Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les nouveaux chiens de garde...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 759
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Les nouveaux chiens de garde...   Jeu 12 Avr 2012 - 10:11

... Film documentaire de Gilles Balbastre.

La "pensée unique" -et inique- dans mon esprit, c'est ce système de diffusion par les technologies de la communication et par la presse écrite de tout ce qui doit se croire et se savoir... Ce système qui est un réseau complexe d'alliances, de soit-disantes mésalliances, et de ramifications inextricables.
Journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, "caciques" des émissions politiques et économiques de la télévision, tous, sans exception, sont en fait les "évangélistes" de la "pensée unique"...
Certains d'entre eux, à vrai dire la plupart d'entre eux, nous semblent illusoirement participer à un contre-pouvoir démocratique dans la mesure où ils exercent cet art qui consiste à bien conforter les citoyens lambda que nous sommes dans le sens des émotions, des engouements et des détestations du moment, en réponse à tous selon les sensibilités de chacun...
Mais ils sont tous, ces "caciques" de la "pensée unique" -et inique- les "pièces rapportées" mises en place sur tous les plateaux, par les grands groupes industriels du CAC 40, par les cartels d'affaires, de banque, d'assurance et de finance internationnaux ; sinon même des mafias...
Ainsi lorsque vous regardez n'importe quelle émission politique ou économique ou sociétale de télévision, quelque soit le présentateur, directeur de chaîne, organisateur, producteur... Lorsque vous lisez l'un ou l'autre des plus grands journaux quelle que soit la ligne éditoriale, le "courant de pensée plus ou moins de droite ou de gauche"... Vous n'avez pour information que "ce qui doit se croire et se savoir", que "ce qui est censé faire débat", que la "pensée unique" en fait... Une "pensée unique" qui est tellement diversifiée, qui prend tellement de sensibilités en compte, qui est un tel "marché de produits" comme dans une grande surface... que vous avez inévitablement l'impression de "toujours vous y retrouver", et donc, de croire que vous êtes écouté, représenté démocratiquement...
Je vais même "plus loin" : les "chiens de garde" sont aussi, outre dans la presse et dans les médias, présents dans le monde des artistes, des intellectuels, des écrivains... Y compris les "pas tout à fait comme les autres" qui, d'une manière ou d'une autre, ont été "récupérés" par le système en place... (les "purs", les "non aseptisés", les vrais contestataires de la pensée unique... ceux là, ils ne sont jamais "récupérés" et encore moins "sur le devant de la scène")...
Les seuls espaces publics qui demeurent encore "relativement libres" et dans lesquels on peut se produire et s'exprimer sans média interposé, sans être "soutenu" par un personnage influent ou par quelque puissance d'argent, en toute indépendance, sans devoir dire ni merci ni merde à quelque producteur, patron ou éditeur... Ce sont la rue, la place ou le lieu public (dans un bus, dans le métro, dans un café par exemple)... et sur le Web...
... Déjà en 2005 j'écrivais à peu près ceci :
"Le Système récupère pour la bonne cause et parce qu'au fond cela arrange bien ses affaires, quelques marginalités de temps à autre, quelques personnages turbulents ou truculents de langage et un peu contestataires à leur manière, histoire d'amuser quelque peu le monde des bien pensants... parce que ça libère, parce que ça fait plaisir un moment, et qu'au fond, ça permet au Système de se maintenir, et qu'en plus ça peut même rapporter de l'argent", avoir des retombées locales économiques et touristiques"...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
yugcib

avatar

Nombre de messages : 759
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Les nouveaux chiens de garde...   Jeu 12 Avr 2012 - 10:12

... Je fais cependant une différence en ce qui concerne le journaliste "de terrain" qui se rend en un lieu "impossible et dangereux" où règne une violence extrême, un lieu où peu de journalistes se rendent, un lieu où l'on ne sait qu'en partie ou pas du tout ce qui s'y passe réellement... Afin de témoigner de ce qu'il voit sur place et de transmettre l'information...
Et d'une manière générale, le journaliste qui observe les faits et les situations avec la réflexion et le regard qu'il porte sur l'évènement ; avec l'écoute et le questionnement qu'il a des personnes qu'il rencontre...
Le fait que ce journaliste travaille pour un organe de presse affilié directement ou indirectement à quelque "grand groupe du CAC 40", ne change rien à la personnalité, à la sensibilité de ce journaliste... Mais il semble que le monde du CAC 40 et des puissances financières quant à lui, occulte cette réalité de l'humain, ne cherche qu'à la pervertir, à l'acheter ou à la déformer... ou à l'écraser...
... Ces "nouveaux chiens de garde" que sont donc journalistes, éditorialistes, experts médiatiques... Mais aussi artistes, intellectuels, écrivains... Ainsi d'ailleurs que les "maîtres chiens" de la meute recrutés par les "maîtres des domaines"... Ne constituent pas comme l'on pourrait le croire, comme l'on veut nous le faire croire, un "cordon de sécurité intraversable" protégeant la forteresse...
Les "chiens de garde", avant d'être chiens de garde, étaient "chiens tout court courant dans les bois et dormant auprès des gens"...
... Lors de la révolution Iranienne en 1979 il y eut cette foule immense massée en rangs serrés devant le palais du Shah : les gardes lourdement armés tiraient sur la foule, dans les premiers rangs tous tombaient, puis d'autres rangs avançaient, les gardes à chaque avancée de la foule continuaient de tirer jusqu'au moment où à force de tirer il venait encore et toujours plus de gens et alors les gardes ont cessé de tirer, la foule a fini par bousculer les gardes et à envahir le palais...
Si les gardes ont cessé de tirer c'est parce que beaucoup d'entre eux ont réalisé que le massacre devenait absurde et qu'à un moment donné ils se sont souvenu qu'avant d'être des gardes, ils étaient des gens du peuple... (mais les Ayatollahs prirent ensuite le pouvoir, et d'une autre manière, ce ne fut pas mieux pour le peuple qui peut-être mourut moins de faim mais fut mené d'une main de fer)...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Les nouveaux chiens de garde...   Jeu 12 Avr 2012 - 14:55

Le film sorti début2012.

http://liensutiles.forumactif.com/t21640-les-nouveaux-chiens-de-garde

Je suis d'accord avec ce que tu dis.
Le souci du pouvoir, de tous les pouvoirs économique ou politique, est de contrôler ce qu'on a appellé le "4ème Pouvoir" après le Législatif, l'Exécutif et le Judiciaire, pouvoirs théoriquement séparés depuis 1789. Séparation qui devait garantir l'expression démocratique mais se réduit comme peau de chagrin, il est trop tentant de tenir tous les pouvoirs dans une seule main, et le régne de Sarko 1er nous en présente une belle illustration.

Le "journaliste", le "reporter" est celui qui au jour le jour rapporte ce qui se passe dans le monde, loin où chez nous. Théoriquement, il est indépendant, il n'a pas a donné son opinion, il "rapporte" des faits, au public de juger.
On s'éloigne de plus en plus de cette théorie idéale. Les journaux sont rachetés par des industriels qui décident de la ligne rédactionnelle selon leurs interêts et leurs inclinations politiques; lesquelles penchent dans la majorité des cas vers le sens du pouvoir, quel que soit par ailleurs ce pouvoir, à part quelques irréductibles.
Mais pour être irréductibles, il faut être indépendant: indépendant d'un propriétaire interessé, indépendant de la publicité.
La pub fait vivre nombres de journaux, retirer ses annonces d'un journal dont un article a déplu, c'est le condamner à plus ou moins brève échéance, c'est menacer la pluralité de l'information.

Sarko a tenté d'empêcher le trio: Pigase/ Bergé et... (je ne sais plus qui est le 3ème homme) de racheter le Monde pour le sauver de la faillite. Motif de l'ire royale: ces gens là sont trop marqués à gauche! pourtant Pigasse est banquier, et Bergé pas vraiment un prolo!
Mais Bergé a commis le crime de lèse majesté de soutenir Ségolène!

Les journalistes du Figaro (propriété de Dassault) ont protesté contre la ligne vraiment trop pro Sarko du quotidien, réponse du directeur Etienne Mougeotte:
"Ceux qui ne sont pas content n'ont qu'à partir à Libé"
Aujourd'hui ce sont les journalistes de Libé qui protestent contre une ligne qu'ils trouvent trop pro Hollande!

La presse n'est plus libre même si la censure officielle n'existe officiellement plus, la censure est plus insidieuse, elle est souvent de l'auto censure, ou si un journaliste rédige un article qui peut déplaire en Haut Lieu, il sera censuré par la direction, ou rejeté dans les pages intérieures qui sont les moins lues.

Mais ceux qui font le plus de tort à la profession sont les "Chiens de garde" qui mangent dans toutes les gamelles dorées et portent partout la même bonne parole répétitive: nous n'avons pas le choix, c'est la Crise, TINA etc... et sont payés fort cher pour le faire.
Ceux là sont aussi coupables que les patrons et dirigeants, ceux là servent la soupe aux puissants qui remplissent leur gamelle, ceux là ne sont pas dignes du nom de "reporter", ceux là salissent le méteier en justifiant la méfiance du public.
Ceux là n'ont pas de conscience, même s'ils ne sont pas dépourvus de talent!

Et pendant ce temps là, des journalistes se font tuer ou emprisonner parce qu'ils font leur métier, mais on ne les entend pas, même quand ils reviennent vivants, voir ceux qui ont été pris en otage, passé le battage de leur retour, ils retournent à l'anonymat faire leur boulot!
Revenir en haut Aller en bas
yugcib

avatar

Nombre de messages : 759
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Les nouveaux chiens de garde...   Ven 13 Avr 2012 - 10:29

... Ces journalistes pris en otage, emprisonnés, menacés à tout moment d'être assassinés, et qui au bout d'un certain nombre de mois ou même d'années, reviennent vivants de l'enfer qu'ils ont vécu (n'oublions pas ceux qui "y restent et donc ne reviennent pas")... Au moins par la suite, ont-ils la possibilité (et ceux qui le font ont raison de le faire) d'écrire un livre...
Mais ce qui me paraît "scandaleux" c'est lorsque ce livre est en fait, davantage vu par les médias, et plus ressenti par un certain nombre de gens, comme un sccès de librairie-phénomène-de-mode, comme le "grand best-seller" du moment qui "fait péter le chiffre du nombre des exemplaires vendus"...
Alors que ce livre devrait être seulement et essentiellement, un livre pour témoigner, un livre qui à la limite, ne devrait même pas être vendu et encore moins considéré comme un "produit", mais distribué, mis à la disposition du public (par exemple dans des bibliothèques et médiathèques)...
L'information, la culture, tout ce qui procède de la connaissance, du savoir, de la science... Tout cela devrait être en quelque sorte "le patrimoine de l'humanité" ou tout au moins "le patrimoine d'une culture locale, régionale ou d'un pays voire d'un continent ou d'une civilisation"...

Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
yugcib

avatar

Nombre de messages : 759
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Les nouveaux chiens de garde...   Ven 13 Avr 2012 - 11:11

Voici ce que je dis pour casser ce Système qui s'articule autour des médias, de ces "chiens de garde" que sont journalistes, éditorialistes, producteurs et experts médiatiques devenus évangélistes du marché :

Ne vous faites pas éditer n'importe où !
Editez vous, diffusez vous... par vous même, sans média, sans producteur, sans éditeur, sans personnage plus ou moins influent interposé... Sans devoir à dire merci ou merde à qui que ce soit... En toute liberté, en vous "auto-censurant" vous-même c'est à dire en gérant vous-même ce que vous produisez en fonction de l'univers ou du lieu ou de l'espace en lequel vous produisez, diffusez...
Le seul "vrai média", la seule "vraie publicité" c'est le "bouche à oreille"...
La rue, le lieu public (place, quartier, café, bus, métro, train, partout où des gens peuvent se grouper ou s'assembler)... Et le Web... sont les espaces "encore relativement libres" où l'on peut s'exprimer sans avoir à mendier, à pleurer pour monter sur une scène, à demander l'autorisation, à espérer être pris ou choisi ou sélectionné en vertu de je ne sais quel critère à la con...
Je dis : "Dieu" (façon de parler) "reconnaîtra les siens"... dans le "Grand Merdier Général Informel" (c'est à dire l'espace tout entier à l'extérieur du Podium)...
À bas le Podium! À bas les distributeurs de Prix! À bas les cartons d'invitation! À bas les strapontins, le poulailler, le parterre, l'orchestre et la corbeille !
Certes, dans le "Grand Merdier Général Informel" il y a bien sûr, tout ce que "Dieu" (façon de parler) ne reconnaît pas -mais ne peut tel un balai, pousser le long du caniveau jusqu'à l'égout... Car à force de pousser à l'égout, il vient un moment où la circulation le long du caniveau, s'interrompt...
... Claude Hagège dans son livre écrit en 2011 "Contre la pensée unique" nous dit :
"l'essentiel n'est plus distingué de l'accessoire, quand les projets intellectuels de haute volée se heurtent à la puissante inertie de la médiocrité ambiante et des petits desseins, quand l'uniformisation s'installe dans les goûts, les idées, dans la vie quotidienne, dans la conception même de l'existence, alors la pensée unique domine"...
...Et il ne manque pas de gens "haut et bien placés et surpayés", au service de cette "pensée unique" qui soit dit en passant, "s'arrange bien de tous les râteliers" et se révèle aussi inique, aussi "corrosivement aseptisée" dans les râteliers d'une porcherie que dans les râteliers d'une étable...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les nouveaux chiens de garde...   Ven 13 Avr 2012 - 11:36

Mais c'est bien connu : les différences dérangent depuis la nuit des temps. Je ne me souviens plus le nom de ce peuple en Inde, pourchassé et massacré publiquement sans que personne ne trouve à redire, mais il y en a tant d'autres, qui dérangent parce qu'ils n'ont pas les mêmes traditions, pas le même faciès, pas le même mode de vie.
La musique, les films, les livres, la pensée religieuse, les convictions politiques, la manière de s'habiller, de penser-tout-court, tout est prétexte à cible. Et puis le fonctionnement en entreprise en est devenu ridicule, avec cette manie de vouloir singer les VRP parce que ça fait bien de briller.
"Si tu ne me ressembles pas, tu es un homme mort"
Et réciproquement.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nouveaux chiens de garde...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouveaux chiens de garde...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MegaUpload fermé par le FBI
» les chiens de garde de Toul Goulic
» Littérature sur les chiens de traineaux et le grand Nord
» Re : les nouveaux auteurs
» laurent - Garde Impériale 5000 points - Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: