Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maniaco-dépression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
rizlabo
Saigneur des Grands Crus


Nombre de messages : 7973
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Sam 1 Déc 2012 - 18:31

Mon premier médecin, une généraliste babacool m'avait suggéré de suivre une psychanalyse.
A proscrire absolument, c'est très nocif car la cure consiste d'abord à déconstruire les défenses d'un malade qui a bien besoin de ce qui reste de son moi pour ne pas sombrer définitivement. A la limite, criminel.
En plus, c'est très couteux, 50 euros si je me rappelle bien, la cure est très longue, des années, tout le monde connait des victimes qui y vont à vie... Bon, chacun son plaisir...
N'empêche suis content d'avoir été à quatre séances pour voir comment ça marche. Quand on joue le jeu, les associations d'idées montent toutes seules, et bien sûr, en premier lieu, papa et maman, c'est l'évidence même, de quoi parler d'autres sinon de l'alpha, hein ?
Bien, je décide alors de consulter un psychologue très connu que j'avais rencontré à 17 ans dans un cadre scolaire et qui m'avait aidé à résoudre spectaculairement en quelques minutes le noeud d'un conflit récurrent avec mon père. Mes parents étaient furieux et menaçaient de lui téléphoner ainsi qu'au directeur, mais devant mon assurance tranquille ils ont renoncé. Les conflits que je provoquais moi-même, comme des monceaux de merdeux d'ados petits mecs ont été en grande partie dépassé, son pointage venait pile poil à point.
Le gars me dit ok, je vais faire un mix avec de l'analyse et du support, mais je veux absolument que vous soldiez clairement votre thérapie avec la madame. Je prends donc rendez-vous et au lieu de m'allonger sur le divan, je me plante bien assis, j'annonce que j'arrête, que je m'en vais immédiatement sans retour et que je désire la dédommager tout de même pour le rendez-vous avorté, à charge pour elle d'être raisonnable. A ma stupéfaction, refus, elle se braque et m'ordonne de l'allonger, refus, discussions, le ton monte, finalement je laisse 500 BEF soit 12,50 euros ce qui me semble très juste pour cinq minutes de travail. Finito, expédié, mais ça fait trois fâchés, elle, moi, et le nouveau psy qui trouve que j'aurais du lui obéir. Pour mémoire, il est impératif, comme c'est pratique de demander un prix très élevé pour une séance, il faut que çà fasse mal au larfeuille. Pourquoi VRAIMENT, j'ai oublié mais je trouve que c'est un peu trop cousu de fil blanc. Il faut savoir que le célèbre Lacan était addict à l'argent et qu'il demandait un fric bête... pour cinq petites minutes. Exagéré et clownesque...http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1553

De cette expérience et de mes lectures, j'en ai conclu que la psychanalyse était probablement la plus grande imposture du 20 ème siècle EN TANT QUE THERAPIE, j'insiste bien, en tant que découvreur de l'inconscient, des pulsions sexuelles, ça me parait valable, à charge d'inventaire mais ça ne m'intéresse plus guère, j'ai eu grand intérêt pendant mes années de fac à Freud, Jung, Lacan, Reich, mais pour moi, terminé
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Sam 1 Déc 2012 - 18:40

Pour moi, la seule thérapie qui donne un peu de résultats, c'est la thérapie comportementale. Si vous le voulez, j'exposerais ce que j'en sais ailleurs.
Je n'en ai guère profité, pas facile d'en trouver de bons, ma première thérapeute, vraiment extra m'a fait faux bond au bout de trois séances pour cause de grossesse. J'ai eu beau supplier, tempêter, rien à faire, son mari gardait le portillon sévèrement. Exit donc.
Début de cette année, une seule séance, pas mal, ce que j'attendais, mais voila que le praticien déménage, pas d'auto, pas le courage de prendre deux fois deux bus, exit. D'autant qu'avec quelques bouquins et le net, il y a moyen de faire seul, c'est plus facile avec un coach, mais on peut s'en passer, peut-être aurais-je du , tiens ,c'est une bonne idée demander à quelqu'un de mes proches d'en faire office, il y a suffisamment de gens branchés psy dans l'entourage de chacun , ça peut meme se faire à distance, mail, msn ou téléphone et zou pesé.

Une autre solution que j'avais trouvée, c'était un psychologue tout ce qu'il y a d'officiel, un monsieur très posé, expérimenté. J'ignore quel était sa méthode préférée, mais nous discutions de tout et de rien il me briefait sur mes obligations, c'est la base de la thérapie comportementale. De plus, ce service était dans un Centre de Santé Mentale, entièrement subsidié par la commune je crois, donc gratos ce qui n'est pas à négliger. Compter quand meme un temps d'attente d'un bon mois avant d'être intégré dans une tournante. Un jour, il m'expliqua que la seule chose qu'il pouvait faire, face à "l'enfer de la maniaco-dépression" (ce sont ses mots), c'étaient des soins palliatifs (glups)
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Sam 1 Déc 2012 - 23:58

Merci pour les infos que tu donnes.
J'ai entendu parler des comportementalistes, certains ont des résultats intéressants ; je pense que les thérapies peuvent être différentes suivant les individus et les besoins, on n'a sûrement pas encore trouvé la panacée.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 2:54

Je crois que tout est bon, même la religion les sorciers ou les rebouteux.
A chacun sa trace pour se frayer un petit chemin. Mon ex, Ann (elle est flamande mais parle parfaitement un français universitaire avec un léger accent allemand du sud tout à fait charmant), est persuadée que ce sont les EA qui sont le facteur décisif. Du moment qu'elle prenne scrupuleusement ses médicaments, ç'est tout à fait secondaire sauf si elle devient exagérément groupie et accro. Je n'ai plus de nouvelle d'elle depuis exactement deux ans, nous avions d'excellents contacts tendres, amicaux et respectueux à la fois à cause de notre maladie, nous nous sommes épaulés, de notre assez longue liaison très paisible pas une seule dispute en 7 ans les EA et une façon particulère de partager typique des EA que j'ai d'ailleurs gardée, entre deux EA formés à meme école, le dialogue est très facile impossible de se disputer, il faudra que je développe d'ailleurs une autre fois, la base est de ne jamais rien avancer que l'on aie vécu soi-même et jamais pour donner des leçons, juste un modeste témoignagne. Phrase clé, du genre, écoute, je voudrais partager ceci, fais en ce que tu veux, moi je sens que ceci celà et lorque j'ai pris le problème comme ça tout s'est arrangé (ou au contraire ce fut la cata). Tu comprends à peu près kate ?
Mon psy, me disait que par exemple un fan d'ésotértisme, si ça pouvait l'aider, un petit dopage, why not, de quel droit critiquer ?
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 9:25

Anecdotes plaisantes, les rebouteux
Ma tante souffrait d'exéma ,visite à un rebouteux, des génuflexions, prières, bougies, une petite somme, elle fut guérie, il est prouvé que l'eczéma est psycho-somatique, du au stress.
Ma première compagne qui fut aussi mon épouse, très jeune très jolie présentait des poireaux (en france on dit poarau, en Belgique porau, lol). De guerre lasse, elle décida de consulter le célèbre rebouteux local. Mais , importans son père était un hollandais catholique très croyant. Les catholiques de ce pays sont influencés "en stoemelinx" par les protestants calvinistes. Leur crédo est que les croyants doivent mener une vie de rectitude, et que l'argent, don de dieu, est une récompense. Et donc, vous le savez certainement, ils ont une réputation d'avarice non usurpée. Exemple, dans une librairie ils mettront 20 minutes à choisir en groupe une carte postale à 55 euros (j'invente la somme) Au bistro, sans gêne ils commanderont une eau plate à 1,8 euros pour 6 en commentant la carte et voudront payer chacun 30 centimes, le garçon s'arrachant les cheveux, et oui ils sont comme ça
Et donc Anny se rendit chez le vieux Jules, le rebouteux. Obligation de réciter trois je vous salue marie et pour salaire de verser un Bef soit à peu prés un centime par poireau. Mais comme Anny, en bonne fille d'hollandais était radine, elle versa une somme forfaire de 50 cents pour 22 poireaux. Vous l'avez deviné, au bout de quatre jours il lui resta ... deux poireaux, bien fait, les bouffeurs d'Edam, mdr
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 9:59

Oui, je comprends ce que tu dis, il faut trouver son chemin. C'est aussi un peu ce que je pense, il faut ouvrir la porte, la sienne, comme un chemin de guérison que nous avons en nous de part nos sensibilités ou nos visions intimes, pour laisser passer le soignant qui va nous administrer sa médecine. Ainsi, notre être est en accord avec lui afin de permettre une circulation du soin et avoir plus de chance de guérir. On peut allier une médication chimique parfois nécessaire à une démarche personnelle de guérison. Enfin, je ne sais pas si c'est ce que tu as voulu dire et si je m'exprime bien.
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 11:05

D'accord, sauf que dans le cas de dépression, j'iniste, il faut ABSOLUMENT[u] prendre ses médicaments, régulièrement et à vie, sauf avis contraire du psychiatre traitant, j'insiste absolument, d'autant que c'est sans danger aucun
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 11:12

Suite à mon hyperactivité je me suis mangé une hyperventilation, flippant http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperventilation
J'étouffais et j'avais une sensation de brûlures "froides" dans les poumons, la gorge et le larynx et je présume que l'afflux d'oxygène poussait à l'excitation.
Comme j'habite un 16 ème, j'avais imaginé que l'air avait moins de pression, je ne réalisais pas que je souffrais d'hyperventilation et encore moins de manie. Pour me dégager les voies respiratoires, je faisais EXACTEMENT ce qu'il ne faut pas faire, en ouvrant bouche et narines au maxi, inspiration profonde, et courses démentes.
Il eut fallu du repos dans un endroit tiède et abrité et couper la respiration avec un foulard. Mais bon, c'est secondaire finalement
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 11:15

Le test de Beck (le fondateur incontesté de la thérapie comportementale) j'obtenais, tenez-vous bien une constante de ... 38 pendant des mois , des années ce qui est grave de chez grave, très bien ce test, je parie que maintenant j'ai moins de 5

http://www.deploie-tes-ailes.org/test/depression.php

ZERO !!!! Ca c'est rare : vous le faites pour le fun ??
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 11:35

Un soir d'errance, du côté de Waremme (limite linguistique (ca existe chez nous, le mur de betteraves)) à 20 kms au nord-ouest de liège, je me suis retrouvé dans les champs à proximité d'une station-service d'autoroute par grand froid (-10) en reptation...
Je m'étais imaginé, suite à des contacts houleux avec les poulets dans la journée que j'étais testé par l'équivalent du GIGN comme recrue intéressante, vous voyez d'ici le plan...
Je ne me rappelle plus très bien comment celà se fait et comment cette idée débile a pu naitre dans mon cerveau surchauffé, mais il faut avouer que c'est plutôt cocasse, je suppose que les hommes sportifs et normalement fascinés par les troupes d'élite apprécieront.
Dans la lueur jaune de l'éclairage, je repérais une camionette garée le long des pompes. A l'extérieur, un seul homme, mais un balèze habillé de noir , casquette et rangers, il ne lui manquait que la croix de fer pour faire parfaitement illusion., Au mois 1,85 mètres et 110 kilos, le front bas et les jambes arquées, je suis sûr que vous mordez la bête. Mdr
Haha me dis-je, on me teste, on me provoque, on me tâte au trouillomètre et aux gros roustons ça va gicler...
Je m'approchais donc le plus possible en rampant dans la gelée de la nuit, puis, arrivé dans l'espace découvert, sprint à fond la caisse. Mais auparavant, j'avais pris la précaution de piéger l'unique sortie, dans un virage sans éclairage, sous un pont, avec une sorte de tremplin dont je pensais qu'en véhicule lancé ne pouvait en aucun cas louper le bazar et verser immanquablement sur le côté. Un truc vraiment vicieux, et je me demande si ça pouvait marcher, sans doute qu e non, trop fragile, trop visible et pente trop faible. Donc, une fois atteinte la lumière et l'espace découvert, je me ruais en avant sans un bruit, sprint fond la caisse sur la camionette, puis un truc de gymnaste, projection de mes deux pieds dans le pare-brise !!! Echec.. lol
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 11:51

Je me levais rapidement. L'autre robocop avec son front bas commença à me pourchasser lourdement. Mais, rapidement le piège : arrivé derrière les pompes, en ramplant je décroche un tuyau et en me glissant entre deux pompes, zou, je l'asperge d'essence le viking. Puis calmement, j'allume mon briquet et je lui lance : Alors, qu'est-ce qu'on fait ? Lueur de panique et de rage folle du king-kong qui ne s'attendait pas à pareil bingtz. Je me dirige vers le local de vente, je m'offre un cécémel et bien entenu, l'autre, furax, vient au renaud. Paniqué, l'employé derrière sa vitre blindée téléphone aux secours
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 12:03

Oui, oui, j'ai bien compris, c'est pour ça que je parlais de médication aussi -
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 12:39

Parfait, je me permets d'insister, trop de morts inutiles par milliers
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 12:41

Heu, kate, ma photo ?? Le trip en voilier ? Tu es ok ? Moi parfait, comme tu auras pu le constater, toi aussi i hope so, je t'aime beaucoup, je t'embrasse bien fort. (C'est pas gentil ça, hein médème ?)
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 13:29

Ben si c'est très gentil et moi aussi je t'embrasse loulou, mais l'histoire du voilier et de ta photo j'ai pas tout suivi.. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 14:54

mdr mdr mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 23:09

mèche confus moi
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Dim 2 Déc 2012 - 23:10

S'pas grave tu m'aimes bien quand même ? Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Lun 3 Déc 2012 - 0:55

Surréaliste ! J'adore

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Lun 3 Déc 2012 - 2:08

Kate, j'ai confusionné avec mumu, faut le faire lol, encore que mes deux bretonnes...
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Lun 3 Déc 2012 - 8:14

Du coup je m'en suis un peu doutée, paske sinon je comprenais pas bien les allusions et je me disais que tu pouvais pas avoir piqué une crise de délire là comme ça ! AngeR
Tu nous a confondu aussi une autre fois pour un autre truc, mais je m'en fais pas, tu va y arriver... bisou
Revenir en haut Aller en bas
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Lun 3 Déc 2012 - 8:41

Un jour comme je trouvais que mon impeccable appart n'était pas assez à mon gout j'ai décidé de recommencer à zéro. J'ai donc entrepris de tout mettre à terre y compris des centaines de livres et de retourner les meubles et tiroirs, un vrai résultat de gestapiste. Et comme ca ne suffisait pas, j'ai renversé tous les produits liquides par terre y compris shampoing et produits de lessive de nettoyage et de vaisselle, toute la basse-cour. Le sol carrelé était devenu si glissant que je ne pouvais plus me tenir debout. La cata typhonesque. Pour être à l'aise, nu avec maillot. Mais la voisine du bas, connasse au front bas, excédée par le bruit vint tambouriner à la porte en exigeant de me voir à grands cris. Penaud, rien d'autre à faire que de refuser énergiquement mdr mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Lun 3 Déc 2012 - 9:43

mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Lun 3 Déc 2012 - 21:59

Passons maintenant à ma longue phase dépressive.
Elle s'est progressivement déclenchée de janvier à juin 94 pour être définitivement installée en juin en dépression anxieuse.
En 89 j'ai créé avec mon associé Michel L. une société d'informatique spécialisée en création de logiciels, en vente et installation d'ordinateurs, en conseils et formation.
L'autre protagoniste est Dominique G., mon assistante et ma meilleur amie. Elle s'occupait exclusivement de l'installation de mon logiciel de gestion des salaires de la rédaction de la documentation et du journal mensuel. Ses compétences en informatique étaient très faibles, elle avait même de grandes difficultés à insérer une disquette, c'est dire, elle était obligée de me téléphoner pour se laisser guider, après des années de métier, et oui... elle avait auparavant travaillé comme employée dans un secrétariat social et était déjà mon assistante dans la société précédente ou elle était employée et moi freelance.
J'étais chargé tout spécialement de la r&d d'une partie de l'administration, la drh étant de ma compétence exclusive, sauf le payement des salaires qui se faisait sous double signature, ce détail est crucial.
Je m'entendais à merveille avec Michel qui s'occupait de la vente, du reste de l'administration, des payements et des relations avec la banquier avec qui nous avions un crédit caisse important considérant que nos ventes étaient très saisonnières, le pic étant décembre et janvier, période des bilans.
Cependant, Michel avait une conception très autoritaire de la direction limite nazi, on le surnommait d'ailleurs adolf, lol
Mais comme lui et moi étions extrêmement disciplinés, le travail promis était toujours accompli dans les temps, nous avions une confiance totale l'un dans l'autre et donc notre collaboration était fort agréable.
Après que je l'eus quittée en avril 94 la société perdura et semble prospère, elle existe toujours et garde de profonde trace de mon travail, je n'ai donc aucun regret et suis fier du travail et de mes inventions.
A notre époque, la société était florissante et présentait un million de chiffres d'affaires avec un bénéfice brut de 200000 euros, huit personnes employées dont les gérants administrateurs qui étaient rémunérés impérialement, de l'ordre de 6000 euros mensuels, plus une pluie d'avantages dont une grosse voiture, les frais de restaurant, parfois des vacances et des rémunérations en noir.
Cette société travaillait exclusivement pour les professionnels, qui exigeaient une facture, les cas de noir étaient rares, un ou deux par an, donc 5000 euros annuel à se partager ce qui n'est pas négligeable. Il y avait aussi d'autres astuces pour contourner le fisc, comme par exemple la rémunération d'étudiants bidon, pas de taxes, et le sponsoring de clubs et assocs, le truc étant de réclamer 80% de retour en liquide, ces assocs n'étant pas soumise à l'obligation de comptabilité à cette époque.
Bref, tout allait le mieux du monde, le ciel était bleu et la terre légère
http://www.gapinformatique.be/
Je compte 19 personnes, j'en connait 5
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Lun 3 Déc 2012 - 22:09

Je me suis permis d'entrer dans ton post pour ne laisser que l'initiale du nom de famille des deux collaborateurs que tu avais. Peut-être ils ne seraient pas ravis de se voir cités dans ce récit.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   Mar 4 Déc 2012 - 0:26

Pff, franchement, arrêtes un peu ta parano, deux secondes de recherche permette de les connaitre puisque sur le site ils sont renseignés comme tels. Ca commence à me courir, et si ça continue j'arrête tout, car si tu veux bien considérer ce fil, je m'expose à dessein comme personne ici ne le fait. Peu de gens connaissent mon histoire. Mais je le fais non par masochisme ou par complaisance, mais parce que je sais que celà est utile. Pour la suite, je me contenterais de les appeler par leurs prénoms, c'est suffisant. Et tu peux comprendre que si ça leur déplairait très certainement de se voir cités nommément, je m'en fous royalement tu penses bien, et je me réjouirais d'avance à l'idée qu'ils puissent essayer de me faire des ennuis. Car ils ne savent pas ce que je vais révèler par après, et ça vraiment ils ne serons pas à la fêtes. Tant qu'ils n'y a pas insultes et calomnies, il n'y a pas lieu de censurer, respecte la loi et point barre grrr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maniaco-dépression   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maniaco-dépression
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maniaco-dépression
» probleme de pression sur ma lapavoni
» Peinture HUMBROL ENAMEL sous pression
» pression sur mouture café dans le pf
» Je sens la pression qui monte...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: