Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dictionnaire incorrect de la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei


Nombre de messages : 9746
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 16:22

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 16:39

Je peux m'inscrire à tes cours ? Je veux bien oublier toutes les autres matières pour n'en conserver qu'une. Gaga 

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 16:45

Oh, tu peux bien venir puisque ceux qui devraient venir ne viennent pas...

mdr 
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 16:53

Tu es sûr d'utiliser les mêmes formulations pour ceux qui devraient venir et qui ne viennent pas ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 17:03

Je ne peux pas te dire... Ils ne sont pas venus au premier cours donc ils ne peuvent avoir aucune idée de mes formulations.
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 17:09

Ah oui, quand même ! Il y a de la rébellion dans l'air ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 18:02

Non, des profs qui buguent...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 19:56

Hé! Ho! On est sur un dictionnaire ici! Pas à la machine à café! Où qu'elle est la prochaine définition! Je peux vous citer des lexiques qui sont bien mieux tenus!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 20:10

Oh, ça va ! ça va ! On a bien le droit de souffler entre deux cours, nan ? !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 20:12

Romane a écrit:
Oh, ça va ! ça va ! On a bien le droit de souffler entre deux cours, nan ? !
Souffler entre deux cours qui n'ont pas lieu ? Je vois, je vois !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 20:40

MBS ne donne plus de cours en salle. Il a démissionné pour pouvoir se consacrer à l'élaboration du Dictionnaire incorrect à temps plein.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 20:52

Vous lui direz que Montbron est situé pile entre deux cours: la Loire et la Claize! Est-ce qu'il connait sa géographie?
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 21:12

Parents d'élèves : En France, personnes généralement charmantes mais qui ont souvent tendance à imaginer que le monde tourne autour de leur progéniture. Rendent donc le professeur principal responsable du fait que leur enfant ait trois heures de trou ou neuf heures de cours le lundi. On peut avoir envie d'en noyer certains dans la Loire ou dans la Claise, voire dans le Vermisson (voir ces termes), mais chaleureusement bien sûr sans quoi on manquerait à tous ses devoirs.


Dernière édition par MBS le Jeu 12 Sep 2013 - 21:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 21:19

Honte à vous, faiseurs de lexidicolfs ! ClaiSe sans z. AngeR 

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 21:21

Peut-être mais je sais écrire Vermisson au moins...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 21:22

J'vois pas le rapport scratch 

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 21:32

Ben, je n'ai pas mis de z...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 21:33

mdr mdr mdr 

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 21:55

Pas de cochonneries dans la Loire SVP, les civelles y reviennent! AngeR 
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 21:57

Faut dire que, à cause de Carrier, il a fallu du temps pour dépolluer le fleuve...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 23:04


Pour récurer la "Baignoire nationale" on a Donges! AngeR 
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Jeu 12 Sep 2013 - 23:57

Drucker (Michel) : Pilote d’hélicoptère et éleveur de chiens moches né en 1942 et toujours pas à la retraite.

Michel Drucker est le cruel exemple pour le monde enseignant qu’on peut réussir en étant le cancre d’une famille bien comme il faut. Fils d’un médecin, frère d’un PDG et d’un professeur de médecine, le petit Michel a glandé toute son enfance. Sa gentillesse légendaire faisait qu’il préférait porter le sac des vieilles dames dans la rue plutôt qu’aller à l’école, qu’on le trouvait à ramasser les ballons de l’équipe de football locale plutôt qu’aux cours du soir. De mauvaises langues racontent même qu’il ne savait même pas que Drucker était son nom et pas son prénom. La buse complète quoi !

Et puis à 17 ans, le jeune Michel met les voiles. Non point pour entrer dans les ordres mais pour donner les résultats du tiercé dans le désordre puisqu’il entre au service des sports de l’ORTF. Heureuse époque où il ne fallait pas avoir bac+8 minimum pour interviewer Franck Ribéry (voir ce nom à l’article Bayern de Munich) en faisant semblant de le comprendre. Là, auprès de grands professionnels qui ont comme point commun avec lui de n’avoir pas fait d’études (Roger Couderc, Thierry Roland, Robert Chapatte…), le jeune Michel Drucker fait ses classes (il aurait pu les faire à l’âge normal, ça aurait gagné du temps). Suite au mouvement de mai 68 auquel il choisit courageusement de ne pas participer, il hérite des commentaires des matchs de football imposant un style terriblement dynamique (« Michel qui passe à Larqué qui passe à Janvion qui passe à Révelli qui passe à personne »). Cela va durer globalement jusqu’en 1986… Mais on ne peut rien contre les commentaires de Michel Drucker… C’est le « gendre idéal » pour toutes les mamans de France, de Navarre et des DOM-TOM. Il est inattaquable. D’ailleurs, pour pouvoir imposer des commentaires footballistiques plus éclairés et percutants, Canal Plus devra crypter ses retransmissions afin qu’on ne sache pas dans le pays qu’on pouvait faire mieux que l’idole des quadragénaires, des quinquagénaires, des sexagénaires et de toutes les mémères.

Heureusement pour le football, Michel Drucker a rencontré Claude François entre deux Clodettes. Il dira qu’il lui « a tout appris » ce qui reste à prouver car Michel Drucker ne s’est jamais signalé par la qualité de ses moulinets avec les avant-bras ou par ses sauts avec retombée genoux fléchis et fessier sur le côté. Cette rencontre oriente cependant la vedette du petit écran (l’autre, la mère Denis, étant retenue à son lavoir) vers des émissions de variétés qui portent fort mal leur nom puisqu’on y voit toujours les mêmes : une semaine, c’est Johnny, Sheila, Dalida, Sylvie Vartan et Joe Dassin ; la suivante c’est Carlos en duo avec Joe Dassin, Sheila en duo avec Ringo, Sylvie Vartan en duo avec Johnny, Dalida en duo oculaire avec strabisme convergent. Et pourtant, le succès est là (parce qu’il n’y a que trois chaînes ?). Ce sont les Rendez-vous du Dimanche (dont on découvrira au moment de la mort de Claude François qu’ils ont lieu en fait le samedi ce qui fera un scandale énorme et fera pleurer le pays tout entier), Champs-Elysées. Mais peut-être en évoquant le rôle déterminant de Claude François dans sa vie, Michel Drucker faisait-il référence à sa rencontre avec Dany Saval qui allait devenir sa femme (il l’épouse à Las Vegas et fait construire des maisons en Corse, ce qui en dit long sur sa volonté de ne pas être dérangé par ses nombreux fans). C’est pour cela aussi qu’il se met au vélo au sein du club de la pédale sarkozyste et à l’hélicoptère qui lui permet de faire acte révolutionnaire et de gauchisme en allant visiter régulièrement Jean Ferrat en Ardèche.

Parallèlement à sa carrière à la télévision, Michel Drucker fait de la radio. Un coup sur Europe 1, un coup sur RTL, un coup sur Europe 1, un coup sur RTL, un coup sur… Enfin, bref, on voit bien que les deux radios ont leurs studios à proximité. Le quartier s’est tout au long de ces années couvert de pharmacies nouvelles car Michel Drucker a la particularité d’être hypocondriaque (mot non défini dans ce dictionnaire, voyez le Larousse)… ce qui laisse assez circonspect quand on y pense car on pourrait plus légitimement estimer que ce sont ses auditeurs et ses téléspectateurs qui sont malades. La preuve, ils s’agglutinent le dimanche après-midi autour d’un canapé rouge au lieu d’aller prendre l’air en forêt ou de faire une bonne partie de Scrabble.

Pourtant, Michel Drucker apparaît comme un être très secret. On ne pénètre ainsi quasi jamais dans son bureau et la question, lancinante, se pose toujours : aime-t-il vraiment les chiens ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Sam 14 Sep 2013 - 9:11

Soult (Nicolas) : militaire mais aussi homme politique français (1769-1851) ce qui prouve qu’il n’y a pas eu que de Gaulle pour cumuler…

Né dans ce qui n’était pas encore le département du Tarn dans une commune qui ne s’appelait pas encore Saint-Amans-Soult, Nicolas Soult put sans doute croire sur ses vieux jours qu’il avait changé l’Histoire… au moins celle de sa région natale… et qu’il était en fait le trait d’union, le chaînon manquant, dans la famille bonapartiste. Né la même année que le futur Napoléon Ier, il meurt quelques jours avant le coup d’Etat du futur Napoléon III. Pas de chance, il aurait pu être vraiment quelqu’un, au lieu de quoi son nom s’est dilué dans l’Histoire (alors qu’il a occupé près de 50 ans d’Histoire de France soit plus que Jeanne d’Arc et Jeanne Mas réunies) et personne n’est foutu de savoir comment il faut le prononcer (doit-on bien appuyer sur le « l » ou le passer presque sous silence ? faut-il rajouter un « e » derrière le « t » à la prononciation de manière à adopter le parler des gens du sud ?). Autre mystère, on l’appelle Nicolas mais son prénom originel semble bien avoir été Jean de Dieu ce qui est quand même un poil ridicule. Nous l’appellerons donc Nicolas, et même Nico lorsqu’au quatrième paragraphe nous serons devenus plus intimes…

La vie de Nicolas Soult est d’un classicisme parfait pour quelqu’un né à la fin des années 1760. Il veut faire quelque chose de sa vie mais sa naissance obscure lui interdit les fonctions prestigieuses, donc il entre dans l’armée (nota : rien n’a changé… Sinon pourquoi l’armée de terre se paierait-elle de grandes campagnes de pub télévisées tous les ans ?). Et dans cette génération, il y a ensuite deux parcours. Soit une mort rapide et héroïque sur les premiers champs de bataille de la Révolution, soit une élévation rapide dans la hiérarchie militaire. Pas fou (et donc pas mort), Soult choisit la seconde option ce qui montre qu’il avait du savoir-vivre. Le voici donc général en 1794 alors qu’il n’a que (… je pose 8 et je retiens 1…) 25 ans. De quoi prendre la grosse tête ! Voilà sans doute pourquoi Nicolas Soult ne peut pas rentrer en France (ça ne passe pas aux portiques de sécurité à la frontière) et reste affecté aux différentes armées qui combattent en Allemagne. Parvenant souvent à fragmenter les troupes ennemies, il obtiendra en 1799 le grade de général de division ce qui lui permet d’obtenir le droit de sortir d’Allemagne pour aller en Suisse (planquer le butin de ses pillages de guerre ? la commission helvétique ad hoc enquête toujours… à son rythme). Là, il devient le bras droit de Masséna et combat les Autrichiens, les Russes mais pas les Suisses qui, même envahis de tous les côtés, restent neutres. Soult suit ensuite Masséna en Italie (ce glissement continu vers le sud est connu sous le nom d’héliotropisme) ; il y est blessé au front (à la jambe) et fait prisonnier.

A toute chose, malheur est bon dit l’adage, mais Soult s’en foutait. Lui il avait été capturé près de l’Adige. Il n’empêche que le retour à la tête de l’armée d’Italie d’un certain Bonaparte et le succès bœuf que celui-ci remporta à Marengo (1800) permit à Soult d’être libéré et d’entrer dans l’entourage du premier consul. Enfin, dans l’entourage, il ne faut pas exagérer car Soult continue à « descendre » pour prendre le commandement du sud du royaume de Naples. A ce moment, il commence à s’inquiéter parce qu’à ce rythme il craint de se retrouver chef de toutes les forces en Tunisie, puis commandant en chef au Tchad et enfin bouilli d’honneur chez les cannibales du Haut-Cameroun. Mais Bonaparte est là qui veille et qui, dans un moment d’égarement sans doute, signe la paix (1802). Du coup, Soult peut rentrer en France. Revoir Paris…

En fait, Soult n’aime pas Bonaparte (qui vient d’encore plus au sud que lui) mais il fait comme les autres, il fait semblant (ce qui est toujours mieux que de faire sang bleu parce que là, vous êtes considéré comme potentiellement dangereux en tant que monarchiste et très étroitement surveillé). N’ayant aucun mal à mettre de côté ce sentiment négatif, Soult accepte généreusement de devenir maréchal d’Empire en 1804 puis de prendre le commandement des chasseurs à pied de la Garde impériale (groupe chargé de ramener le gibier consommé à la table du premier consul). Mais voici que la guerre reprend et notre Nico (on est au quatrième paragraphe) est sur le pied de guerre (« le » puisqu’il a été blessé à la jambe comme dit plus haut et que donc il bancale un peu depuis). A Austerlitz, il est décisif en enfonçant le centre de l’ennemi avec autant de force qu’un Sarkozy volant dans les plumes des maigres troupes de François Bayrou). Mais il ne s’arrête pas là. Le voici en Prusse, le voici en Pologne, le voici en Saxe, Le voici dans Voici !... Partout des victoires, des succès, des triomphes… Le tsar Alexandre Ier est le dernier à mettre les pouces. Voici à nouveau la paix et le retour à Paris. Il gagne à tout cela un titre de duc de Dalmatie qui, le lecteur le comprendra aisément, nous interdit de continuer à l’appeler Nico.

Mais tel un barbecue ayant rencontré du Zip, la guerre se rallume. Cette fois-ci en Espagne. Soult – qui se demandait s’il allait encore rester longtemps à se les geler dans le nord de l’Europe – part hardiment à la tête des troupes. Il culbute de l’Espagnol, du Portugais et surtout de l’Anglais (venu là comme d’habitude pour foutre la merde – voir notre article sur Merckx et le Kébir). Il remporte en 1809 une grande victoire à Ocaña, se signale en occupant Porto ce qui prive les Britanniques quelques temps de leur digestif préféré et relance leur haine des Français. Tous ces succès ne sont que provisoires. Peu à peu, Soult, dans la grande tradition militaire française, doit abandonner du terrain (en langage militaire français, il se replie). Il se replie tellement qu’on le retrouve en 1813 à combattre en Allemagne. Mais soit que le climat ne lui soit pas profitable, soit qu’il ait la tête ailleurs, soit que la situation soit déjà devenue désespérée de ce côté-là, il repart en Espagne pour réenclencher aussitôt la marche-arrière. D’ailleurs très vite, on ne se bat plus au sud des Pyrénées mais au nord. A Aire-sur-l’Adour, à Orthez, à Vic-de-Bigorre, à Tarbes… Soult visite tout le piémont pyrénéen mais sans prendre le temps de s’arrêter dans les nombreuses villes thermales du coin. Le voici à Toulouse le 10 avril 1814 où il se heurte à nouveau à l’anglais Wellington. Un Wellington pas fair-play qui dira avoir remporté la victoire alors que Soult soutiendra que c’est lui qui a gagné. Querelle sans intérêt, Napoléon Ier a déjà abdiqué, Louis XVIII est sur le chemin du retour. La vie de Nicolas Soult est finie tout comme celle des maréchaux de Napoléon…

Eh ben non !... Soult est un original, il se rallie aux Bourbons pour garder sa place… En fait, ils font tous ça mais Soult, au moins, il n’aime pas Napoléon depuis le début (retournez lire plus haut si vous l’avez déjà oublié). Mais lorsqu’en 1815, Napoléon revient (c’est de là que vient Napoléon II : le retour… ce fameux Napoléon II qui manque tant aux généalogistes de la famille Bonaparte), Soult le re-aime à nouveau. Il aurait bien voulu re-aimer Louis XVIII après Waterloo (mais franchement vous avez vu la tronche et le poids de Louis XVIII…). Il demeure donc en exil jusqu’en 1819 où il peut enfin rentrer en France (ce qui aura été finalement le leitmotiv de sa carrière). Et là, on l’oublie…

Mais lui ne s’oublie pas, sauf certaines nuits parfois quand le pot de chambre est trop loin ou qu’il dort trop bien. Lorsque Charles X – un vrai pot de chambre - est renversé en 1830, Soult reparaît et se rallie à Louis-Philippe. Le dictionnaire d’Histoire Mourre affirme qu’il accueillit « avec chaleur » la Monarchie de Juillet ce qui confirme son goût pour le soleil et le sud (Soult, Nino Ferrer, même combat ?). Cette monarchie eut-elle été de février ou de novembre, Soult ne s’en serait sans doute pas mêlé. Comme il s’est acharné à vieillir, Soult est le seul des grands maréchaux de Napoléon encore sur le marché. On le bombarde donc ministre de la Guerre. Comme il a l’esprit de réciprocité, il bombarde à son tour la ville de Lyon en 1831 afin de mettre fin au soulèvement des ouvriers du textile. Autant dire que sa popularité atteint des records chez les conservateurs. C’est pile ce dont a besoin le roi Louis-Philippe. Soult sera à plusieurs reprises et pendant près de dix ans son président du conseil mais un président du conseil un peu décoratif puisque le vieux Soult ne sert pas à grand-chose sinon à accueillir le retour des cendres de Napoléon Ier (1840) qu’il n’aime toujours pas (et encore plus dans cet état-là). Lorsque Louis-Philippe est renversé en 1848, Soult choisit de devenir républicain, ce qui atteste d’une belle souplesse pour son âge. C’est sans doute parce qu’à 82 ans il tente un nouveau retournement politique en faveur de Louis-Napoléon Bonaparte, sous lequel perce déjà Napoléon III, qu’il meurt.

Soult aura été l’archétype du grand voyageur. Il aurait pu devenir tour-operator, guide multilingue ou recordman du nombre de smiles Air-France. Non, fatigué de tant de kilomètres à travers l’Europe, il choisit pour dernière demeure son village natal dans lequel il se fit construire un magnifique tombeau collé directement à l’église du village. On est modeste ou on ne l’est pas… C’est donc là que depuis la fin de 1851, Nicolas peut dormir tout son soult…
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   Sam 14 Sep 2013 - 16:16

Soult n'a pas été totalement oublié puisque, comme tous les maréchaux napoléoniens, il a un boulevard à Paris (et peut être ailleurs).
Le Boulevard Soult appartient à la "Petite Ceinture" dans laquelle on ne rencontre que du beau linge de soudard maréchalisé par le Premier Empereur français après Charlemagne (enfin pas vraiment français puisque Carolus était teuton et Napo corse! AngeR ).
Cette "Petite Ceinture" formait la limite de Paris (qui n'était pas encore "grand" et vu les querelles de clocher n'est pas prés de l'être). Pour faciliter les déplacements des parisiens avant qu'on s'avise de rentabilité, la Petite Ceinture fut dotée d'un service de train, puis après l'abandon de celle ci (dont on ne sait toujours pas quoi faire) de bus.

Aujourd'hui que c'est le "Périf" qui marque la limite de la capitale, et forme frontière avec les hordes barbares des banlieues, la Petite Ceinture est bien ignorée, et bien oubliés les va t-en guerre dont les différentes sections portent le nom: Masséna, Murat... de quoi faire le tour complet! Soult est coincé entre Davout et Poniatovsky!

Enfin, oubliée, pas si tant! Des esprits pratiques se sont avisés de la doter d'un tramway, lequel dérive par endroits vers les régions sauvages, il faut bien que les seigneurs affirment leur droit de Ban sur la lieue!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dictionnaire incorrect de la France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dictionnaire incorrect de la France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [APPLI] Dictionnaire Anglais-Français ?
» [étude]Dictionnaire des livres et journaux interdits
» [Etude] Dictionnaire des littératures policières (Joseph K)
» Petit dictionnaire énervé de Tintin
» Dictionnaire du Diable De G à L

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Dictionnaires et outils d'écriture-
Sauter vers: