Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Jacques Tourneur "La féline"

Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
Invité



Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptyVen 18 Juin 2004 - 8:51

1942
avec simone simon, kent smith, tom Conway
Une jeune femme est obsédée par les félins et en particulier par une panthère du jardin des plantes. Ses amours s'en ressentent, et son récent mari doit avoir beaucoup de patience face à une épouse qui se refuse, en proie à des superstitions héritées de son enfance.
Dans le film de Tourneur, j'ai bien aimé les ombres qui accompagnent les personnages. Les ambiguités sont nombreuses : La passante nocturne entend-elle des pas qui la suivent ou est-ce l'echo de ses propres talons aiguilles ? les histoires d'Iréna ont-elles le pouvoir d'influencer à leur insu son entourage ? un mari qui s'apercoit que sa collaboratrice est désirable, une collaboratrice que ca arrangerait bien, cette "animalité" de la jeune épouse, et qui la pousse chez un psychiâtre connu pour ses succès auprès des femmes ?
Iréna s'est mis dans la tête que les animaux ont peur d'elle, pas étonnant qu'ils la fuient. Ainsi chacun a ses raisons, et le contexte trouble de la peur ou de la jalousie explique des comportements à la limite de la mechanceté consciente et inconsciente, de l'hysterie individuelle et/ou collective. On tourne en cercle fermé, suivant les obsessions et illusions des personnages, jusqu'à ce que, in fine, Tourneur montre que la présence du fauve, et de ses méfaits, s'explique totalement, mais que les protagonistes se méprennent sur la signification fatale des "accidents" qui terminent le film.
Avec en arrière-fond sonore la berceuse "do do l'enfant do", qui a bercé l'enfance d'Irena avec des histoires horribles dont elle ne s'est pas remise, ou qui est un contrepoint ironique à tout ce que le cineaste nous fait avaler, ce film est riche d'interpretations et d'interrogations, aussi foisonnantes que les imageries de l'appartement dans lequel vit Irena. Tiens, mon chat me regarde bizarrement....
Revenir en haut Aller en bas
Masques
Invité



Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptyVen 18 Juin 2004 - 16:41

Mais à la fin, Rotko, je trouve que le cadavre de Simone SIMON, filmé de loin, ressemble bizarrement à celui de la panthère noire ... Et, après tout, elle a bien la moitié de la canne-épée dans la jugulaire. Ceci dit, lors du combat avec le psy dans l'appartement des jeunes mariés, c'est vrai que les ombres qui se battent sur le mur sont loin d'être claires ... Mais dans la piscine, par contre ...

Et le peignoir en lambeaux ? ... Et le subtil changement dans les yeux de Simone SIMON après le baiser du psy ? ...

Pour moi, il s'agissait bien d'une femme-panthère, victime d'une antique malédiction. Ce qui m'a paru étrange, c'est le fait de placer son origine dans les Balkans ...

... J'ai beaucoup aimé le psy. C'est un affreux beaucoup plus attirant que cette carpette d'Oliver.

N'est-ce pas, mesdames ? ... Razz
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptyVen 18 Juin 2004 - 18:11

Masques de Venise a écrit:
, je trouve que le cadavre de Simone SIMON, filmé de loin, ressemble bizarrement à celui de la panthère noire ...

normal c'est le jeu du cineaste de te faire prendre des vessies pour des lanternes et les femmes pour des panthères (rire...prudent)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptyVen 18 Juin 2004 - 18:11

Citation :
Ce qui m'a paru étrange, c'est le fait de placer son origine dans les Balkans ...
confusion d'origine avec un certain conte peut-être Wink
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptyVen 18 Juin 2004 - 18:20

Masques de Venise a écrit:
[Mais dans la piscine, par contre ...(1)

Et le peignoir en lambeaux ? (2)... Et le subtil changement dans les yeux de Simone SIMON après le baiser du psy ? (3)...

Pour moi, il s'agissait bien d'une femme-panthère, victime d'une antique malédiction. Ce qui m'a paru étrange, c'est le fait de placer son origine dans les Balkans ...(4)

... J'ai beaucoup aimé le psy. C'est un affreux beaucoup plus attirant que cette carpette d'Oliver. (5)

N'est-ce pas, mesdames ? ... Razz [/b]
1) dans la piscine, on ne voit rien, l'art du cineaste est de faire intervenir des sens "immateriels" tels que l'ouie (rugissements d elapanthère, ou illusions sonores ?) ou l'odorat, odeur de fauve quand l'architecte entre pour la 1ere fois dans l'appart d'irena
(2) dans sa frayeur, elle a pu s'agripper a son peignoir, rien d'etonnant. Il faut bien aussi de faux indices pour te berner ou autoriser des inerpretations multiples
(3) ah les yeux d'une femme quand on l'embrasse avec fougue (rire)
(4) justement les balkans et dracula, notamment
(5) c'est vrai que le psy etait plus credible, bien que ce ne soit pas mon type d'homme (rire)
ceci dit, le cinema se prête a differents jeux qui consistent a créeer des illusions.
Revenir en haut Aller en bas
Masques
Invité



Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptyVen 18 Juin 2004 - 18:33

Vous n'êtes pas romantiques pour deux sous. Mais je comprends : cela provient d'une peur freudiennement masculine concernant la lycanthropie féminine ... (Eh ! Eh ! ... Twisted Evil )

... L'idéal, c'eût été que le psy soit un homme-panthère. Laughing

Mais à l'époque, avec le Code HAYES ... Crying or Very sad

... Et puis, même, de nos jours, voyez cette horreur qu'ils ont faite avec le Dr LECTER dans "Hannibal" ! Les Américains sont incorrigibles ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptySam 19 Juin 2004 - 13:07

Masques de Venise a écrit:
Vous n'êtes pas romantiques pour deux sous
ptèt... mais essaye avec un paquet d'euros on le deviendra Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Cécile prozac



Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 01/02/2004

Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptyLun 21 Juin 2004 - 22:35

et que dis-tu des traces de griffes que laisse Irena sur le canapé Rotko ? Peut être que c'est la jalousie ou la tristesse de perdre son aimé ?

tu as raisons Masques de venise, ils sont pas romantiques ! Moi j'y crois dur comme fer à toute cette histoire !!!!

En tous les cas, bien naïf cet homme pour aimer une femme, l'épouser sans jamais avoir pu lui donner un baiser !

Mais sinon, j'ai beaucoup aimé ce film où le suspens nous tient. Dommage que je connaissais l'histoire par le roman de Puig, le baiser de la femme araignée !

Cécile
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptyMar 22 Juin 2004 - 10:44

Cécile prozac a écrit:
En tous les cas, bien naïf cet homme pour aimer une femme, l'épouser sans jamais avoir pu lui donner un baiser !


les traces de griffes ? mais je suis sûr qu 'Irena est capable de griffer le dos de son partenaire (rire) ! quant à la citation au dessus, chacun son romantisme !!! et toc ! (rire)
Revenir en haut Aller en bas
Tessa



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 12/02/2004

Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptyJeu 8 Juil 2004 - 23:41

Moi j'adore la scène de la piscine! Il paraît que Tourneur a failli se noyer dans une piscine à la nuit tombée(dixit Gérard Lenne, spécialiste du cinéma fantastique), et qu'il y aurait donc du vécu dans cette angoisse terrible...

Sinon, avez-vous vu la suite de la Féline, la malédiction des hommes-chats?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
Invité



Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptyVen 9 Juil 2004 - 10:27

Tessa a écrit:
la malediction des hommes chats

A travers ses sous-entendus, le film([a féline] déclenchera d'ailleurs les véhémences des puritaines associations familiales américaines. Et si, en fin de parcours, l'intrigue conduit à un retour à l'ordre, le trait du propos n'en reste pas moins éloquent, même soixante années après la sortie du film. Tourneur et Lewton tourneront la même année un autre chef-d'œuvre, I Walked with a Zombie (Vaudou), puis un troisième l'année suivante : Leopard Man (L'homme léopard).

http://www.ifrance.com/lesiteducinephile/filmstv/cat_people.htm

Leopard Man, The (1943) Directed by Jacques Tourneur cf imdb.fr

peu de renseignements sur ce film, Tessa ! on frappe donc a ta porte !
Revenir en haut Aller en bas
Tessa



Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 12/02/2004

Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" EmptyMar 13 Juil 2004 - 22:24

Vaudou, je crois que je le préfère encore à la Féline.
L'exotisme m'avait semblé de carton-pâte au départ et puis finalement on se laisse complètement envahir par ce monde sombre
et enchanteur...
La scène de la rencontre avec le personnage CARREFOUR est le point d'orgue du film où l'on suit tant de personnages hypnotiques.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jacques Tourneur  "La féline" Empty
MessageSujet: Re: Jacques Tourneur "La féline"   Jacques Tourneur  "La féline" Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Tourneur "La féline"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "L'évangile selon Jacques Lucas" de Cyril Audebert
» "La longue marche du sous-lieutenant Jacques Blasquez"
» [New] Jantes Desperado 3.8" 1/2 et Zero OffSet par Pro-Line
» P.L. V - "LES PELERINS DE SAINT-JACQUES"- "ZONE LIBRE" - "CHECKPOINT CHARLIE"
» [Editions Jigal] "Loupo" de Jacques Olivier Bosco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Passions Artistiques :: Arts :: Le 7ème Art :: Cinéma-
Sauter vers: