Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Lun 3 Sep 2012 - 0:02

Oui !
http://www.rocheblave.com/avocat-montpellier/couilles/

Au fond, se voir accuser de ne pas avoir de couilles au cul, c'est dire que l'on est pas un sodomite, ce n'est donc pas une insulte... AngeR
J'imagine la tronche appliquée des juges, greffiers et avocats examinant ce genre d'affaires...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Lun 3 Sep 2012 - 0:17

Toujours le même problème ; l'expression s'est vulgarisée, elle n'a plus le même impact que la première fois où elle a été proférée je suppose, et pourtant elle est aussi injurieuse à mes yeux que le fameux "fils de pute". Il y a une tenue à conserver, or le laisser-aller du vocabulaire en est là : les grossièretés ponctuent les conversations. Je suis bien placée pour le dire, puisque le "p'tain" vient régulièrement dans le langage des gens du sud. Si les expressions courantes ont l'air anodin comme ça, il n'est toutefois pas étonnant qu'elles soient reprises et argumentées en justice, dans le cadre du travail.

Que chacun se tienne à sa place, c'est encore ce qu'il y a de mieux. Parce qu'il suffit de tomber sur quelqu'un de procédurier pour que le moindre détail fasse argument.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Mer 5 Sep 2012 - 1:28


"Putain" fait partie du vocabulaire courant dans le Sud, ce n'est même plus une injure. "Putain , con" sert de virgule à Toulouse, comme disait Nougaro:
"On se traite de con à peine qu'on se traite"...

Mais comme le souligne l'article "pas de couille" est une atteinte à la virilité de ces messieurs supposés être détenteurs de vertus typiquement masculine dont le siège serait la paire d'attributs virils!
Je trouve comme Ro que c'est indignement vulgaire. Ca prouve surtout que l'insulte est toujours une forme d'agressivité laquelle révèle l'impuissance. Bonjour les relations dans l'entreprise!
Et le vice procédurier gagne de plus en plus la France, avant en cas d'insulte, on se battait en duel, ça avait une autre classe! AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Mer 5 Sep 2012 - 1:35

S'il fallait se battre en duel aujourd'hui, il n'y aurait pas beaucoup de candidats à la castagne. Sur le petit écran, c'est bien moins risqué.
Par contre, insulter c'est pas compliqué, ça ne demande aucun effort, tout baigne. Re

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Mer 5 Sep 2012 - 10:50

Il parait qu'il était impossible pour un homme de refuser un duel, sinon déshonneur complet jusqu'à la fin du 19 ème, même Victor Hugo le reconnait lui qui abhorrait cette pratique.
De toute façon, l'insulte fait partie du vocabulaire d'un homme à peu près normal, sauf que je regrette que cet art se perd...
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Mer 5 Sep 2012 - 10:55

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Mer 5 Sep 2012 - 12:29

rizlabo a écrit:
Il parait qu'il était impossible pour un homme de refuser un duel, sinon déshonneur complet jusqu'à la fin du 19 ème, même Victor Hugo le reconnait lui qui abhorrait cette pratique.
Quand je vois le paysage de notre actuelle société, je me dis que le déshonneur n'est plus un souci pour pas mal de monde... Nous sommes à l'ère des précieux ridicules.
Citation :

De toute façon, l'insulte fait partie du vocabulaire d'un homme à peu près normal, sauf que je regrette que cet art se perde.
C'est à dire que l'homme à peu près normal, dans le contexte de ce que sont les hommes, ne sait pas utiliser un vocabulaire normal pour dire les choses qui le dérangent (et pendant qu'il y est, il gueule comme un veau et lève le poing, ça en rajoute une couche, il a l'impression d'être plus fort) L'insulte est plus pratique, elle demande moins d'effort et elle a le pouvoir de libérer des tensions. Sauf qu'elle en provoque autour d'elle, ce qui fait qu'on peut passer son temps à vider nos tensions en s'insultant réciproquement pendant une vie entière, sans que rien ne trouve solution. Au stade de l'insulte, elle ne construit rien, elle démolit. Pas étonnant que l'humanité n'avance pas d'un pouce depuis l'ère des cavernes.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Mer 5 Sep 2012 - 22:34

L'insulte peut être conviviale ou froide, tout dépend de la personne tong
J'aime bien les jurons gascons des mousquetaires, genre "vertudieu", "ventre saint gris" ou, beaucoup plus incorrect, "pute borgne" (avé l'accent, siouplait), je trouve que ça a plus de gueule quand même.
Et j'ai horreur, mais alors horreur, des gens qui crient et qui cassent tout quand ils se disputent. D'ailleurs, je supporte mal les gens qui parlent très fort.
Quant à ceux qui cognent, ou qui essaient, c'est un argument qu'on a peu employé avec moi vu mon gabarit et ma combativité. Je me suis quand même beaucoup bagarré quand j'étais petiote...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Mer 5 Sep 2012 - 22:43

Je fais aussi bien la différence. Sauf qu'au boulot, il serait mal venu d'essayer de faire croire que c'est pour rire. Les formes de harcèlement sont vicieuses, et une insulte a le pouvoir de rabaisser l'interlocuteur au rang des lopettes, surtout si c'est un chef qui la formule. Personne ne s'y est avisé à mon encontre, depuis toutes ces années. Au boulot, j'entends. Dans le privé, c'est une autre paire de manches, et celui qui voudra s'y essayer risquera de se manger une réflexion de remise en place bien sentie. Je jure que je me suis laissée prendre une fois, mais il n'y aura pas de deux.

Une autre forme d'insultes consiste à dire les choses d'une manière très correcte et finement. L'insulte est alors sous-entendue. Il y en a qui savent bien s'y prendre, avec l'air de rien. Ce sont les pires, parce qu'il peut passer pas mal d'eau sous les ponts avant de s'apercevoir du manège. Bien destructeur aussi, celui-là.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Mer 5 Sep 2012 - 23:08

Bien d'accord avec toi. L'insulte au travail est tout à fait inadmissible.
Mais quand on y pense, à l'école c'est aussi bien malvenu, et pourtant on a tous souvenir de profs qui rabaissaient des élèves en les insultant. C'est que ça reste, ce genre de remarque sur un jeune.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Mer 5 Sep 2012 - 23:18

Conversation volée, pendant que j'étendais mon linge.
Le voisin : ça suffit comme ça, les enfants ! vous arrêtez, maintenant ! Bastien, c'est toi le plus grand tu dois montrer l'exemple !
Et moi de penser : mon pauvre vieux... si les plus grands montraient l'exemple, ça se saurait. Jusqu'à présent, ce sont eux qui détruisent tout ce qu'ils touchent, y compris leurs semblables et eux-mêmes.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Jeu 6 Sep 2012 - 13:23

"Dans un monde où communiquer est capital, régner sur les normes linguistiques est un enjeu de taille. C'est aussi à travers la langue que s'opèrent les exclusions autant que se construisent les relations sociales. L'insulte est des expressions langagières les plus brutes et la plus évidente de la relation de pouvoir.

Certaines autorités publiques tentent depuis quelques temps de contenir ce langage en réduisant la production idiomatique au « politiquement correct » et d'introduire l'apostrophe impolie dans les dispositions pénales. Les luttes contre les incivilités peuvent mener à une répression policière de la langue et par conséquent l'appauvrir."

Lissage et rabotage de toutes les aspérités verbales n'empêchent pas qu'on rabaisse. Qu'est ce donc qu'un dirigeant qui (au hasard) signe en vitesse un traité copie conforme de celui que le peuple, ignorant et vulgaire, a refusé naguère? IL n'a pas dit "je vous le fous dans le cul et je vous prend pour des cons, je vous conchie" mais il l'a fait!

Je suis d'accord qu'on peut être très insultant tout en restant très poli. Et que c'est encore plus percutant.
Les jurons ne sont pas des insultes saperlipopette! Et certains sont vraiment savoureux. AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Jeu 6 Sep 2012 - 13:39

Corne Cul de la Mère Molle ! (celui-là, je l'adore !)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Jeu 6 Sep 2012 - 14:20


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Jeu 6 Sep 2012 - 14:47

mdr
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Jeu 6 Sep 2012 - 14:51

En politique, beaucoup de choses sont permises. Ainsi, André Santini est un habitué des petites phrases et en 1989, il lâcha : St Louis rendait la justice sous un chêne, Arpaillange la rend comme un gland.
mdr
Revenir en haut Aller en bas
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Au travail, peut_on accuser un homme de " ne pas avoir de couille"   Jeu 6 Sep 2012 - 21:38

Pourquoi culpabiliser l'un et innocenter l'autre ? En recherchant la manière ou la subtilité. Une insulte reste une insulte qui vise généralement à rabaisser une personne. Au travail, cette expression, n'avoir pas de couille, veut dire à mon sens: n'être pas un homme mais pas dans le sens de virilité, elle prend le sens de manque de courage. En d'autres termes: une poule mouillée.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Jeu 6 Sep 2012 - 23:28

Absolument. C'est donc un raccourci avec un avantage économique : je trouve ça très bien, sauf que ça manque d'imagination, l'art de l'insulte se perd.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Jeu 6 Sep 2012 - 23:48

Citation :
Une insulte reste une insulte qui vise généralement à rabaisser une personne.
Pas forcément. J'ai connu des bricoleurs qui proféraient ce genre d'insultes à l'attention de personne, si ce n'est d'eux-mêmes lorsqu'ils s'écrasaient les doigts sous un marteau. Le vocabulaire est le même, mais il n'y a pas d'interlocuteur, ce n'est donc pas une insulte, c'est un juron. Comme quoi, les mêmes mots peuvent servir à plusieurs emplois. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Ven 7 Sep 2012 - 1:20

Romane a écrit:
Citation :
Une insulte reste une insulte qui vise généralement à rabaisser une personne.
Pas forcément. J'ai connu des bricoleurs qui proféraient ce genre d'insultes à l'attention de personne, si ce n'est d'eux-mêmes lorsqu'ils s'écrasaient les doigts sous un marteau. Le vocabulaire est le même, mais il n'y a pas d'interlocuteur, ce n'est donc pas une insulte, c'est un juron. Comme quoi, les mêmes mots peuvent servir à plusieurs emplois. Wink

"Je me les sors moi même avec beaucoup de verve
Mais je n'admettrais pas qu'un autre me les serve."

Se traiter soi même de nom d'oiseaux est quand même une insulte qu'on se fait à soi même, alors que le juron ne vise personne, c'est juste la manifestation d'un mécontentement en général passager.
Certaines professions comme les charretiers étaient réputés pour beaucoup jurer! il n'y a plus de charretiers, mais il y a des automobilistes dont le langage dés qu'ils tiennent un volant et surtout croisent des semblables qui tiennent un volant itou, tient plus de l'insulte de bas étage que de celui de la cour de Louis XIV!

Traiter quelqu'un de "sac à merde liquide" tient certes de l'outrance verbale et du jeu polémique provocateur, mais quand même, ça ne grandit pas celui qui l'emploie, et ça se retourne contre celui qui a commencé. Certes les politiques, italiens et autres ne sont guère digne de confiance, on peut douter de leur sincérité et de leur honnêteté ainsi que de leur compétence. Mais les insulter aussi lourdement est contre productif, on finit par les plaindre, et se sont eux qui vont réclamer justice!
Ca me rappelle la méthode Hèbert (un révolutionnaire de 89) dans son journal, pas une ligne sans une insulte ni une grossièreté, ça lasse! D'ailleurs, ça lui a pas réussi longtemps, il a fini raccourci!
"Pamphlétaire de talent, très populaire au club des Cordeliers et chez les sans-culottes, il a été un des grands animateurs de la Révolution française par son journal, Le Père Duchesne, fondé à l’été 1790, où les événements politiques sont présentés dans un langage populaire, volontairement grossier, entremêlé de jurons, qui frappe l’imagination des masses."
Les masses sont-elles si mal dégrossies qu'on ne puisse leur parler poliment, même pour dire des choses fortes?

A titre perso (même si je jure de temps à autre et que je ne traite pas toujours d'imbécile seulement les gens dont j'ai une médiocre idée de l'intelligence) la vulgarité et la grossièreté me hérissent!

A propos de juron, un des préférés du bon roi Henri était "Jarnicoton". La petite histoire raconte qu'à l'origine le béarnais braillait "Jarnidieu" ce qui en bon français signifie: "je renie dieu" et que son confesseur le père Coton lui aurait dit: "Reniez moi, moi tant que voulez mais laissez Dieu tranquille", il est en effet dit dans les Dix Commandements qu'il ne faut point jurer par le nom de Dieu.
Donc si vous vous tapez sur les doigts en enfonçant un clou, il est interdit de hurler: "Nom de Romane"! mdr


Dernière édition par Tryskel le Ven 7 Sep 2012 - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Ven 7 Sep 2012 - 1:22

elle est bien bonne, celle-là.........

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Ven 7 Sep 2012 - 11:00

mdr
Revenir en haut Aller en bas
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Au travail, peut_on accuser un homme de " ne pas avoir de couille"   Ven 7 Sep 2012 - 14:13

Il est évident que la signification d'un mot change de sens en fonction du contexte. Quand on s'écrase le doigt sous un marteau, le premier son qui sort involontairement de la bouche, c'est aîe qui exprime la douleur auquel on associe un juron: merde, bon dieu, bordel... On ne dit jamais dans ce cas: je n'ai pas de couilles, je suis un pédé... Le fil parle d'insulte sur les lieux de travail. Dans ce cas bien précis, aucun responsable n'a le droit d'attenter à la dignité d'un employé. Et, il ne faut pas aller chercher d'autres significations au terme. C'est un acte qui est destiné à offenser quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Ven 7 Sep 2012 - 14:23

J'en connais qui, sous le coup du marteau, sortent des : fils de pute ! Enculé ! Enfoiré ! Quel con ! et ainsi de suite. Tu dis la même chose au boulot, les mots n'ont pas la même destination, et donc prennent un autre sens. Mais ce sont les mêmes mots, qu'on le veuille ou non.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   Ven 7 Sep 2012 - 14:49

Autrefois, je travaillais dans une institution pour des "enfants du juge". Fallait faire gaffe à ses expressions, car les mots n'ont pas le même sens selon son milieu...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Au travail, peut-on accuser un homme de « ne pas avoir de couilles » ?
» Apporter sa nourriture?
» Carte bleue jetable ....
» Publication de mon roman
» Pension/Oeuf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Loisirs :: Vie pratique :: Questions juridiques et administratives-
Sauter vers: