Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plus d'armée mais une garde civique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Plus d'armée mais une garde civique   Lun 12 Nov 2012 - 7:31

J'ai beaucoup lu et fouillé depuis des années sur beaucoup de guerres. Je me suis particulièrement intéressés aux guerres de libération et aux guérillas corollaires. J'ai même essayé de lire la Bible, le gourou Clausewitz. Sauf que c'est très technique, probablement très juste puisque c'est une lecture quasi obligatoire pour un officier de toutes les armées du monde, je me promets de le lire en entier, mais pfff.
Mon idée est que dans l'Europe que nous connaissons, nous n'avons plus à craindre une guerre, une agression, et une occupation depuis des décennies. Les armées ont été conservées, cependant, dans le cadre de l'OTAN et d'une façon plus générale dans le contexte de la guerre froide qui se termina en 1991, il y déjà 21 ans. A l'époque, si vous vous souvenez, on nous avait promis les dividendes de la paix. Bien entendu, que dalle, les armées sont devenues des armées professionnelles ce qui du point de vue démocratique a toujours été combattu par la gauche qui préfère voir des appelés pour contrôler les dérives éventuelles des culottes de peau.
Après l'utilisation de l'armée plus ou moins massivement dans les pays qui se décolonialisait, l'armée trouva encore une justification, quelle que soit son opinion la dessus.
La seule exception très compliquée est celle de l'ex-yougoslavie ou l'armée s'en allait par morceaux dans les nouveaux états, mêlés avec les milices nationales. Finalement, le dernier avatar du remarquable Etat Yougoslave fut la Serbie qui contrôlait les débris de l'armée gouvernementale et la légitimité. Elle renonça à ce qui n'était plus qu'une fiction et s'appelle désormais la Serbie (mais l'histoire ne se termina pas là puisque cet état fractionna encore avec le Montenegro de commun accord et avec le Kossovo après une guerre civile contre les troupes d'extrême-droite et mafieuses de l'UCK. Si cet état de belligérance est terminé, il y régulièrement des heurts armés à cause de l'importance de la minorité Serbe au Kossovo qui est objectivement opprimée, chassée des emplois publics, intimidations de toutes sortes et assassinats.
Donc, à quoi sert une armée en France, en Belgique, en Allemagne, en GB ? Pas à rien, bien entendu, car de nombreuses unités sont engagées en Irak et en Afghanistan avec le quasi total insuccès que l'on sait.
Si donc on examine l'histoire militaire depuis 45, nos armées nationales n'ont cessé de se faire battre par des guérillas, Algérie, Indochine et dans une moindre mesure le Congo ex-belge.
Si l'on prend l'exemple de la Somalie ou de nombreux pays ont amené une petite flotte de guerre, il s'agit officiellement de lutter contre la piraterie. Or, si l'on regarde de près, on voit que l'Etat somalien n'existe tout simplement plus depuis 91 et que gouverne un ensemble purement décoratif. Il en résulte que des flotilles de la pêche internationale viennent se servir illégalement dans des eaux très poissonneuses. Non seulement on prive des populations de leur nourriture, car ils sont essentiellement de pauvres pécheurs, mais on les pourchasse comme indésirables dans leurs propres eaux territoriales. C'est donc une saloperie dont on ne parle pas souvent, sinon jamais. Ces pirates sont perçus comme des héros, ils s'attaquent à des monstres en petites équipes dans des espèces de pirogues motorisées très rapides. Abordage, maitrise de l'équipage et ils demandent une rançon parfois énorme. Les compagnies s'exécutent de peur de perdre une campagne, en rechignant bien sur et ce sont elles qui ont obtenu l'action de l'armada internationale.

A part quelques missions de maintien de l'ordre et éventuellement un appui militaire dans des pays d'Afrique de la sphère d'influence française, et encore, soutenir des tyranneaux amis comme souvent, on peut dire que les armées européennes ne servent qu'à des guerres d'agression de nature impérialiste
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Lun 12 Nov 2012 - 7:32

Continuerai par après, je crois que ce sera assez long, c'est délicat
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9732
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Lun 12 Nov 2012 - 16:01


http://www.demilitarisation.org/Lespayssansarmee.htm

Délicat mais intéressant, une armée, faut qu'elle serve, et si c'est pas sur le proche voisin passé d'ennemi héréditaire à copain qu'on cogne, c'est avec lui qu'on va cogner sur les autres. Et il y a toujours des raisons pour cogner, les armées, comme celle de notre glorieuse Révolution Française vont porter la "Liberté", comme en Afganisthan, en Irak avec le succès qu'on sait. Et ce succès triomphal conduit à vouloir intervenir au Mali motif: terrorisme islamique, en Syrie motif aider les rebelles contre Assad devenu infréquentable comme naguère Sadam Hussein et Kadafi. Avec la menace suspendue de l'attaque "préventive" de l'Iran.

Bon courage avec Clausewitz, c'est particulièrement tordu.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Lun 12 Nov 2012 - 16:26

Une autre exception de taille : l'agression libyenne. Sans aucune autorisation de l'ONU, les chasseurs bombardiers français, anglais et belges (j'en oublie) entre en scène sous l'égide incontrôlable de l'OTAN. Facteur majeur de la déroute de Khadafi qui finira dans une exécution sommaire. Ces avions étaient protégés par les radars AWACS des USA, par une assistance maritime en guidage et par le réapprovisionnement pas les USA en munitions et en missiles. Ca n'a pas traîné, les groupes et milices ne se laissent pas désarmer et c'est la guerre de tous contre tous depuis des mois avec un Etat impuissant. Joli résultat. La population excédée a attaqué récemment les casernes salafistes à Tripoli au motif qu'elles en avaient assez de ces fauteurs de troubles et de ces emmerdeurs religieux.
Bref, une pagaille monstre tandis que la Libye est contrainte de rembourser le coût pharaonique de l'intervention et d'ouvrir ses marchés aux firmes occidentales à des prix défiant toute concurrence, sans compter la main mise sur son pétrole.
Donc une intervention caractéristique de l'impérialisme mais avec les moyens décisifs des USA en couverture
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Lun 12 Nov 2012 - 20:36

Un autre cas encore, malgré les glapissements des va-t-en-guerre dont l'inévitable BHL, l'armée ne veut pas s'engager en Syrie. Lu l'avis d'un général aviateur français qui estime que la France n'a pas la capacité d'intervenir étant donné que Bachar Al Assad possède 500 avions de combat, bien plus que la France.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Lun 12 Nov 2012 - 21:04

Donc, nous ne sommes menacés par personne et nos armées sont de type offensif, destinée à être projetées dans des conflits à l'étranger.
Si l'on accepte pas le principe d'interventions néoimpérialistes, néocolonialistes, ces forces sont inutiles et très coûteuses. Si l'on admets que dans certains cas, des forces doivent être déployées ailleurs, elles ne pourraient le faire que dans le cadre de l'ONU ou d'une hypothétique force européenne, vieux serpent de mer.
En supprimant une force armée permanente, on pourrait toutefois maintenir du contingent dans ce cadre ou le financer sans intervention directe. Il n'est toutefois pas inutile de garder un noyau maintenant le savoir-faire militaire, je pense notamment aux équipes de déminage qui ont encore du travail même pour les mines et obus de 1914 en Belgique
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Lun 12 Nov 2012 - 22:11

Je propose donc qu'on élimine tout l'armement lourd et moyen : avions, blindés, véhicules de toutes sortes, missiles, canons, fusées, pour les revendre, les détruire ou les mettre à disposition de l'ONU à titre de part dans les forces internationales. Ne resteraient que les services de santé, le déminage, une structure de commandement remaniée, une partie des transmissions et des équipes d'instructeurs de tirs. Ne resterait que l'armement léger, fusils, carabines, mitraillettes, revolvers, couteaux, pelles de tranchée, grenades de toutes sortes, mines et armes antichars portatives.
Tous les citoyens sans exception sauf les handicapés graves, les séniles, les grands malades seraient soumis à une instruction comprenant le tir de toutes armes, la condition physique, les techniques de survie en milieu urbain, techniques de filature, de planques, transmissions radio, combat corps à corps, soins aux blessés et aux malades, défense passive, cryptographie, protection de défense civile et creusement de trous individuels. Même les bébés seraient cantonnés dans des crêches de façon que les parents puisse participer aux exercices.
Toutes les compétences particulières devront être recensées : aptitudes techniques, condition physique supérieure à la normale, langues étrangères, tireurs d'élite.
Des rappels seront effectués régulièrement, disons une fois par mois une journée comme dans l'armée suisse.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Lun 12 Nov 2012 - 22:15

Le but est de rendre la vie d'un occupant impossible, de le gêner dans ses déplacements et transmissions, dans son ravitaillement. Ainsi, en Afghanistan, les troupes d'intervention sont bunkérisées et ne contrôlent absolument rien, même pas Kaboul. Tous les déplacements sont massifs, armés jusqu'aux dents et rapides, ce qui provoque sans cesse des accidents. Aucun contact avec la population n'est possible, d'autant que les kamikazes s'infiltrent partout, se faisant sauter au milieu des troupes et de la police causant de terribles dégâts. Cependant, notre mentalité interdit d'avoir recours aux kamikazes, il n'y aurait d'ailleurs aucun volontaire, sauf des missions très risquées.
Tous les accès aux casernes doit être miné et tenu sous le feu des snipers. A la moindre sortie, des attentats à sont programmés par des groupes spéciaux
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Lun 12 Nov 2012 - 23:13

Actuellement en France, si par malheur il arrivait quelque chose, en l'état nous serions incapables de nous défendre, voire de se protéger. Depuis 1996, le service militaire n'est plus en vigueur. Une journée de blabla pour les jeunes qui n'en on rien à foutre, et qui prennent ce jour pour jour perdu à leur boulot s'ils bossent, et en tout cas dérangeant et sans effet national. Donc exactement l'inverse de ce que tu proposerais.

Baignée dans ce contexte, j'ai été étonnée de voir qu'en Suisse la défense du territoire est bien ancrée dans les esprits et considérée comme coulant de source.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Lun 12 Nov 2012 - 23:43

Oui, l'armée suisse est assez populaire, mais il faut dire que les rappels sont souvent assortis de gigantesques beuveries, ça plait... On s'ennuie, généralement, en Suisse
Leur organisation mérite d'être étudiée en détail, il y une proximité avec ce que j'essaye de préciser. Sauf que je penche pour supprimer bien plus de militaires professionnels, en recyclant ceux-ci soit dans la force internationale, soit dans la protection civile ou les pompiers.
Un autre avantage de mon système est que toute la population serait soumise à des examens médicaux de routine et ça contribuerait à améliorer la santé publique. Et aussi, il y aurait des cours généralistes de langue permettant des rattrapages scolaires et une éducation permanente par des films et des conférences plus ou moins obligatoires ainsi que des initiations à l'histoire et la géographie. Enfin, les gens visiterait à fond leur coin pour faire l'inventaire des ressources de toute sorte

Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 0:13

Je distingue pour le moment deux inconvénients.
Premièrement, cet enseignement militaire que je souhaite très poussé risque d'être mis à profit par des groupuscules extrémistes, notamment de droite. Toutefois, ils sont assez repérables et ne constituent guère en danger, ils sont encore plus bêtes que méchants, vraiment. Je me suis infiltré sur FB sous un profil totalement inventé, j'en lis de belles ! Il y a une exception notable, les Le Pen, ceux là on relativement réussi là ou les autres se plantent complètement.
L'autre, mais ça c'est le problème de la politique antisociale, c'est que la population est armée et qu'elle risque fort de ne plus se contenter de pétitions et de manifestations.

Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 0:20

Un autre problème de premier ordre, c'est le ravitaillement. Les occupations sont toujours très difficiles à supporter pour les populations vu que l'occupant exploite au maximum toutes les ressources de l'occupé.
Très difficile de trouver des solutions générales, ça dépend des endroits et des situations. Il me semble que l'état de guerre implique la réquisition d'office de toutes les ressources, notamment agricoles.
L'autre problème c'est le marché noir. On ne peut tomber sur tout le monde car il arrive souvent que le marché noir soit la seule solution pour améliorer un maigre ordinaire.
Cependant, on peut y parer partiellement en constituant des patrouilles anti marché noir, j'ai appris récemment que ça existait pendant la seconde guerre mondiale avec la bénédiction des allemands en plus.
Bien entendu, moyens et gros trafiquants doivent être éradiqués par tous les moyens et leurs ressources confisquées.
Des brigades spéciales de travailleurs pourraient être mises à la disposition des agriculteurs et éleveurs et la population encouragée à cultiver par exemple des pommes de terre dans leurs jardins et les espaces publics. Généralisation des jardins collectifs dans les terres inexploitées.
Il faut s'attendre à un embargo qui aggravera les mauvaises conditions de ravitaillement
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 0:28

Le cheminement de ton plan est génialement intéressant, pour ne pas dire passionnant. Parce que les esprits prendraient sans doute un autre esprit, celui de l'apprentissage de la connaissance pas seulement intellectuelle mais aussi de savoir-faire, ce qui mettrait à mal le désoeuvrement et redonnerait des postes à de nombreux chômeurs. Ne serait-ce que pour passer les examens médicaux et suivre des formations, tu vois d'ici le personnel mis à contribution et donc la baisse de chômage.

L'état d'esprit de toute une société est remis ici en question...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 0:35

Tu me fais grand plaisir, j'ai hésité à poster, j'avais peur d'être mal compris. Je ne veux pas la révolution, seulement une mise en ordre, mais c'est déjà beaucoup et à certains égards, révolutionnaire. Je me demande comment il se fait que pas grand monde n'y pense, je n'ai rien trouvé de semblable sur le Net. Un jour, comme j'exposais mes vues en prenant un café avec une amie, elle m'a traité de stalino-fasciste militariste, pas moins.. .D'où mon hésitation. Mais cette amie est une antimilitariste à tous crins. J'aimerais bien et je l'ai été, mais j'ai changé d'avis en 1975 lors de la révolution des oeillets portugaise. A l'époque, moi et mes amis rêvions d'être officiers de char !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 0:49

Je n'ai pas eu l'ombre d'un doute concernant la compréhension de ton plan. Il est clair, concret, facile à piger.
Premier réflexe, comme toi je me suis demandée en lisant ton dernier post, pourquoi personne ne songeait à ce type d'organisation. Mais immédiatement après, je me dis que seuls nos parents et grands-parents (et donc nous, qui avons beaucoup partagé avec eux et écouté leurs souvenirs de jeunesse racontés de vive voix - un autre monde, n'est-ce pas-) pourraient en avoir l'idée. Je n'imagine pas ceux qui sont nés après 68 (en France toujours) avancer de telles propositions. Comment le feraient-ils ? Ils n'ont connu que la période de montée de la consommation, la libération des contraintes, l'enfant roi, etc. Comment pourraient-ils imaginer un plan de vie plus rigoureux, tel que celui qu'ont suivi nos Anciens, et nous durant notre jeunesse ?
Rien d'étonnant, donc, au silence sur le Net. Ou alors des bribes sur des sujets disparates, sans plus. J'allais dire presque des expressions machinales.

Ce que tu proposes remue de fond en comble le mode de vie, et comme je l'ai dit plus haut : l'état d'esprit.

A ton avis, serait-ce encore faisable, ou trop tard ?
Si je me regarde le nombril, pour citer un exemple concret sans engager personne d'autre que moi-même : j'aurais un mal de chien à me plier à une rigueur, maintenant que j'ai goûté à une certaine liberté. Je veux dire : mes vacances, j'en fais ce que je veux, elles sont longues et fréquentes, comment revenir en arrière ? Mes week ends, mes loisirs, mes, mes, mes, tu vois bien que le "je" individuel prend une place énorme, même si je considère oeuvrer en direction de l'humain. Tu noteras l'honnêteté de ma réponse. Réponse qui m'ennuie beaucoup, car en certaine contradiction avec mon emballement pour ton plan.

Si chaque LU pouvait se projeter dans ta proposition et donner son propre exemple, je serais prête à parier que LU regorge d'épris de liberté. ET pourtant, nous sommes tous d'un certain âge, et nous avons tous conscience de ce qu'il faudrait bousculer pour changer les choses... A échelle nationale, je parie que ce serait la même chose. Ben dis donc, on n'est pas sortis de l'auberge....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 1:44

Je pense qu'il n'y a pas de volonté politique tout simplement parce que tous, à part les cocos et la gauche du PS ne veulent pas autre chose que le libéralisme et donc l'oppression économique et sociale. Il s'ensuit qu'une armée innombrable de miliciens est un danger de premier ordre.
Tous les groupes suscitent le plus naturellement du monde une discipline qui devient une discipline librement consentie. Il suffit de regarder sur ce forum, les débordements sont rarissimes. En même temps, justement, cette organisation favorise l'habitude d'agir et de décider en groupe, c'est une école. On peut imaginer que dans ton cas, tu serais spécialement chargée de théâtre et d'animation culturelle, tu serais une dynamique commissaire aux affaires culturelles de ta région, au moins Bad)
Il faut bien un début, et puisque ça ne suscite pas d'opposition de fait, je compte faire connaitre ces idées sur le Net, FB et mon parti.
Je rêve, il faut bien le dire, d'un commandement militaire, sans faire l'Ecole Militaire, j'en connais un bout. Sauf que je déteste absolument les armes ,je n'en ai jamais eu, même pas un canif et je n'en veux pas.
Ca pose un autre problème, celui de la sécurité. Je pense qu'il faut bien que chacun conserve son arme et des munitions en conséquence dans un coffre-fort pour éviter les accidents et les homicides sous influence. Mais quand on voit aux USA la liberté quasi totale de posséder des armes en quantité, y compris de mitrailleuses lourdes et des canons (!), ça ne pose pas un problème insurmontable.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 2:07

Une astuce de sabotage très simple : mettre de la farine dans le ciment. Le béton a l'apparence solide mais il ne résiste pas à une bombinette. Utilisé par les saboteurs de l'organisation Todt.
Une autre consiste à mettre du sucre dans les réservoirs d'essence de véhicules. Le moteur se grippe irrémédiablement au bout de quelques minutes.
Il faudrait aussi remettre à l'honneur de vieilles recettes de disette et les légumes oubliés, tels que les rutabagas, mais là j'avoue que je n'y connais quasi rien. Ce qui est frappant aussi, ce sont les demandes de pain et de patates qui semblaient les aliments de base à l'époque de la WWII
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 2:18

Pas question d'utiliser internet et le GSM, bien trop facile à repérer. Un islamiste tchétchène n'a pas tenu compte de cette consigne, il s'est fait descendre par un missile russe guidé par gps sur le lieu d'émission.
Il existe un moyen simple et infaillible de crypter les communications. J'ignore le nom exact mais le procédé consiste à employer deux livres strictement identiques, même année, même édition et de coder le message en indiquant le numéro de la page, le numéro de ligne et la position de la lettre dans la ligne. Il est absolument impossible de percer ce système peu couteux car les codes sont apparemment aléatoires et ne rendent pas compte de la fréquence des voyelles, moyen classique de décodage. Il faut seulement se mettre d'accord sur un ouvrage. Si on prend un bottin téléphonique que tout le monde possède, c'est perçable sur essai, trop évident. Par contre, j'ai lu l'histoire d'un espion allemand en Egypte, il avait commis l'erreur incompréhensible de choisir un obscur ouvrage en anglais, langue que ses opérateurs ne connaissaient pas du tout. Un agent du contre espionnage interrogea des prisonniers allemands d'une équipe de transmission par hasard et découvrit cette bizarrerie. Ceci permit de remonter jusqu'à lui car une enquête montra que 5 exemplaires avaient été achetés à Lisbonne dans une petite librairie minable. Ne laissent pas de place au hasard, les contre espions, hein... Et comme c'est une de ses maitresses qui avait réalisé l'achat on tendit un guet-apens à l'espion et il tomba. Il survécut à la guerre, il n'avait aucun crime à se reprocher, il n'avait aucune arme et n'avait jamais vu de cadavres

On peut améliorer encore le système en effectuant une rotation convenue. Par exemple, le 1 du mois on démarre à la page 3 et les chiffres doivent être interprétés avec ce shifting. Ensuite, on décale de deux pages et ainsi de suite.
La Bible ? Trop évident aussi. Le journal du jour ? Un peu trop compliqué, il faut s'ajuster et le correspondant ne peut pas toujours se le procurer. Je n'ai pas d'idée imparable.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 3:09

Dans chaque habitation, des bougies, lampes de poche, piles à profusion. Il faudrait aussi des postes de radio spéciaux permettant de recevoir toutes sortes d'ondes. Oublié le genre de modèle mon vieux papa décédé, ingénieur qui avait vécu la WWII en avait un, qui permettait de capter des émetteurs très lointains
Stocker le plus possible de produits alimentaires de base farine, conserves, salaison. Inutile évidemment de stocker du périssable et ne pas compter sur le surgélateur, il y a des risques de coupures électriques
Aménager un abri anti bombes dans les caves ou le jardin et programmer la construction de bunkers collectifs en suffisance. Ils doivent être équipés de deux sorties à double blindage et de l'outillage pour sortir ainsi que pelles et pioches. Stock de bougies, aération efficace stock de nourriture et d'eau, médicaments de base et trousse d'infirmerie. Lits de camps, couverture, seaux hygiéniques à provision. Poudre de lait pour les bébés. Et aussi des préservatifs, lol. Radio sur pile. Nomination d'une équipe d'entretien permanente et de gardien des stocks
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 3:16

Problème juridique : la justice. Je n'aime guère la justice militaire et les cours martiales, comme dirait l'autre, la justice militaire est à la justice ce que la musique militaire est à la musique.
Surtout, ça ne parait pas logique d'appliquer une justice militaire sur des civils, même armés. La justice d'exception n'est pas non plus une solution, c'est abhorré par les juristes conséquents.
Le problème, c'est la punition et l'exécution des collaborateurs, des traîtres, des espions, des informateurs et des profiteurs du marché noir. Pendant la WWII c'était expéditif, on envoyait un commando de tueurs pour liquider ce genre de gens et personne n'y trouvait rien à redire. Il faut cependant se garder des excès et des vengeances personnelles, attention aux femmes qui ont tendance à abuser, pendant la WWII, 80% des dénonciations à la Kommandatür venaient de femmes. C'est triste, mais c'est comme ça.
La solution serait d'instaurer une justice à peu près normale mais clandestine avec procureur et choix du défenseur. Juges nommés, ils ont d'ailleurs tendance à être moins sévères.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 3:18

Citons encore la nécessité absolue d'avoir une presse clandestine, autant préparer ça et entraîner journalistes et imprimeurs à opérer dans la clandestinité en préparant les replis
Les radios sont trop facilement repérable, sauf celles en territoire amis. Mais ce problème se règlera tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 3:19

Préparation de la protection des clandestins : états-majors politique et militaire, fabrication de couvertures.
Repérage des fonctionnaires qui délivrent des papiers officiels et noyautage
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 3:21

Une cellule clandestine, à l'image de l'organisation des PC, ce sont 3 personnes. Elles ne connaissent que la personne immédiatement en dessous et celle du dessus, en cas de séquestration et interrogatoires, la chaine est rompue. Avertis, les deux maillons doivent redoubler d'attention
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 3:22

Ca fait drôle ces réflexions sur un temps de guerre, la tête me tourne un peu, c'est irréel. Et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   Mar 13 Nov 2012 - 4:25

Une raison du succès des talibans afghans contre l'URSS était leurs missiles Stinger sol-air fournis par les USA. Les pilotes russes n'osaient pas descendre en dessous de 10000 mètres en raison de leur terrible efficacité. Il n'y avait donc pas de possiblité ni d'observation, ni de bombardement précis ni de missions d'attaque au sol. Cependant, même en l'absence de tout soutien aérien, ils sont quasiment parvenus à expulser les envahisseurs de plusieurs dizaines de nations alliées des USA, étant de plus en butte à des guerres internes fratricides entre tribus, tendances religieuses et politiques. Ils sont en gros organisés comme je le propose, hormis la question des kamikazes, mais je crois que ceux-ci visent surtout à attirer l'attention des médias. En Irak, il y a plusieurs centaines d'attentats par jour très meurtriers, mais on ne parle jamais que des kamikazes qui portent plutôt la marque d'un extrémisme religieux que politique

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plus d'armée mais une garde civique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus d'armée mais une garde civique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plus d'armée mais une garde civique
» Bouton Belge - Garde Civique
» Armée tyranide
» Ma collection (suite!);-)
» SPACE MARINE 1500pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: