Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À propos de femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei


Nombre de messages : 9746
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Sam 10 Mar 2012 - 20:57

Moi non plus j'ai pas été éduquée à l'idée d'égalité! AngeR

Les filles devaient apprendre à faire le ménage, la cuisine (et la vaisselle qui va avec) la couture, et jouer à la poupée pour apprendre ainsi leur rôle de future mère! De préfèrence, si elles travaillaient (avec l'autorisation de Mr) elles arrêtaient au premier enfant, le mâle retrouvant son rôle primitif (qui a dit ça, on ne sait pas comment était organisée la société des Cro Magnon?) de protecteur et pourvoyeur.
La femme divorcée était mal vue, les "filles mères" qui n'étaient pas encore des "mères célibataires" des filles perdues qui avaient allumé un pauvre homme sans défense, elles n'avaient qu'à refuser! Ce qui prouve que les vertus (trois théologales et quatre cardinales) sont féminines! mdr

Qui a dit que la contraception et l'avortement sont des droits acquis chez nous?
http://news.fr.msn.com/m6-actualite/france/paris-manifestations-de-d%c3%a9fenseurs-et-dopposants-%c3%a0-livg-devant-lh%c3%b4pital-tenon
Pourquoi ça revient dans la campagne électorale alors qu'à priori ça n'a rien de politique?

Tout en arpentant les rues de la cité ducale, j'ai réfléchi à la réaction du principal:
Une attitude éducative (et courageuse) aurait été de laisser les filles en jupe (pas trop minis bien sûr) et de secouer par la peau des fesses les petits connards qui balançaient des vannes dont il n'est guère difficile d'imaginer la teneur.
Mais... pour la très grosse majorité des chefs d'établissement, la "bonne" attitude c'est "pas de vagues, chez moi tout va bien", l'éducation, ben heu, c'est pour les profs (dont il faut quand même rappeller que c'est pas le rôle premier) et les parents, le chef à d'autres chats à fouetter, dont la gestion de sa carrière... Alors on culpabilise les nenettes qui osent porter un vêtement féminin. Dire que des femmes se sont battues pour avoir le droit de porter le pantalon (officiellement toujours illégal pour nous, moi j'avais pas le droit jusqu'au lycée inclus, sauf grand froid), quand elles veulent faire filles, elles peuvent pas.
Y'a un blem quelque part nan?
Ca dédouane toujours les petis mecs de toute correction envers les filles.
Et pour le coup Mr le Principal, la discrétion du "Aucun problème dans mon collége" c'est carrément loupé! Bien fait!

Et c'est très révélateur d'un état d'esprit (qui a repointé son nez avec l'affaire DSK): le mâle est encore tout puissant, il a tous les droits, aux femelles de se faire discrètes, de pas "provoquer". On est où là?
En France, en 2012!

Je viens de trouver ça; rafraîchissant et lucide:
http://www.marianne2.fr/l-arene-nue/Journee-de-la-femme-Dies-Irae-_a8.html
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Sam 10 Mar 2012 - 22:49

Tryskel a écrit:

Là, faut m'expliquer la décison du principal!

Pas droit à la jupe parce qu'il faut les "protéger", de qui, de quoi au collége? Des remarques des garçons! ben, faudrait p'te commencer par éduquer les garçons au lieu de tout interdire aux filles (tant que la tenue reste correcte bien sûr).
On est en France au XXIème siècle, mais est-on si loin de ces pays où les femmes sont empaquetées pour ne pas "provoquer" les hommes qui s'affolent à la vue d'un genou ou d'un cheveu qui dépassent?
Décidément, on avance, on avance...

http://fr.msn.com/?ar=3

http://www.rtl.fr/actualites/article/des-collegiennes-en-jupe-sommees-de-changer-de-tenue-7745158453

Avant de passer sur les posts de MBS, je remonte à celui de Trys, que je viens de regarder à l'instant.

Donc, si je comprends bien : l'histoire des hommes et des femmes, les dérapages, les actes d'agression verbales ou physiques, tout ce dont on parle ici, se résument à un bout de tissu : voile, jupe, etc. C'est purement scandaleux ; demander à une femme de porter le pantalon plutôt qu'une jupe (et ici je parle bien de tenues correctes, c'est à dire non provoquantes, c'est à dire une jupe quoi), tout ça pour éviter de demander aux hommes de réfréner leurs pulsions. Dans ces conditions, comment espérer changer les mentalités, puisqu'il suffit de changer de garde-robe...

Minable !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Sam 10 Mar 2012 - 22:58

MBS a écrit:
ça passe par l'éducation... Avec deux gros obstacles : tout ce qui vient des adultes (parents ou profs) on sait à quel point c'est peu suivi par les jeunes (comme disaient des élèves l'année dernier en parlant de tout à fait autre chose, "oui vous nous l'avez dit au début de l'année mais on voulait voir par nous-mêmes si c'était vrai !")

Oui et non. Oui pour la fin de ta phrase. Les jeunes ont besoin de tester pour savoir où sont les limites. D'où nécessité de les leur indiquer fermement.
Mais non pour le le début de ta phrase ; car ils reproduisent exactement l'exemple que leur donnent les adultes. Et que voit-on du comportement des adultes ? Est-il nécessaire de déballer les nombreux articles sur la corruption, qu'elle soit sexuelle, financière, truquages en tous genres, pouvoir, fric, abus du plus fort sur le plus faible et ainsi de suite...

Je suis d'accord avec ton intervention d'après : une certaine forme d'intelligence. Mais si elle n'existe pas, il faut l'infiltrer dans l'éducation. Or, on se souvient de Thierry, instit vers Grenoble, qui s'est fait littéralement incendier par une LU partie depuis, tout ça parce qu'il nous a expliqué qu'il s'évertuait de donner un sens à l'éducation dispensée à ses jeunes élèves, pour leur faire prendre conscience de ce qu'en général l'éducation nationale se fout totalement.

Alors évidemment, à partir de là, il est à peu près certain que les mentalités ne sont pas prêtes à changer...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Sam 10 Mar 2012 - 23:30

Je crois qu'on pense pareil mais qu'on ne le dit pas de la même façon...

Donner des limites fermes, oui, mais cela n'empêchera pas aux jeunes d'avoir envie de les transgresser. Pour certains, je dirais même "au contraire"... Quand je dis que le discours des parents ne passe pas, je parle bien du discours et pas des actes. Faites ce que je dis et pas ce que je fais...

Que l'éducation soit là pour renforcer, voire ""créer"" (noter les guillemets) l'intelligence de l'individu, c'est plus qu'une évidence. C'est une des missions du professeur (qui lit les textes officiels ?) qui est aussi, n'en déplaise à beaucoup, un enseignant et un éducateur... Autrement dit pas seulement un robinet à connaissances pour qui un élève super est un élève qui a de bonnes notes dans sa discipline (et tant pis s'il fout le b... ailleurs). Et je te rejoins, même si tu ne le fais que le laisser entendre, pour dire que c'est vachement plus dur aujourd'hui (pas plus tard que cette après-midi j'ai entendu à la radio quelqu'un qui s'extasiait sur la réussite de Zahia... Superbe exemple au lendemain de la journée de la femme !... Sous-entendu, pas forcément voulu d'ailleurs par celui qui disait cela, une femme ne peut réussir que comme ça). Quand on constate que pour beaucoup d'élèves, réussir sa vie c'est avoir plein de pognon, on mesure l'impact de tout ce que tu as listé sur ce qui marque vraiment les esprits...

Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Sam 10 Mar 2012 - 23:38

Je n'avais pas vu la réponse "romanesque" à Trys... je confirme qu'il y a bien des chefs d'établissement pour penser ainsi. Dame ! Il faut avant tout éviter les problèmes. Donc, pas de jupes, de maquillage... D'un autre côté, soyons honnête, quand je vois certaines filles au lycée (jupe courte et bottes à talons hauts), je suis partagé entre le sentiment esthétique (elle porte ça vraiment bien) et le sentiment pratique (est-ce la meilleure tenue pour venir passer sept heures assis dans une salle de classe ?). On va donc casser le thermomètre au lieu d'essayer de lutter contre la maladie.

Et d'autre part, je rappelle que toute femme en pantalon est en infraction du moment qu'elle ne tient pas un vélo ou un cheval à la main (loi de 1892 qui n'a jamais été abrogée)...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Sam 10 Mar 2012 - 23:43

MBS a écrit:
Et d'autre part, je rappelle que toute femme en pantalon est en infraction du moment qu'elle ne tient pas un vélo ou un cheval à la main (loi de 1892 qui n'a jamais été abrogée)...
ça vaudrait le coup de venir loi en main, histoire de semer la zizanie...

Je suis tellement naze que je ne pourrai pas aller plus loin dans ce fil ce soir. suite demain, neurones plus clairs !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Dim 11 Mar 2012 - 1:14

un petit dernier avant extinction des feux : comment prouver la violence psychologique ? Aucune trace n'est-ce pas. C'st pourquoi aucun jugement n'a été rendu, alors que la loi est passée... Bravo.

http://www.rue89.com/2012/03/10/les-violences-psychologiques-dans-le-couple-la-loi-et-le-neant-229990

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Dim 11 Mar 2012 - 1:32

A la quantité d'anti-dépresseurs absorbés...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Dim 11 Mar 2012 - 2:23

Tu dois être vraiment fatiguée Ro, mdr le lien de Rue 89, je l'ai mis un peu plus haut en parlant de cette loi (pour laquelle j'ai mis le lien itou), dont j'ignorais tout d'ailleurs, qui en a entendu parler? On lui a pas fait beaucoup de pub!

On fait pas de pub à ce type de loi, pourtant hélas necessaire, parce qu'on est toujours dans le déni, l'Homme protecteur de la faible femme et des adorables ti nenfants qu'ils ont engendrés ensemble parce c'est comme ça, la femme est faite pour faire des enfants dont l'homme sera forcément fier; ne saurait être un affreux méchant cogneur, pervers, manipulateur... ca casse l'image de la famille Socle sacro saint de la société, si on accepte que l'image est déformée, que c'est pas vraiment comme ça que ça se passe pour tout le monde (y'a des couples qui marchent et des familles heureuses quand même, heureusement), tout se barre en vrille! C'est la fondation qui vacille, et ça personne y compris ceux qui morflent n'est prêt à l'accepter.
De même qu'on n'accepte pas (je parle du public non informé, les professionnels et ceux qui subissent le savent à leur corps défendant) que violences conjugales, inceste, pédophilie touchent tous les milieux sociaux et pas seulement les dégénérés d'en bas!

Benoît l'a rappellé récement en confirmant son opposition au mariage des homosexuels: "le mariage est la base de la société, il assure la procréation". c'est de la religion? Oui, mais notre société est qu'on le veuille ou non fondée sur la religion, laquelle pour le christianisme n'a fait que confirmer les situations existantes dans les sociétés gréco/ romaine qui faisaient de la femme une éternelle mineure passant de l'autorité de son père à celle de son mari! Et même chez nous, même en avançant avec le faux nez de la "Morale", la religion fait un retour en force! Ne pas oublier le discours du Latran du Monarquede de notre très laïque République. La laïcité recule!


Ca a bougé, quand même, les femmes ont conquis des droits, de haute lutte, mais le rôle de l'homme qui se voyait dépouillé de sa toute puissance n'a pas été redéfini, alors ça coince. Dire aux mecs, tire toi je prends la place sans lui proposer un autre deal, c'est pas le bon plan, y fait quoi le mec conditionné depuis des millénaires a être le patron chez lui et au boulot?!
Fallait surement commencer par des luttes et elles furent âpres, mais aujourd'hui, on pourrait peut être s'assoir à la table des négociations, entre adultes consentants et raisonnables? lk

Les jeunes en effet font ce qu'ils voient faire, et même si (c'est de bonne guerre, on l'a fait avant eux) ils contestent limite, autorité, éducation, ils en reçoivent une et elle les marque, dans un sens ou dans l'autre.
J'ai parlé de la sexualisation des gamines dès leur plus jeune âge, ce sont les parents qui en sont responsables, surtout les mères qui se projettent dans leur fille. On dit qu'en France on va "encadrer" les "Mini Miss" qui arrivent d'Amérique, faut pas encadrer, faut interdire, ces gamines sont des enfants, pas des poupées, pas des objets. elles deviendront quelles femmes, le crâne bourré dès le biberon qu'il faut être "belle" et toujours gagner?
Je réprouve totalement cette image de la femme, je la trouve dégradante!

Pour la tenue il est beaucoup question de revenir à l'uniforme à l'école, au moins ça évitera les excès. j'ai dit que j'avais (au sens littéral) envoyé une élève venue en micro short et micro débardeur se rhabiller, j'exigeais une tenue correcte. et ça a été un pataquès, le Conseiller d'Education me refusait le droit de la virer, le proviseur a refusé de prendre partie en me disant que j'exagérais peut être.
L'exigence d'une tenue "correcte" était dans le réglement, tenue au sens vestimentaire et comportemental, mais si le chef d'établissement ne fait pas appliquer le réglement qui le fera?
Même chef qui refusait de voir les gamines de 2nde enceintes et qu'on parle de contraception dans son bahut, l'installation d'un distributeur de préservatif (accord entre Education Nationale et Ministère de la Santé) était pour lui une "incitation à la débauche".

Alors, pour une fois, trêve d'hypocrisie.
Et me dites pas que j'exagère, j'en ai vu de toutes les couleurs!


Dernière édition par Tryskel le Dim 11 Mar 2012 - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Dim 11 Mar 2012 - 13:53

MBS a écrit:
A la quantité d'anti-dépresseurs absorbés...

Ben non. Parce qu'il y en a qui ne pensent même pas à consulter pour se faire prescrire des anti-dépresseurs ! Et d'autres qui en utilisent à gogo, sans forcément faire l'objet de violences psychologiques. Comment dépatouiller dans ces conditions, qui et qui ?

@ Trys : oui, un rien crevée. Je me disais aussi que j'avais déjà lu cet article...

Les parents (mais au fond : tout le monde) se retrouve embringué dans un système qui s'est installé petit à petit. C'est pervers, regarde : on a maintenant des robots qui rendent la tâche et la vie plus faciles (aspirateurs, congélateurs, mixers, micro-ondes, etc. etc.) mais qui pourrait argumenter cela, sachant que maintenant les femmes bossent à l'extérieur ?

A ce sujet : elles bossent par obligation (un salaire ne suffit plus, puisque réduit à peau de chagrin, à faire vivre une famille), mais aussi par choix : bosser, c'est être acteur au sein de la société et avoir son mot à dire, être trempé dans une situation et pouvoir y réfléchir, en parler, raisonner.

En même temps, influencés par le mode de vie actuel et parce que c'est facile de ne pas s'en rendre compte, eh bien on assiste à ce que tu décris : les enfants objets, la parade quoi.

A ce compte là, on n'est vraiment pas prêts à changer les mentalités, et les débats 2012 seront probablement les mêmes dans vingt ans, dans cent ans, dans mille ans.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Dim 11 Mar 2012 - 15:35

Dès qu'on parle femme et difficultés à avoir une place dans la société, je pense Aspasie de Milet. A Athènes au Vème siècle, elle est la concubine de Périclès, l'inspiratrice entre autre d'un certain Socrate, un des esprits les plus brillants de l'époque mais doublement zéro quand même dans la cité puisque femme et étrangère. Du coup, pour les adversaires de Périclès et de la démocratie, elle est la prostituée par excellence... On voit évidemment le rapport, la femme ne peut pas être intelligente, si les hommes s'intéressent à elle c'est évidemment parce qu'elle sait faire des trucs cochons... On voit donc que tout ça vient de loin... (et le christianisme en a rajouté une grosse louche par-dessus)

Mais franchement, si un jour vous avez du temps et un peu de courage, lisez la biographie d'Aspasie par Danielle Jouanna... Sur sa vie proprement dit, on en sait peu finalement... Mais sur la manière dont son image a traversé les siècles c'est quelque chose qui vous fera comprendre qu'avant qu'on réussisse à faire bouger les mentalités, il va s'en passer du temps...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Dim 11 Mar 2012 - 15:49

Merci pour l'info bouquin, ça me cause ! Bien sûr que intuitivement et par ce que j'ai appris en un demi-siècle, je sais que ça remonte à toujours, cette affaire. C'est ce qui me fait penser que ça n'est pas prêt à s'arrêter, même si on a réussi quelques percées. Dans le monde, combien de femmes sont considérées comme des chiens...

Je me le note, celui-là.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Dim 11 Mar 2012 - 21:15


Comme ses adversaires ne pouvaient rien reprocher à Périclès dans son action (il était honnête) ils ont joué la carte Aspasie la millésienne.
Jai lu en fac un texte qui disait que les contemporains auraient toléré sa fantaisie exotique à Périclés s'il l'avait comme tout mâle grec qui se respectait planquée au fond d'un gynécée, ou s'il l'avait fréquenté comme courtisane, mais il l'affichait à ses côtés dans sa vie publique! Horreur! Et il ne l'a pas épousée, mais s'il l'avait fait on lui aurait reproché d'épouser une "étrangère" alors que Millet était une colonie d'Athènes!
Et c'est ces mecs là qui ont inventé la démocratie, on s'étonne que ça coince...

Dans la même veine on peut endire autant de Théodora épouse de Justinien, sortie des "bas fonds" de Byzance, femme de tête, intelligente, cultivée, mais femme!
Et la liste serait très longue de ces femmes qui ont joué un rôle important, mais avaient le tort d'être des femmes.
Je parle de celles qui ont joué un rôle positif, parce des pétasses opportunistes et nuisibles, y'en a eu aussi, différence entre la Pompadour et la Du Barry...
Epoques où les souverains se devaient d'afficher leur virilité avec leurs maîtresses (on a reproché à Louis XVI de n'en avoir point), et où il était totalement inconcevable que leurs épouses légitimes aient des amants, on a aussi reproché à Marie Antoinette d'en avoir ce qui ne fut jamais prouvé, même avec le beau Fersen!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Lun 12 Mar 2012 - 15:07

http://www.marianne2.fr/Le-journal-des-Mariannautes-l-avortement-n-est-pas-un-confort_a216213.html

" « On signalera quand même que les progrès médicaux permettent aux hommes qui le veulent de prendre leurs capacités reproductives en main, comme des individus responsables qu'ils savent être, quand ils le veulent. Curieusement, en France, on n'en parle jamais. L'homme conserve encore le statut d'adulte en devenir, à bien des égards, dans notre pays, et si les hommes-pères peuvent être considérés comme responsables de se complaire dans ce statut d'irresponsables, les femmes-mères sont responsables de les y encourager. Il est temps de mettre la Mère sur la sellette comme on y a mis le Père. On ne change pas une société sans changer la famille sur laquelle elle repose. L'anthropologie nous apprend beaucoup à ce sujet. » (Virginie ALBA-SIMM

L'avortement reste quoi qu'on dit une "Affaire de femme"!

Il y aurait beaucoup à dire du fameux: "Instinct maternel", notion très animale, la femelle est faite pour mettre bas, ce qui est physiologiquement exact, mais chez la femelle humaine, espèce considérée comme "supèrieure" (l'humain, pas la femelle considérée comme inférieure au sein de son espèce), la notion de choix d'être ou non mère ne peut -elle intervenir sans provoquer des tsunamis d'indignation?
Pourquoi ne parle t-on pas d'instinct "paternel"?
Et si faire des enfants est si génial, si c'est la fonction première de la femme, pourquoi est-elle si fortement rabaissée tout en étant réduite à cette fonction pourtant si puissamment valorisée?

"On ne change pas une société sans changer la famille sur laquelle elle repose", exactement ce que (sans avoir lu cet article) je disais plus haut.

Question:
La société veut-elle changer? Acceptera t-elle un jour de faire de ses pondeuses des membres à part entière?
Ha, si on pouvait se passer de ces foutues femelles pour se reproduire, qu'est ce qu'on serait bien entre mâles!
Ha, si on pouvait se passer des mâles...
Se passer des mâles, sauf à conserver quelques étalons triès sur le volet, c'est techniquement possible avec tous les artifices déployés autour de l'insémination. Mais toutes les prouesses scientifiques ne permettent pas encore de se passer d'un ventre pour porter le produit de l'insémination... ca viendra , on y travaille!

C'est horrible ce que je dis? Oui, mais tous ces bricolages non seulement j'y suis pour rien, mais en plus j'y suis opposée, ça change quoi:rien, on continue à tripatouiller et ça c'est inhumain parce que ça aboutira à terme à se passer du rapport humain (pas que le sexe) que suppose la procréation. Faire un enfant, ça devrait se penser à deux, non seulement au moment où, mais après, avec tout ce que ça suppose d'éducation, d'amour, de partage, et d'emerds!
Sauf que les emerds, c'est bien souvent la mère qui se les fade. la très grosse majorité des familles "monoparentales" sont féminines, et pas souvent par choix.
Mr se tire, Mme se démerde alors que c'est bien connu qu'elle est pas capable de se démerder! AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Lun 12 Mar 2012 - 16:50


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Mar 13 Mar 2012 - 22:20

Réjouissez-vous mesdames, mesdemoiselles (ah non ! zut, on n'a plus le droit !)... Un élève a enfin tout compris dans son analyse de documents du bac blanc. Fiat guy lux !

Citation :
"Ce texte montre que la femme est un être vivant"

cqfd !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Mer 14 Mar 2012 - 0:03

Celui-là mérite une bonne baffe.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Mer 14 Mar 2012 - 0:53


C'est un émule d'Aristote qui découvrait au IVème siècle Avt J.C. que la femme représente la moitié de l'humanité, et donnait à son neveu des conseils pour dresser son épouse dans "L'Ethique à Nicomaque" dont je vous conseille la lecture!
Ravie que 2400 ans plus tard, on soit toujours reconnues vivantes!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Ven 16 Mar 2012 - 18:53


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Sam 17 Mar 2012 - 0:43

Ce n'était pas particulièrement une disposition légale, mais ça se faisait aussi par chez nous il y a quelques dizaines d'années. Le violeur "réparait" en épousant la fille qu'il avait violée.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Sam 17 Mar 2012 - 1:06


C'est pas d'hier, la pratique remonte à l'époque romaine, l'honneur de la famille avant tout, une fille violée donc plus vierge, est une fille dont aucun homme (qui bien sûr n'est pas coupable) ne voudra. Donc si on ne peut plus la caser, autant que son violeur l'épouse, et s'il n'en veut pas, soit elle est complétement mise à l'écart, soit la famille elle même "répare" en l'éliminant, ce qu'on appelle le "crime d'honneur", toujours en pratique dans certains pays dont la Turquie, mais pas que...

Chez nous il arrivait dans les "bonnes familles" que le violeur ou le séducteur soit payé pour "réparer", réparation dues à la famille, pas à la fille!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Sam 24 Mar 2012 - 15:25

Une bonne nouvelle ; l'arrêt rendu par la Cour d'Assises du Nord, dans une affaire de violences conjugales.

Citation :
La cour d'assises du Nord a suivi des réquisitions atypiques de l'avocat général en acquittant vendredi Alexandra Lange, une femme battue de 32 ans qui avait tué son mari, en 2009 à Douai, lors d'une dispute conjugale, un "arrêt qui marquera", selon ses avocates. Alexandra Lange était jugée depuis mercredi pour avoir, dans la nuit du 18 au 19 juin 2009 à Douai, tué son époux d'un coup de couteau à la gorge. Son père, Marc Lange, 56 ans, était jugé à son côté, accusé comme elle d'avoir placé un couteau dans la main de son gendre mort, dans l'espoir d'atténuer les charges contre sa fille.

Tous deux ont été reconnus coupables de "modification illicite de la scène de crime" et condamnés respectivement à un et six mois de prison avec sursis. À l'énoncé du verdict, la jeune femme, cheveux bruns tirés en arrière, vêtue de noir, a déclaré souhaiter "récupérer" ses quatre enfants "au plus vite". Ses avocates, Mes Janine Bonaggiunta et Nathalie Tomasini, ont estimé que l'arrêt de la cour "marquera". "On espère que ça servira pour le combat contre les violences faites aux femmes", ont-elles ajouté, au terme de trois jours d'un procès qualifié d'"atypique" à la fois par la défense et l'avocat général Luc Frémiot.
"Inaction des autorités"

Dans un réquisitoire de plus d'une heure, vendredi matin, ce dernier avait imploré la cour d'"acquitter" Alexandra Lange parce qu'elle "n'a rien à faire dans cette salle d'assises". "Ce procès vous dépasse", avait lancé l'avocat général à l'accusée, "parce que, derrière, il y a toutes ces femmes qui vivent ce que vous avez vécu (...), le bruit de ces pas qui montent l'escalier et qui nous font comprendre chaque soir que quand il rentre du travail (...) le danger rentre à la maison".

Lors de ce procès, la défense comme l'accusation ont relevé l'"inaction" des autorités. "Elle a essayé de partir, a tenté de déposer une plainte. Elle n'a pas été beaucoup aidée, ni par les services de police, malgré les instructions du parquet, ni par les services sociaux", a rappelé dans sa plaidoirie Me Bonaggiunta. "Quelle crédibilité aurait cette cour d'assises si (on) la condamnait alors que la société ne l'a pas protégée quand elle est allée au commissariat" déposer plainte, avait questionné l'avocat général.
Onze ans de "calvaire"


Tout au long de ce procès, c'est le "silence" qui aura pesé dans la salle de la cour d'assises. Celui d'Alexandra Lange, fait "de souffrance, de douleur, de cris, d'horreur, de colère, d'innocence", selon l'avocat général, quand elle raconte, souvent par monosyllabes, tête baissée et yeux remplis de larmes les onze années de "calvaire" passées auprès de son mari alcoolique et violent, de quatorze ans son aîné. Alexandra Lange "croyait au conte de fées" et a reçu "très vite la première gifle, les premières humiliations, (...) puis les coups de pied, de poing, les viols", a décrit Me Bonaggiunta, ajoutant que la vie de sa cliente avec ce "monstre" se résume "à deux mots : l'enfer conjugal".

Le silence, c'est aussi celui des proches de la jeune femme qui se sont succédé à la barre, à l'image de tous ces témoins de victimes conjugales "qui restent sourds, aveugles, et qui restent terrés chez eux", selon l'avocat général. "Ces violences, il faut les dénoncer", a exhorté Luc Frémiot.
http://www.lepoint.fr/societe/une-femme-battue-acquittee-du-meurtre-de-son-mari-24-03-2012-1444604_23.php

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Sam 24 Mar 2012 - 21:02

chinois Un avocat général qui plaide pour l'accusée, c'est plutôt rarissime.

Puisse cette décision faire jurisprudence et que le silence soit enfin rompu, pour que les victimes n' arrivent pas devant une cour d'assise quand le meurtre devient la seule solution!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Lun 26 Mar 2012 - 10:03


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Lun 26 Mar 2012 - 15:09


C'est très bien que les victimes puissent enfin dire.

"Je n'ai pas porté plainte", ben, non, la honte, l'effondrement intérieur, l'idée que quelque part on a "mérité" ce qui arrive, la peur de la réaction des autres à commencer par les proches qui devraient en principe être un soutien, mais le "soutien" est au moins défaillant dans la majorité des cas!

C'est très bien, mais, question: est ce que c'est ça qui va arrêter les violeurs et les violences?
Que fait la société envers eux? Parfois, elle condamne, pas trop lourdement à mon humble avis. Dans le Nord, le procureur qui a fait acquitter la femme qui a finit par tuer son mari, a organisé un système: "Dés la première giffle", que la victime porte plainte, le violent est immédiatement mis en garde à vue, et jugé le plus vite possible. Résultat: une baisse (j'ai pas les chiffres) importante de ces pratiques.
L'impunité pensée ou effective ne doit plus être de mise, la perspective du châtiment refroidi quelque peu certaines ardeurs! Alors, pourquoi ne pas généraliser cette solution?

Si vraiment se sont des "malades" (ce dont je doute très fort dans la majorité des cas) qu'on les soigne, vite!

Mais, et là ça rejoint l'article du Monde que tu as mis dans le fil "Monstres" la Société refuse encore et toujours de voir en face de quoi ces composantes sont capables! Hypocrisie, aveuglement volontaire. "pas moi, pas chez moi..." ces individus sont forcément "hors normes", je crois pas, ce sont des gens ordinaire des "pères de famille"!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: À propos de femmes   Mer 23 Mai 2012 - 13:36


La cause des femmes avance à grand pas, les Etats Unis en tête de la régression:

http://www.rue89.com/rue69/2012/05/21/aux-etats-unis-le-ridicule-pour-tuer-la-guerre-aux-femmes-232349

En France on abolit la loi sur le Harcélement Sexuel, et la Marine a mis en avant les "IVG de confort", sans compter la difficulté pour trouver un hôpital la pratiquant avec les restructurations, et le manque d'education sexuelle digne de ce nom.
On avance, on avance, on avance... Rage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À propos de femmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
À propos de femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» À propos de femmes
» Femmes marocaines
» Les femmes Africaines face au mariage mixte
» Pourquoi les hommes noirs préfèrent t'ils les femmes a la peau claire ?........
» À propos de la saga Twilight

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: