Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alizé : L'écho de la salamandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Alizé : L'écho de la salamandre   Lun 8 Oct 2012 - 18:42

L'écho de la Salamandre





Un fil pour amorcer un nouveau mouvement. La plume indocile me pousse au changement...

... et pour commencer : trois instants qui pourraient être sans titre.




Trois instants


L’élan

elle était l’élan
qui vers toi accourait

un geste — un soupçon
aurait brisé ses ailes

un signe — un sourire
et la courbe de ses bras
a bouclé l’étreinte



Two lights

l’oiseau rehausse……….......…..ses plumes d’ambre
puis trace — du couchant vers l’Est — sa parabole

le bleu du ciel.. ...de rose et mauve…... s’emmielle

ton phare…..…Hopper….…garde sa couleur silence
un cri chaud de sirène — au loin — la traverse




Croissance

l'homme est un rêve de silence
il vit en mode utopie
dans un monde de chimères

le brin d'herbe babille
fier de son manchon de lumière

.


Dernière édition par Alizé le Ven 19 Oct 2012 - 2:17, édité 2 fois (Raison : rajout d'une image)
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Mar 9 Oct 2012 - 17:03

J'ai revu l'ordre de ces trois instants et je les ouvre avec le tableau de Hopper (phare que je ne suis pas parvenue à voir, il est sur un terrain privé).


Phare de "Two Lights" peint par Edward Hopper


Trois instants





Two lights

l’oiseau rehausse……….......…..ses plumes d’ambre
puis trace — du couchant vers l’Est — sa parabole

le bleu du ciel.. ...de rose et mauve….. s’emmielle

ton phare…..…Hopper…..…garde sa couleur silence
un cri chaud de sirène — au loin — la transperce




Croissance

l'homme est un rêve de silence
il vit en mode utopie
dans un monde de chimères

le brin d'herbe babille
fier de son manchon de lumière



L’élan

elle était l’élan
qui vers toi accourait

un geste — un soupçon
aurait brisé ses ailes

un signe — un sourire
et la courbe de ses bras
a bouclé l’étreinte





Dernière édition par Alizé le Mer 10 Oct 2012 - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Mar 9 Oct 2012 - 17:15

La salamandre est si froide qu'elle éteint le feu lorsqu' elle le touche.
Pline l'Ancien

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Mar 9 Oct 2012 - 17:35

Elle ne peut vivre sans le feu et meurt s'il s'éteint. Elle est l'esprit du feu.
Après la terre, l'air et l'eau, explorons le feu (et son contraire) !
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Mer 10 Oct 2012 - 12:22

Je devrais peut-être mettre ceci sur l'autre fil, mais puisque je viens de le recevoir... voici le montage fait par une amie.
Elle m'a demandé cet été de lui écrire un poème parlant de la Costa Brava où elle habite. Je le lui ai lu...
Alors voilà :

http://youtu.be/Ojm9-aCkqXU

Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Ven 12 Oct 2012 - 2:10

Ce fil comme les précédents sert toujours mes expérimentations... rien de définitif dans mes premières versions, rien de strictement personnel, non plus.


Comme son corps — le monde


Elle se cache — se dissimule
puis disparaît — à moins qu’elle tombe
elle se relève… elle essaie de rester debout
maintenant une part d’elle s’éclipse
alors qu’elle tente de rassembler son corps
éparpillé en sharpnels


Son corps
plus tard elle en fera le tour
elle sait qu’il lui faudra dresser l’inventaire
tout passe par les sens et la vie s’efface
si on ne les affûte pas
la peau - les articulations -les veines – les nerfs
tout ce qui réagit – vibre – pulse et se vrille
doit se détendre un jour

Elle s’est vue cette nuit
il était là alors qu’elle enlevait ses vêtements
son corps était mûr pour ce regard
sa pudeur pourtant ralentissait ses gestes
alors ses yeux d’aimant l’ont ignorée
il la savait belle /elle en doutait
comme un feuillu qui se dépouille
elle est allée au bout de son désir
et a accepté de se montrer nue

Au matin ses yeux et ses pas enfin accordés
ont donné raison à son corps
et le monde s’est reconnu il ne s’est pas couché
car pour tout homme tombé c’est un monde qui s’écroule



Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Sam 13 Oct 2012 - 20:48

la clé façonne la serrure
chaque cran gagné est barreau
au feu de l’échelle patience
quand le tour achève l’ouvrage
un infime degré plus tard
vois…le noyau incandescent
se rétracter à vive allure
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Mer 17 Oct 2012 - 18:03

Le cercle enjeu


Une main donne la main à la main
et forme la ronde des jeux enfantins

elle se forme — accélère — s’élargit
se déforme — décélère — s’amenuise


Gare à l’espiègle qui brisera la chaîne
il se verra banni du cercle magique

Les yeux fixent l’eau tranquille d’un lac
cerné de bras-lances et de transes criées
Les pas en musique suivent la cadence

Dans le vertige du centre
l’illusion d’un sourire
(une grimace-discipline)
Pas l’onde d’un faux-pli
sur la farce des jours

Il y a méprise
la transe n’est pas de joie
elle dérive l’attention

Le rire autour du miroir
se perpétue — arachnéen —
La vie flotte prisonnière
de ses circonvolutions

la fantaisie condamnée ronronne
— le ronron convenu façonne—


Rien ne doit déborder
Tourne la danse autour du lac tourmenté
Incantations d’enfants bringuebalés hilares

Alors tressaille l’envie de resserrer l’étreinte
— comme un nœud coulant —
son centre réduit en un point non suturé
laisse passer l’eau vive en lames de lumière
et les enfants joyeux s’éparpillent pillent pillent…

Dans le miroir déformant
la réalité défaille
et la jeunesse de passage
survole d’autres étages


Anéantis
les murs de l’école-musée
qui dresse des archers
comme des pierres levées
de Bretagne ou d’ailleurs

Devant sa psyché celle qui a rompu la chaîne
conte le champ de la vie sur la roue des saisons

Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Jeu 18 Oct 2012 - 1:50

quand la mer se retire
le monde ne s'arrête pas
pour autant quand tu t'enlises
ta voix ne crie pas pour autant
tu perçois un grondement
plus fort que l'angoisse
il porte toutes les mers
et toutes les voix du monde
tu sais que jamais tu ne seras
..................seul
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Jeu 18 Oct 2012 - 7:43

On voit bien ta différence d'écriture, qui semble nourrie de plus en plus de sensations et d'osmose..
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Jeu 18 Oct 2012 - 15:01

Oui, Kate. Merci d'être venue.

Un changement que j'aborde avec difficultés. Ce serait trop confortable pour moi de continuer à tremper mes impressions dans les couleurs nature et oniriques, il faut que j'y mette un peu plus de moi !

Le faire en restant poétique. Ne pas être trop démonstrative (comme j'avais tendance au début). Oser me dire un peu plus en prenant le risque d'être mal ou partiellement comprise... mais cette liberté doit être accordée d'avance au lecteur !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Jeu 18 Oct 2012 - 18:47

Ne pas mettre (ou pas assez) de soi (ne pas s'impliquer) est sans doute ne pas se dévoiler aux lecteurs, mais surtout ne pas se dévoiler à soi-même, je dirais.
Au contraire, se jeter à corps perdu fait un bien fou, une sorte de libération bienfaisante. Peut-être y viendras-tu un jour ?

(Je ne pense presque pas venir sur ce fil, le titre ne comportant pas la mention "recueil de poésies de X" me traverse les yeux sans me retenir Rolling Eyes )

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Jeu 18 Oct 2012 - 23:03

Romane, je crois bien avoir toujours choisi des titres qui ne mentionnent pas mon pseudo. Mais je peux rajouter — Alizé — après L'écho de la salamandre ?!

La difficulté, en ce qui me concerne, est vraiment de me dévoiler... mais c'est une étape nécessaire ; je ne peux fuir éternellement. Et oui, j'ai encore des choses à découvrir (par rapport à moi-même) même si j'ai toujours eu une perception très développée qui a surpris (destabilisé) mon entourage et m'a contrainte au silence.

Je ne sais pas comment je vais conduire cette écriture !

Là tu vois dans le cercle en jeu... ce n'est pas moi ce personnage... oui, je l'ai été, mais ce n'est plus moi... j'ai tenu le rôle de la "bonne" enseignante, tous mes petits élèves participaient à la ronde... et pourtant je savais que ce n'était pas ma place... et quelle portée avait réellement ce "travail" ? (enfin, je savais alterner les moments où les élèves pouvaient s'éclater et les autres où devait régner la discipline !)

Edit : je suis revenue au premier article et j'ai mis mon pseudo avant le titre du fil. Est-ce plus parlant M'dame ? (c'est ce que j'avais déjà fait pour le fil précédent)
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Ven 19 Oct 2012 - 17:08

(une petite fantaisie, sans plus et sans e !)


Un pin parasol croît dans l’air mauvais qu’il haït.
Instants oisifs qu’un plain-chant roucoulant distrayait,
pourquoi avoir rabattu un licou sur son tronc ?
— un col raidi aux pinçons provoquants —

Dans un froid galop, un bourrin va, sculptant son futur.


Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Lun 22 Oct 2012 - 1:48

*

cordes au vent
tourne l'hélice
la joie en lice
peines ou charmes
si peu de différences !
lames en chaîne
à poings liés
piliers sur coeur
ficelles

*
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Lun 22 Oct 2012 - 2:38

Les maux se transmettent aux enfants qui portent leur famille.
Grandir, serait-ce simplement consentir, un jour, à rester ferme près de soi-même.
Accepter de déshabiller son âme de ses devoirs de mémoire et rendre aux aïeux
le poids souterrain de leurs rancoeurs inachevées. S'ils n'ont pas su aimer assez
pour rendre libre, il nous faut crever le fond de l'émotion, oser couper le rets
et laisser filer les sentiments en s'agenouillant à côté de soi-même.

Rendre les armes à l'innocence de l'instant présent.



Dernière édition par Alizé le Mer 26 Déc 2012 - 20:43, édité 1 fois (Raison : orth)
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Lun 22 Oct 2012 - 12:53

c'est beau ta pensée qui court comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Lun 22 Oct 2012 - 18:56

Je les laisse courir...


*

La valeur d’un mot ne dépasse pas son contour.
Pierre angulaire de l’échange, le verbe offre ses arêtes
aux gorges d’ignorance de l’aube humaine.
L’autre demeure……… nuit impénétrable
Seulle regard, tourné en soi-même, l’éclaire.
Le mot n’est que la tare de l’émotion,
l’herbe des sentiments brûle dans son champ.
Vierge, l’essence de la parole rêve d’une existence libre,
alors on vibre sur l’espace sonore où l’on donne corps à l’indicible.

Et si la poésie était flamme d’un regard
effleurant le fond de l’insondable qu’il désire,
lentement, après une longue décantation des pensées.


*
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Lun 22 Oct 2012 - 19:14

Oui, ça à l'air de sortir tout seul...
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Mar 23 Oct 2012 - 1:52

*

Marie est en colère et elle le dit
se taire est supplice et tenaille l'énergie
En sous-sol s'effrite le pain d'argile
de sang mêlé, l'eau jamais ne l'attendrit
Injustice !
Les animaux pansent ainsi leurs plaies
et blessés à mort partent solitaires.
Marie ne voit pas le sang... elle pense chair
elle remuerait ciel et terre pour ne pas laisser
un esseulé au fond de ses retranchements.
Vieillesse, faiblesse, indigence
peu lui importe... elle ne voit que beauté
À la tombée de chaque misère
Marie tend une main familière
et elle écrit et elle décrie feuille après feuille


*


(Marie n'est pas personne fictive)
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Jeu 25 Oct 2012 - 2:41

*

Peut-être que le souffle du vent
n’est pas fait pour les oiseaux ?
Peut-être que l’oiseau est dans le souffle
tout comme l’arbre….... ou l’homme ?
Peut-être que l’arbre n’est pas masculin ?
La parole est trompeuse qui l’a nommé
et dans sa grâce n’a vu que le spectre
de sa symbolique : phallique.
Peut-être que mes mots ne sont pas poésie ?
Qu’ils soient ou ne soient pas importe peu.

Tout divise et chacun croît….. solitaire
une autre fréquence…... et tout vibre !
L’enraciné communique avec ses frères
implantés en d’autres terres
qu’une onde verte relie
dans l’accomplissement d’un chant

d’oiseau.


*
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Jeu 25 Oct 2012 - 13:59

Peut-être que...le monde n'est pas comme on le croit..
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Jeu 25 Oct 2012 - 14:39

Dire ces questionnements de façon simple...
Je ne sais pas où je vais !
Merci d'être passée Kate et bisou
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Ven 26 Oct 2012 - 23:54

*


la saison s’avance comme bannière d’effroi
doudoune et jambières sortent des placards
qu’elles y restent et que ma mère au coin du feu
ne se consume pas cet hiver en pleurs et plus

arbres amis murmurez tendresse
qu’un nom s’immisce dans vos ramures
demain en main et feuilles soupirs
en recueillement où transfuse la joie


*
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   Sam 27 Oct 2012 - 0:33

L'hiver passera, comme il est venu, sans se faire remarquer, d'ailleurs il n'est pas encore arrivé...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alizé : L'écho de la salamandre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alizé : L'écho de la salamandre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 20Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alizé : L'écho de la salamandre
» [Paillet, Marc] La salamandre
» Rayon de lune - Alizé
» Salamandre
» [Fiche] Hanzou la salamandre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: