Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les sentences de Syd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syd



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Les sentences de Syd   Mar 12 Juin 2012 - 0:18

Oui c'est très noir, oui c'est nihiliste, mais est-ce que ça ne ressemble pas à cette petite voix qui essaye de vous parler les soirs d'insomnies, ou dans ces moments de solitude profonde ? ...


La vie humaine est une naissance sans soleil.

Croire au lendemain, ce n'est pas avoir l'espoir, c'est l'expérience que la nuit est temporaire.

Une carcasse animée, oui, mais jamais par les bons sentiments.

Mélancolie : fragment de raison dérivant sur la mer de la folie.

Ai-je voulu mettre des mots sur la destruction, ou ai-je voulu détruire quelque chose par les mots ?

Une fois la bouteille engloutie, on s’aperçoit qu’il y autre chose avant le vide : la solitude.

Paradis perdu : un animal acquiert soudainement une conscience.

De bêtes d’action nous sommes passés à bêtes d’impuissance.

J’ai mal dormi mais j’ai longuement réfléchi sur le bien.

Pourquoi la vie en elle-même aurait un sens quand notre quotidien est fade à en mourir ?

On regrette d’avoir pêché avec l’arbre de connaissance, mais c’était sans savoir que l’arbre de vie était tout aussi pourri.

Ennui et insomnie : souffrir du néant dans des temporalités différentes.

Ces jours où tout me dégoute…
Je souhaiterais n’avoir ouvert aucun livre.

Je souhaiterais remonter dans le temps et tirer une balle dans la tête au premier homme qui a ri avec son congénère.

Si la terre pouvait se mouvoir volontairement, elle nous engloutirait sur le champ.

Dieu est un fumeur proche du cancer. L’homme est une braise qui se consume lentement. La terre est le cendrier de nos âmes.
Il tire sa dernière bouffée, pensivement, et laisse échapper une épaisse brume… Il est trop égoïste pour partir seul.

Le potentiel de destruction d’un homme est fascinant. Quoiqu’il se soit passé lors de notre apparition, il est indéniable qu’il nous a été donné une volonté d’anéantissement démesurée. La vraie tare est ici. L’homme vit pour la souffrance. Il a baissé les bras depuis qu’il s’est dressé sur ses jambes.

L’évolution de la vie ? Un crescendo dans la souffrance. Si Dieu existe, nous sommes dans la poubelle de ses créations.


Il s'agit d'une petite sélection d'un recueil toujours en cours d'élaboration... Bref, qu'en pensez-vous ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les sentences de Syd   Mar 12 Juin 2012 - 0:43

Je fais un arrêt sur image sur celle-ci :
Une fois la bouteille engloutie, on s’aperçoit qu’il y autre chose avant le vide : la solitude.

Elle me donne envie de dire que bouteille ou pas bouteille, la solitude est le point central de l'endroit où nous sommes, quel que soit l'endroit. Alors le vide aussi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les sentences de Syd   Mar 12 Juin 2012 - 3:38

Je trouve que la plupart traduisent une vision très négative de la vie. Pour ne pas dire nihiliste.
J'adhère à quelques-unes, rares, mais dans l'ensemble je me reconnais peu dans ces sentences assez péremptoires.
Ceci dit, la qualité littéraire est indéniablement là.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Les sentences de Syd   Mar 12 Juin 2012 - 9:21

Celle-là je la trouve carrément effrayante :
Syd a écrit:
Je souhaiterais remonter dans le temps et tirer une balle dans la tête au premier homme qui a ri avec son congénère.


Certaines intéressante :
Citation :

J’ai mal dormi mais j’ai longuement réfléchi sur le bien.
Paradis perdu : un animal acquiert soudainement une conscience.
Une fois la bouteille engloutie, on s’aperçoit qu’il y autre chose avant le vide : la solitude.
De bêtes d’action nous sommes passés à bêtes d’impuissance.
Bien que je n'aurais pas employé les mêmes termes, je vois ce que tu veux dire, cela mériterait peut-être une réflexion sur certains mots afin de leur apporter plus de justesse ou de précision, c'est juste un avis personnel...

Je suis d'accord avec Filo, c'est bien écrit mais un peu trop sombre pour moi, cela ne laisse pas beaucoup d'ouverture..
Revenir en haut Aller en bas
Syd



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Les sentences de Syd   Jeu 14 Juin 2012 - 0:56

Tout d'abord, merci pou vos commentaires.

Pour apporter quelques éléments de compréhension, je tiens à préciser qu'il s'agit de quelques extraits choisis (presque) au hasard sur un long recueil... Donc certains points sembleraient plus "compréhensible" lu dans la globalité du texte. C'est-à-dire que les aphorismes se complètent, sont à prendre dans leur ensemble, et au final il ne reste peu de zones d'ombres (ou plutôt qu'une grande zone d'ombre diront les mauvaises langues!).
Non, c'est vrai, j'ai beau vouloir écrire des choses plus légères, je retombe fatalement dans la noirceur. Ça doit être ma manière d'extérioriser la rage qui bouillonne en moi. Bref, c'est mon inspiration.

Donc, oui, c'est nihiliste et pessimiste... Mais il ne s'agit pas d'une plainte, plutôt d'un constat. Ou de quelques pensées brutes émanant d'une âme mélancolique... Mais il y a toujours ce paradoxe finalement : vivre en pensant qu'il n'y a pas de Dieu serait la meilleure manière de "lui rendre hommage", le nihiliste obsédé par Dieu, ce doute qui subsiste, bref le paradoxe, tout est là.

Bon, j'essayerai de mettre quelque chose de plus gai à l'occasion. Ce soir je n'ai pas le courage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sentences de Syd   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sentences de Syd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Espace collectif : Prose-
Sauter vers: