Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réparer les vivants.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Réparer les vivants.   Jeu 6 Fév 2014 - 10:49

Réparer les vivants.
Maylis de Kerangal
Gallimard


J'ai lu « Réparer les vivants ». C'est un livre qui se lit vite. Un thriller qui se déroule sur 24h chrono. Le temps compté pour une transplantation cardiaque. Prendre le cœur d'un mort pour vite (quatre heures) l'implanter dans le corps d'un vivant. Il faut faire vite. Maylis de Kerangal écrit vite. Des phrases interminables pour tout dire. Évite les ponctuations. Mais ne nous épargne pas la mort nécessaire pour que reparte la vie.

La mort est irréparable. Le docteur dit irréversible. Lésions irréversibles. C'est ainsi qu'il qualifie l'état du blessé qui est admis dans son service. C'est ainsi qu'il l'annonce aux parents. On ne dit pas: la mort est là. On dit : Madame, votre fils a subi des lésions irréversibles. Dans cet ouvrage, qui est un exercice d'écriture sur le poids des mots, l'auteur s'attache à nous dépeindre des êtres conversant sur l’innommable. Comment en effet annoncer à des parents la mort de leur jeune garçon puis, rapidement de « réfléchir avec eux à l'hypothèse d'un don d'organes ». Pas un prélèvement. Un don. Est-ce que, de son vivant, la personne décédée aurait désiré offrir ses organes pour sauver d'autres vies ? De l'utilisation de l'imparfait. Du conditionnel.

Bien sûr, le livre est documenté. Il décrit la technique des médecins. Le processus hospitalier. Mais là, n'est pas l'essentiel. Maylis de Kerangal insiste sur les dialogues, les mots qu'échangent entre eux, les médecins, les infirmiers, la famille du défunt, et d'un autre côté, les médecins, les infirmiers, la famille du receveur, le receveur. Seul le mort ne parle plus quand chacun doit se questionner sur ce que dirait celui qui a arrêté de vivre quelques heures plutôt.

La mort travaille les survivants. Famille en deuil comme médecins devant calculer l'aubaine pour encore sauver leurs malades. Se servir de la mort pour mieux la contrer. L'auteur nous offre à voir la psychologie de chacun. Pourquoi des jeunes, méprisant la mort, meurent, pourquoi leurs parents ne l'acceptent pas, pourquoi des malades savent qu'ils vont survivre grâce à la mort d'autrui, pourquoi des médecins jugent tel greffon adaptable ou pas ?

C'est un livre éprouvant. La transplantation cardiaque éprouve nos certitudes, nos croyances sur la vie. Mais, ce reportage-fiction, nous montre combien cette technique médicale désormais routinière, n'a jamais rien de banal. Comme ne peut jamais l'être la mort : pourtant simple accident de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Réparer les vivants.   Sam 8 Fév 2014 - 1:05

Je crois que je vais lire ce livre malgré le sujet difficile. Je voudrais savoir comment ces soignants trouvent les mots qu'il faut pour permettre ce passage de coeur d'un corps à un autre avec toutes ces émotions qui doivent entourer ce très court moment pour décider et faire.
Des amis ont perdu dernièrement une fille adoptive de 26 ans. Ces vivants-là ont aussi besoin d'être réparés et j'ai parfois du mal à trouver les mots qu'il faut.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Réparer les vivants.   Sam 8 Fév 2014 - 1:38

Des parents m'ont dit un jour : nous attendons la mort d'un enfant pour sauver le nôtre. C'est terrifiant.
Une collision entre espoir et horreur : le bonheur d'un foyer suspendu à l'attente du drame d'un autre foyer...

Je ne sais pas si j'aurai envie de lire ce livre dont pourtant le sujet est passionnant et puissant. Je préfère trouver les mots pour aider, si je sens que je peux aider.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réparer les vivants.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réparer les vivants.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Kerangal, Maylis (de)] Réparer les vivants
» Comment réparer une antenne sur un pylone de 540m
» Nettoyer et réparer la pipe Dunhill SHELL l'année1956 à paris
» Réparer un filet de vis dans du métal
» Préparer son manuscrit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: A propos de livres-
Sauter vers: