Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Québec vu par les français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Le Québec vu par les français   Mer 16 Mai 2012 - 5:57

Quelques québécois hantent parfois LU (coucou Lison !), mais finalement, rares parmi nous sont ceux qui connaissent leur culture.
Je viens de passer une dizaine de jours à Montréal, et je m'aperçois que je ne connaissais pas du tout ce peuple et ce pays, à part quelques clichés comme les sacres (jurons), l'accent et autres traits d'humour. J'ai été, je dois dire, agréablement surpris, et j'avais envie d'en parler ici.
L'idéal pour créer un fil dédié à la façon dont nous percevons nos amis québécois de la France, qui restera donc à la disposition d'autres témoignages.
J'ai pris quelques photos, que je m'efforcerai de placer ici dès que je les aurai extraites.

D'abord, le Québec n'est pas un pays, c'est une province du Canada, partagée en deux, ceux qui veulent l'indépendance (la plupart sont les francophones) et ceux qui veulent que ça reste ainsi (tous les anglophones et quelques francophones qui ont peur de faire bouger les choses). Les deux référendums (le dernier dans les années 90) ont conforté les anti-indépendantistes, mais il paraît de plus en plus certain que s'il y en a un prochain, les indépendantistes ont des chances de gagner, ce qui changerait beaucoup de choses.
Le Canada est gouverné par un premier ministre fédéral, et chaque province l'est par un premier ministre propre.
La question de l'indépendance est un sujet très présent en politique, mais aussi et surtout en ce moment, des grèves et des manifs d'étudiants font rage depuis plusieurs semaines, à tel point qu'on ne parle que de ça ce printemps, et que la ministre de l'éducation vient de démissionner, ce qui représente une petite victoire pour les manifestants.

Mon expérience personnelle se limite à la ville de Montréal, bien sûr, mais je suis sûr qu'à Québec et dans d'autres villes, on trouve beaucoup de points communs.
Le nom de Montréal vient de "Mont Royal", la colline au bas de laquelle la ville fut fondée il y a quelque 400 ans. C'est une île, sur le fleuve Saint Laurent, et on y accède par des grands ponts. Sur les hauteurs, trônent les deux quartiers les plus riches, l'un anglophone et l'autre francophone ; bien entendu ils s'affrontent. Il y a deux belvédères offrant un panorama d'une partie de la ville et au delà. En bas, il y a la fameuse statue de l'ange (monument à G.E. Cartier), au pied de laquelle se réunissent dès qu'il fait beau tous les jeunes et les moins jeunes, en un grand concert permanent de percussionnistes. Le dimanche, surtout, on "va aux tam-tams", on danse, on s'étale dans l'herbe du parc Mont Royal, on joue à plein de jeux et sports de plein air, voire extrêmes (équilibristes, combats médiévaux), on propose son stand d'artisanat, on fume de l'herbe, on amène son barbecue (ils ont tous un barbecue portatif, c'est étonnant !), et l'herbe est envahi par ce peuple grouillant et joyeux, célébrant le retour des beaux jours, après des hivers particulièrement rigoureux. Plus bas, c'est le "plateau", le quartier où on trouve beaucoup d'artistes, et à côté le quartier juif.

La ville est séparé en deux parties : est et ouest, de part et d'autre de l'avenue Saint Laurent. Toutes les rues qui la traversent ont des numéros doubles, le 1, 2, 3 etc qui partent d'un côté, et le 1, 2, 3 etc qui partent de l'autre, de sorte que si on doit aller mettons au 625 avenue Saint Joseph, il faut préciser si c'est côté est ou côté ouest, par rapport à l'avenue Saint Laurent.
La ville est ainsi quadrillée, un peu comme Manhattan, très géométrique. Mais les maisons sont sympas, avec des façades en petites briques foncées, et des escaliers métalliques en colimaçons qui accèdent aux étages par l'extérieur et non pas par l'intérieur. En plus, derrière les maisons, il est obligatoire d'avoir aussi une sortie sur le même principe. Ces escaliers foisonnent donc alignés au bord des rues, et ça donne un certain charme.
Les feux rouges ne sont pas disposés au niveau de la ligne d'arrêt, mais en face, de l'autre côté des carrefours... Il faut le savoir, c'est déstabilisant lorsqu'on ne connaît pas. De même, les plaques d'immatriculations ne sont qu'à l'arrière des voitures, pas devant, et sur chacune est inscrite la phrase de De Gaulle "Je me souviens".

La monnaie est le dollar canadien, légèrement plus faible que le dollar américain. Sur le billet de vingt, on peut voir le portrait de la reine d'Angleterre, car n'oublions pas que le Canada fait partie du Commonwealth, et est placé sous l'autorité de la Reine.
Pour acheter du bon vin, impossible d'en trouver ailleurs que dans les "SAQ", magasins fédéraux autorisés à vendre du vin.
Et ce qui correspond à nos épiceries arabes sont là-bas en général tenues par des asiatiques et s'appellent les "dépanneurs". C'est là qu'on achète les cigarettes entre autres, mais surtout l'alimentation, la droguerie, etc.
J'ai été surpris de trouver beaucoup de fromageries, de bon pain et de produits français en général, mais ces derniers sont très chers, car prestigieux.
Surpris aussi de découvrir que c'est une région du monde très fournie en myrtilles ; elle sont très grosses, et là-bas on les appelle des "bleuets".

Leur "France Télécom" s'appelle "BELL" et comme chez nous a perdu son monopole sur les communications grâce aux "cellulaires" (téléphones portables), avec des compagnies comme Fido, Rogers, etc, qui sont les opérateurs les plus répandus. Mais Bell reste très puissant et sponsorise un grand nombre d'événements comme des grands concerts ou des manifestations sportives.

Montréal foisonne, comme à Montpellier, d'artistes, de musiciens, de babas-cool. Dès qu'il fait beau, les parcs sont pris d'assaut et certains y passent leur dimanche ou leur fin de journée, freesbee, guitares (et barbecues incontournables). Nous sommes souvent allés au parc Laurier. Les scolaires et les étudiants ont fini en général vers 15h de l'après-midi en moyenne. Il faut dire que l'été, il fait très chaud, autant que froid l'hiver, il y a une énorme amplitude entre les températures des deux saisons, et les maisons se retrouvent vite étouffantes.

J'ai appris que là-bas, ce sont plutôt les femmes qui draguent les hommes et non l'inverse comme chez nous.
Les discussions autour du sexe sont plus fréquentes, décomplexées et libérées qu'en France, j'en ai été assez étonné. Pourtant, se faire bronzer les seins nus au bord de l'eau, ce qui est devenu courant dans le sud de la France, est là-bas extrêmement mal vu, une dépravation.

L'accent, au delà des déformations chewing-gumeuses comparables à l'anglais parlé par les américains, descend à mon avis de celui du nord de la France, dont j'ai reconnu nombre de sonorités et contractions. Les colons du Québec étaient sûrement des gens du nord de la France. Par exemple le "a" est prononcé entre le "o" et le "eu". "Tu vas où, là ?" se dit "Tu vos où leu ?". La consonne D est étrangement prononcée DZ, et les contractions du genre "t'sais" sont systématiques. Le son È se prononce toujours AÈ, par exemple "l'hiver" se dit "hivaer". La faute consistant à dire "Où c'est qu'elle est ?" ou "c'est ça que j'dis" est très fréquente. Quant aux expressions, je n'en ai pas emmagasiné assez, mais j'invite ceux qui en connaissent à en lister dans ce fil ! Sans parler des expressions et mots anglais qui sont bien nombreux quand même.

Quant aux sacres, ha là là, les sacres, c'est quelque chose : les jurons québécois n'utilisent pratiquement que des noms d'objets utilitaires du culte chrétien, comme le fameux "tabarnak" qui vient du tabernacle, ou "hostie", ou encore "calice", et "criss" qui vient du Christ en crucifix. Ils peuvent être utilisés et déclinés à l'infini, en verbe, en adjectif, en adverbe, etc... comme "tu m'as calicé, leu", ou encore "il m'a crissé mon char, c'te hostie de chien sale" (il m'a abîmé ma voiture, ce putain de connard). Le mot "calvaire" aussi est utilisé, mais étrangement, pas du tout le cierge, la soutane, l'autel, ni le chandelier !
Au bout d'une semaine, j'arrivais à jurer presque comme eux, je suis sûr qu'on s'habitue assez vite.

D'ailleurs j'ai ci-dessous un texte assez marrant d'un français qui débarque et s'émerveille de tout au début, puis déchante ensuite (trouvé sur le net) :

Le 1er AOUT: Nous venons d'emménager dans notre nouvelle maison au Québec. C'est très beau ici. Tout est si immense et sauvage, et les montagnes sont si majestueuses. J'ai très hâte de les voir recouvertes de neige, et de voir le fleuve pris dans la glace.
 
Le 1er OCTOBRE: Québec est le plus bel endroit du monde. Les feuilles des arbres ont pris toutes les teintes possibles de rouge et d'orange.   Nous sommes allés nous promener en montagne et nous avons vu des chevreuils. Quelles créatures gracieuses ! Ce sont certainement les plus beaux animaux de la création. Cet endroit est le paradis sur terre ! Je l'adore.
 
Le 1er NOVEMBRE: La saison de chasse au chevreuil commence bientôt. Je ne peux pas croire qu'on puisse tuer un si bel animal. J'espère qu'il neigera bientôt J'aime vraiment le Québec (sauf en ce qui concerne ses lois sur la chasse, bien sûr. Mais, il est vrai que nature et sauvagerie vont un peu de pair...).
 
Le 1er DECEMBRE: Il a neigé hier soir. Nous nous sommes réveillés ce matin pour découvrir que tout était devenu blanc. Une vraie carte postale! Nous sommes tous sortis et avons fait un combat de boules de neige. C'était vraiment le pied ! Quel bel endroit ! L'air est pur, tout est propre et blanc. C'est magnifique !
 
Le 10 DECEMBRE: Encore de la neige hier soir. C'est merveilleux !   La"charrue" nous a encore fait une petite blague dans l'entrée. (les Québécois appellent " charrue " le chasse-neige qui pousse la neige hors des chemins. Une autre de leurs cocasses expressions si typiques...). Les Québécois sont sympas... De bons vivants qui aiment s'amuser malgré la neige et le froid, quoi !
 
Le 15 DECEMBRE: Encore de la neige hier soir. J'ai été un peu embêté hier parce que je n'ai pas pu sortir la voiture de la cour pour aller travailler. La neige, c'est très beau, mais j'avoue que je suis un peu épuisé de pelleter. " Crisse de charrue ", comme disent si typiquement les Québécois !
" Crisse " est un juron utilisé par les habitants de ce pays ayant une tradition catholique très imprégnée. Les habitants semblent l'utiliser assez fréquemment, à cause de l'hiver peut-être... A éviter quand même car il s'agit d'une expression vulgaire, me disent même les gens d'ici.   Je crois que leur manque de vocabulaire amène les Québécois à utiliser ce juron plutôt que des expressions plus recherchées.
 
Le 21 DECEMBRE: Il est encore tombé de la saleté de neige hier soir. Tu ne le croiras pas, mais j'ai des ampoules plein les mains à force de pelleter. Je crois que le gars de la " charrue " se cache dans un coin de la rue et attend que je finisse de pelleter pour remplir mon entrée de voiture. J'ai d'abord cru qu'il nous faisait ça parce que nous étions nouveaux dans le coin, Mais je crois maintenant que c'est parce qu'il est fondamentalement " un calice de chien sale " . (" Calice de chien sale " est une expression parfois employée par les gens d'ici pour désigner les gens avec qui ils ont des conflits ou qu'ils n'aiment carrément pas.)
 
Le 25 DECEMBRE: Joyeux Noël ! " Hostie de crisse de temps des fêtes à " marde " ", comme ils disent parfois ici. Il est encore tombé de la tabarnac de neige. (" Tabarnac " est un autre juron catholique qui vient du mot " tabernacle "). Un Noël blanc, c'est bien beau, mais n'empêche que si jamais je mets la main sur le calice de chien sale qui conduit la charrue, je m'en vas y faire faire " un hostie de boutte " sur les coudes. (Autre expression typique, mais tu commences a t'en foutre, des expressions typiques...) Je ne comprends pas pourquoi ils ne mettent pas plus de sel   sur les routes pour faire fondre la glace. (Ils disent " calcium ", ces cons de Québécois !...).
 
Le 27 DECEMBRE: C'est pas croyable, mais il est encore tombé de la crisse de neige hier soir ! Et ce matin, on se les gèle a se les fendre!   Ca fait trois jours qu'on n'est pas sortis de la maison, sauf pour pelleter la tabarnac d'entrée à chaque fois que le calice de chien sale passe avec son hostie de charrue ! On peut aller nulle part. Le char (Ils disent " char " au lieu de voiture parce qu'ils ont tous la bouche gelée) était pris dans une véritable montagne de neige. Quand j'ai eu enfin fini de tout gratter, le crisse de " bazou " voulait pu partir a cause du frette! Y faisait moins vingt-sept à matin, calice! Ca se peut presque pas ! Avec le facteur vent à marde, ça faisait moins 44 Celsius !   Incroyable ! Tu vas pas pisser dehors avec un temps pareil, j'te jure !   Sauf que nous, il faut qu'on aille pomper l'eau à bras dans le hangar à côté... Ce midi, la gonzesse de la météo a annoncé qu'il ferait un peu plus chaud mais qu'il allait tomber 10 pouces de plus de neige " a soir "... Dix pouces, ça fait dans les 20 centimètres...
 
Le 28 DECEMBRE: La gouine de la météo se l'est mise complètement dans le trognon, la connasse ! On en a eu pour 24 pouces de c'te calice de marde-là! 24 pouces, crisse de calice de tabarnac ! Soixante centimètres ! Non, mais tu te rends compte ? Ca sera pas fondu avant l'mois d'août, ça, calvaire ! Pis tu le croiras pas, mais la charrue est restée prise dans le banc de neige en face, pis l'hostie d'écœurant qui la conduit est venu cogner chez nous pour demander s'il pouvait emprunter ma pelle ! Après lui avoir dit que j'avais passé au travers six pelles pour pelleter toute la marde qu'il m'avait poussé dans entrée, j'y ai cassé la septième sur sa crisse de tête de d'épais!
 
Le 30 JANVIER: On a fini par sortir de la maison aujourd'hui. On a enfin pu se rendre chez le Dépanneur (ça veut dire à l'épicerie) pour acheter de quoi manger, mais en revenant un calice de chevreuil s'est crissé devant le char, pis je l'ai fessé !. J'ai pour 3000 $ de dommages ! L'hostie d'imbécile m'a vu arriver, j'ai klaxonné, mais y est resté là à nous regarder foncer su lui comme un crisse d'innocent ! Comment ça se fait que les hosties de chasseurs les ont pas tous tués au mois de novembre, ces hosties de pourritures-là?
 
Le 1er MAI: J'ai emmené le char au garage. Y'est plein d'hosties de trous ! Plein, d'un boutte à l'autre, calvaire ! Y a pas six pouces carrés qu'y a pas de rouille à cause de l'hostie de calcium qu'ils mettent partout dans les chemins, c'te gang d'épais-là ! Ca peut ben leur coûter cher de vivre icitte, hostie de calice ! Y scrappent un char par année, c'est sûr, à marcher d'même, gang de tabarnac !
 
Le 30 MAI: Marie-Maude pis moe, on a décidé de crisser notre camp en France. La neige a même pas fini de fondre dans le bois que les hosties de maringouins (ça c'est des putains de moustiques qui te font des cloques comme des balles de tennis) pis les tabarnac de mouches noires commencent a sortir (ces mouches là, tu peux pas le croire elle te bouffent le steak sur le dos...). On peut même pas prendre une putain de bière dehors sans n'avoir plein 'a face ! J'en ai plein le cul du Québec et des hosties de Québécois !   J'peux pas comprendre qu'y aille du monde assez innocent pour rester dans un crisse de trou pareil !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le Québec vu par les français   Mer 16 Mai 2012 - 8:59

chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le Québec vu par les français   Mer 16 Mai 2012 - 14:41

Excellent, ton regard. Et hilarant le texte !
Je mets ici le lien de mon reportage voyage : Québec 2008

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le Québec vu par les français   Ven 18 Mai 2012 - 0:01

Extra, on doit se faire assez vite à l'ambiance qui a l'air très sympa et encore plus aux jurons !
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le Québec vu par les français   Ven 18 Mai 2012 - 4:16

J'ai oublié de mentionner un truc important qui m'a marqué : là-bas, tout le monde se tutoie.
Au supermarché par exemple, le client tutoie la caissière et vice-versa, ou même dans la rue pour demander un renseignement à un policier, etc...
je pense qu'il y a deux raisons combinées à ce phénomène :
1) l'influence de l'anglais où le tutoiement et vouvoiement n'existent pas
2) lorsque les pionniers français sont arrivés au Québec, ils avaient tellement vécu d'aventures ensemble qu'ils devaient tous se tutoyer, ce qui a donc été naturellement perpétué !
(j'en sais rien, hein, mais je suppose)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Le Québec vu par les français   Mer 23 Mai 2012 - 4:44

Coucou filo, je crois que tu as bien cerné la vie des Montréalais.

Et le texte...extra. mdr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Québec vu par les français   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Québec vu par les français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doublage des films : québécois vs français
» les voix française des personnages
» Pénétration de la pipe française sur le marché US et sur le Net
» WM6.5 en français Pack [WM6.5 français Lang Package]
» Chansons ss-titrées en français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: Géographie - Peuples du Monde - Voyages, culture, art :: Peuples du Monde-
Sauter vers: