Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les sujets du BAC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Les sujets du BAC   Lun 18 Juin 2012 - 12:00

Série L (littéraire) coefficient 7

- Que gagne-t-on en travaillant ?

- Toute croyance est-elle contraire à la raison ?

- Expliquer un texte de Spinoza extrait du Traité théologico-politique

Série S (scientifique) coefficient 3

- Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?

- Serions-nous plus libres sans l'État ?

- Expliquer un texte de Jean-Jacques Rousseau extrait d'Émile

Série ES (économique et social) coefficient 4

- Peut-il exister des désirs naturels ?

- Travailler, est-ce seulement être utile ?

- Expliquer un texte de George Berkeley extrait de De l'obéissance passive.


Ça vous inspire ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les sujets du BAC   Lun 18 Juin 2012 - 13:55

Tu voulais dire les sujets de philo du Bac ? Le Bac ne se résume pas qu'à eux, tout de même.

A part les explications de textes, les questions sont intéressantes, mais on pourrait presque y répondre à chacun par une seule phrase ! Allez, je le tente :

- Que gagne-t-on en travaillant ?
De l'argent, de la reconnaissance, une place dans la société, du remplissage de vide pour beaucoup, mais énormément de temps-perdu aussi (pour les non-suiveurs et les créatifs).

- Toute croyance est-elle contraire à la raison ?
On serait tenté de dire oui, puisque à partir du moment où c'est une croyance, c'est qu'elle repose sur une non-validation de la raison ; mais évidemment non, car les adages existent, l'instinct aussi, sans compter les choses que la raison est loin d'avoir expliquées, et que seules les croyances évoquent (même encombrées de mysticisme, pensée magique, tendances au sacré).

- Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?
Le devoir ? Non quelle drôle d'idée. En revanche ça peut être souvent intéressant. La curiosité est une grande qualité mésestimée et même condamnée par les conditionnements sociaux, moraux et religieux.

- Serions-nous plus libres sans l'État ?
Incontestablement, oui. Ensuite serions-nous autant assistés et en sécurité, ça peut-être pas.

- Peut-il exister des désirs naturels ?
Evidemment ! Qui pourrait en douter ? C'est le développement (et l'organisation par le logos) de la conscience qui a éloigné l'humain de l'essentiel, et qui l'a incité à s'inventer de nouveaux désirs, adaptés aux époques et aux modes, mais les désirs de base existent encore à mon avis.

- Travailler, est-ce seulement être utile ?
Encore le travail ? Décidément, on sent que l'ère Sarko est passée par là et que "Arbeit macht Frei" n'est pas loin non plus.
Le travail a été sacralisé par la société car il est indispensable à elle, mais au départ, un peu de cueillette, de chasse ou de pêche de temps en temps pouvaient très bien suffire. Donc, travailler un minimum pour sa survie devrait être suffisant, mais le système fait que plus on travaille plus on est valorisé et validé comme bonne fourmi de la fourmilière. D'ailleurs dans le Nord (où le travail est beaucoup plus sacralisé que dans le sud), "travailleur" est presque synonyme de "courageux". Bref, la réponse est : non, ce n'est pas que être utile, c'est aussi une façon de s'intégrer au système voire en ressentir une fierté (surtout si on finit petit chef).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les sujets du BAC   Lun 18 Juin 2012 - 14:06

filo a écrit:
Tu voulais dire les sujets de philo du Bac ? Le Bac ne se résume pas qu'à eux, tout de même.
Ça va de soi, donc je n'ai pas pris la peine de le préciser

J'ai trouvé que les questions étaient vachement orientées. Une impression, comme ça. Ceci dit elles sont quand même intéressantes. Je ne me suis pas penchée sur les réponses, pas eu le temps, mais j'apporterai ma contribution ici aussi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les sujets du BAC   Lun 18 Juin 2012 - 19:51

Voici mes réponses en quelques phrases ;

- Que gagne-t-on en travaillant ?

Une place au sein de la société, en tant que membre actif. Ce qui ne veut pas dire que ceux qui restent à la maison doivent être considérés comme inactifs, car sans eux bien des foyers familiaux couleraient, mais plutôt qu'il serait bon de les reconnaître aussi.
Donc un emploi, c'est la reconnaissance du statut d'actif. Et en principe, on y gagne l'autonomie. Voilà où le bât blesse de nos jours en tout cas ; ce n'est pas parce qu'on travaille qu'on est obligatoirement autonome. Ce qui veut dire que le travail n'est plus comme autrefois gage de sécurité. Bon nombre vous diront qu'en restant au chômage, ils s'en sortent mieux qu'en allant bosser...
Alors évidemment, il est de bon ton d'encenser le monde du travail, et bien sûr les travailleurs. Mais enfin, quand on voit la tournure des événements, ne pourrait-on pas ajouter qu'on y gagne des tonnes de papiers à gérer à l'issue de multiples réunions plus ou moins (et plutôt plus que moins) stériles, au détriment des vrais emplois dans un vrai travail ?
A moins d'exercer le métier que l'on aime passionnément, bon nombre de postes sont vécus de sorte qu'on y gagne aussi parfois un suicide.
A très forte échelle, on remporte aussi la possibilité de faire l'objet de harcèlement moral, voire sexuel quand on est femme.
Et enfin, l'argent, mais je rejoins ici la case départ de l'autonomie...
Je déteste cette question, elle oriente délibérément le candidat vers travail/patrie. La famille et le soi-même, on s'en tape.


- Toute croyance est-elle contraire à la raison ?
Le toute est pervers. Car non, toute croyance n'est pas contraire à la raison. Encore faut-il définir le sens du mot croyance. Car si je crois en Dieu, ce n'est pas du tout le même type de croyance que si je crois en un système meilleur qu'un autre. Et puis la croyance en quelque chose implique forcément l'incroyance en son contraire, et là il y a bien une raison dans l'esprit de l'individu, qui fait qu'il raisonne comme ceci plutôt que comme cela.
Il faut aussi définir ce qu'est la raison. J'ai l'impression que cela appartient à soi, au même titre qu'une brosse à dents ; c'est très personnel. Nous avons eu assez de discussions sur la religion pour nous apercevoir que pour certains, la raison s'assimile à l'explication mathématique de quelque chose, tandis que pour d'autres, elle découle des convictions personnelles sans permettre à quiconque une remise en question.

- Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?
Nous avons surtout le réflexe de chercher la vérité, alors qu'il existe probablement des contradictions dans la somme de vérités pouvant répondre à une question. Ce réflexe est tellement instinctif chez l'Homme, que la question proposée au BAC en dénote l'obsession maladive.

- Serions-nous plus libres sans l'État ?
Bien sûr que oui, et bien sûr que non. Nous le serions autant et aussi peu que si nous vivions en Robinson Crusoe. Qu'est-ce que la liberté, et que veut faire dire aux candidats cette question pour le moins crétine, encore une fois.
Nous serions délivrés des obligations que nous imposent les politiques, mais nous serions incapables de nous auto-diriger, d'autant qu'il y aurait toujours un leader potentiel pour venir tenter de bouffer tout ce qu'il pourrait au détriment des moins forts, que les forts s'étriperaient entre eux, les faibles aussi puisqu'il n'y aurait plus de structures, si imparfaites soient-elles, pour gérer la société.
En fait, en dehors de cela ce n'est pas l'état qui nous rend moins libres, mais le monde financier. Il suffirait d'un état capable de lutter contre le système qui nous ligote, pour sentir la différence. Mais l'état est-il lui-même libre ?

- Peut-il exister des désirs naturels ?
La mode étant à la notion de la manipulation, beaucoup de désirs ne sont plus naturels mais introduits par le phénomène des modes et de la culture. Mais n'empêche, oui, il existe des désirs naturels, que ni la mode ni la culture ne pourront tuer. Sans oublier les désirs inavouables parce que ni bon chic, ni bon genre, ils dérangeraient s'ils étaient mis en lumière.

- Travailler, est-ce seulement être utile ?
Qu'est-ce que utile ? Tout est relatif, n'est-ce pas, et chacun voit midi à sa porte.
Je dirais : non bien sûr. C'est aussi une manière comme une autre de servir la facette pénible de l'ego, surtout quand on accède aux galons. Cependant, si le zèle au boulot est bien vu par la hiérarchie, pour autant il ne délivre pas les galons espérés. Il y en a même qui se servent du zèle des uns pour récolter à leur place les médailles et la reconnaissance qui ne seront jamais offertes à celui qui a transpiré.
Par ailleurs, peut-on décerner la palme de l'utilité à ceux qui passent leur temps à contribuer à l'escalade de l'absurdité ? Utile pour qui, pour quoi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sujets du BAC   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sujets du BAC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujets en chocolat
» Icones de sujets/topics
» SUJETS INSOLITES....
» Le roi et ses sujets
» Sujets de discution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: