automobile (je ne parle pas des accidents de la route) je me dis qu'on aurait aussi bien fait d'en rester au cheval.
Bien sûr j'apprécie la machine à laver, l'aspirateur; encore qu'il aspire pas tout seul, faut le pousser, mais ça commence le robot total aspirant... quand la machine m'évite une tâche pénible et sans intérêt j'apprécie.
Mais là, je ne vois absolument pas l'intérêt si ce n'est une déconnection de plus en plus grave du réel, de l'autonomie, de l'action et la réflexion personnelle et de l'humanité!
Parce tous ces machins induisent des modes de vie, une économie qui modifient le monde globalement, ne serait ce parce qu'ils coûtent cher et excluent ceux qui ne les ont pas, un clivage de plus! Cette situation là aussi la SF l'a imagninée, d'où je me dis que certains auteurs de SF étaient des visionnaires du pire!
Revenir en haut Aller en bas
Némésis

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Ven 6 Avr 2012 - 1:53

" La question que je me pose à présent, à l'image du titre de ce fil, c'est : à force d'améliorer les possibilités pour l'humain de se faire assister par la technique, n'en devient-il pas justement si assisté qu'il en perd peu à peu ce qui fait de lui un humain justement ?"

Nous sommes les mêmes physiquement depuis combien de temps ? disons 25 000 ans à la louche, je pourrait dans l absolu me reproduire avec une nana qui peignait dans les grottes à cette époque. Si on décale le problème dans le temps alors ne sommes nous plus des hommes pour ces gens la ?
le progrès ne me semble pas une mauvaise chose en lui même c est l utilisation et l abus que nous en faisons qui est destructeur. On peut fumer 3 clopes par jour, l organisme s'en chargera; à 3 paquet c est autre chose et pour la technique c est pareil; j ai une voiture et cela ne m empêche pas de me balader tout les we en foret ! Être un abruti ne dépend pas de la technologie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91106
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Ven 6 Avr 2012 - 2:04

Une réaction me revient en mémoire, je ne résiste pas à vous la livrer ; je me souviens des premières années de vie en Aquitaine, au bord de l'océan. Le premier été, lorsque les touristes parisiens sont descendus en masse, j'avais été impressionnée par l'affluence. On aurait dit que tout Paris se déversait sur notre paysage d'ordinaire plus paisible.

J'avais eu le temps de me déshabituer de la banlieue. On se fait très vite à ce genre d'abandon, quand on a passé une bonne moitié de sa vie dans l'enfer du métro-boulot-dodo. Bref, j'étais redevenue humaine, et comme internet n'était pas encore répandu dans les foyers, je vivais principalement dehors toute l'année.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir débouler des gens bardés d'alarmes, de fils qui leur pendouillait des oreilles, autour du cou, qui dégoulinaient des sacs. Des gens qui n'avaient même pas l'idée d'ôter leurs baskets et de les troquer contre des espadrilles ou des tongs, et qui même sur la plage pataugeaient dans le sable avec leur boulet aux pieds. Je me souviens des musiques à fond dans les bagnoles, sur la plage, et leur allure hypnotisée par ce qu'ils entendaient sans presque se rappeler qu'ils étaient enfin en vacances et qu'ici, la musique vient plutôt de l'océan.

L'image est ringarde face à ce dont nous sommes témoins aujourd'hui. Pourtant, je me rappelle très bien de mon ahurissement face à ce que je percevais comme un troupeau conditionné.

Alors que dire seize ans plus tard...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91106
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Ven 6 Avr 2012 - 2:14

Sûr qu'on pourrait se comparer aux hommes des cavernes :



Il n'empêche que l'alimentation et le mode de vie ont pas mal changé notre physique. Il y a de cela une bonne quinzaine d'années, j'avais entendu une émission radio qui avait expliqué le processus notamment en partant de l'alimentation et des baskets. Trys le décrit en partie, du reste.

Depuis quelques années, probablement nous pourrions nous pencher sur l'audition : les baladeurs vissés à l'oreille...
Ajouter la multiplication des ondes, notamment dans les chambres, mais aussi celles des téléphones portables, wifi, micro-ondes, etc (un porteur de pake-maker n'a pas le droit de se laisser approcher par ces ondes, sinon il claque)

Evidemment, les transformations ne se font pas en un jour, mais c'est bien connu, Paris non plus.

Il y a tout de même un conditionnement évident. Regardons nos enfants, qui n'ont jamais vécu le lavage du linge à la main, l'absence de télé, la rareté des voitures, l'inexistence du téléphone, l'eau du puits, etc.

C'est pas compliqué, les miens ont entre 23 et 27 ans, et me demandent, candides : c'était à l'époque ?
Pour eux, c'est carrément surréaliste. J'ai même connu une ado qui ne savait pas que les poissons pouvaient se présenter autrement que carrés et panés... Et ce n'est pas nouveau, nombreux banlieusards n'ont pas idée de ce qu'est une vache.

Je voudrais pas dire, mais à ce stade, si ce n'est pas du conditionnement dès la naissance....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Ven 6 Avr 2012 - 9:18

filo a écrit:
alors que le jeûne thérapeuthique est si efficace depuis des temps immémoriaux.


Immémoriaux: dont on ne se souvient pas. Les gens pensent que pour être en bonne santé, il faut manger. Pas n'importe quoi. Des bonnes choses. Que sont les bonnes choses? Les choses qui coutent cher. Par exemple, si vous mangez dans un restaurant étoilé par Michelin, et bien figurez-vous que cette sorte de cantine va vous bonifier! D'autres trouvent le concept ringard. Hier, à la télé, j'ai vu un reportage vantant les bénéfices du jeûne thérapeutique. Grace à la nouvelle invention d'un professeur célèbre dont j'ai oublié le nom. Il s'agissait de faire un séjour dans sa clinique où on ne vous donnait rien à manger pendant une durée plus ou moins longue! Les gens étaient contents! Du moins, ceux qu'on nous montrait à la télé. Ils étaient habillés comme des curistes. Cette thérapeutique moderne, c'est une technique: il n'y a pas mieux pour vous purifier, mais, ça vaut quand même huit mille euros la semaine. Comme quoi, on a jamais rien sans rien!
Revenir en haut Aller en bas
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Ven 6 Avr 2012 - 11:01

Je suis un furieux réac ringard, car j'éprouve plus de plaisir à lire trois pages du duc de Saint-Simon qu'à regarder un film en 3D.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91106
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Ven 6 Avr 2012 - 14:17

Vic Taurugaux a écrit:
filo a écrit:
alors que le jeûne thérapeuthique est si efficace depuis des temps immémoriaux.


Immémoriaux: dont on ne se souvient pas. Les gens pensent que pour être en bonne santé, il faut manger. Pas n'importe quoi. Des bonnes choses. Que sont les bonnes choses? Les choses qui coutent cher. Par exemple, si vous mangez dans un restaurant étoilé par Michelin, et bien figurez-vous que cette sorte de cantine va vous bonifier! D'autres trouvent le concept ringard. Hier, à la télé, j'ai vu un reportage vantant les bénéfices du jeûne thérapeutique. Grace à la nouvelle invention d'un professeur célèbre dont j'ai oublié le nom. Il s'agissait de faire un séjour dans sa clinique où on ne vous donnait rien à manger pendant une durée plus ou moins longue! Les gens étaient contents! Du moins, ceux qu'on nous montrait à la télé. Ils étaient habillés comme des curistes. Cette thérapeutique moderne, c'est une technique: il n'y a pas mieux pour vous purifier, mais, ça vaut quand même huit mille euros la semaine. Comme quoi, on a jamais rien sans rien!

Un fil a été ouvert il y a quelques jours, Le jeûne une nouvelle thérapie ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Ven 6 Avr 2012 - 18:47


Je ne sais plus qui ni sur quel fil avait, il ya quelque temps sur LU cité cet exemple du mec au bord de la mer qui tape à un pote sur un réseau quelconque:" la mer, c'est plus beau sur l'ordi" ou à peu près!
Alors pourquoi il vient à la vraie mer si la virtuelle est mieux?

Le danger c'est que le virtuel plaît tellement qe beaucoup pensent qu'on peut se passer du vrai. Toujours la SF, nombre de nouvelles évoquent cette situation, qui finit toujours en cata sauf pour quelques arrièrés qui parviennet à s'en sortir parce qu'ils ont résistés au tout techno/ machine!
Une nouvelle d'Assimov pour illustrer: Dans la Comète:
Un vaisseau spatial a pour mission d'approcher une comète au plus près pour l'étudier, tellement près qu'il se trouve attrapé dans la queue et les ordis du bord tombent en panne, comment calculer une trajectoire pour s'en sortir?
Il y a à bord un scientifique asiatique, qui, et ça fait marrer tous les autres au début, effectue les calculs sur un boulier et sauve tout le monde!

Mes enfants sont tombés des nues quand je leur ai dit que l'arrivé du premier frigo avait été chez mes parents l'événement des événements! J'avais une douzaine d'années...
"Ben comment vous faisiez avant?" ben, on achetait des pains de glace au monsieur qui les vendait dans la rue, ben on mettait le beurre dans un saladier plein d'eau dans l'endroit le plus frais de la maison.
Ben, on faisait comme les hommes des cavernes et toutes les générations d'avant qui n'en sont pas mortes: sans!

Ce que tu dis Ro me rappelle l'avénement du transistor, si t'avais pas ton bruit scotché à l'oreille, t'étais ringard! Il y a un bouquin qui vient de sortir (j'ai pas l'auteur en tête tout de suite): Génération Y. y comme les fils des écouteurs auxquels les jeunes sont reliés en permanence.
Et ça change totalement la perception du monde.

De quel Saint Simon parles -tu Vivor? La langue de vipère des potins de Versailles, ou celui des phalanstères?
Revenir en haut Aller en bas
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Ven 6 Avr 2012 - 19:15

Tryskel a écrit:
De quel Saint Simon parles -tu Vivor? La langue de vipère des potins de Versailles, ou celui des phalanstères?
Le duc de Saint-Simon, le mémorialiste. J'ai ses Mémoires en neuf volumes, éditions Ramsay, librairie Jules Tallandier.
Extrait (tome 3) :

Plus avant commençait la foule des courtisans de toute espèce. Le plus grand nombre, c'est-à-dire les sots, tiraient des soupirs de leurs talons, et avec des yeux égarés mais secs, louaient Monseigneur, mais toujours de la même louange. Les plus fins d'entre eux, s'inquiétaient déjà de la santé du Roi ; ils se savaient bon gré de conserver tant de jugement parmi ce trouble et n'en laissaient pas douter par la fréquence de leurs répétitions.

Il y a dans cette lecture un historique complet et d'une stricte et scrupuleuse vérité sur la période entre 1692 et 1721. Tout y est, les caractères des courtisans, les dessous inavouables de Versailles et de la cour, les tractations politiques, les guerres, les calamités naturelles, les découvertes, les arts, etc.
Langue de vipère, ce n'est pas mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Sam 7 Avr 2012 - 0:15


Pour ne pas polluer ce fil, j'en ai ouvert un sur Saint Simon dans Histoire. Tu pourras donner des précisions Vivor. ce sera très interessant, j'avoue n'en avoir lu que des extraits.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91106
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Mer 11 Avr 2012 - 2:32

Citation :
Les possibilités accrues qu’offrent la science et la technologie : Les progrès de la science et de la technologie ont fortement renforcé les capacités de l’être humain à faire le bien et le mal. Nos actes peuvent donc avoir des conséquences considérables.
Source : http://unesdoc.unesco.org/images/0013/001380/138091f.pdf

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Sam 12 Mai 2012 - 1:11


Je suis rentré de Nantes hier, j'y étais pour du boulot.

Nantes, ai-je appris, est la ville qui a remis le tram au goût du jour. Le centre est constitué de rues et de rues piétonnes à n'en plus finir. Elle est visiblement faite pour qu'on marche, et que quand on est fatigué de marcher, on prenne des transports en commun. Ce qui contraste pas mal avec une ville comme Paris. Même après de nombreuses années où on a tenté de faire marche arrière, elle reste marquée par le tout bagnole qui à une époque était synonyme de modernité. Inutile de dire que Nantes m'est apparu bien plus moderne que Paris.

Comme quoi le progrès ne rime pas forcément avec surenchère technique.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Sam 12 Mai 2012 - 2:06


Merci pour Nantes Alex!

Oui ils piétonisent de plus en plus le Coeur de Ville et c'est pas fini, c'est très agréable d'y marcher, et le réseau de transport en commun est très complet.
Le tram a été remis en service en 1981 et c'est bien la 1ère ville qui l'ai fait. Il n'y en a qu'une qui ne s'était jamais séparée de son tram, je crois (à vérifier) que c'est Saint Etienne (ou Grenoble).

Le problème de la ville et de l'automobile c'est que la ville bien antérieure n'a pas été conçue pour cette circulation. Alors on a fait des périphs, et on a repoussé hors la ville (manque de place) tous les commerces utiles, alimentation entre autre avec les grandes surfaces, ce qui oblige à prendre sa bagnole pour aller faire ses courses dans ces zones commerciales tellement moches qu'on commence à s'apercevoir qu'elles le sont et qu'on se dit qu'ils faudrait embellir un peu tout ça. Dans le monde entier tous les abords de ville se ressemblent. C'est aussi ça la mondialisation.
Et les centres villes sont voués aux enseignes de fringues plus ou moins haut de gamme, ça Nantes n'y échappe pas, tout ce qui se construit et s'aménage au centre est ou sera "haut de gamme", mais y'a plus qu'un boucher et pas d'épicier à par des boutiques "dépannages" hors de prix, sinon les enseignes comme Monop!

Ceci n'ayant rien à voir avec cela t'étais où à Nantes? Tu faisais quoi? Je sais, je suis curieuse mais Nantes est un labo pour la création artistique....
C'est d'ailleurs l'élan culturel qui a été donné qui lui a permis de sortir de sa léthargie après la disparition des industries, comme quoi il n'y a pas que la technologie comme solution.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   Sam 12 Mai 2012 - 2:25


On a passé une nuit à un hôtel près de la gare; c'est ce soir-là qu'on a flané dans le centre. Le lendemain, journée de débats à l'école des mines au sujet des monnaies complémentaires que Nantes s'apprête à expérimenter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le progrès technique ne dessert-il pas l'humain plutôt que le servir ?
» Technique Publicitaire. Pour attirer l'Oeil.
» Une autre technique pour gonfler un pneu
» Fiche technique de l'album avec le kit d'octobre de la Fée
» Technique de conservation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: La Science :: Ethique en rapport avec la Science-
Sauter vers: