Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi l'Ecole?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
AuteurMessage
MBS



Nombre de messages : 8140
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Sam 18 Mai 2013 - 19:30

Tu sais quoi... Je crois que tu viens de me donner l'idée d'un angle d'attaque pour écrire un bouquin sur notre chère EN. Quelqu'un qui reviendrait 50 ans après dans une salle de classe et qui ne comprendrait pas ce qui se passe. Donc, dialogue entre le prof d'aujourd'hui et celui du passé qui permettrait de tordre le cou aux idées de l'époque supposée idéale comme d'écrabouiller nos illusions actuelles (sachant que celles des politiques, des parents, des élèves, des profs ne sont pas les mêmes).

Il te faut décoder ce que dit ton élève. Quand il dit que le prof projète une page au tableau, ça veut dire que le prof croit faire des TICE en utilisant un manuel numérique. Il y a de réels avantages (on montre précisément les choses, on peut zoomer et c'ets vrai que ça allège le poids des cartables) mais tu te leurres si tu penses que les élèves regardent les autres pages, le manuel n'a plus depuis un bon moment le côté "magique" qu'il pouvait avoir pour nous quand il était presque notre seule fenêtre sur le monde.
Quant au programme de 3ème, il est lourd au point que ça a déjà pétitionné pour l'allèger.

Et pour parler des parents, je vais copier-coller le mail envoyé par notre chef d'établissement qui montrera l'absence totale de recul et de réflexion pédagogique du bonhomme :

Citation :
Une observation récurrente a été portée à l’ordre du jour du dernier Conseil d’Administration par la FCPE, à savoir le non report régulier des notes des élèves sur Pronote par certains professeurs.

Un report régulier permet un suivi par les familles et revêt donc une importance particulière, notamment en seconde.

C’est pourquoi j’engage vivement les professeurs qui ne le font pas encore (fort heureusement de moins en moins nombreux) à effectuer ce report, même si l’année est presque terminée, dans le souci de répondre à la demande légitime des familles auxquelles nous devons cette information.

J’ose espérer que cette demande n’aura plus lieu d’être l’année prochaine, chacun ayant bien compris l’intérêt de tenir les parents régulièrement informés des résultats scolaires de leurs enfants.

Je vous remercie de votre collaboration.

Vous traduirez ainsi : nous sommes des garnements de ne pas rentrer systématiquement les notes dans l'outil informatique adéquat afin que les géniteurs sachent où en sont leurs enfants dans leurs études. Ils ne peuvent bien évidemment pas avoir avec leur descendance une relation de confiance qui ferait que les devoirs leur seraient tout naturellement présentés. Non, c'est bien aux profs de mettre ces chiffres, juste ces chiffres, qui ne signifient rien (8 c'est 8 que ce soit sur une interro de connaissances ou la première composition de la vie du gamin). Donc, on pourra bientôt supprimer les conseils de classe puisque la note dit tout. C'est un retour en arrière épouvantable. J'aime beaucoup la réaction de cette collègue qui montre qu'on réfléchit aux conséquences des devoirs, des notes et à la communication avec les familles :

Citation :
Mes raisons sont les mêmes que celles de Pierre et je rejoins Anne aussi.
Je nuance qd même : depuis quelques années, je fais signer les copies de 2nde pour le 1er trimestre, considérant que les débuts d'année peuvent être difficiles et nécessiter un "encadrement" spécifique de la part des parents... En tout cas, cela permet d'éviter des malentendus et les parents peuvent du coup demander un RDV sans avoir à attendre la douche froide du bulletin du 1er trimestre...
Par ailleurs, si je fais signer la copie au lieu de remplir pronote, c'est parce que je considère que la prise de connaissance d'une note déconnectée du devoir (sujet, éventuellement barème) et surtout déconnectée de l'APPRECIATION, des remarques marginales et des conseils donnés est aberrante et que c'est entrer ds la logique parfois réductrice des élèves qui ne pensent qu'à la note sans s'intéresser aux raisons de cette note... (Voire que c'est méprisant pour notre travail d'évaluation - et le temps passé à corriger !!!)
Je dois avouer cependant que cette année j'ai reculé sur le plan de l'autonomie des élèves (je n'en suis pas fière !!) car j'ai senti une pression des parents et je continue à faire signer les copies de 2nde de français...au 3ème trimestre !
Néanmoins, au conseil du 2ème trimestre, les parents ont redemandé que les notes de français (et de latin!!!) soient rentrées sur pronote : ils veulent situer leur enfant dans la classe, etc... ça me tue !!!... Et m'exaspère !!!
Donc, bien sûr que je continue à ... ne pas rentrer les notes... Et à ne pas faire signer les copies de latin ...
Mais j'avoue que je trouve ces demandes répétées très lourdes car insistantes et révélatrices du malentendu qu'il y a sur notre travail entre les parents et nous...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9700
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Dim 19 Mai 2013 - 20:59


C'est tout à fait ça, bonne réaction de la prof.
Les notes ont toujours été ma corvée. savoir si on a noté "juste", angoisse. Et la note chiffrée n'est pas tout, se focaliser dessus est une connerie, c'est une sanction d'un travail, à un moment donné, juste ça, elle donne une idée, juste une idée...
Le manuel en question est en effet "numérique", j'avoue que je ne savais pas que ça existait, mais ça ne remplace pas un cours ni surtout l'apprentissage personnel de l'élève.
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Dim 19 Mai 2013 - 21:06

C'est juste que le manuel numérique est numérique... Les élèves en ont quand même un (manuel)... parce que s'ils devaient acheter un manuel numérique, ça serait hors de prix.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Dim 19 Mai 2013 - 21:16

Typiquement français ces profs, toujours en train de râler... Comment voulez-vous que les élèves soient différents avec des exemples pareils !! Hmm ?
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Dim 19 Mai 2013 - 21:19

Ouais... Et ils râlent surtout quand il n'y a pas de poulet à la cantine...

AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Lun 20 Mai 2013 - 16:37

http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/question-d-education/education-nationale-et-ethique-je-t-aime-moi-non-plus-992299-2013-05-20

Très intéressant... En tous cas éclairant sur ce qu'on peut vivre depuis un moment au quotidien et qui ne change pas vraiment (alors que le changement c'était avant maintenant)...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9700
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Mar 21 Mai 2013 - 20:51


Je suis de l'école "jeter les idées et faire le tri" avant un plan, mais pourquoi pas? Cette "recette" semble fonctionner, et comme il est précisé à la fin "Une recette sans ingrédients (ici sans connaissance personnelle) ne marche pas. J'arrête pas de leur répéter!
Avec le tout Ternet, ils n'ont plus aucune méthode, or des méthodes de travail, le Ternet connaît pas (où je les ai pas croisées sur la toile).

http://www.lepoint.fr/societe/baccalaureat-la-methode-brevetee-pour-reussir-en-philo-20-05-2013-1669951_23.php#xtor=EPR-6-[Newsletter-Quotidienne]-20130521
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Mar 21 Mai 2013 - 20:55

Parce que tu ne connais pas mon site perso...

AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9700
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Mer 22 Mai 2013 - 0:18

MBS a écrit:
Parce que tu ne connais pas mon site perso...

AngeR

Je n'ai pas cet honneur. Tu écris des livres de cuisine en plus? mdr

Blague à part, si c'est possible, j'aimerai jeter un coup d'oeil, histoire de voir!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9700
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Mer 22 Mai 2013 - 15:00

Et c'est reparti...
Les commentaires reprennent la vieille antienne: "Profs ne fichant rien, trop payés à être en vacances, leur faute si les élèves échouent..."

http://www.lepoint.fr/economie/education-nationale-la-cour-des-comptes-prone-la-reforme-22-05-2013-1670980_28.php

Et de reproposer le retour des PEGC, qui ne s'appelleront plus comme ça, mais enseigneront plusieurs disciplines au moins au collége. Quelle formation recevront-ils? Peut t-on réellement dominer suffisamment plusieurs disciplines différentes pour les enseigner?
J'ai débuté PEGC: Français, Histoire, Géographie, plus Instruction Civique. 21heures officielles, on m'a dit "vous avez 3 heures supplémentaires", et 3 niveaux...
c'est à ça qu'ils veulent revenir?

Leur faute aussi si la France est au mitan du classement européen? Leur faute si plus que jamais l'origine sociale des élèves détermine leur réussite?
Nous avons dit et re ici que nos chers collègues ne sont pas tous des foudres de travail et de recherches innovantes pour enseigner mieux, mais quand même, lâchez nous, ou trouvez des reproches originaux! AngeR


LA COUR DES COMPTES REFAIT PARLER D’ELLE À JUSTE TITRE POUR

CRITIQUER L’ENSEIGNEMENT ET SA GESTION EN FRANCE !

La Cour des comptes critique la gestion des enseignants
837. 000 enseignants pour 12 millions d'élèves
L'enseignement et le monde enseignant est devenu depuis des décennies un serpent de mer qui ressort à chaque gouvernement gauche ou droite immuablement !
Réformer les enseignants et l'enseignement en général est une gageure car verrouillé par une caste d'universitaire et enseignants totalement indisciplinés (restés indirectement bloqués aux années soixante-huitarde)
On insuffle beaucoup d'argent pour l'enseignement on change de ministres "comme de chemises" quelque soit leurs étiquettes politiques ou augmente aussi les effectifs, mais la qualité de l'enseignement de nos jeunes se dégrade toujours !
Ce qu'ils savent faire ces enseignants : c'est manifester pour tout quelque soit les réformes ou évolutions de leurs métiers, ils ne sont jamais d'accord et entraine dans leur cortèges, collégiens, lycéens, étudiants dans la rue qui seraient souvent mieux à étudier !
La cour des comptes à raison, c'est un gouffre sans fond, un capharnaüm que nos gouvernants depuis des décennies n'arrivent pas à gérer et je le répète quelque soit leur bord politique !
(Car ne dit-on pas que les enseignants sont plutôt à gauche voire socialiste, çà ne marche pas mieux que quand les gouvernants sont de droite !)
Je crois qu'il faudrait déjà que seulement les enseignants enseignent et ne fassent pas de politique, mais çà c'est utopique, ils passent leurs temps à se regarder le nombril comme des fonctionnaires obtus !
(Pourtant, ils sont utiles à la nation et devraient être fier de faire ce beau métier que d'apprendre à nos enfants !).


Pour les syndicats rétrogrades comme la FSU il ne faut sutout rien changer : 15 heures de cours par semaine et 6 mois de vacances les autres n'ont qu'à payer !
après 2 ans d'ancienneté, je reprends toujours les mêmes cours, pas de préparation, je me syndique pour être protégé.
l'inspecteur me voit tous les 5 ou 6 ans pendant 2 ou 3 heures pendant lesquels je "travaille" un peu (faut surtout pas me demander trop) sinon je demande à exercer le droit de retrait pour harcèlement.
je bricole et travaille même parfois au black pour améliorer le quotidien. Ah ça non je refuse le changement, je demande même une amélioration de mes conditions de travail : moins d'heures, plus de vacances et surtout être payé plus.
les s... De patrons n'ont qu'à "raquer". !


15H c'est pour les agrégés, 15h de cours devant élèves, le reste (préparations, corrections, réunions, conseils de classes) ne compte pas. Les autres font plus, mais on ramène tout au PPCD.

Vacances:
2 semaines Toussaint
2 semaine Noël
2 semaines Hiver
2 semaines Printemps
8 semaines officielles Eté.
Ce qui, si je sais compter, fait 16 semaines et non 6 mois, en outre les enseignants du secondaire ne partent en vacances que Mi Juillet compte tenu des surveillances et corrections d'examens.
Trop de vacances, mais bien sûr, sauf que quand le ministre parle de réduire les vacances d'été, la levée de bouclier ne vient pas des profs, mais de gens aussi intéressés au seul bien être des chérubins que les parents, les marchands de vacances, les commerçants, les hôteliers et autres géniaux pédagogues...
Personne ne discute l'absurdité des programmes, sauf certains enseignants, mais c'est pour moins en faire!

Un com dit que "seuls comptent les résultats et pas la façon dont le prof fait cours", c'est juste un peu étroitement lié quand même, et l'idée que les sacro saints "résultats", tiennent aussi à la qualité du travail de l'élève n'effleure personne? grrrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Mer 22 Mai 2013 - 19:19

Oh la belle résonance avec la journée que je viens de vivre... 15 élèves interrogés à l'oral dans le cadre dde l'option Histoire-Géo de Terminale S... Des élèves du lycée le plus prerstigieux de Toulouse dans le lycée le plus prestigieux de Toulouse (les miens devaient aller à 20 bornes sans qu'il y ait un moyen de transport pour les y conduire... IL y a bien un arrêt sur la ligne Toulouse-Auch pour desservir ce lycée mais il n'y a pas un train toutes les heures non plus... les autres jouaient à domicile et pouvaient retourner en cours une fois que c'était fini). Bref, j'ai assisté à des prestations de haute qualité que je qualifierai de bac+2 minimum... Du coup, je me sens comme ce texte décrit les profs. Ces élèves étaient gavés de connaissances, d'exemples... Ils pouvaient parler de faits d'actualité... Ils parlaient assez facilement et dans une langue correcte, avec un vocabulaire qu'on n'entend plus guère dans nos classes... du style, un élève à qui je signalais qu'il lui restait une minute de préparation me répond "c'est bon, je fignole"... Donc, c'est idyllique comme situation. Dans ce bahut, ça marche !!! Et pourquoi ça marche ?... Parce qu'ils ont les meilleurs profs bien sûr !... C'est ce que tout le monde pense... Il y a donc ces quelques lycées d'élite où les profs bossent et les autres où ils ne foutent pas grand chose... Ca ne peut abuser que ceux qui ne veulent pas voir, pas savoir... Ces élèves sont là justement parce qu'ils sont bons à la base, issus de familles aisées (la moitié n'habitent pas dans la zone de recrutement du lycée)... Ils sont aussi les seuls à qui on peut faire ingurgiter le contenu de programmes lourds et indigestes (je vous jure que quand j'ai vu le plan des cours qui était fourni en annexe de leur fiche de questions traitées, je me suis demandé comment ils avaient rentré ça dans le contingent horaire). La vérité vraie c'est que les programmes sont conçus pour ces élèves-là et pas pour ceux qui ont du mal à accorder un verbe, à situer l'Allemagne sur une carte d'Europe ou à savoir à quelle température bout l'angle droit...

Tu as raison, c'est lassant... Si l'école n'était pas laïque, je dirais que c'est notre croix...

PS : Dis Trys, tu peux leur dire aux gens de LU que je suis pas un prof qui fiche rien ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Mer 22 Mai 2013 - 19:32

Où on voit que la même info peut être présentée de manière différente et beaucoup plus pertinente : http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/l-education-nationale-epinglee-par-la-cour-des-comptes-996691-2013-05-22 (en revanche, les commentaires des "auditeurs" sont toujours dans la même tonalité.

Est-ce dû au fait que Emmanuel Davidenkoff officie sur France-Info et que ses chroniques sont une véritable réflexion (et modérée dans leurs propos) sur l'éducation dans toutes ses dimensions ?

Enfin, voilà quoi... Quand vous ajoutez ça à tout le stress de cette fin d'année à la frustration ressentie aujourd'hui et à la lettre du président du jury du CAPES reçue cette aprem qui dit en gros que "on sait pas combien vous aurez de copies mais vous aurez 13 jours pour les corriger... Peut-être même qu'on n'aura pas besoin de tout le monde... Rapprochez-vous de vos rectorats pour savoir la procédure pour vos frais"... Dans le pire des cas, je vais avoir claqué près de 500 euros que je ne reverrais pas... Merci l'EN...


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9700
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Mer 22 Mai 2013 - 20:14

C'est en effet plus objectif, mais le Point n'est pas vraiment tendance sociale! Et c'est vrai que les ressources sont mal réparties, que certains bahuts cumulent les avantages.

" Dans son rapport, la Cour des comptes affirme que l'écart de résultats entre les meilleurs et les moins bons élèves est l'un des plus élevés de l'OCDE. L'impact de l'origine sociale des élèves sur leurs résultats est deux fois plus important en France que dans les pays qui réussissent le mieux."
Pour une fois la France bat un record, celui de l'inégalétarisme scolaire, alors que le "Collège Unique" était censé les aplanir!

En tant que prof, j'affirme, persiste et signe:
"MBS EST UN PROF QUI BOSSE!"

J'ajoute même qu'il en fait bien plus que ce qui est demandé. je sais d'autant plus que (sans l'informatique encore balbutiante de mon temps déjà lointain, 9 ans) j'en faisait autant!
Pour les zones défavorisées (mais pourquoi existent-elles?) j'ai donné ma part, entre autres dans une des plus dures: Trappe!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9700
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Jeu 23 Mai 2013 - 16:29


Bon, mauvais... profs ou élèves, c'est quoi?
Eternelle question à laquelle nul n'a encore trouvé la "bonne" réponse.
Il ressort cependant en général que le "bon" prof est celui qui à la transmission des savoirs ajoute le contact humain, tout en restant rigoureux. Opinion d'élèves, les parents c'est une autre chanson!


http://www.rue89.com/2013/05/22/meilleur-prof-verrez-quand-laurez-242548
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Jeu 23 Mai 2013 - 20:22

http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/question-d-education/la-cour-des-comptes-et-les-profs-pave-dans-la-mare-ou-coup-d-epee-dans-l-ea-9981

ça fait du bien d'entendre des choses sensées


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9700
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Jeu 23 Mai 2013 - 21:53


Oui!
Mais la solution à tous les maux de l'EN est trouvée: on va remettre le drapeau à l'entrée et regraver sur les frontons: Liberté, Egalité, Fraternité! mdr
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Jeu 23 Mai 2013 - 22:25

J'ai bien aimé quand il parle des enseignants qui travaillent la nuit sur des programmes numériques... Je ne sais pas pourquoi...

AngeR

Mais en fait , le "égalité" pose problème... Tu prends un élève qui a des problèmes de santé. Ses résultats ne sont pas terribles mais il peut difficilement faire mieux. Tu le laisses passer ou pas ? Tu prends une prof de maths dont la moyenne de classe est de 6/20 environ. Ses élèves sont forcément désavantagés dans le jugement des conseils de classe mais surtout dans toutes les procédures d'affectation informatiques où seules les notes sont prises en compte. Donc, il y a égalité ?... On cherche à comparer les élèves entre eux, face à un modèle idéal. Or chaque élève est différent, ne donnera pas la même chose au même moment. Cette égalité est un leurre... Il faudrait envisager plus une égalité d'attention ou de traitement qu'une identité de moyens...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9700
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Ven 24 Mai 2013 - 14:53


C'est plus facile de graver "EGALITE" dans le marbre que de l'appliquer sur le terrain!

Ce n'est qu'un leurre qui a permis de confondre "Egalité" qu'il faudrait définir, et égalitarisme/ rabotage par le bas.
Les élèves dont tu parles dans le "Meilleur bahut de Toulouse" s'en sortiront quoi qu'il advienne, à la limite, ils pourraient se passer de profs AngeR !
Bourdieu disait que:
"Le système scolaire français est conçu pour un seul élève: le Major de Polytechnique", comme une pyramide, base large, sommet étroit, élimination maximale pendant tout le parcours.
Ils partent tous sur la même ligne, mais certains ont des fusées aux talons, d'autres un boulet à la cheville, et ce n'est pas une question de capacité ou d'intelligence.
Avant on triait: passage en 6ème, puis orientation fin 5ème, puis fin 3ème... C'était pas "égalitaire", c'est vrai parce que le tri frappait surtout ceux issus des classes populaires. Alors on a mis tout le monde en 6ème, puis au lycée, mais on a amplifié le phénomène des lycées à deux voire trois vitesses, au nom de l'Egalité.
Et les catégories privilégiées passent par les "Grandes Ecoles" typiquement françaises, qui ont reconnu en décidant d'accueillir des élèves "défavorisés" qu'elles les rejetaient avant! Les Grandes Ecoles sont la chasse gardée des catégories privilégiées. Les autres vont en Fac...
Sans parler du mépris total pour le professionnel et le technique, qui fait qu'aujourd'hui il y a un manque de professionnels pour l'industrie, que les petits génies formés pour être ingénieur préfèrent la Finance qui rapporte plus plus vite...

Un beau gâchis, mais "Egalitaire"! Evil or Very Mad Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Ven 24 Mai 2013 - 18:58

Citation :
Les élèves dont tu parles dans le "Meilleur bahut de Toulouse" s'en sortiront quoi qu'il advienne, à la limite, ils pourraient se passer de profs !

Ils s'en sortiront sauf s'ils se suicident avant... Je racontais un truc à des élèves hier... Sur une journée dans un lycée, tu es amené à fréquenter les toilettes. Quand tu vois les toilettes de ce lycée, le mal être des élèves te sautent à la figure. Elles sont petites, les portes sont couvertes de tags, certaines sont fermées par des croisillons de bois cloués devant la porte...

Citation :
Bourdieu disait que:
"Le système scolaire français est conçu pour un seul élève: le Major de Polytechnique"

Zut ! Je croyais que c'était de moi...

Citation :
Un beau gâchis, mais "Egalitaire"!

Exemple concret aujourd'hui. Une élève est passionnée par les arts graphiques. En 3ème, elle a demandé à aller dans une filière (ST2A pour les intimes) où elle aurait pu s'épanouir complètement. Il fallait 16 de moyenne pour y accéder, elle avait 15,8. Première recalée... Elle aurait pu obtenir cette même série dans un autre lycée mais comme elle ne l'avait pas mis en premier voeu, elle passait après tous ceux qui l'avaient mis en premier voeu... Le dernier admis dans ce lycée avait 11... mais elle, elle avait toujours 15,8... Résultat, au bout de trois trimestres d'une seconde normale, ces parents ont été obligés de la faire suivre par un psy parce qu'elle voit qu'elle n'aura pas non plus cette filière via une entrée en Première... Les notes de ma chère collègue de maths (avec 3/20 tu es au milieu du classement des 35 élèves de la classe) lui ferment cet accès puisque on prend en compte les notes et rien que les notes...

Oui, vraiment, le problème de l'EN c'est le nombre de profs et leur temps de travail...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Lun 27 Mai 2013 - 13:23

"On" m'a sussuré dans le creux de l'oreille :
<< MBS, Bosser ? HmMm, moui c'est bien possible. C'est vrai qu'il bosse sur ses livres... >>

Cela précisé, il y a du nouveau sur le front "informatique" dans les écoles.

L'enseignement de l'informatique en France
Il est urgent de ne plus attendre


http://www.epi.asso.fr/revue/docu/d1305a.htm

Le rapport pdf en entier est long, fastidieux et chiant, comme toujours chez les supérieurs des enseignants...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9700
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Lun 27 Mai 2013 - 13:39

Voui...

L'idée n'est pas nouvelle, mais la mise en oeuvre traîne depuis des décennies.

Alors questions de dinosaure:
- Qui va être affecté à cet enseignement?
- Quels moyens matériels vont être mis à disposition? Parce qu'il faut au moins un ordi par tête si on veut que le travail soit efficace, et l'EN n'a pas de sous dit-on.
- Comment dans des programmes déjà surchargés va t-on caser les heures de cet enseignement? En rabotant sur celles d'autres disciplines?
- Est ce que ça ne va pas faire basculer l'enseignement tout entier dans un formatage numérique?



Non que je nie l'utilité du numérique pour apprendre, mais que ça reste un outil, pas devenir le but.
En plus, connaissant bien la maison, je vois quelques écoles, collèges, bahuts phares dotés tout de suite de matos extra performant, pour l'expérience, on dira que c'est génial, et ça restera confidentiel, faute de moyens et/ou de gens qualifiés..
Ca nécessitera également un relais à la maison, l'informatique faut la pratiquer. Certes la très grosse majorité des élèves a un ordi chez elle, mais il faudra "The" ordi si on veut suivre, et qui pourra suivre financièrement?
Question style "complotiste" quel lobby, quelle grosse boîte qui commencerait par offrir quelques bécanes pour l'accroche, se cache derrière ces vertueuses recommandations?

Je reste sur la première tentative de numériser L'EN: des rossignols refilés à l'EN juste avant que la boîte ne mette la clef sous la porte, donc ni maintenance, ni suivi, et un échec, un gros retard dans l'introduction intelligente de l'outil informatique à l'Ecole.

Et puis, zut, on n'est pas là pour former à la demande des industriels et autres patrons des "clefs en main" immédiatement opérationnels en sortie de cursus. D'autant que cette demande est changeante, et qu'une formation en France, c'est à vie, il faut vraiment beaucoup d'énergie et de volonté pour changer de métier!

Vous avez dit: refondation?
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Lun 27 Mai 2013 - 14:19

Pfff... J'ai même pas l'énergie d'aller lire... Mais je rejoins assez Trys... A force, en plus, on devient fataliste et ce n'est pas bon... De toutes les manières, on n'a toujours pas éclairé la question fondamentale : dans quel but soumet-on des jeunes pendant plus de 10 ans à la scolarité ? Il y a un vrai décalage entre ce qui est proclamé, ce qui se fait et ce qu'on espère dans la réalité qu'il se fasse... Un élève me disait ce matin : "un jour, ça va pêter... et je crois qu'on le verra...". C'est dire si c'est pour bientôt...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Lun 27 Mai 2013 - 14:31

C'est pas fini la sinistrose aigüe ?? grrrrrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8140
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Lun 27 Mai 2013 - 14:38

C'est la Cour des comptes qui a commencé...

AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9700
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Lun 27 Mai 2013 - 14:45


C'est de la lucidité Poulet! Twisted Evil

Je me suis bagarrée avec mon proviseur pour obtenir qu'on utilise l'informatique dans les disciplines "littéraires" (dont Histoire/ Géo) ce qui aurait supposé que je fasse l'effort de m'y former. effort qui me fut épargner vu que Mr le Proviseur ne voyait vraiment l'utilité de la chose pour les littéraires. résultat des courses, aux aurores de la pratique PC pour tous, les élèves recrachaient intégralement les sites qu'ils visitaient, 10 lignes sur 4 pages seulement concernaient le sujet, et on ne pouvait pas travailler en classe sur un usage intelligent!

Alors oui, je suis plus septique qu'une fosse sur ce nouvel engouement!
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   Lun 27 Mai 2013 - 15:00

Lucidité ?? Des clous !! Vous me semblez incapables de vous remettre en question, c'est surtout cet aspect qui me saute aux yeux. Et pire, lorsque vous en êtes encore capable (de vous remettre en question) vous le refusez au nom de valeurs complètement farfelues, du genre "ne voyait vraiment pas l'utilité de la chose".

Un jour ou l'autre, il faudra vraiment dégraisser le mammouth, et les éléphanteaux aussi, par la même occasion. Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi l'Ecole?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi l'Ecole?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi l'Ecole?
» Pourquoi faut-il être maigre pour devenir danseur classique?
» Pourquoi les hommes reviennent ils ?
» Quel personnage de dessin animé aimeriez vous etre et pourquoi?
» De l'amour à la haine,pourquoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: