Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ecrire pour la scène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Ecrire pour la scène   Dim 17 Mar 2013 - 19:44

Je ne suis pas fichue de retrouver le texte qu'avait écrit Trys, avec intention de confier la mise en scène à Kate, et l'interprétation par quelques uns d'entre nous, pour présentation lors du prochain festival. Trys, si tu passes par là, peux-tu mettre le lien, steup' ?

Toujours est-il que j'ai profité du récent stage pour faire un petit point au sujet de l'écriture destinée au jeu de scène.

Tout d'abord, une relecture du texte en question, afin de rafraîchir les mémoires, ce qui pour ce qui me concerne, n'était pas du luxe.
Il s'agit plutôt d'une très courte scène, pas plus longue que celles qui sont écrites lors des stages d'été.
Personnages : l'auteur - le metteur en scène - George Sand - Dieu.

Premier constat : il n'y a pas de fil conducteur ni d'histoire prédominante, mais à la place, plusieurs idées dont aucune n'est vraiment creusée puisque la scène est très courte. Cela donne une impression de confusion qu'il nous faut élaguer.

Il faut donc commencer par définir l'idée principale et éviter de compliquer par une profusion de voies que nous n'aurions pas le temps de creuser, sauf à transformer la scénette en vraie pièce de théâtre.
L'auteur initial étant sur place, et bien que nous nous apprêtons à réécrire en collectif cette scène, nous posons clairement tous les thèmes abordés et demandons à Trys ce qu'elle a finalement voulu dire, pour faire émerger le thème prédominant. Comme c'est un peu confus dans sa tête, nous prenons un peu de recul face aux personnages pour cerner ce qui serait le plus judicieux.

Pour cela, nous passons d'abord par clarifier les personnages :
Comme l'histoire se passe de nos jours, mais qu'on y fait intervenir George Sand, nous écartons d'emblée le contentieux avec les hommes, la présence de Dieu est inutile, nous fusionnons les deux personnages auteur/metteur-en-scène en un seul personnage puisque l'auteur n'avait rien à dire et que quelque part il était inutile, et nous nous retrouvons avec deux personnage : l'auteur/metteur-en-scène (femme) de nos jours, face à George Sand et son époque.

De là, le thème est très vite trouvé : confrontation de deux femmes qui bataillent dans deux époques différentes, en évoquant le théâtre d'hier et d'aujourd'hui. Le tour est joué. Développer cela en une courte scène devient un jeu d'enfant.

Nous la réécrivons entièrement à trois, c'est à dire que finalement nous ne gardons que les deux premières répliques, à condition d'en indiquer la mise en scène.
Car il ne faut pas oublier le jeu des comédiens, qui ne vont pas rester plantés comme des piquets l'un devant l'autre. Il faut interpréter, en évitant de rester statique sinon le public s'endort. Nous procédons donc à l'élaboration de la mise-en-scène, en imaginant les deux personnages évoluer : leurs attitudes, leurs déplacements dans la configuration de l'espace, etc.

Autrement dit :

- Commencer par décider du propos qui sera tenu durant la scénette (et pour une pièce, bien définir les différents thèmes qui devront s'imbriquer logiquement les uns aux autres, pour ne pas perdre le public dans les méandres de la confusion)

- Prévoir une intro, un fil conducteur, une chute. L'intro doit accrocher tout de suite, la chute doit surprendre, et durant le fil conducteur la pression doit aller crescendo. Toujours éviter que le spectateur se mette à ronfler sur son siège.

- Bien cerner les personnages (tout ce qui est inutile et donc injustifié, doit disparaître. Au théâtre, pas de place pour les parasites)

- Ne pas se contenter de jeter sur le papier des répliques dénuées de toute mise en scène : utiliser les didascalies pour noter les points de repères essentiels ou précis, le reste se faisant sur le tas, montage en direct live.

- Ne pas oublier que le public a besoin d'être acteur. Non, il ne va pas jouer (quoique cela arrive dans certains cas, mais ici faisons basique) mais il a besoin de son imaginaire, pour accéder au plaisir. Si nous lui fournissons tout, si nous lui mâchons le moindre détail, il ne lui reste plus cette part de rêve qui lui est indispensable pour un tas de raisons. Ainsi, si nous lui laissons sa part d'imaginaire, il devient acteur en quelque sorte, et même pourra rêver bien plus longtemps après qu'il ait quitté le théâtre.

- Eviter à tout prix le style académique, ampoulé, raide comme la justice, sauf si cela est justifié en fonction d'un personnage par exemple.

- Trouver en toute situation, en toute facette de l'écriture, la justesse qui évitera un texte surjoué ou plombé.

Nous avons passé une bonne matinée sur cette petite scène, et explications à l'appui, chaque stagiaire a compris l'enjeu, les contraintes, les coupes franches à ne pas regretter, mais au contraire viser une petite oeuvre pétillante.

Donc du coup, sûr que du texte de Trys il ne reste plus que deux trois détails infimes, mais au moins maintenant elle saura comment écrire un texte de théâtre, puisqu'elle était tentée de s'y essayer. Ça valait la peine d'être travaillé à bras le corps, le résultat me semble fameux.

C'est devenu un texte en co-écriture, dont je ne dirai rien de plus pour ne pas déflorer davantage, et que ceux qui viendront au festival verront interprété par deux d'entre nous.

Je ne sais pas si j'ai tout résumé, mais s'il manque quelque chose, j'y reviendrai sans problème.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Ecrire pour la scène   Dim 17 Mar 2013 - 21:37

http://liensutiles.forumactif.com/t22096-bienvenue-dans-le-monde-george-sand
"Théâtralement correct" c'est là.

Tout ce que raconte notre deus auteur/metteur en scène est vrai. De l'original ne subsiste pas grand chose.
A ma décharge : ça n'a pas été écrit au départ pour être joué, juste un truc qui m'a démangé le stylo après la visité à Nohant et parce que nous avons beaucoup parlé d'elle. Du vite fait... Ce n'est qu'après que l'idée de le faire jouer m'est venue.
Correction: il n'a jamais été question d'un contentieux contre les hommes, je sais que George les a aimé, mais d'une opposition à une certaine conception du théâtre pour faire du fric, des idées étriquées, conservatrices. Et j'ai fait du metteur en scène un inculte pour accentuer son côté mercantile. George Sand, femme libre apportait donc sa culture, son indépendance et sa conception de l'expression artistique face à celui qui incarnait toutes les dérives actuelles.
Cela étant précisé, j'admets volontiers que ce ne serait pas passé sur une scène, qu'il y avait trop de choses en peu de lignes...
L'écriture théâtrale diffère des autres, il faut penser au visuel, et j'avoue que ça m'échappe quelque peu, je suis toujours dans l'idée!

D'ailleurs il faut que je finalise la réécriture... écrit Cauchemard
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecrire pour la scène   Dim 17 Mar 2013 - 21:48

Tryskel a écrit:
D'ailleurs il faut que je finalise la réécriture...
Oui, c'est même urgent, parce que si les deux qui vont jouer n'ont pas le temps de l'apprendre correctement par coeur bien avant, ça ne va pas le faire. Car il y a l'apprentissage par coeur, et ensuite il y aura la deuxième phase et pas la moindre : l'interprétation dans la mise en scène.

En fait, un metteur en scène peut être totalement inculte, ça n'entamera pas plus ses prédispositions à pondre des joyaux s'il en a, tout comme l'art brut est étonnant de fraîcheur et de créativité et pourtant façonné par des artistes qui s'ignorent, et c'est bien là ce qui rend perplexe le beau monde...

Si tu voulais donc évoquer l'indépendance dans la créativité, ça aurait été une autre manière de traiter le texte, sur ce sujet aussi riche que tous les autres.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Ecrire pour la scène   Dim 17 Mar 2013 - 22:47

Tes remarques constructives et détaillées sont extrêmement intéressantes.
Mais tu parles pour une courte pièce, là, pas pour une pièce de théâtre entière ?
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecrire pour la scène   Dim 17 Mar 2013 - 22:58

Merci Blue. Wink
Une pièce de théâtre entière peut contenir une histoire dans l'histoire, ou des histoires dans une histoire, du moment qu'on a le temps de les explorer et de s'y retrouver, ce qui est purement impossible dans une courte scénette. A titre de comparaison, la différence est la même qu'entre un roman et une nouvelle, tu vois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Ecrire pour la scène   Lun 18 Mar 2013 - 2:55

Je vois, je vois, merci en tous cas, c'était très instructif.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecrire pour la scène   Lun 18 Mar 2013 - 10:43

Trys a écrit:
L'écriture théâtrale diffère des autres, il faut penser au visuel, et j'avoue que ça m'échappe quelque peu, je suis toujours dans l'idée!
A propos d'idée, et toujours en partant d'une scénette et non pas une pièce, en fait tu as plusieurs idées et donc plusieurs options et il te faut commencer par en choisir une, et une seule. Il faut qu'elle soit claire dans ta tête, pour pouvoir la développer sans t'emmêler les pinceaux.

Et ensuite, n'oublie pas que le théâtre n'est pas du papier, mais une scène avec du "matériel" (comédiens) vivant. Sinon, ce que tu écris serait plutôt de l'ordre de l'essai (considérations autour d'une pensée), c'est-à-dire pas du théâtre. Donc tu dois obligatoirement "regarder" le film intérieur que tu te fais quand tu écris. Il te donne des indications scéniques que tu n'as plus qu'à exploiter en couchant les notations en didascalies.

Et enfin, il faut toujours évaluer la faisabilité de ce que ton imagination te suggère, car le théâtre n'est pas du cinéma, il n'y a pas de possibilité de faire un montage d'images pour faire faire à tes personnages des choses impossibles. Donc ne jamais perdre de vue les capacités et les limites physiques des comédiens.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecrire pour la scène   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecrire pour la scène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OU LEUR ECRIRE POUR UN AUTOGRAPHE ?
» quel maquillage pour votre spectacle ?
» qui veut écrire pour moi ?
» Ecrire pour exister
» La boite à meuh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: A propos de l'écriture & infos concours littéraires-
Sauter vers: