Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hyperactivité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
nebty



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Re: Hyperactivité   Jeu 24 Juil 2014 - 22:29

Romane a écrit:
Bonjour Nebty et bienvenue parmi nous. Bien sûr, le tutoiement n'est pas un problème, il est quasi d'usage-spontané sur la Toile.

J'ai lu avec plaisir et intérêt ton article, après avoir essayé de me rappeler de qui je parlais dans l'exemple que je donnais l'an dernier.

Si je ne m'étais jamais penchée avec autant de minutie sur le sujet, j'en connaissais quand même pas mal d'aspects, reconnus lors de ma lecture. Mais merci pour l'intégrale que je trouve passionnante.

Ayant donc retrouvé de qui je parlais à l'époque, il s'agit d'une amie dont je continue à suivre l'évolution et pour laquelle j'ai fini par comprendre il y a à peu près 8 mois, qu'elle n'accordait pas assez d'attention à son texte (et à l'activité-tout-court) tout simplement parce qu'elle suivait un chemin parallèle qui devait l'amener à un carrefour professionnel dans un domaine complètement différent, chemin professionnel qui réclame encore bien plus d'attention que l'apprentissage de quelques lignes d'un texte de scène.

Aujourd'hui, elle démontre dans son travail une fameuse capacité de concentration, d'attention, et même de capacité à traiter plusieurs choses à la fois sans commettre une seule erreur. A l'époque du théâtre, elle cherchait tout bêtement sa voie professionnelle, et de ce fait ne pouvait pas s'attacher à une activité théâtrale dont je pense qu'elle n'était qu'un palier pour combler un temps d'attente. De moindre importance, apprendre son rôle était donc quasi impossible pour elle, alors que sa priorité était ailleurs.

Plutôt que juger, je préfère de loin observer, cela répond la plupart du temps bien mieux aux questions que je me pose  Wink 

Bonjour Romane

Je suis bien contente pour elle, il est vrai également que pour des causes psychologiques on puisse déclencher une hyperactivité réactionnelle, les troubles de l'attention sont aussi fréquents chez les déprimés mais ils sont réversibles dés lors qu'on soigne la cause psychologique contrairement au TDAH qui est chronique. Sans doute que votre amie était préoccupée par son avenir professionnel et pas très motivée. Cela dit les vrais TDAH souffrent beaucoup du regard des autres sur leur comportement sans pouvoir y changer grand chose. Tous ne supportent pas le traitement dont les effets secondaires peuvent être mal tolérés sans compter les pauses thérapeutiques indispensables. 2% de la population générale, tous milieux confondus extrêmement peu diagnostiqués chez l'adulte. Forcément vous en rencontrerez  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
nebty



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Re: Hyperactivité   Jeu 24 Juil 2014 - 23:29

Vic Taurugaux a écrit:
Bonjour Nebty.
Bienvenue parmi nous même si ta première intervention est de critiquer le caractère trop jugeant de notre admin. Et tu argumentes ton propos longuement, théoriquement et savamment grâce à tes connaissances « neuro-scientifiques » en pensant que Romane se serait trompé dans son jugement. Tu dissèques ainsi la pensée de l'amie de Romane afin que cette dernière ne soit plus culpabilisée et martyrisée par la supposée maladresse de notre hôte.

Or, il faut que je t'informe ici pour un peu la connaitre que notre admin n'a malheureusement rien d'une scientifique. Sa pensée n'est en rien analytique mais purement émotionnelle. Elle ne dit jamais ce qu'elle a dans la tête (d'ailleurs, a-t-elle quelque chose dans la tête?), son être exprime plutôt ce qu'il a sur le cœur.
Et c'est là bien le problème de ce forum. La plupart s'y prétende artistes et font bien plus confiance aux terminaisons nerveuses de leurs rétines, de leurs oreilles ou de leur peau qu'aux complexes circonvolutions de leur cortex. Et comme tu l'as justement remarqué, cela nous joue parfois des tours ! Nos gens étant plus souvent mus par la passion que par la raison. Ce n'est pas qu'ils ignorent leur intelligence, mais ils n'imaginent pas une seconde qu'elle puisse être cérébrale. D'ailleurs, tu vas rire, nous avons même une pensionnaire qui croit dur comme fer n'être dotée que d'un seul neurone. Son état forcerait la compassion si ce n'était le sublime de sa poésie.

Étant depuis longtemps le psy de service de cet aimable asile, j'aimerais, chère nouvelle collègue, te faire une confidence, que, j'en doute, tu sauras garder par devers toi : nous t'accueillons ici dans un pavillon d'incurables … Visite donc plutôt nos ateliers d'art-thérapie afin de te forger un premier jugement …

Confraternellement.

Vic.

Hou là Bonjour camarade psy ben si sa pensée n'est pas analytique, c'est qu'elle est synthétique ce qui démontre une vive intelligence et une qualité que je ne possède pas. Et on peut répondre synthétiquement pour verbaliser une réaction émotionnelle aussi bien qu'analytiquement comme je l'ai fait car c'est mon mode de fonctionnement. D'ailleurs ma réponse était émotionnelle et j'exprime toujours ce que j'ai sur le coeur. J'ai un peu l'impression que tu arrives à la rescousse peut être dans la crainte d'une polémique en prévention de conflit. Romane me semble parfaitement équilibrée et de nature à gérer parfaitement sa relation à l'autre, fut il virtuel et être assez solide et bien dans sa peau pour ne pas prendre ombrage d'une critique formulée sans agressivité. Nous devisons gentiment et même nous pouvons être d'avis opposé en soumettant l'objet du débat à l'analyse de nos arguments respectifs. Le sujet est le sujet, ni Romane ni moi ne sommes le sujet qui était le caractère volontaire ou non de l'attention et en filigrane le regard qu'on peut porter sur un comportement. C'est donc un sujet qui part de l'exemple particulier que donne Romane qui est prétexte au sujet de discussion mais qu'il faut placer sur le plan général. Qu'importe puisque c'est l'occasion de se rencontrer, ton intervention est donc une bonne chose. j'ai bien peur de n'être en rien une scientifique, tout au plus une autodidacte à peu prés inclassable. Quand un sujet m'intéresse, je creuse. Ici je maîtrise mon sujet et pour d'autres suis d'une ignorance crasse. Un peu artiste bien que le mot à mes yeux soit trop grand, je ne dédaigne pas les ateliers d'écriture à mes heures perdues, trop rare ces temps ci et cela me manque. Des incurables ? Que ne le disais tu plus tot, je vais me plaire ici écrit 
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Hyperactivité   Mer 30 Juil 2014 - 21:03

Romane a écrit:
D'ailleurs pour compléter ta réponse à Nebty, je dois ajouter une information qui risque de bouleverser les démonstrations scientifiques : il paraît qu'on peut voir du jour au lendemain le cerveau migrer de la tête jusqu'au genou. Une descente aux enfers, en quelque sorte. Je jure que c'est vrai : j'ai actuellement un spécimen sous les yeux. J'ai assisté à la migration, c'est assez effrayant au début, jusqu'au moment de la prise de possession de l'habitude.
J'aurai appris au moins une chose, pendant mes vacances.  

Le genou est trop poli pour te dire ce qu'il te dirais s'il n'était pas policé par le cerveau.  AngeR 
J'ai d'ailleurs le plaisir de vous informer que le genou a enfin décidé de se comporter en genou convenable et que le cerveau a réintégré la place qui dit être la sienne, encore que ça reste à vérifier!

Mais, au risque de me faire mal voir, je dois signaler que notre divine admin n'a aucune compassion pour les handicapés du genou ni du cerveau d'ailleurs surtout quand les deux se mélangent!  mdr mdr mdr 
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Hyperactivité   Mer 30 Juil 2014 - 22:57

Il aura un peu plus tardé que d'habitude à se remettre à sa place, ton cerveau. Cause que le genou n'était pas pressé non plus. (mais je suis bien contente pour toi de savoir que ça va enfin mieux, ceci dit sans aucune compassion ni état d'âme, 'videmment  mdr )

En tout cas, l'hyperactivité, si toutefois certains d'entre nous en auraient été atteints, aura vu son auréole se ternir car elle ne faisait pas partie du programme de ces derniers jours et c'est tant mieux.

Pour en revenir au sujet du sujet, la personne dont je parlais n'a absolument pas souffert du regard des autres et continue à vivre à mille à l'heure, mais cette fois les pieds bien sur terre et dans une direction bien définie.

Les hyperactifs sont assez épuisants pour leur entourage, ceci dit. Mais ils ont aussi une forte capacité à éveiller la curiosité, lorsqu'eux-mêmes sont curieux de tout au point d'explorer plusieurs directions en général surprenantes.


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hyperactivité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hyperactivité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Hyperactivité
» Généralités sur l'hyperactivité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: