Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réduction du gaspillage alimentaire, 13 ans pour la 1ère moitié.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Réduction du gaspillage alimentaire, 13 ans pour la 1ère moitié.   Dim 21 Oct 2012 - 16:45

Citation :
Le gouvernement va mettre en place un plan d'action afin de diviser par deux le volume de déchets alimentaires d'ici à 2025. Chaque année, un Français jette entre 20 et 30 kilos de nourriture à la poubelle.

La lutte contre le gaspillage alimentaire, nouveau cheval de bataille du gouvernement. Profitant de l'ouverture ce dimanche du Salon international de l'agroalimentaire (Sial), Guillaume Garot, ministre délégué chargé du secteur, annonce la mise en place d'un plan d'action visant à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici à 2025.

Légumes abîmés, yaourts périmés, assiette entamée des cantines ou pain des restaurants: «Chaque Français jette de 20 à 30 kilos de nourriture par an», déplore le ministre dans un entretien au Journal du dimanche . «Ce gaspillage représente environ 400 euros pour une famille de quatre personnes, autant d'argent jeté par la fenêtre ou à la poubelle», ajoute-t-il. Consommateurs et industriels, «tout le monde» est concerné, selon le gouvernement.

Pour lutter contre ce qu'il nomme «les dérives de la société de surconsommation», Guillaume Garot prévoit cinq actions qui associeront des commerçants («je pense à Casino, Monoprix ou Système U»), des associations, des industriels, des marchés comme Rungis et les cantines. Le ministre discute actuellement avec les industriels de la possibilité de réduire les volumes des produits en proposant, par exemple, la vente de yaourt à l'unité plutôt que par lot de quatre ou six. «Les packs de produit incitent à trop acheter», explique-t-il. Du côté des grandes surfaces, l'idée serait de différer les promotions: «Aujourd'hui, si vous achetez deux produits dans le cadre d'une promo, vous partez avec un troisième gratuit qui risque de se périmer. Demain, le magasin proposera au client d'emporter son lot plus tard», précise le ministre.
Favoriser la récupération

Le plan d'action souhaite également inciter les commerçants, non pas à revoir le système de dates de péremption mais plutôt à «améliorer la gestion des stocks en retirant bien plus tôt les produits des rayons, avant leur date limite, pour mieux les redistribuer vers l'aide alimentaire». Le travail des associations de collecte des invendus sera aussi facilité par l'élargissement des contrats avec les marchés d'intérêt national (MIN) comme Rungis. «Sept grands MIN ont signé des contrats. L'opération sera généralisée aux 22 MIN en 2013», précise Guillaume Garot.

Côté cantine, cinq opérations pilotes de lutte contre le gaspillage seront lancées en janvier dans des collèges en Dordogne et un restaurant d'entreprise en Mayenne. «Il s'agira de mieux ajuster les portions alimentaires.»

Enfin, une campagne de sensibilisation «sur le mode de l'humour» débutera en janvier. Le ministère a aussi lancé un site Internet, www.gaspillagealimentaire.fr, qui sera complété en décembre par une plate-forme intitulée «Le magasin» qui mettra en contact «ceux qui donnent et ceux qui reçoivent». Les résultats de ces actions seront examinés au printemps et en juin, le ministère proposera «un pacte national contre le gaspillage», promet Guillaume Garot.
Question de moyens

La Croix Rouge a salué ce dimanche la volonté du gouvernement de lutter contre le gaspillage alimentaire, même si 2025 semble «un peu lointain», selon le directeur de l'action sociale à la Croix Rouge française, Didier Piard. «Il y a toujours une crainte pour nous, associations, que ce soit une déclaration un peu incantatoire. S'il n'y a pas d'outils d'évaluation réguliers tous les ans, pour moi ça n'a pas de sens», a-t-il ajouté. Il faut selon lui «définir dès l'année prochaine des indicateurs de lutte contre le gaspillage sur ce que l'on est le mieux en capacité d'évaluer: les industriels et la grande distribution».

Par ailleurs, pour faciliter la tâche aux associations de collecte, la Croix Rouge estime que le plan actuel doit également «s'accompagner de moyens pour que les grandes associations puisse conserver les denrées collectées auprès de la grande distribution et se structurer». «Nous ramassons à la Croix Rouge à peu près un tiers de nos approvisionnements pour l'aide alimentaire aux plus démunis. Je souhaiterais arriver à 50%, voire 60%», a-t-il précisé.

Source : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/10/21/20002-20121021ARTFIG00068-gaspillage-alimentaire-le-gouvernement-a-l-action.php

J'ai envie de dire : Enfin !

Et d'ajouter : Il aura fallu des années pour que les reportages et documentaires pourtant clairement construits, fassent tilter dans les esprits de nos gouvernants. Et notez bien qu'ils parlent de réduire de moitié, sur une période de treize années.

C'est à se demander comment ils parviennent à augmenter les taxations diverses en quelques semaines seulement. Le cerveau ne doit pas toujours être bien synchronisé...

La moitié du gaspillage ? Mais c'est la moindre des choses !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9688
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Réduction du gaspillage alimentaire, 13 ans pour la 1ère moitié.   Dim 21 Oct 2012 - 20:56

http://liensutiles.forumactif.com/t21454-gaspillage-alimentaire-plongee-dans-nos-poubelles?highlight=gaspillage+alimentaire

Enfin, oui mais encore? Le gouvernement n'a aucun pouvoir sur les producteurs de l'agro alimentaire qui ont tout intérêt à nous vendre plus que ce dont on a besoin et dont les lobbys font la pluie et le beau temps tant à Bruxelles que chez nous.
Il faut aussi que les comportements individuels se modifient: si vous achetez une quantité plus importante parce qu'il y a une promo, vous mettez au congel pour que ça se conserve sans problèmes. Réfléchissez avant de vous jetez sur une promo, en avez vous vraiment besoin? Et les dates de péremption (sauf pour la viande) c'est une blague, elles sont obligatoires,j'en ai vues sur des nouilles ou du riz, mais toujours calculées petit. les yaourts par exemple sont consommables très au delà de leur date. Mais il faut faire peur aux gens pour qu'ils jettent et rachètent.
Qu'on les vendent à l'unité les yaourts, et leur prix à la pièce va exploser.
je veux pas jouer les pessimistes, mais le gouvernement, ça lui coûte rien cette décision si noble soit-elle. une action gratuite qui ne sera pas forcément suivie d'effets puisqu'elle dépendra de la bonne volonté d'une industrie et d'un mode de distribution qui ne brillent pas par leur philanthropie ni leur honnêteté. Il faudrait encourager en les aidant les circuits de distribution courts.

" Côté cantine, cinq opérations pilotes de lutte contre le gaspillage seront lancées en janvier dans des collèges en Dordogne et un restaurant d'entreprise en Mayenne. «Il s'agira de mieux ajuster les portions alimentaires"
C'est pas tant une question de quantité, les portions sont pas gargantuesques dans les cantines, que d'éducation à la nourriture, quand les parents cesseront de gaver leurs gamins de frites "Parce qu'il aime ça" et de demander l'avis d'un môme de 3/4 ans sur ce qu'il veut manger, les jeunes accepteront une nourriture plus variées et plus équilibrée.

Faim
Revenir en haut Aller en bas
 
Réduction du gaspillage alimentaire, 13 ans pour la 1ère moitié.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réduction du gaspillage alimentaire, 13 ans pour la 1ère moitié.
» Le gaspillage alimentaire
» Réduction entrée parc Disneyland pour militaire
» colorant "végétal" maison
» Brushless, F5B, KV et nombre d'éléments..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: