Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoires de Musiques (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Sam 7 Déc 2013 - 3:19

Peut-être qu'au fond, la musique me rassure. Et le fait d'avoir réussi à la pratiquer avec assiduité m'a montré mes capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Sam 7 Déc 2013 - 3:32

JoK a écrit:
Peut-être qu'au fond, la musique me rassure. Et le fait d'avoir réussi à la pratiquer avec assiduité m'a montré mes capacités.
Je te signale que la musique, outre le fait qu'elle réclame une maîtrise faisant appel à la technique et à l'assiduité (ce qui est le cas pour la pratique de toute forme artistique), réclame la créativité, la fantaisie, la rêverie, la légèreté, c'est-à-dire précisément le contraire de ce que tu t'efforces de montrer.
Attention, je n'ai pas dit que tu n'es pas sensible, hein. Je dis que tu essayes de montrer une image lisse, parfois même impassible, voire cynique, en guise de carapace.
Il est effectivement rassurant pour toi de savoir que tu n'es pas fait que de cette image.

A propos de capacités, je ne suis pas loin de penser qu'entre ta ténacité dans la musique et ta ténacité dans l'informatique, l'une te sert énormément pour l'autre. Ou plutôt sans le savoir a servi ta préparation à l'autre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9690
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Sam 7 Déc 2013 - 15:28

Titre modifié en "Histoires de Musiques"

Sommes nous égaux face à la musique?
Tout humain doit y être sensible, mais nos sensibilités sont différentes, ce qui explique qu'il existe tant de genres de musiques (je précise bien MUSIQUE, pas BRUIT). Et l'accès aux différents genres est conditionnés par l'origine sociale et la culture. C'est plus facile de tomber dedans quand papa/ maman aiment, ou quand ils sont des moyens permettant de suivre une formation qui ne fera pas de vous un virtuose, ils sont quand même assez rares, mais permettra de mieux approcher et connaître. Ca peut aussi faire fuir un apprentissage trop contraignant...

Aujourd'hui les frontières entre les genres sont moins tranchées, on voit fleurir des mélanges assez réussis, parce que finalement, les frontières ayant été artificiellement imposées plus pour des raisons de prestige social que de qualité musicales finissent par s'estomper.

BO: Rencontre du 3ème type:
http://www.youtube.com/watch?v=UppaVG_aKV0

Entendu hier en atelier:
Nasir Shama
http://www.youtube.com/watch?v=kw6Qbc3TaEU

http://bakrim76.canalblog.com/archives/2009/11/14/15431564.html
L'oud est un bel instrument.
Le son m'a fait penser aux musiques andalouses.

Sur l'OUD:
http://bakrim76.canalblog.com/archives/2009/11/14/15431564.html
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Dim 8 Déc 2013 - 3:31

Tryskel a écrit:
Sommes nous égaux face à la musique?
Je trouve la question mal posée. Sur le plan sensibilité, nous sommes tous égaux, selon cette sensibilité qui nous habite.
Par contre, nous ne sommes pas tous égaux devant l'apprentissage technique de la musique et de l'utilisation d'un instrument.
La seule différence est là à mon sens, car pour le reste, tout ce qui touche à la sensibilité est personnel et ne relève pas de l'apprentissage mais du ressenti. tong 

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Dim 8 Déc 2013 - 16:51

Tryskel a écrit:
Sommes nous égaux face à la musique?
Je ne pense pas. Que ce soit en tant qu'auditeur ou éventuellement en tant qu'interprète, voire créateur.
Côté inné déjà, mais aussi et surtout en fonction de l'acquis, de l'éducation et l'environnement qui font en partie de nous ce que nous sommes après l'enfance-adolescence.
Un enfant dont les parents écoutent du classique et de l'opéra par exemple aura une autre sensibilité qu'un enfant dont les parents écoutent du rap et de la variété télé, pour prendre des extrêmes. Après bien sûr, il y a une rencontre-coup de cœur possible qui peut changer les choses et faire prendre un contre-pied, mais ça reste de l'ordre de l'exception.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Dim 8 Déc 2013 - 16:56

Partiellement d'accord avec toi, filo. Quelqu'un qui aurait été baigné dans un style de musique durant son enfance, peut découvrir d'autres genres musicaux à tout moment et y trouver de quoi l'émerveiller. Après, je pense que comme pour les genres littéraires, nous avons des préférences, des attirances, des rejets. Mais quoi qu'il en soit, nous recevons la musique quelle qu'elle soit et notre sensibilité en fait son affaire à sa manière. Nous sommes donc en cela tous égaux.


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Dim 8 Déc 2013 - 19:45

Il y a encore pleins d'autres critères à prendre en compte. Il est probable que Vic puisse les énumérer, les expliciter peut-être.
Filo pratique encore, moi cette phase-là est finie. Mais même si je jouais encore, ce serait très différent, entre la manière à lui et ma manière à moi. Sur beaucoup de points, nous pourrions nous rejoindre, mais sur d'autres nous serions opposés, voire critiques.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Dim 8 Déc 2013 - 19:47

C'est ce qui ferait la richesse des différences et le chemin de liberté créatif selon chacun.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9690
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Dim 8 Déc 2013 - 21:49

Je ne pensais pas à l'apprentissage particulièrement, mais à l'approche qui dépend du milieu social et la culture.
D'accord sur le point qu'on peut baigner dans une musique donnée étant jeune et se tourner vers d'autres ensuite, mais je parlais surtout du goût de la musique qui peut être ou non donné au départ.
D'ac aussi sur le point que chacun a une sensibilité différente qui lui fera apprécier certaines musiques et pas d'autres, on peut toujours découvrir. Mais on fait le tri, comme pour la littérature, ou toute forme d'art.
Et il y a des gens qui n'aiment pas la musique, les sensibilités sont plus ou moins aiguisées.

Je pensais aussi à l'égalité de l'accès, quand on voit le prix des concerts et des CD, c'est pas possible pour tout le monde. Le prix et le lieu, il a des zones nettement plus favorisées que d'autres pour les concerts, quand t'habites Trifouillis les Canards faut faire des kilomètres...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9690
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Lun 9 Déc 2013 - 2:29

Plus haut je vous ai parlé de LIGERIANA, cet ensemble qui interprète des musiques médiévales.

2013 a vu l'aboutissement d'un très long, et excellent travail de reconstitution des musiques profanes de l'époque carolingienne
CARMINA CAROLIGIANA


Profane, c'est Dieue qui va être contente  Ange 

Carmina carolingiana - Ensemble LIGERIANA
Chants épiques au temps de Charlemagne
mercredi 13 février 2013
par  Christian Brassy



" Il est bien difficile d’imaginer aujourd’hui comment pouvait être abordée la musique à l’époque carolingienne...
Certes, certaines notations permettent d’assez bien connaître le nouveau chant sacré "romano-franc" imposé par la volonté de Charlemagne. Mais que dire de la musique profane ?
Seuls quelques manuscrits - essentiellement des poèmes épiques en latin - possèdent une notation musicale lacunaire : celle-ci superpose les premiers vers de quelques récits et... suscite beaucoup de questions. Jusqu’à présent, à notre connaissance, seul Stefano Albarello et son ensemble Cantilena antiqua avaient osé proposer une restitution de ces chants. Le résultat était surprenant : une musique aux sonorités éthérées, séduisante... mais bien éloignée, à mon avis, du caractère de ces récits aux résonances guerrières.
Par ailleurs, Benjamin Bagby nous a habitués à des interprétations musicales saisissantes d’épopées provenant des terres germaniques et scandinaves : ainsi son impressionnant Beowulf.

La démarche de Katia Caré est toute autre. Elle s’en explique dans cet entretien : un projet mûri pendant plusieurs années, nécessitant une réflexion musicologique et une expérimentation approfondies, relancé par l’investissement d’une équipe d’interprètes familiers des musiques médiévales. Seule une compréhension de la modalité médiévale permet en effet de découvrir les entrées possibles dans ces chants.
Pour l’occasion, plusieurs instruments ont été fabriqués par des luthiers, familiers de l’archéologie musicale : citole carolingienne, lyre, flûtes en roseau... Certes, certains instruments reconstitués relèvent plus de la période romane (lyre à archet, organistrum), mais qu’importe... Les sonorités instrumentales originales sont bien là !
Par ailleurs, une recherche sur la langue latine, telle qu’elle était pratiquée dans le bassin rhénan aux IXe siècle, a été menée par Christophe Tellart, musicien médiéviste bien connu, mais aussi (on l’ignore souvent) brillant linguiste. Il a su en faire profiter les divers interprètes, tous bien connus par leur investissement dans l’interprétation des musiques médiévales.
Le choix des pièces est avant tout historique : déploration suivant les batailles de Fontenoy-en-Puisaye ou de Tersatto ; Planctus à la mémoire de Charlemagne ou de son fils naturel Hugues, abbé de de Charroux... ou ce récit méconnu contant la destruction du monastère de Saint-Florent-le-vieil par les Bretons... Une évocation de temps bien incertains...

Que dire de l’interprétation ?
Tout d’abord, il est nécessaire de l’affirmer : un telle "reconstruction" est tout à fait hypothétique, et laisse une large part à... "l’imaginaire médiéval" des interprètes, comme à celui des auditeurs.
Mais... parlons "musique" !
On pouvait craindre que la répétitivité des formules mélodiques finalement adoptées rende l’enregistrement quelque peu ennuyeux.... Tout le talent de Ligeriana est justement d’avoir su insuffler à chaque pièce un caractère propre : conviction retentissante du narrateur à laquelle répond un choeur féminin apaisant, sérénité apportée par des bourdons vocaux, interventions instrumentales aux couleurs inhabituelles.... Tout un climat, rarement rencontré dans un répertoire profane, qui fait la richesse de cet enregistrement !"

Toujours curieuse, j'ai demandé ce que veux dire Carmina (comme dans Carmina Burana) ça veut dire: chants, tout simplement.

http://www.youtube.com/watch?v=A6smhXA94xg

Toujours la même petite chapelle nantaise, mais ils ont chanté entre autre à Fontevrault quel décor Rêve , j'aurais aimé être là!

Puisqu'on en était aux carolingiens, j'ai voulu remonter plus haut, mais apparemment on n'a rien en musique sur l'époque mérovingienne.
Qu'a fait Clovis à part fonder le noble et glorieux royaume de France fille aînée de l'Eglise? mdr 


Dernière édition par Tryskel le Lun 9 Déc 2013 - 2:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Lun 9 Déc 2013 - 2:30

Tryskel a écrit:
Je pensais aussi à l'égalité de l'accès, quand on voit le prix des concerts et des CD, c'est pas possible pour tout le monde. Le prix et le lieu, il a des zones nettement plus favorisées que d'autres pour les concerts, quand t'habites Trifouillis les Canards faut faire des kilomètres...
Rhooooo !! L'argument bidon dans toute sa splendeur !! Va falloir m'expliquer comment on peut échapper aux radios, télévisions, copains et copines avec leurs baladeurs, les autres membres de la famille et qui n'habitent pas au même charmant patelin qui se trouve au fin fond du trou du cul de la france. Et je ne parle pas d'internet là, enfin pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Lun 9 Déc 2013 - 2:35

En même temps, tu as raison, Trys. Chez moi la musique n'était pas vraiment au rendez-vous sans doute parce que vivant seule avec ma mère, et comme elle n'était pas portée sur la musique, je n'ai pas bénéficié d'une habitude qui m'aurait pourtant plu.
Par contre, elle m'a très certainement filé le virus du théâtre et de la fantaisie, par les moyens que l'on sait. Comme quoi... l'influence très jeune y est pour beaucoup.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9690
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Lun 9 Déc 2013 - 3:14

J'ai beau être un Pouletito, je suis au courant pour la radio, internet, les I phone et tout le fourbi qui permet d'écouter de la zique, de se la refiler entre copains, de l'enregistrer, la télécharger et tout le tremblement. AngeR 

Mais écouter en CD, en radio ou sur ternet, c'est pas pareil que d'entendre en vrai. Et j'ai comme un énorme doute sur le fait que les d'jeunes se refilent entre eux du symphonique, Monteverdi ou du chant carolingien profane ou religieux. A part France Culture et Musique, quelles stations passent autre choses que les trucs à la mode matraqués pour la pub des producteurs et des derniers "artistes" à la mode? Et Radio France inter/ Musique c'est pas ce à quoi les jeunes ont l'oreille scotchée.
Y'a qu'à subir les TCHI/CRAC qui émanent de leurs baladeurs plein pot pour se rendre compte de ce qu'ils écoutent!

Je parlais de la possibilité démocratique d'accéder à une vraie culture musicale non conditionnée par les techniques de diffusion entre les mains des diffuseurs qui pensent uniquement fric! D'une vraie possibilité de choix.
Le ternet propose plein de choses, mais certaines faut vouloir les chercher pour les trouver, et pour chercher, faut une culture, une vraie curiosité! Avec le robinet toujours ouvert, ils ne cherchent plus, ils consomment et de la malmusique dans la majorité des cas...
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Lun 9 Déc 2013 - 9:23

JoK a écrit:
Et je ne parle pas d'internet là, enfin pas encore.
T'es malade???
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Lun 9 Déc 2013 - 9:41

Vic Taurugaux a écrit:
JoK a écrit:
Et je ne parle pas d'internet là, enfin pas encore.
T'es malade???
Pas encore. Du moins que je sache, ou veuille savoir.
Internet, pour le grand public n'est apparu vraiment qu'en 1999 et 2000. Et encore seulement pour ceux qui avaient vraiment des moyens financiers car pas donné les connexions via modem. Ce n'est qu'après que ça s'est vraiment démocratisé.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9690
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Lun 9 Déc 2013 - 15:31

Pitié Vic, branche pas le Pouletito sur le Ternet, on n'en sortirait plus!  mdr  mdr  mdr 


Un truc qui aurait été impossible sans l'électronique.
ERA



" Era est un projet musical orchestré par le musicien français Éric Lévi, ancien membre du groupe rock Shakin' Street.

Le premier album sorti en 1997, Era, dans une inspiration proche d'une artiste comme Enya, a connu un grand succès commercial en mélangeant chants grégoriens, sonorités anciennes, synthétiseurs aériens et guitare électrique ; musique qu'on pourrait qualifier de new-age. L'univers visuel d'Era est le pendant de son inspiration musicale, il utilise des signes et des sentiments proches du religieux, il explore une dimension universelle, un univers d'émotions, spirituel et mystique.

Les chansons du groupe Era sont chantées dans une langue imaginaire aux sonorités proches du latin, et parfois en anglais et même en arabe dans Reborn. Après cinq ans d'absence, Era effectue son retour en 2008 avec son nouvel album Era Reborn. Ce dernier album est plutôt surprenant comparé aux albums de la première période d'Era (1997-2003), cet album étant un mélange de styles electros, orientaux et occidentaux. Enfin, l'année 2009 sera synonyme de renouveau (une fois de plus) avec la sortie de leur dernier opus Classics où le groupe reprend des titres classiques de quelques uns des plus grands compositeurs du genre comme Vivaldi, Bach, Verdi... avec bien évidemment la touche Era (guitares, chants grégoriens, synthétiseurs etc.). Classics sera suivi le 18 octobre prochain par un nouvel opus, Classics II.

Era a vendu 12 millions de disques à travers le monde dont 4 millions en France.

[u][b]Histoire du groupe[b][u]

Au début des années 1990, Éric Lévi s'essaye à la composition de musique de films. Il collabore notamment avec Jean-Marie Poiré qui lui confie en 1993 la musique de son prochain film, Les Visiteurs. Le film se déroulant entre deux époques, le Moyen Âge et le XXe siècle, Lévi a l'idée de mélanger des sons médiévaux à la Carmina Burana avec des sonorités plus modernes. Avec plus de treize millions d'entrées en France, le film est un des plus grand succès du cinéma français et la bande son, notamment le thème principal Enae Volare, obtient également un large succès commercial qui incite Lévi à développer ce genre de sonorité."

http://www.youtube.com/watch?v=p51lBi79ueg

J'aime bien ce mélange des genres reprenant des musiques que j'aime, sauf leur dernier album qui m'a déçue, trop répétitif par rapport aux précédents.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9690
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Mar 10 Déc 2013 - 16:22


Oui, bon, c'est la guitare de Bob Dylan, et alors? est ce que le talent est vendu avec?
Si c'est pour la mettre dans une vitrine pour parader en montrant qu'on l'a, je trouve ça vraiment débile!

http://www.ouest-france.fr/insolite-et-voici-la-guitare-la-plus-chere-du-monde-1768383?utm_source=of_newsletter-generale&utm_medium=email&utm_campaign=of_newsletter-generale&utm_content=20131210

Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9690
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Dim 23 Mar 2014 - 17:32

La Musique n'est pas raciste

En France les races n'existent pas, ni les ethnies, on est tous égaux pareils...
Une expo à la Cité de la Musique de la Villette fait polémique à cause de son titre " Great Black", il y aurait donc de la musique "noire" chassez ces notes que je ne saurais entendre!
Refus vertueux du racisme, de la stigmatisation qui dissimule un refus profond d'accepter la variété des cultures, et l'époque est aux polémiques épiques, il suffit qu'un dise quelque chose, pour que l'autre se mette à lui hurler dessus.

L'article montre comment les musiciens black, que ça gêne pas aux USA de dire et même de proclamer qu'ils sont noirs, savent s'approprier tous les genres.
Ecoutez la chanteuse:
http://blogs.rue89.nouvelobs.com/americanmiroir/2014/03/22/aux-etats-unis-meme-la-musique-classique-est-une-affaire-de-races-232545

Au début du XXème siècle, les américains se sont passionnés pour le jazz, une musique de nègres qu'il n'était pas question de laisser se produire partout, alors c'était des blancs qui jouaient, mais maquillés en noirs.
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Jeu 27 Mar 2014 - 12:40

Je n'ai pas eu la chance d'écouter Papounet jouer de la musique. Ce qui reste certain, c'est que mon propre accès à la chose musicale, c'est lui qui y aura fortement contribué.
Se faire réveiller avec ACDC en mode hurlante, le matin, c'est quelque chose qui laisse de traces. Et c'est encore lui qui m'a mise face à la musique classique, sous toutes ses formes.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Jeu 27 Mar 2014 - 14:45

Tryskel a écrit:
Au début du XXème siècle, les américains se sont passionnés pour le jazz, une musique de nègres qu'il n'était pas question de laisser se produire partout, alors c'était des blancs qui jouaient, mais maquillés en noirs.
Les blancs ont en fait copié les blacks, stupéfaits devant ce genre décoiffant. Sauf que ce qu'ils ignoraient, c'est que les blacks avaient commencé par les copier lors des soirées qu'ils donnaient auxquelles assistaient forcément les esclaves de service. Ces blacks ont commencé par une imitation cocasse, avant de faire évoluer ce qui est devenu ensuite la jazz danse (et musique qui va avec)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9690
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Dim 4 Jan 2015 - 17:40

Valses de Vienne

Concert quasi obligé du Nouvel An un peu partout en Europe, j'ai sacrifié au rituel.
ONPL (Orchestre National des Pays de la Loire) dirigé par Christian Arming, un jeune chef autrichien.

http://www.culture.paysdelaloire.fr/agenda/detail-de-la-manifestation/titre/onpl-valses-de-vienne-concerts-du-nouvel-an-a-nantes/

Orchestre symphonique que j'ai déjà entendu, je m'attendais à un truc un peu guindé... Que nenni, c'était gai, jubilatoire, enlevé. C'est que la valse en général, qu'elle ait 3 ou 1000 temps n'incite guère à la mélancolie.
Danse de salon appréciée à Vienne dés les années 1780, elle vient de bien plus loin, et comme beaucoup de danse devenues "mondaines" des danses populaires. L'origine de ces valses remonterait au XIVème siècle en Bavière.

je n'ai pas trouvé d'enregistrement de Christian Arming dirigeant les Valses de Vienne, voici deux échantillons de celles qui ont été jouées ce Vendredi 2 janvier à Nantes, mais par d'autres orchestres:
La Valse de l'Empereur:
https://www.youtube.com/watch?v=r6ySBkwAqdo

Et l'incontournable Danube, bleu évidement, joué lors du rappel:
https://www.youtube.com/watch?v=eSulONzgewQ

Je n'aurais jamais cru qu'un chef d'orchestre classique en frac queue de pie, puisse inviter les spectateurs à frapper dans leurs mains...

A la sortie, une dame s'exclame: "Ca donne envie d'aller à Vienne", tout à fait madame, la musique est un voyage... musique
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9690
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   Mer 5 Aoû 2015 - 1:58

Opéra

Oui, j'ai bien envie d'en voir un mais... Mais, je vais pas m'ennuyer? C'est long un opéra, pis faut avoir une formation, une culture de... pour apprécier, enfin, c'est ce que j'ai entendu, mais ça me titille quelque part, j'ai envie de voir quand même, sans la formation...

J'ai tenté des bouts de, sur la télé qui en propose parois, pas convaincue, pas prête???

Et ce soir... Ce soir, France2 à qui il arrive de donner dans le culturel de haut niveau accessible au commun des mortels, ce soir diffusion en direct depuis les Chorégies d'Orange du Trouvère de Verdi avec Roberto Alagna dans le rôle titre, et les autres dont le nom m'échappe tout à fait à la hauteur.

Je vais pas vous raconter le Trouvère (suffit de taper sur le Ternet, vous saurez tout sur le sujet), juste que, partie pour en regarder un bout et décrocher si... J'ai vu jusqu'à la fin, ça dure 2 heures que j'ai pas vues passer, triste la fin, ça va de soi, c'est un opéra, et les opéras c'est rarement gai, et c'est Verdi, on est en peine période romantique...
C'est sans décor puisque le lieu, le Théâtre Antique d'Orange, le seul en France qui ait conservé son mur de scène est en soi un décor, c'est bon..., bof... le metteur en scène a cru malin de situer l'action au moment de la Guerre d'Espagne, les costumes collent pas avec l'histoire, on parle de Reine, le Guerre Civile c'était la République contre Franco facho... mais on oublie (et je suis pas indulgente d'hab sur ce genre d'anachronisme) on oublie tant l'histoire, le talent des acteurs prend le pas, on entre dans l'histoire (qui à l'origine est située par Verdi au XIVème siècle, sous l'Inquisition).

Le Trouvère m'a conquise, et les Chorégies, ça fait un bail que je me dis que je devrais aller entendre. Ce qui me retenais, l'idée de m'ennuyer, si c'est de l'opéra, c'est long si c'est long et j'ai pas la culture, mais ce pas là , je viens de le franchir...
Autre obstacle pour moi: Orange est une municipalité FN, enfin droite extrême puisque son maire à rompu avec le front tout en restant à la frange droite de la droite, même que les Chorégies ont failli disparaître (Le FN et la culture c'est je sors mon revolver) mais... retombées économiques et réactions plus que vives aidant Bompart a mis de l'eau dans le bleu, les Chorégies ont pris des distances avec la municipalité et existent toujours...

Et là j'ai capté à quel point l'opéra (qui lui est antérieur) est lié au Romantisme. Le Baroque, je savais, l'opéra est né Baroque, et le Romantisme est baroque quelque part...  Rêve
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoires de Musiques (en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoires de Musiques (en cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Histoires de Musiques (en cours)
» Ce que vous avez appris en cours de musique au collège
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.
» Cours sur l'imparfait de l'indicatif
» Le grain de la bruyère; petit cours en accéléré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: Il était une fois... :: Histoire-
Sauter vers: