Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 18 ... 33  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mer 5 Déc 2012 - 14:15

Babel est notre destinée. Ainsi va la dent branlante croquant son LU chaque jour, avide d'encore. Et de prologue en prologue, parce que notre tour ne cesse de se faire et de naître à tour de mots, nos petites mains tissent le début d'une seule histoire, humaine et fugitive, dont les chimères nous sont précieuses, elles qui, perchées de plus en plus haut, atteindront un jour le ciel qui les attend.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mer 5 Déc 2012 - 14:45

Romane a écrit:
Babel est notre destinée. Ainsi va la dent branlante croquant son LU chaque jour, avide d'encore. Et de prologue en prologue, parce que notre tour ne cesse de se faire et de naître à tour de mots, nos petites mains tissent le début d'une seule histoire, humaine et fugitive, dont les chimères nous sont précieuses, elles qui, perchées de plus en plus haut, atteindront un jour le ciel qui les attend.

nom de d... Malraux doit en être tout retourné dans sa tombe: cette phrase mérite un fil à elle seule! chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mer 5 Déc 2012 - 14:50

J'en suis toute retournée ! Embarassed
Tu peux ouvrir ce fil-babel, mon cher Mihou.

Mes salutations distinguées à Malraux, s'il jette un oeil céleste par ici.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mer 5 Déc 2012 - 15:16

JoK a écrit:
Citation :
Excusez du résultat de notre frère bibliothécaire...

Suis-je obligé de demander pardon ou de m'excuser ? Et de quoi donc, Sieur Vic ?

Je conçois que la phrase est alambiquée mon biquet.

Quand on s'exclame: Excusez du résultat! C'est là une expression admirative. aujourd'hui on dirait: tchin Mais complétée par un complément d'objet direct la phrase ainsi rallongée risque grammaticalement de dire autre chose. Donc, il faudrait, pour qu'elle ne puisse prêter entre nous à quiproquo la retourner de la sorte: Chapeau bas, frère bibliothécaire!

Car, il faut nous bien avouer qu'à force de triturer tous ces mots, nous pourrions par instant en perdre notre latin. grrrr09 grrrr09 grrrr09


Dernière édition par Vic Taurugaux le Mer 5 Déc 2012 - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mer 5 Déc 2012 - 15:26



Citation :
mon biquet

C'est mal barre pour le latin...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mer 5 Déc 2012 - 15:54

si Vic eût voulu l'allumer, c'est "mon briquet" qu'il aurait employé... mèche
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mer 5 Déc 2012 - 20:23

Le biquet en latin se dit "Macilentus" !

Mihou a écrit:
si Vic eût avait voulu l'allumer, c'est "mon briquet" qu'il aurait employé... mèche
Espèce d'Asinus !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mer 5 Déc 2012 - 20:42

Arrêtez de dévoyer ce fil merveilleusement érudit et instructif, bande de coquins ! Rage
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Jeu 6 Déc 2012 - 10:48

Biquet : n.m.
1. Trébuchet servant à peser l'or et l'argent.
2. Petit de la bique.

L'emploi d'un nom d'animal pour surnommer une personne, nous l'avons vu avec Jacques, ne date pas d'aujourd'hui. L'ajout du suffixe et au radical permet à la fois d'indiquer que le Jaquet est le petit du Jacques et à la fois d'en faire un terme affectueux, tant l'amour pour les petits est partagé par les animaux et les humains. Ainsi, Walt Disney poursuit-il encore de nos jours l'exploitation de ce filon fructueux depuis le succès de Bambi.
L'expression mon biquet redouble l'affection par l'apposition d'un adjectif possessif qui crée un lien de dépendance affective incontestable entre celui qui dit et celui qui est.
Dans le magnifique film Populaire que je vous invite tous à aller voir, le jeune patron interpelle sa jeune secrétaire grâce à un sempiternel mon chou : Fais-ceci mon chou, c'est bien mon chou, tu fais tout de travers, mon chou, etc . Le tutoiement entre l'employeur et l'employé, l'emploi de cette expression affectueuse font osciller la relation de travail entre une répugnante condescendance et la proposition amoureuse. On s'attend, on espère ou on redoute donc avec la secrétaire le moment où l'employeur utilisera le terme ma chérie qui aura le mérite d'être, sinon plus sincère, du moins plus explicite et permettant de répondre soit par une gifle soit par un baiser. Mais le talent du dialoguiste nous est révélé, quand un peu plus loin dans le scénario, apparaît la mère du jeune employeur qui interpelle en public son grand benêt de garçon par ce même mon chou.

Un mot n'est donc pas seulement contenu entre deux espaces. Il peut prendre la forme d'une expression, où mieux d'une phrase : je conçois que la phrase est alambiquée mon biquet. Ce genre d'assertion étant appelé un mot d'auteur, et tant qu'à me servir désormais sur tous les fils de ce forum : autant choisir mes exemples sur le meilleur.

Donc, l'humour génial de Vic se décline en trois points :
1 Utiliser l'assonance existant entre alambiquée et biquet permettant d'encadrer et de mettre en avant le possessif mon fort intrigant.
2 Semer le doute parmi ses lecteurs qui auront désormais à choisir deux options. Soit un coming-out inattendu soulevant un suspens torride parmi nous, soit que votre serviteur n'hésite plus à payer de ses propres sentiments pour vous expliquer plus avant les subtilités de notre langue.
3 Ne pas se mettre mal avec Jok qui peut encore nous rendre service.

Il conviendra donc d'utiliser l'humour en fonction du contexte et non seulement pour faire un bon mot. Les gens pouvant être plus susceptibles qu'on ne le croit quand on leur attribue une identité qu'eux-mêmes n'auraient pas choisi. La formule de politesse ou d'excuse que vous pourrez alors glisser en fin de missive pour désamorcer toute équivoque sera du genre :
Tu ne m'en veux pas trop, mon poulet ?
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Jeu 6 Déc 2012 - 11:29

What the fuck ?!? Je vais y réfléchir... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Jeu 6 Déc 2012 - 13:00

Et tu pourrais aussi nous éclairer sur Jacquouille ?
Revenir en haut Aller en bas
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Jeu 6 Déc 2012 - 19:33

filo a écrit:
Le biquet en latin se dit "Macilentus" !

Mihou a écrit:
si Vic eût avait voulu l'allumer, c'est "mon briquet" qu'il aurait employé... mèche
Espèce d'Asinus !

se faire qualifier d' "asinus" par filo est un double honneur:
_ le soulignement d'une boutade ironique de mon humble crû Gaga
_ la satisfaction incommensurable d'exister à ses yeux Rêve

merci, mon Tistet!
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Ven 7 Déc 2012 - 10:29

Pseudonyme : n.m .

Le pseudonyme est au sobriquet ce que le poulet est aux hormones.
Vic Taurugaux, Le lexicalf II

Cette citation en forme d'analepse nous permet de reprendre notre route. Si le mot définit, le nom désigne. Or, à la façon dont le sens d'un mot ne peut être perçu qu'à l'intérieur d'un contexte, d'une phrase, l'identité des gens se réfèrent toujours à leur groupe d'appartenance. C'est pourquoi, si le prénom est fort utile dans le cocon familial ou le cercle d'amis, il devient problématique dans une plus large société qui utilisera alors plus volontiers le patronyme. Ainsi, il vous faut distinguer Nadine de Nadine. La première est votre belle-sœur, c'est à dire notre Nadine à nous. Son prénom va de soi. Par contre, l'autre Nadine, la Nadine numéro deux est hôtesse de caisse chez Leclerc. On connaît son identité grâce à son badge qui affiche son prénom et à son uniforme qui la catégorise comme personnel de l'hyper-marché. Du coup, c'est la Nadine de chez Leclerc.
La formule de politesse ne sera donc pas :
-Et ben la Nadine, tu ne me remets donc pas ?
Mais plutôt :
- Bonjour, Mademoiselle, voici ma carte de fidélité.

Dans cette relation commerciale, (Nadine souriant, disant bonjour, merci, au revoir de la même façon standardisée à chaque client avant que de scanner leurs yaourts), il vous faut en effet dépasser les simples règles de la courtoisie en vous présentant au moyen de votre code-barre. Nadine pourra alors immédiatement distinguer si vous êtes un intime de chez Edouard ou un étranger de chez Auchan. Ainsi, elle vous offrira un accueil différencié. Si sa caisse vous reconnaît de la famille, l'enthousiasme des retrouvailles sera à son comble. Nadine vous offrira aussitôt son cousinage par l'entremise de réductions, de bons d'achats, de points de fidélité, enfin de toutes ces choses nécessaires entre humains pour resserrer des liens qu'on aurait crus, un temps, distendus. Certains jours cependant, vous pourrez déceler dans l’œil de votre parente, une ombre, un soupçon de désagrément comme si vous n'étiez plus autant le bienvenu que vous imaginiez. C'est là, une apparence trompeuse : Edouard Leclerc étant toujours ravi de votre visite. Seulement, le chef de Nadine lui a reporté sa pause-pipi d'une demi-heure. D'où son sourire crispé. Bien sûr, l'intimité de Nadine ne vous regarde pas. Seulement, elle peut vous gêner dans votre fièvre d'achat. C'est pour cela que dans la boite à suggestions posée à l'accueil certains fidèles clients, (des retraités qui ont horreur de faire la queue tellement leur temps est compté), ont demandé expressément et sous peine de se rendre désormais chez Auchan, de remplacer Nadine par un robot.
Un jour, j'ai essayé de pincer un de ces nouveaux robots de chez Leclerc. Pour voir. Il n'a pas réagi. Alors, qu'avec Nadine :
Mais enfin Monsieur Vic, vous êtes un grand fou, la caméra nous regarde !

On rigole bien.

Alors, sur un forum d'internet, votre identité n'est pas révélé au moyen d'un prénom ou d'un badge, mais grâce à un pseudonyme. Cette chaîne de caractères alphanumériques vaut un bon code-barre dans un magasin comme Lu. C'est comme qui dirait votre carte de fidélité. C'est pas dit qu'elle puisse être reconnue par un autre site. Mais, là-bas, rien ne vous empêche de prendre un autre pseudo. Car le pseudo est un nom d'emprunt. Vous n'êtes pas obligé de le garder tout le temps sur vous comme vos papiers d'identité. Non, c'est un peu comme votre avatar qui vous donne un air emprunté.
Par exemple, si vous avez un problème hormonal. C'est un souci que vous pouvez partager avec vos proches. Mais, tout le monde n'est pas obligé de le savoir non plus. C'est votre intimité. Comme on ne voit pas votre véritable tête sur le forum, la chose ne se devinera nullement. Pour faire bonne figure, il ne vous suffit que de prendre un masque, un poulet qui tombe dans les pommes par exemple, et alors, ni vu ni connu...

Seulement, qui vous dit que sur les forums les choses ne sont-elles pas en train d'évoluer comme chez Leclerc ? Ah ! Combien de vous auraient pensé à ça ! Qui vous assure que derrière tous ces pseudos qui nous identifient les uns les autres, ne se cacheraient pas quelques robots ?

Un jour, pas si lointain, j'ai essayé de pincer un de ces nouveaux robots de chez Lu. Pour voir. Et bien, je ne sais pas si vous allez me croire, mais le robot m'a répondu :

JoK a écrit:
What the fuck ?!? Je vais y réfléchir... Mr.Red

Conclusion : en terme de matériels informatiques Lu est bien mieux outillé que Leclerc. Car, ici, nous sommes déjà loin devant : à l'heure des robots réfléchissants...
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Ven 7 Déc 2012 - 13:54

Je te signale, Maître des Vic, qu'un robot réfléchissant, c'est aussi appelé un miroir... mèche
Revenir en haut Aller en bas
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Ven 7 Déc 2012 - 16:18

@ Jok: nous sommes tous des miroirs; de nous mêmes d'abord en fonction du degré de narcissisme dont nous sommes accablés, mais surtout des autres: on les regarde, on les écoute.. et on réfléchit...

@Vic un régal et une bonne leçon d'écriture: ton don d'observation nous transmet des scènes de la vie courante que le style valorise adroitement.

Nadine pour moi évoque une tante lointaine habitant Madagascar; ses visites étaient rares; aussi, chacune d'entr'elles étaient annoncées quelques jours à l'avance, si bien qu'à l'occasion nous nous écriions, gamins, "tata Nana arrive!". mèche
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Ven 7 Déc 2012 - 17:21

J'ai adoré cette entrée (ha, Nadine) !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Ven 7 Déc 2012 - 17:24

Faire passer LU par les circonvolutions de Leclerc ou Auchan, grâce à Nadine... Ah, quel délice !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Ven 7 Déc 2012 - 18:53

Je peux confirmer que derrière chacun de ces pseudos, il y a un cœur qui bat.

Non, non, ce ne sont pas des robots...je les ai pincés (au figuratif, bien sur) en personne.

Bravo vic, toujours égale à toi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Ven 7 Déc 2012 - 22:03


Les rayons du Lexicatif s'enrichissent chaque jour de nouveaux trésors. chinois

Qui devons nous remercier pour ce petit dernier, Vic ou Nadine? mdr
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Lun 10 Déc 2012 - 11:01

Soliloques et réseaux.

Les objets complexes ne peuvent être appréhendés qu'au moyen de modèles. Ces derniers qui demeurent des constructions abstraites, rigoureusement axiomatisées, pourraient nous servir ici à formuler une théorie linguistique de notre chez nous. Mais pour les robots réfléchissants que vous êtes, il conviendrait d'abord de définir le terme « modèle » en langage cybernétique.
Un modèle cybernétique est donc, selon Thinès-Lemp, un système artificiel dont certaines propriétés présentent des analogies avec des propriétés, observées ou inférés, d'un système étudié, et dont le comportement est appelé, soit à révéler des comportements de l'original susceptibles de faire l'objet de nouvelles investigations, soit à tester dans quelle mesures les propriétés attribuées à l'original peuvent rendre compte de son comportement manifeste.
Bien sûr, dit comme ça, c'est de l'hébreu. Aussi, par souci de clarté, par souci littéraire, nous utiliserons en guise de modèle, la métaphore.

Si, comme nous l'avons précédemment étudié, un mot ne peut décemment se définir hors de la phrase, une phrase hors de son contexte, un nom hors de sa société, un soliloque ne prendra sens qu'à l'intérieur d'un réseau.

Le nôtre, Lu génère une quantité subséquente de soliloques. Sous forme de fichiers texte, parfois de fichiers audio, plus souvent maintenant, fichiers photo ou vidéo. Mais la fonction du forum étant définie à la base comme atelier d'écriture, nous nous intéressons plus particulièrement aux fichiers textes que nous baptiserons « soliloques ».

Un soliloque est une information. Un émoticône, un mot, un post, un fil. Cet objet nourrit notre système. Sans soliloques, point de réseau, point de forum.
Les robots réfléchissants qui produisent ces informations peuvent être catégorisés en deux grandes familles : les robots réfléchissants bavards plus connus sous l'acronyme RRB et les robots réfléchissants taiseux, les RRT.
Un mot sur ces derniers. Les RRT sont des engins dits en veille constante, soit 24h/24, 7/7. Ils écoutent en permanence le bruit du système et réagissent uniquement grâce à des mots-clés. Ainsi de notre propre soliloque. Imaginons un instant que le RRB Vic veuille le transposer sur support papier, c'est à dire l'imprimer. Ce projet génère alors chez cet humanoïde une série de jurons dénotant des ressources langagières tant poétiques qu'insoupçonnées :
- Putain de salope d'imprimante de mes deux !
Dès cette information émise, les RRT réagissent. Placés dans la même chaîne alphanumérique, les mots salope et imprimante produisent un code immédiatement capté et traité par Jok comme suit :
- As-tu pensé à mettre du papier dans le bac prévu à cet effet sur ton périphérique ?
Et par le modo Filo :
- Cher Vic, pensez à surveiller votre langage, il pourrait choquer la sensibilité de votre lectorat.
C'est dire l'importance cruciale de ces machines pour notre réseau. Il ne conviendrait pas de les mésestimer bien que notre étude nous oblige à vous parler plus avant des RRBs.

Qu'est-ce qu'un RRB ? C'est un robot qui, réfléchissant tout haut, produit un soliloque. Par exemple, le RRB Blue et son blog qui tourne sur une question existentielle d'importance : suis-je, oui ou non, plus bavarde que les copines ? Pour répondre à cette problématique, son blog (qui est au RRB ce que le journal de bord est au marin solitaire, la recherche du temps perdu à Marcel Proust, le dictionnaire Robert à Alain Rey,) l'oblige à une introspection des plus infimes instants de sa vie quotidienne, de sa solitude, de ses relations. Ce soliloque génère alors de façon fractale des interventions d'autres RRB tout aussi blogueurs qui, se reconnaissant dans ces écrits, cherchent à nuancer, à relativiser les propos de leur interlocutrice par des posts du genre : Moi aussi, tu sais, il m'arrive parfois d'être bavarde. L'intérêt langagier, c'est à dire l'intérêt du forum, est que tous ces propos sont tenus, écrits, dans des styles particuliers qui brodent et enrichissent des thèmes aussi humains que sont la confidence et l'amitié.

Nos propres machines sont par conséquent bien plus compétitives que les Nadine de chez Leclerc qui ne possèdent qu'une fonction commerciale. D'ailleurs, le pseudonyme Nadine de chez Leclerc n'est pas à proprement parlé correct : il faudrait pour être tout à fait exact nommer ce système : la Nadine de la caisse 23 de chez Leclerc.
En effet, Nadine siège à la caisse 35. Enfin, pas toujours, le plus souvent. Pas le samedi. En ce jour d'affluence, cette si charmante personne occupe exceptionnellement la caisse 23. Sinon, les autres jours de la semaine, toute sa fraîcheur, sa jeunesse occupe son poste de travail le matin de 10h à 11h45, l'après-midi de 13h45 à 16h puis, (le temps d'aller chercher les enfants) de 17h45 à 20h. Vous ne pouvez pas la louper. Je vais vous décrire à présent ce robot, du moins sa partie mécanique puis son interface humaine.
La Nadine de la caisse 23 est donc composée d'un tapis roulant pour mettre vos six yaourts. Ce tapis roulant est muni d'une réglette qu'il vous appartiendra de placer perpendiculairement à la machine derrière votre produit afin de le prémunir contre les invectives de la file de retraités qui n'ont pas que ça à faire sinon menacer d'aller désormais faire leurs courses chez Auchan. Une cellule photoélectrique déclenche l'avancée du tapis roulant et par conséquent le départ de vos yaourts. C'est là un signal pour vous. Vous devez alors vous déplacer de façon synchronique et parallèle avec votre chariot dans le petit couloir qui vous est réservé. Il ne faut pas aller trop vite afin de rester poli avec Nadine, mais pas trop lentement non plus du fait des retraités. Une fois vos yaourts scannés et transférés par des petits rouleaux sur le devant de la caisse, vous pouvez les reprendre et les replacer dans votre caddie. Et, ce n'est qu'à ce moment-là, et à ce moment-là uniquement, que vous pourrez introduire votre carte bancaire dans le lecteur dont d'ailleurs l'écran indiquait jusqu'alors fort à propos : patientez. Cet écran est confidentiel. Il n'y a que Nadine et vous qui y avez accès. C'est pour cela que la file de retraités qui a considérablement grossie qu'on dirait désormais une émeute ne peut pas comprendre. Pour bien faire, il faudrait installer un autre écran, géant, à l'arrière du bazar et qui dirait la même chose aux retraités. J'ai soumis cette riche idée à Nadine qui m'a alors proposé de la glisser dans la boîte à suggestions de l'accueil. Ce qui est bien avec elle, c'est que, dans le Leclerc, elle connaît tout. C'est pratique. Tenez pour mes yaourts. Moi bêtement, je prends ceux disposés en promotion en tête de gondole. Je me dis que si Édouard les a mis là, c'est ceux-là qu'il me faut prendre. Ce n'est qu'arrivé devant Nadine que le doute m'assaille. Est-ce qu'ils ne seraient pas meilleurs s'ils étaient au bifidus ? Je cherche à m'informer sur les qualités diététiques du bifidus parce que ça pourrait faire plaisir à ma femme. En fait, personnellement, je n'aime pas trop les yaourts. Ils ne sont pas pour moi. Question produits lactés, je suis plutôt fromage. Mais ce n'est pas moi qui peux le choisir. C'est ma femme. Elle fait les courses le lundi matin avant d'embaucher. C'est le moment où il y a le moins de monde. Comme ma femme, et travaille à temps plein, et me fait la cuisine, il arrive qu'elle soit pressée. Du coup, les courses le lundi matin, c'est pratique. Nadine ne la connaît pas. C'est bizarre. Une petite dame nerveuse avec un manteau bleu... Ça ne lui dit rien. Elle voudrait plutôt me présenter sa jeune collègue qui fait du patin à roulettes dans le magasin et qui se ferait un plaisir d'aller m'échanger mes yaourts. C'est vrai qu'arrivé à mon âge, il me faut mes lunettes pour lire la date limite de vente. Des fois, quand je la taquine trop, il m'arrive de mettre Nadine en colère. Enfin, en colère est un grand mot, je papote avec une interface commerciale. Mais toujours est-il, qu'à ce moment-là, ses joues rosissent, aussi le haut de son décolleté : on voit bien qu'elle est émue : elle n'en est que plus jolie.
Je lui susurre que c'est pour jouer ; elle baisse alors les yeux rapport à la caméra qui nous surveille. Déjà que le vigile de la sécurité s'est rapproché de trois caisses et, vu le regard qu'il me lance, ce robot Musclor ne me semble pas, à ma différence, particulièrement taquin.
Donc tout cela pour vous dire qu'une Nadine de chez Leclerc, c'est moins bavard qu'une RBB de chez Lu et qu'en plus, il vous faut à chaque fois acheter six yaourts. J'en ai un stock dans mon frigo. Des périmés, je ne sais plus où les mettre, ma femme me fait de ces yeux !

Seulement, n'allez pas croire que les robots lutiens soient parfaits. D'aucuns nous tannent avec des récits à n'en plus finir vantant leurs épopées finistérienes et d'autres, pour bavards qu'ils sont, peuvent en arriver à se mettre en conflits. Des conflits-matériels nécessitant l'intervention des RRTs.
Par exemple, dernièrement, entre le Riz et le MBS. Ces deux-là sont des engins de types particulièrement performants et qui ont déjà fait leurs preuves question soliloques. Le MBS spécialiste des fictions époustouflantes sur Fiona Toussaint et de la réalité quotidienne de l'enseignement de l'Histoire a cru utile l'autre semaine de nous générer un soliloque concernant ses humeurs de pédagogue en fin de trimestre au moment même où Riz produisait un merveilleux fil sur la représentation interne de la pathologie des humeurs et que la nosographie médicale classe toujours sous le terme d'affection maniaco-dépressive. Cet exposé particulièrement intéressant développait combien la régulation de nos humeurs demeure dépendante de nos connexions inter-synaptiques et de la chimie de leurs neuro-transmetteurs et combien notre système nerveux central peut rendre sensible et vulnérable le sujet à toutes manifestions ou idées un tant soit peu dépressives. Du coup, le coup de mou MBSien traitant du fait d'en avoir marre de l'enseignement chez un enseignant professionnel a exacerbé le penchant maniaque du robot à l'humeur par trop fluctuante, ce qui a eu pour effet immédiat l'apparition d'un soliloque-fil on en aurait marre des enseignants qui en ont marre.
Cette prolifération intempestive de noms d'oiseaux échangés fut aussitôt détecté par les RRTs. Cette provocation maniaque pouvant généré une épidémie de fils de type plaintes des robots en ayant marre des autres robots qui en ont marre. Ainsi, si on n'y prenait garde, on arrivait à la situation paradoxale suivante : un fil fédérant les robots en ayant marre des robots qui ont des marre des robots ostracisant les robots qui demandent le bannissement des robots qui interdisent aux robots de se plaindre d'autres robots. La machine, mise en boucle ferait alors du même. Plus de même. Toujours plus de même. Ce qui signifie en cybernétique : se mettre en boucle, la panne, le bug assuré.
La provocation langagière entre robots n'est pas un mal en soit. Elle suscite généralement des crises bénéfiques favorisant le changement. Pester à bon escient dans un forum trop dépressif pouvant provoquer des colères thérapeutiques contre la morosité ambiante. Mais, dans cet exemple, la RRT admin a préféré atténuer la tension électrique.

L'art de la conversation pose donc d'énormes problèmes dans le réglage de nos robots. Leurs soliloques, s'ils doivent demeurés attractifs, ne peuvent devenir excessifs. Imaginez un instant, le RRB Vic produisant moult fils qui sur les pères verts nassissiques, qui sur les anneaux rexiques et qui sur les soins à prodiguer aux pigons voyageurs ! Bien sûr, cela génèrerait un afflux considérable de nouveaux membres mais risquerait par là-même d'épuiser les batteries de nos trop précieux RRTs. Du coup, le réseau menacerait d'en perdre son latin. Ce serait alors une catastrophe conte-poductive à qui chouette défandre la langue fançaise. AZERxTY. [quote/Vic : Jok, tu es toujours là?)

L'idée émise par certains robots visant à dilapider nos ressources dans l'achat de Webcam HD pour mieux nous mirer dans nos écrans demeure,( à mon avis, cela n'engage que moi, je ne souhaite pas polémiquer outre mesure), une réflexion à court terme. Si ce n'était ces problèmes d'empathie propres à nos interfaces humaines, la réflexion de chacun dans l'autre permettrait de potentialysé le faux rhum et de [url/ img///Smile --__93 0100011100011010000000000000111111111111100101010000010101000000000000000010101000000000000000000000000000000000000010101INPUT : Jok, par pitié, mon clavier $ THEN GO « au secours » NEXT 01000111001111
01010000101111111111111111111111111111111111111111111111111000000000000010 000000000000
[quote/Vic //S.O.S. Jok, mon poulet fais pas le con, viens m'ai...)°°°$£¤

-
AngeR AngeR AngeR

GAME OVER

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mar 11 Déc 2012 - 14:22

Oh pétard, que du bon, que du bon, que du bon !! Encore !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mar 11 Déc 2012 - 21:54


Je ne regardais plus la Nadine de mon Leclerc à moi de la même façon!
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mer 12 Déc 2012 - 5:20

Moi je ne vais pas à Leclerc.
Ni à Carrefour, ni Auchan.
Ni Casino, Monoprix, ou LidL
Je vais rarement au supermarché, je préfère les halles et le marché.
Mais lorsque je n'ai pas le choix...

Je vais à U et à Dia.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mer 12 Déc 2012 - 10:21

Citation :
Mais enfin Monsieur Vic, vous êtes un grand fou, la caméra nous regarde !
mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Mer 12 Déc 2012 - 10:51

Parler au cœur des gens.

Beaucoup de gens sont seuls. Isolés. Parfois, leurs cœurs se sont refermés, parfois leurs cœurs sont malades et tout se passe comme si on n'y pouvait rien. Pourtant, la science a fait des progrès, l'homme peut grâce à elle aller très loin, bientôt sur Mars, ou traverser les océans poussés par les alizés.

La solitude peut-être le fruit d'une infortune ou celui d'un choix. Prenez les marins du Vendée Globe, course du monde en solitaire. C'est très difficile d'affronter seul sur son bateau les 50ème rugissants, leurs tempêtes et leurs icebergs. Seulement, ces gens ont signés. Pour pouvoir jouer à ce jeu de grandes personnes. Seuls contre la nature.

Il existe de part le vaste monde, des enfants qui voudraient jouer. Courir, sauter, lancer des balles, en fin toutes sortes de choses que les enfants font naturellement pour le plaisir. Mais, ils ne peuvent pas. Ils n'ont pas le droit. Leurs parents le leur interdisent. A cause de la nature de leur cœur qui est malade. A cause qu'il n'y a pas de sous pour les opérer.

Face à un tel problème, le langage humain ne suffit plus. Il faudrait un langage numérique à base d'algorithmes capable de faire fonctionner ensemble et les machines et les humains. Créer des interfaces harmonieuses, des chaînes, des structures à base de récursivité, des complexités quasi-linéaires, polynomiales, exponentielles ou factorielles, des synapses, des pontages, des hyperliens, afin de mobiliser le meilleur de la technique et le meilleur de l'humain. C'est bien sûr là, une tâche surhumaine d'où la nécessité de la confier à un robot.

Dans le Vendée Globe, il est interdit au marin d'embarquer un copain. Le concurrent doit affronter sa solitude. Seulement, il existe dans le langage de la marine, ceux qu'on appelle des « passagers clandestins ». De ces copains pas officiels, d'un autre monde, mais qui s'embarquent dans votre galère pour mieux vous parler de la leur.

C'est un peu l'aventure que vit actuellement Tanguy et quelques autres enfants. La machine réussira-t-elle à les sortir d'affaire en touchant le cœur des gens?
Le robot s'appelle NAO. Il a été programmé pour réussir.

http://www.initiatives-coeur.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   Jeu 13 Déc 2012 - 11:12

La pensée artificielle.
Hier, ni tenant plus, durant sa pause de midi, j'ai couché Nadine sur mon divan. Elle a de ses yeux si bleus qu'ils m'ont tourné les sens. J'ai voulu savoir ce qu'il y avait derrière et psychanalyser ce à quoi elle pouvait bien réfléchir en me voyant ainsi lui faire la cour tous les samedis après-midi, jour d'affluence. Comment envisageait-elle de son côté notre relation ? Elle devait désormais m'éclairer sur son intimité. Qui étais-je vraiment pour elle ? Se doutait-elle de mon tourment ? Enfin toutes ces questions dont ses réponses nous permettraient d'établir enfin un métalangage entre nous.
Elle me répondit bien volontiers. Il n'y avait aucun secret entre Leclerc et moi, tout devait être transparent pour maintenir la confiance du client. Ainsi, me fit-elle part, sans le moindre ambage, de notre dernière séquence algorithmique qu'à ma grande surprise, elle avait entièrement sauvegardée.

Lorsque les six yaourts sont posés sur le tapis, que le caddie est vide et que la caméra infra-rouge ne détecte aucun produit dans les poches, et si le client avance dans le couloir, alors je lui dis bonjour et lui demande sa carte de fidélité. S'il me donne une carte de fidélité, si à sa lecture, elle n'est pas périmée, alors j'affiche sur mon écran de caisse l'identité du client et le listing de ses achats durant les deux derniers mois. Si et seulement si, le total de ses achats excèdent 1500 euros, alors je m'adresse à lui en utilisant son patronyme, et si ses achats sont supérieurs à 2000 euros, alors j'utilise la formule, cher Monsieur, ou Chère Madame xxxx, et utilise de façon aléatoire les autres renseignements fournis par le client sur son identité lors de son adhésion au contrat fidélité et durant lequel il n'a pas gagné à notre grand jeu promotionnel le séjour de trois jours en thalassothérapie pour deux personnes. J'émets la phrase suivante :
- Alors, cher Monsieur Vic, toujours aussi content de votre retraite ?

Pendant que Monsieur Vic cherche une répartie flattant avantageusement son esprit galant, humoristique et toujours jeune, je scanne les yaourts et n'oublie pas de les présenter en tête de caisse avec le nouvel imprimé publicitaire des sous-vêtements Damart, vu que cela fait plus de deux mois que Monsieur Vic ne nous a pas acheté le moindre slip.
Lorsque Monsieur Vic, flatté de notre rapport, présente sa carte bancaire, je connecte mon périphérique lecteur de cartes à ma caisse, sinon, je me mets en mode monnaie, lui prend son billet physiquement, ouvre mon tiroir-caisse et lui rend ses cents d'euros en lui effleurant légèrement la main du bout des doigts. Sans équivoque. Puisqu'il a payé, je n'attends plus de Monsieur Vic le moindre compliment sur ma personne mais lui délivre grâce à mon imprimante son ticket de caisse en spécifiant bien que l'achat de ses six yaourts lui ont permis de gagner un bon d'achat de cinquante cents pour samedi prochain.
Afin de dégager en douceur le client, j'émets alors oralement la formule de politesse - fin de programme :
- Au revoir, Cher Monsieur Vic, et (de façon aléatoire, puisé dans la liste des renseignements identitaires du client), mes amitiés à votre dame !

Puis, sans perdre un instant, par une simple rotation d'un quart de cercle sur mon tabouret pivotant :
- Bonjour très cher Monsieur Jok ! Oh ! Vous alors ... Grand fou ! Encore un nouvel écran d'ordinateur ? Je vois que vous avez su profiter de notre promo. Mes sincères félicitations.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 33Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 18 ... 33  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1
» Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2
» Le dessin est-il à la portée de tous?
» [Site partenaire] Androland.com - Des Sensations Fortes à Portée de Tous
» La Semeuse... "à la portée de tous"(Louis Barrier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Dictionnaires et outils d'écriture-
Sauter vers: