Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Ven 25 Mai 2012 - 17:42

Monsieur le bureaucrate, madame la bureaucrate (car, hélas, oui, c'est une femme qui signe ma convocation),

Vous avez cru bon de me convoquer pour assurer la correction de 67 copies de l'épreuve anticipée de série S d'histoire-géographie entre le lundi 25 juin à 8 heures et le mercredi 27 juin à 18 heures. C'est une attention à laquelle je ne m'attendais pas puisque, contrairement à certains collègues qui ont parfois une année de répit, je suis systématiquement convoqué tous les ans depuis 10 ans (avant même d'avoir eu d'ailleurs des classes à examen) ce qui est une preuve de confiance à laquelle je peux éventuellement me montrer sensible. Le but de la présente lettre est de m'assurer que j'ai bien compris le sens de votre gracieuse invitation (gracieuse puisque comme vous le faites remarquer avec un à-propos qui vous honore, "la participation aux examens et concours est une charge normale d'emploi et une obligation de service" donc qui sera payée des clopinettes et de préférence avec un an de retard). Ma question porte sur le modèle du sac de couchage qui est agréé par vos services car je suppose que le nombre d'enseignants convoqués étant important il n'y aura peut-être pas assez de place pour tout le monde et nous devrons peut-être envisager d'utiliser un matériel de couchage de taille réduit. Pour ma part j'ai l'habitude de dormir debout, il me suffit de mesurer l'insondable génie des décisions que vous prenez, année après année et sans jamais vous fatiguer, dans le but d'assurer une égalité des chances de tous les candidats au bac. Pourriez-vous également me rassurer sur la question des repas du soir car vous indiquez "les repas pris hors d'un restaurant administratif devront être obligatoirement justifiés par la production d'une facture adressée au rectorat" ? Peut-on apporter sa pitance pour les deux soirs, voire peut-être même trois puisque nous devons saisir les notes "à l'issue de la correction sur site". Connaissant le niveau d'équipement de nos établissements, je doute fort en effet qu'il y ait un ordinateur et un accès réseau par correcteur et il risque donc d'y avoir un fort embouteillage sur le coup de 18 heures le mercredi... Pardon ? Que dites-vous ? Nous ne dormons pas sur place ? Nous sommes priés de rentrer chez nous tous les soirs à 18 heures pile ?... Alors là, permettez-moi de le dire franchement, les bras m'en tombent ! Surtout le droit qui connaît en raison d'une surcharge de travail excessive cette année de franches crises de type tendinite ! Nous sommes supposés corriger 67 copies en 30 heures ? Que dis-je 30 heures ? Peut-être bien qu'il faudra cesser à midi pour reprendre à 14 heures pour des raisons de sécurité bien compréhensibles (on ne peut pas laisser des professeurs seuls avec des copies de bac)... Donc à raison de 8 heures par jour... Je pose 5 et je retiens 2... Cela nous fait 21 minutes par copie... Oh mais, au risque de paraître prétentieux, j'aimerais citer le grand penseur Régis Laspalès qui a dit un jour "il y en a qui ont essayé ! Ils ont eu des problèmes"... Car voyez-vous, vous n'avez peut-être pas une idée exacte de ce qu'est une copie rédigée en quatre heures par des élèves de série scientifique, généralement la future élite de notre nation, plutôt du genre à en mettre beaucoup plus que beaucoup moins ? Par expérience, une expérience que je m'excuse de posséder après 25 années d'enseignement, une copie rédigée en quatre heures se lit (quand elle est bien écrite !) en vingt minutes... Par quel espèce de miracle (et je ne vais pas plus loin étant conscient de l'obligation laïque de notre institution) pourrait-on donc réussir à faire en 21 minutes ce qu'on fait à l'habitude en 30 minutes minimum ?... Que je sache, nous n'avons pas adopté les cadences asiatiques bien qu'étant déjà tous fort fatigués en cette fin d'année (pour information, un AVC et un malaise en plein cours chez deux enseignantes dans les trois derniers jours). Je me permets donc de vous signaler, avec toute la bienveillance et le respect dûs à vos hautes fonctions, que ce que vous demandez est impossible à moins d'accepter l'idée que les copies vont être corrigées à la va-vite, meilleure manière d'aboutir à des notes faibles (ce que, précisément, vous voulez éviter si j'ai pris bien compris ce qui a pu se dire à demi-mots et en off dans plusieurs réunions avec notre inspection pédagogique régionale). Comme vous avez bien voulu préciser également dans votre convocation que "en cas d'indisponibilité pour un motif dûment justifié" il faut "informer sans délai le bureau émetteur de la convocation", je me permets de vous avertir que je me présenterais le lundi 25 juin dans l'état physique dans lequel je me trouverais au bout de ces trois jours de correction : bloqué par une double sciatique, le bras droit en écharpe pour soulager mon coude et mon poignet, la tête enserrée entre deux poches de glace. Si, en dépit de ces signes avant-coureurs d'une décrépitude anticipée que ne peut qu'expliquer l'ardeur au service qui est la mienne, vous persistez dans votre intention de nous faire tenir une cadence aussi infernale qu'injustifiée (les résultats des épreuves anticipées étant communiqués généralement vers le 10 juillet), je me verrais au regret de demander à mon médecin traitant de me marquer trois jours d'arrêt de travail, seule solution pour que je sois en état de reprendre mon activité professionnelle normalement au début du mois de septembre.
Veuillez agréer, madame, monsieur, l'expression des salutations distinguées d'un enseignant qui sait qu'il est un horrible privilégié de ne travailler que quinze heures par jour.
Cordialement

MBS

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Ven 25 Mai 2012 - 18:22

mdr

Nan, c'est pas drôle, je crois qu'à ta place je n'aurais aucun scrupule à me faire porter pâle!
Autre solution: noter (bien, toutes au dessus de la moyenne) les copies sans les lire, à quoi bon les lire après tout, vous êtes là pour distribuer le sésame à nos futures têtes pensantes!

Rêvons que le nouveau gouvernement qui pour l'instant subit les dickats du précedent, va mettre de l'ordre dans tout ça, au boulot Mr Peillon, et pas à 15 ou 18 heures hebdos, y'a un sacré ménage à faire!

Signé: une retraitée qui se permet de choisir ses cours, ses niveaux et le nombre d'heures durant lesquelles elle a envie de bosser, luxe qu'étant grassement pensionnée aprés des décennies à ne rien faire, elle peut s'offrir! AngeR
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Ven 25 Mai 2012 - 19:14

Je pense qu'il va falloir aussi l'ouvrir contre les cons qui portent les sempiternels mêmes jugements : http://www.rtl.fr/actualites/politique/article/vincent-peillon-publie-17-rapports-caches-sur-le-systeme-educatif-7748596441/commentaires (voir les commentaires en fin de page par tous ces spécialistes). J'en ai la nausée...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Ven 25 Mai 2012 - 19:48

J'ai lu les commentaires. Incroyable de voir combien les idées préconçues ont la vie dure !
L'homme croit toujours que "l'autre" a la vie plus facile que la sienne... d'où le sentiment de jalousie.
Si certains enseignants parviennent à enseigner sans préparer leur classe je n'en ai pas connus de toute ma carrière !
On peut dire que je ne comptais pas mes heures passées à l'école, bien au-delà des heures d'ouverture et bien tard le soir quand mes enfants étaient couchés !
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Ven 25 Mai 2012 - 22:19


J'ai lu les coms d'un certain MBS qui prend la défense des profs, prétend bosser le week end et les vacances, communiquer avec ses élèves, pour qui nous prend il? Tout le monde sait (preuve tous les autres coms ou quasi) que les profs sont des fainéants surpayés à ne rien faire, même que l'Ex Monarque (que c'est bien triste que des ingrats l'aient indignement chassé ma bonne dame) n'a pas arrêter de nous le dire pendant 5 ans, révélant ainsi à nos yeux effarés les dessous du système conçu uniquement pour qu'un petit million de personne ne travaille que 18 heure par semaine(la moitié de ces 35 honnies imposées par la Gauche), soit payé pour être en vacances, ce qui ne leur suffit pas puisqu'elles sont tout le temps absente; même que son gouvernement a déployé des efforts inouïs pour casser le "Mamouth". Une invention de Mr Allègre qui a bien compris son erreur (PS) en se rapprochant de la Droite. Twisted Evil

Navrant résultat de 5 ans de bourrage de crânes qui n'avaient pas besoin qu'on les pousse sur cette pente. Et même pas la peine d'essayer de reconnaître les faiblesse du système et de ceux qui en profitent, des flemmards, des médiocres, le public bien dressé ne voit qu'eux, encore moins de parler de ceux qui bossent (la majorité quand même) on ne fait que défendre notre chapelle, on n'est pas objectif: "C'est normal que tu défendes les profs, t'en es".

C'es QUI QUI, MBS? mdr
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Ven 25 Mai 2012 - 22:41

Et les flics qui sont tous racistes défendent les flics
Et les toubibs qui ne marquent plus d'antiobitiques et sont incompétents défendent les toubibs
Et les infirmières qui ne viennent pas quand on les sonne défendent les infirmières
Et les conducteurs de poids lourds qui sont des dangers publics défendent les conducteurs de poids lourds
Et les joueurs de foot qui sont payés des millions piur s'amuser au ballon défendent les joueurs de foot
Et les gens de Météo France qui se plantent tout le temps défendent les gens de Météo-France
Et les maçons...

Ah ben non, là ça ne marche pas... Les artisans ils se tirent dans les pattes ("et qui c'ets qui vous a fait ce mur ma pauv' dame ?!)... Honnêtes hommes pas pourris par l'esprit corporatif...

Mais tu vois, et tu m'as beaucoup lu ici, je suis aussi critique avec CERTAINS profs mais pas avec LES profs. C'est cette généralisation systématique que je ne supporte pas... La même qui dit que tous les hommes politiques sont pourris... Je suis sûr qu'il y en a même qui croit que toutes les blondes sont connes. Que quelqu'un qui voit des profs manquer et s'inquiète pour la réussite de son gamin, je peux le comprendre... Mais pourquoi le prof manque-t-il ?... Peut-être bien parce qu'il est épuisé par le contexte de travail intensif et usant, par les vexations de collègues sympas comme il se doit ou d'une administration de dingues ? L'extérieur ne se pose jamais les bonnes questions. Pour le 5 juin, il faut qu'on donne les références des nouveaux manuels de Termnales et de 1ère STMG... On est tous à fond dans les derniers cours à préparer, les derniers devoirs à corriger, les conseils qui vont arriver avec leur lot de tensions. Comme je l'ai dit sur le site de RTL c'est fou le nombre de profs qui craquent en ce moment tellement les réformes nous en ont collé plus (et de l'infaisable) sur le dos (ah ! le fameux accompagnement personnalisé !) Mais pour le 5, il faut qu'on ait choisi les bouquins... Ce qui veut dire être sûr d'avoir reçu tous les spécimens, avoir eu le temps de les lire, de les regarder, de les comparer... Et pour décider ? Pas d'autre solution que de se trouver une case de deux heures sans trop de cours à faire sauter (un vendredi 15h-17h)... Mais il y aura peut-être des parents pour venir protester qu'on prive leurs rejetons de cours (s'ils savaient ce que lesdits rejetons sont attentifs un vendredi aprem quand il fait chaud (35° facile dans les classes...)

Bref... Déjà que je n'ai pas la pêche, ça me fout en l'air... Et même le fait d'avoir été remercié et applaudi par quelques parents lors de la dernière réunion parents-profs ne suffit pas à me redonner le sourire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Sam 26 Mai 2012 - 20:52


Je suis entièrement d'accord avec toi, il m'est arrivé d'éreinter certains de mes chers collègues et de m'engueuler avec, mais pas de généralisations, c'est si facile.

Les absences des profs c'est la tarte à la crème de la critique négative de base. Les parents veulent des "heures de cours" qu'elles soient productives ne les interpelle pas, ils veulent aussi, du moins ceux qui se manifestent et ne sont pas les plus défavorisés, des vacances sur mesure et s'il y a un pont que l'Ecole ne suit pas, on a la moitié des élèves absents. Le rétablissement de la semaine de 5 jours a déjà provoqué des hurlements chez les professionnels du tourisme qui crient à la cata, pour faire plaisir auxquels on a trafiqué les vancances de Pâques devenues de Printemps et durant jusqu'en Mai, alors qu'il y a environ 7% de français qui partent faire du ski!

Oui, il faut revoir les rythmes, revoir celui des vacances déséquilibrées, Mai avec les ponts et les fériés est un vrai gruyère, et les 1ère/ Terminales disparaissent dés la fin de ce moi pour "réviser", quoi? Ce qu'ils n'ont pas appris?
Comme tu l'as rappellé tout recement, l'elève doit être au centre, c'est pour lui qu'on travaille (et lui qui devrait travailler AngeR ). Mais chacun voit midi à sa porte, on a accordé un certain pouvoir aux parents sans leur fournir des éléments de compréhension, à commencer par celui ci: eux ont UN gamin en classe, le prof en a 30, faut faire avec!

Bon courage pour les manuels, je sais quel casse tête c'est...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Sam 26 Mai 2012 - 21:33

Enfin le temps de lire ce fil avec l'attention que je lui réservais.
Tu es encore bien trop gentil, MBS. Moi je répondrais à la madame que c'est ok pour obéir aux 21 mn, et que pour ce faire, vu que tu n'es pas superman mais tout bêtement une personne, eh bien tu ne lirais que l'équivalent de deux heures d'écriture et que tu ne corrigerais que cet équivalent.
Ils peuvent faire mieux, les bureaucrates : réduire à 10 mn la copie. Comme ça, y'a plus qu'à lire la première phrase et noter.
D'ailleurs je me demande si mon petit côté rebelle ne filerait pas 19 à toutes les copies, sans même les lire. Ou 2, tout dépendrait de l'humeur du jour. Parce qu'après tout, hein, les ordres traduisent leur on s'en fout.

Quant aux commentaires MBS sur le site en question, ben oui.... t'as pas de chance, t'es prof. Mais t'inquiète pas, t'aurais pas plus de chance si tu étais assureur, flic, politique, banquier, etc. etc. etc. Et si ça se trouve, même mort t'aurais aucune chance.

En tout cas, tu as mon soutien moral. Ça te fait une belle jambe, certes, mais n'empêche.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Sam 26 Mai 2012 - 21:45

Ouais parce que je préférerai un bras en bon état... la jambe elle ne me servira que pour rentrer à la maison en espérant qu'il fera (enfin !) beau...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Sam 26 Mai 2012 - 22:01

Moi, ce qui me frappe, c'est que ça fait un bail que tu es sur LU, et donc ça fait un bail que tu partages avec nous comment tu vis l'évolution (si on peut appeler ça une évolution, mais enfin tu vois ce que je veux dire) de l'EN, et particulièrement dans ta branche : histoire géo, avec les classes dont tu as la charge.

Parallèlement, je te vois poster des textes littéraires, ton plaisir, ton évasion, ta récré, en quelque sorte.

Deux écrans et une distance de X km nous séparent. Nous ne nous sommes jamais rencontrés ailleurs et autrement que via LU.

Pourtant, je perçois depuis quelques semaines (quelques mois) une lassitude plus appuyée, vis à vis de ton boulot et de la manière dont il t'est demandé de le faire. Ça commence même à entamer ton oasis littéraire. Je ne disais rien, mais je n'en pensais pas moins. Je me permets aujourd'hui de l'avouer : ça m'atteint en temps qu'amie virtuelle, et ça fait un bout de temps que je me dis que j'espère que tu ne vas pas te laisser démolir parce que ça serait trop bête et ça ne servirait à rien.

Je ne sais pas à combien tu es de la retraite, mais je ressens qu'il va falloir que tu t'armes plus fort et plus puissant pour échapper au broyage par la machine E.N.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Sam 26 Mai 2012 - 22:18

Bah, il y a pire...

Globalement il y a une évolution négative parce que les logiques de la productivité et de la communication l'ont emporté depuis un bon moment sur le bon sens... Des effets d'annonce pour dire qu'on va dorloter vos chers petits et débrouillez-vous sur le terrain pour faire mieux avec moins... Et toi tu te rends compte que même en te cassant la tête et en y passant du temps, tu n'y arrives pas... Alors comment ne pas douter ?...

Après, c'est le bilan de chaque journée qu'il faut faire... Tu peux partir frustré mais quand tu regardes la distance sur une année tu vois quand même que des trucs bougent, tu mets plus de 15 en mai qu'en septembre... Ca aide à se dire qu'on a quand même réussi à faire quelque chose d'intéressant... Si tu changes encore d'échelle de temps, tu replonges dans le doute parce que l'année prochaine, avec un autre prof ayant des exigences différentes, il faudra qu'ils se réadaptent à autre chose. Bref, ça n'avance qu'en apparence...

Donc, les cours (avec leur grosse part de n'importe quoi improvisé du genre affirmer que c'est grâce à la perte par l'Allemagne de ses colonies en 1919 que Yannik Noah est français et de chanter dans la foulée "Saga Africa" en allemand et un accent bien martial... Effet garanti !...) restent supportables... Mais l'environnement (pression générale, programmes surchargés, manque de cohérence) te donne plus envie de faire moine dans la Chartreuse qu'autre chose. Paradoxalement, je crois qu'on est beaucoup à tenir grâce aux élèves (et certains à craquer à cause d'eux, ne soyons pas idéaliste non plus).

Je me dis que l'année prochaine si je n'ai pas de terminale (et donc pas de nouveau programme à préparer) ça devrait pouvoir se calmer... Pas que je ne ferais rien mais la pression sera différente... Là, il me reste un chapitre de géo à préparer avec plein de schémas... J'ai 7 heures pour le faire alors que normalement il en faudra 11 ou 12... mais même en 12 heures c'est pas simple : l'Union européenne, pôle et acteur de la mondialisation, Northern range, la Méditerranée interface entre UE et PSEM, la présence française dans le monde, le tourisme en France, Paris ville mondiale... Donc même quand je ne travaille pas dessus j'y pense... Difficile donc d'ouvrir la case littéraire dans ces conditions...

Mais je te rassure, je vais mieux que je ne le devrais...

mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Sam 26 Mai 2012 - 22:24

Là, à l'instant, je me souviens que lorsque j'étais gamine, toutes les filles rêvaient de devenir instit ou prof. Je suis en train de me demander si le rêve des petites filles d'aujourd'hui est le même...

Citation :
je vais mieux que je ne le devrais...
Shocked

En fait, heureusement qu'il y a les élèves... Rolling Eyes

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Sam 26 Mai 2012 - 22:29

Heureusement qu'il y a les élèves! mdr

Perso à part quelques cas, rares (et pas trop graves) en ma longue carrière, c'est jamais avec eux que j'ai eu des problèmes! le courant passait bien. Si les élèves n'avaient pas de "parents d'élèves", si on n'avait pas une hierchie à la con, si les membres de lasusdite hierarchie étaient compétents, si une entreprise de démolition systèmatique n'avait pas été engagée depuis des décennies, si on respectait les enseignants (à tout le moins ceux qui sont respectables), si les programmes n'étaient pas kafkaïens, si... on mettrait Lutéce dans une amphore et tout irait pour le mieux au royaume de l'éducation... AngeR

Ro, on a posté en même temps, pour dire la même chose! mdr
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Ven 7 Sep 2012 - 14:35

Les suites de l'épreuve anticipée d'HG en Première... Je suis rassuré, je ne suis pas le seul à être écoeuré par ce qui s'est passé...

http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/question-d-education/les-candidats-au-bac-de-1ere-s-ont-ils-ete-pieges-en-juin-dernier-731181-2012-09

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Dim 9 Sep 2012 - 13:33

Ayant retrouvé certains de mes anciens élèves de 1ère S depuis la rentrée mercredi j'ai rencontré beaucoup d'élèves aigris, ne comprenant pas bien ce qui leur est arrivé (et, au moins, un pour qui je suis un dieu vivant puisqu'il a eu 11 alors qu'il n'avait jamais eu la moyenne de l'année). Quelqu'un m'a demandé quelle avait été la moyenne sur la soixantaine des copies que j'avais corrigées. Question sans réponse, je ne fais jamais ce calcul... Et puis hier soir, en cherchant autre chose, la liste de mes notes me tombe sous les yeux. Je calcule cette fameuse moyenne... Elle donne 10,9 !... Quand on sait que 1/5 des corrigés ont eu moins de 6 dans l'académie, ça donne une idée du problème sur les corrections...

Mais enfin l'honnêteté amène aussi à reconnaître que certains le méritaient... Notamment pour les phrases qui suivent :
"La secondaire guerre mondiale"
"le siècle des territoires totalitaires"
"En Allemagne, Staline avait décidé que le peuple serait de race aryenne"
"La machine à valeur"
"cette industrialisation amène par la suite une forte immigration due notamment à la faible démocratie française"

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Lun 10 Sep 2012 - 0:45

MBS, j'ai beau avoir l'habitude, puisque ma soeurette me raconte toutes les perles de ses copies d'histoire-géo, les bourdes de ce genre me font toujours rigoler comme un bossu.
Remarque, si on y pense, on devrait pleurer, mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Lun 10 Sep 2012 - 16:25

Les perles sont intarissables et hilarantes. Je me demande de quoi tu te plains, au fond, MBS.


Je n'en dis pas davantage, puisque Trys va répondre ce que je répondrais si je répondais.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Lun 10 Sep 2012 - 17:05

Déjà que quand tu dis quelque chose tu te sens obligée de te répondre...

mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Lun 10 Sep 2012 - 17:13

Je suis pour la communication.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Lun 10 Sep 2012 - 17:15

Romane a écrit:
Je suis pour la communication.


et t'as raison...si j'étais à ta place je répondrais que je répondrais aussitôt que je répondrais et ce, dès que possible.... AngeR en même temps pour que la réponse soit simple, cohérente, audible, faut pas se presser et envisager toutes les possibilités de réponses possible à ces questions qui interrogent.....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Lun 10 Sep 2012 - 17:53

En gros, tu préconises ce que l'EN préconise pour que les étudiants deviennent de parfaits politiciens, plus tard. Y'a que des grincheux comme MBS pour ne pas apprécier la subtilité du système.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Lun 10 Sep 2012 - 18:06

Romane a écrit:
En gros, tu préconises ce que l'EN préconise pour que les étudiants deviennent de parfaits politiciens, plus tard. Y'a que des grincheux comme MBS pour ne pas apprécier la subtilité du système.


Loin de moi l'idée de préconiser quoi que ce soit.....je faisais simplement remarquer que la communication telle quelle est pratiquée de nos jours est une énorme esbroufe.....on ajoute des mots après des mots qui semblent dire des choses mais qui en fait ne disent rien.....d'ailleurs il vaut mieux ne pas me demander de dire mon avis parce que je serais capable de le donner.....
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Lun 10 Sep 2012 - 20:04


"En Allemagne, Staline avait décidé que le peuple serait de race aryenne"
Faux, Staline était trop occupé à occuper la France pour s'occuper de l'Allemagne!

Et celui qui parle de la "Faible démocratie française, peut-on lui en vouloir, il est lucide! mdr

Ce que je dis sans savoir si c'est ce que Ro aurait dit, Ro, tu confirmes si c'est bien ça, c'est que j'en ai vu tellement de toutes les couleurs que plus rien ne m'étonnerait, à part une copie bien construite répondant au sujet avec des connaissances et des arguments bien utilisés!
Et que les corrections, ou plus exactement la notation était vraiment la pire corvée pour moi, toujours la crainte d'être trop vache ou trop sympa, injuste, pourquoi 12 à machin alors que j'ai mis que 10 à chose?

Les perles font rires qui n'y est pas confronté tous les jours, elle finissent par faire rire les profs qui s'échangent celles de leurs élèves, mais sur le coup, elles foutent en rage!
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Lun 10 Sep 2012 - 20:54

Citation :
plus rien ne m'étonnerait, à part une copie bien construite répondant au sujet avec des connaissances et des arguments bien utilisés!

Et si c'était le cas, il y aurait un prof suffisamment nul pour ne pas s'en rendre compte...

Ouais, je sais c'est dur... Mais là c'est moi qui suis réaliste... Comment imaginer sinon que des élèves qui ont plus de 13 régulièrement toute l'année avec moi (qu'on trouvait un peu sec dans la notation) se retrouvent avec moins de 8 le jour J ? Visiblement tout le monde n'a pas tes doutes et et scrupules, Trys !... Et alors s'il s'agit d'évaluer de la géo, on peut cumuler ça avec de l'incompétence... Il est notoire que la géographie enseignée réellement n'est pas celle qu'on attend... Donc l'élève qui fait bien est sanctionné par quelqu'un qui a moins bien compris que lui la logique du truc... Il y avait sur le site de France-Info en juillet, sur la page correspondant à cette correction catastrophique, quelqu'un qui expliquait comment un jeune Hongrois, parlant parfaitement sa langue natale et maternelle, s'est retrouvé avec 11 au bac... Un peu la même situation, je crois... Je ne cherche pas à comprendre ce qu'on me dit, ce qu'on m'écrit, puisque ça a une logique, une profondeur, un intérêt qui n'est pas le mien... et je sanctionne en conséquence. Donc, il est à craindre qu'à force de voir des trucs de mauvaise qualité beaucoup ne sachent même plus voir quelque chose de bon mais de différent.

Bref, vous aurez compris... je n'ai toujours pas digéré et je me demande si je digérerai un jour...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   Mer 10 Avr 2013 - 20:16

Je viens installer ici ma... j'allais dire mauvaise humeur mais ce n'est même pas ça... on va dire ma profonde résignation, mon sentiment de perdre mon temps à faire don Quichotte dans un métier que j'aime, auquel je crois mais dont je sens bien qu'il est au bord de l'ex(ou im)plosion.

Ce matin, traitant en première, de la disparition de l'URSS, j'ai osé cette image pour faire comprendre en quoi la perestroïka de Gorbatchev avait tant déplu, heurté dans le pays (autant qu'elle enthousiasmait à l'extérieur) : "Imaginez que du jour au lendemain quelqu'un arrive à la tête de l'Education nationale et dise 'ça ne marche pas, on change tout'". Les élèves ont, je crois, compris et moi j'ai trouvé que la comparaison était plus justifiée encore que je ne le pensais. A la récré, c'est le prof de français de ma seconde qui arrête les élèves dans le couloir pour leur annoncer qu'ils auront un devoir de deux heures lundi prochain, qu'il ne peut pas faire autrement (les élèves partent en Espagne le reste de la semaine ; après les vacances, il y a le bac blanc de français...). Les élèves protestent (sans excès cependant car le prof, ils le voient, est gêné d'imposer ça) car ils ont déjà un devoir de deux heures de maths plus une interro en Histoire (que je vais sans doute bouger pour soulager leur week-end) mais on discute et on est tous d'accord, profs et élèves, ça va trop vite, on n'a le temps de rien poser, de rien construire. Il faut des notes, remplir des dossiers pour telles dates, relever des papiers pour tel jour. On n'a même pas le temps de se poser pour travailler un point en particulier.

La conséquence, elle se trouve là aussi : http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/bien-etre-des-enfants-la-france-classee-13e-sur-29-pays-riches-947603-2013-04-10

Ma stagiaire est inspectée mercredi prochain. Sa vie personnelle est un vrai enfer depuis quinze jours (grave maladie de son mari) mais elle continue à bosser parce qu'elle sait qu'elle va être inspectée et puis, simplement, parce que c'est quelqu'un de bien et de consciencieux. Pour pouvoir boucler son programme (ce qu'on attend de tout enseignant), elle avait imaginé faire cours jusqu'au 5 juillet en supposant bien que ce ne serait pas possible à cause du bac la deuxième quinzaine de juin... Mais voilà, en faisant attention à ne pas déraper question horaire, en rattrapant les heures manquées (toujours pour des raisons valables), ça ne rentre pas... Mais l'institution te dira que ça rentre... Moi je la vois ne pas dormir assez, avoir les yeux creusés, les mains de plus en plus fines, avouer qu'elle craque... Et qu'est-ce que je peux faire ? Qu'est-ce que le système peut faire ? Quelle est sa part d'humanité ? Aucune ! Demain, je suis convoqué par le proviseur pour que je lui donne des infos pour qu'il remplisse son rapport personnel sur elle. Première fois qu'on me demande ça, d'habitude la chef d'établissement savait quoi penser par elle-même. Moi aussi, il faut que je ponde mon rapport. J'aurais envie de le terminer comme ça : "Madame X est d'une telle valeur personnelle et intellectuelle que l'Education Nationale ne la mérite pas".

Je corrige des croquis de géo (enfin je le faisais jusqu'à ce que le besoin de crier tout ça sur le clavier s'impose pour essayer de soulager quelque chose). Les dynamiques urbaines en France... Ouais, avant, tu avais comme sujet les villes en France. Tu les plaçais en faisant des ronds proportionnels à leur importance et c'était bon. Avec un tel sujet, que même les manuels ne traitent que très imparfaitement, il faut récupérer les notions vues dans le cours, articuler tout ça dans une légende, choisir de bons figurés. Ce n'est pas simple, je le sais. C'est pour cela qu'ils avaient la possibilité de me consulter, de me demander ce que je pensais de leur projet de légende, de croquis. Certains l'ont fait mais trop peu... Résultat : des trucs qui sous prétexte de parler des villes font apparaître les grands types d'espaces économiques, les axes de transport... Du prélevé au hasard dans des bouquins ou sur le net. Ok, ils n'ont pas bossé ou ils n'ont pas su comment bosser (et en première S, à deux mois du bac, c'est quand même grave) mais ce qui me fait dire que c'est sans espoir c'est quand tu lis des expressions comme "campagnes urbaines en développement", "mobilité des villes entre elles", "espace peuplé qui a fortement diminué", "ville à fragmentation", "croissance démographique à l'éhelle internationale"... Dans deux mois ils ont aussi le bac français et les mots ne veulent rien dire pour eux. Sur un projet mené en seconde consistant à écrire des interviews imaginaires de personnages croisés dans le programme (8 questions posées par un groupe d'élèves et 8 réponses à faire par un duo avec aller-retours pour correction du style, du contenu etc...), il y a quoi ?... Quatre, cinq groupes dans la classe qui a pu mener ce travail normalement. Pour les autres, je prends un morceau de phrase dans wikipedia qui me semble correspondre à la question posée (il y a un mot en commun), je le colle et j'ai fait la réponse. La semaine prochaine, ils vont devoir lire les interviews devant les autres... je suis sûr que tout le monde sera content de soi et des autres. Ce que j'ai tiré de l'expérience c'est quelque chose que je sentais mais pas comme ça et pas aussi fort : ils n'ont pas l'idée que progresser c'est possible. C'est aux exigences de s'adapter à eux et pas l'inverse.

Demain les 1°S ont une interro de connaissances. C'est une classe sympa avec un bon groupe d'élèves moteurs, sérieux, de qualité. Pas un ramassis de brutes incapables de rien (même si une demi-douzaine d'élèves sont largués dans toutes les matières). Message reçu en début d'après-midi : "Bonjour, pour l'évaluation de repères de demain que faut-il apprendre exactement ?"... Apprendre ! Il s'agit de vérifier des connaissances de base acquises peu à peu... Ben non, toujours pas saisi la différence entre apprendre et réviser. Pas nouveau... mais à deux mois de la fin des cours d'Histoire-Géographie, après six ans d'étude de ces matières (sans compter le primaire), peut-on imaginer d'apprendre tout ce qu'on est supposé savoir (et sans tomber dans l'encyclopédisme) en une après-midi ?

Bref, Gorbatchev, puisque tu es à la retraite, tu ne veux pas venir faire de la perestroïka à l'Education nationale ? Je ne vois plus que ça comme solution... Mais vite... Et sans anesthésie...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte aux bureaucrates débiles de l'EN
» LETTRE OUVERTE A LA MORT
» #4 - Sur la route, lettre ouverte
» lettre ouverte censure militaire
» Lettre ouverte pour Derpy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: