Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maniaco-dépression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Jeu 6 Déc 2012 - 8:45

Citation :
Voici la prière des aa et des ea , la prière de la sérénité :
Mon dieu donnez moi la sérénité d'accepter les choses que je ne puis changer,
Le courage de changer les choses que je peux
Et la sagesse d'en connaitre la différence


Site canadien, le site européen est innacessible http://www.emotifs-anonymes.org/outils.htm


J'ai entendu parler de ce site et de cette asso par un copain qui s'est débarrassé de l'alcool grâce à elle, il était même entré en contact puis après avait fréquenté un québécois qui en faisait partie. Ce dernier était maniaco-dépressif et disait qu'il s'en était sorti comme ça après des années de galères...Il me montrait les écrits avec lesquels il travaillait, développant la prière ci-dessus, très intéressants et à mon avis très constructifs.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Jeu 6 Déc 2012 - 8:59

Ca ne m'étonne pas : j'ai fréquenté les aa pendant deux ans jours pour jours non pas que j'étais alcoolique, mais je voulais éviter de boire alors que j'étais dans une merde noire. Ca m'a permis de voir des gens, j'y allais quatre fois par semaine, puis j'en ai eu assez car si la méthode conviendrait même à des protozoaires, ca devient lassant tant c'est répétif et les traditions sévèrement gardées par des dinosaures, mais c'est une spécificité belge, il n'en va pas de meme ailleurs, c'est bien plus relax. Après, je suis passé aux ea dont je n'avais jamais entendu parler, par lecture d'une minuscule annonce, il y a deux groupes ea dans ma ville et je sais qu'il en existe un peu partout. Dommage que le film, que je n'ai pas vu, a fait, je crois une publicité négative, du foutage de gueule.
Donc, à un alcoolique, à un dépressif et à quelqu'un en détresse, d'excellentes adresses sans restriction, sinon celles que j'ai émises mais à destination de gens déjà inscrits, il ne faut pas les décourager

Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Ven 7 Déc 2012 - 3:29

Nardelzine, quatre fois par jour chatouillis dans le visage et le cou,, pas grave, et le soir, mordillements de la langue et bruxisme faut faire avec


Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Mar 11 Déc 2012 - 21:27

Un soir, j'avais promené le chien de mon amie Régine un labrador mêlé d'un autre molosse, une femelle âgée mais qui tirait fort avec Régine, mais je lui appris rapidement à marcher à côté, l'astuce étant de ramener sans cesse le chien en position, de le sanctionner immédiatement quand il tire devant.
Deux soirs aprés, j'étais atteint d'hyperventilation en plus de la manie, et me suis dit qu'une promenade avec le chien remettrait les choses en place.
Je me rendis sur sa péniche mais je me montrai trop impatient, celà inquiéta Régine qui me refusa le chien prétextant qu'elle voulait me mordre, ce qui était fort probablement faux, le chien montrant normalement les dents dans pareilles circonstances, bon chien cha madame.
S'ensuit une mêlée confuse avec Régine, le chien, Alain, le compagnon de Régine, un brave type travailleur menuisier indépendant spécialiste de péniches et de menuiserie maritime en général, plus l'inévitable raton laveur, échauffourée brève de laquelle je me retirai dignement sans égratignure et rentrai chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Mar 11 Déc 2012 - 22:04

Le dimanche précédent mon premier jour de prestations à Bruxelles, je buvais l'apéro avec un copain et sa nouvelle fiancée, une jolie peintre, lui était responsable dans un syndicat, mais viré parce que trop à gauche, il se réjouissait de partir séjourner longtemps à Florence, et en réponse déclarait en riant que le lendemain, je partait dans la nuit humide pour me rendre à mon nouveau boulot de chef de projet informatique à Wezenbeek Opem, près de Bruxelles, une commune connue pour les problèmes communautaires, à savoir que c'est une commune à facilités, c'est à dire que l'usage de la langue choisie est possible et doit être effective partout, commerces, banques, industrie, agriculture, assurances, administration tout.
Cependant, cette commune compte une forte minorité de francophones, d'ou des tensions , une restauratrice me suppliait que les wallons ne les abandonnent pas à leur sort.
Tous les matins, 120 kms de Fléron, au Sud de Liège et Wezembeek-Oppem (Bruxelles) dont 110 sur une autoroute trois bandes mais très fréquentées, des embouteillages journaliers 20 kms avant Bxl, à l'embranchement d'une autre autoroute drainant un bonne partie de la Flandre, ensuite un gigantesque échangeur irriguant l'entrée de la capitale, une conception de renommée mondiale pour son ingéniosité et sa sûreté.
Ce trajet s'accomplissait très tot, entre 5.30 et 6.45 car après, les embouteillages étaient certains.
Ces trajets dans une grosse voiture me déprimaient profondément car j'avais des soucis au boulot, ne parvenant pas à imposer mes vues car j'estimais que nous faisions un programme bureaucratique surgit dans le cerveau d'un crane d'oeuf non soucieux de la réalité des choses, nous étions en train de faire un programme avec 200 fichiers et 3000 champs, dont au moins 500 minimums étaient obligatoires pour un vendeur muni de la version réduite du programme (sous Windows, c'était le début) sur un portable et chez le client. Impensable, ridicule, mais le chef était un ingénieur habitué à des contrats géants de ce genre dans une très grosse entreprise de logiciels belge. Le contrat était conclu avec un directeur de la Société Générale qui avait l'idée, assez juste, de pouvoir immédiatement proposer à nouveau des assurances -groupes (pour les salariés, payé par l'employeur, avantages fiscaux mutuels, très courant pour les cadres) lorsque le gouvernement lèvera l'interdiction trois ans auparavant, je ne sais plus les raisons.
L'équipe était composée de 17 ingénieurs (et leur mentalité bien à eux) avec une petite minorité de flamands (dont un jeune ingénieur affecté dans mon bureau, on s'entendaient très bien, il avait lui-m^me souffert de dépression, je pouvais m'endormir sur mon bureau, il me protégeait. C'est une femme qui servait de conseillère, une spécialiste en placements financiers, une emmerdeuse méprisante fière de son intelligence, une plaie.
Il y avait aussi 2 spécialistes actuaires qui travaillent en C (difficile) dans un langage exotique permettant l'algèbre et les signes particuliers à l'actuariat.
Ils m'ont viré après 18 mois, incapable que j'étais de redresser la situation, d'autant mon était dépressif, j'étais ma foi fort content, d'autant que mon salaire était valable, et que donc mes indemnités maladies furent le maximum, aujourd'hui encore.
Le trajet de retour était plus agréable, pas difficile, car beaucoup moins de circulation et le contentement de rentrer, mais le matin, horreur, j'étais attiré par le dessous des gros camions semi-remorques, j'avais l'impression qu'en donnant un coup de volant, j'en finirais avec mes misères. Mais si j'étais attiré et effrayé, le coeur battant, jamais je n'aurais tenté le coup
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Ven 14 Déc 2012 - 8:20

Un beau cas...
Sur FB, je connais un certain Bernard, très actif dans mon groupe antiextrémistes. Or nous nous apercevons qu'il commence à poster sans arrêt n'importe ou n'importe comment des trucs bizarres, cohérents mais bizarres, en parlant de "plans d'enfer", etc... De plus, il téléphone plusieurs fois par jour à 3 membres du groupe pour tenir le même genre de propos, sans que l'on puisse l'interrompre.
Samedi, au téléphone, je l'interroge sur son état, (mon avis était formé), il me dit qu'il se sent hyperactif et que les médicaments sédatifs ont sur lui un effet paradoxal (le contraire de ce qui attendu normalement, c'est assez courant).
A un moment, je lui glisse diplomatiquement que je pense qu'il est atteint d'une crise maniaque, et nie en excipant ses qualités de psychanaliste et de thérapeute professionnel (j'ai un doute, à vérifier).
Les jours suivants, ça empire, et nous échangeons, une autre "victime" et moi par mp. Finalement, elle est d'accord pour que je tente de le faire hospitaliser.
J'ai donc donné de nombreux coups de téléphone tous négatifs car il me fallait obtenir qu'un médecin se déplace pour diagnostic, plus une ordonnance d'un juge de paix, ce que personne ne considérait réalisable.
Finalement, j'ai réussi à tomber sur un policier des services d'urgence de la ville ou il habite (à 150 kms de chez moi) qui m'a promis, sur ma suggestion d'envoyer le samu avec un médecin à bord.
Il a pu retrouver son adresse exacte puisque il était inscrit sur FB sous son vrai nom et que sa date de naissance était indiquée. Trente minutes après, le brave flic m'a téléphoné pour me dire qu'il était hospitalisé à tel endroit avec le numéro de la chambre.
Je dois dire que je suis assez content de moi... Gaga
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maniaco-dépression
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Maniaco-dépression
» probleme de pression sur ma lapavoni
» Peinture HUMBROL ENAMEL sous pression
» pression sur mouture café dans le pf
» Je sens la pression qui monte...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: