Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nantes: Etat de siège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Nantes: Etat de siège   Dim 23 Fév 2014 - 16:50

Ca c'est passé chez moi, hier après midi.
En sortant, j'ai eu l'impression que la ville était en état de siège, des robocops à tous les coins de rue, y compris la mienne.
Enième manif des antiaéroport.
Plutôt calme au départ, ça a dégénéré vers 16H, bruit de tirs, canons à eau, plutôt impressionnant. Ca a fait passer mon envie d'aller traîner à la FNAC, vu que la Place du Commerce était le centre des affrontements. Les hélicos ont tourné jusque tard dans la soirée.

Ce matin, en allant au marché, j'ai vu les employés municipaux nettoyer la façade de la mairie, j'ai vu des images d'abris de la SEMITAN (la société nantaise de transport en commun) brûlés.
Et d'autres dégradations, et ça c'est très con! Faits d'une minorité, mais ces abrutis excités ne se rendent pas compte du tort qu'ils font à la cause qu'ils prétendent soutenir, ou alors c'est fait exprès pour discréditer.

http://www.liberation.fr/societe/2014/02/22/a-nantes-nouvelle-manifestation-des-anti-aeroport_982204

Quoi qu'il en soit, ça me désole. Des deux côtés c'est excessif, le gouvernement, Ayrault en tête, tient mordicus à son aéroport, un de ces "Grands projets" obsolète avant d'être réalisés et qui n'apportent aucun plus, sauf dans les caisses du constructeur, ici l'incontournable Vinci.
De l'autre, c'est le discrédit sur une action vue jusqu'à présent plutôt favorablement par une majorité de personnes...
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Nantes: Etat de siège   Dim 23 Fév 2014 - 17:08

Ouais, j'ai bien pensé à toi en voyant les images. "Les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnait" disait Audiard...

Sur le fond du problème, je crains en revanche de ne pas être tout à fait d'accord avec toi. Toulouse a eu aussi sa crise aéroport il y a quelques années et là le principal intéressé était Airbus qui aurait récupéré à son seul profit l'aéroport de Blagnac. Faute de faire taire les opposants, le projet a été enterré. Moyennant quoi, Toulouse aura son TGV aux calendes grecques, pas d'aéroport nouveau connecté avec ladite ligne TGV et pas non plus de grand contournement autoroutier. Bref, on ne fait rien et dans 10 ans tout le monde se plaindra que rien n'a été fait. A Toulouse et sans doute aussi à Nantes... N'oublions jamais qu'à la fin des années 90, la grande majorité des habitants de Millau ne voulait pas du viaduc. Aujourd'hui, ils l'adorent parce qu'il a changé l'image et le dynamisme de leur ville. Ah ! Si l'opinion pouvait lire un peu le futur à la lumière du passé ! Les indécis pourraient avoir un avis fondé sur quelque chose et les excités se rendre compte qu'au bout de leurs destructions ils n'ont jamais rien gagné lorsqu'ils étaient minoritaires.

Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Nantes: Etat de siège   Dim 23 Fév 2014 - 21:59

http://www.lepoint.fr/societe/nantes-l-ayrault-port-peut-il-faire-vaciller-la-gauche-23-02-2014-1795005_23.php#xtor=EPR-6-[Newsletter-Mi-journee]-20140223

Pour une fois que les médias causent de Nantes, y font pas dans la dentelle: "Scènes de chaos" faut pas exagérer!
Je déplore les dérives et les destructions gratuites, le vandalisme me file des boutons!

Mais je suis aussi fermement opposée à l'aéroport que je suis pour le retour de la Loire Atlantique en Bretagne. Le rapport? Pas évident, mais les opposants au retour Ayrault en tête, sont aussi les plus farouches partisans de l'aéroport.

Ce projet était dans les cartons depuis 40 ans, rien de nouveau sous le soleil. Pour d'obscures raisons, l'ex Monarque l'a ressorti.
Ca va rapporter à qui si ça se fait, et même si je suis contre, je pense que ça se fera? A Vinci d'abord, c'est un "PPP" partenariat public Privé, le privé construit, le public ensuite paye le droit d'utiliser, et il paye très cher, très longtemps, c'est au minimum 35 ans, voire 50, et ça se chiffre en millions!
Un aéroport, on en a un qui, quoi qu'on raconte, n'est pas saturé.
Ca va bouffer des milliers d'hectare de terres agricoles, de zones naturelles protégées...
Rien de comparable avec Millau que le viaduc a désenclavé (et qui s'avère plus que rentable pour son constructeur), ni avec Toulouse qui demeure gravement mise à l'écart, ce qui est inacceptable pour une ville de cette importance, on peut quand même construire des infrastructures routières et ferroviaires sans aéroport...

Ce qui est inacceptable c'est que ces projets ne porteront pas un réel développement pour la ville et la région, ni pour leurs habitants, on s'inscrit dans "L'International", on sera internationalisés, quelques pékins indigènes dans le décor pour touristes et hommes d'affaire de passage!


Dernière édition par Tryskel le Dim 23 Fév 2014 - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Nantes: Etat de siège   Dim 23 Fév 2014 - 22:10

Mais moi, tu le sais, je suis pour Nantes en Bretagne... D'ailleurs, il n'y a qu'à voir en foot (ouille !) ; ils ont pris la pâtée cette aprem contre Rennes et c'était bien un derby breton...

Les partenariats public/privé il n'y a plus que cela. Donc, cela ne me semble pas être le meilleur argument. Je te rejoins en revanche sur la question de la nécessité immédiate... Mais Nantes a un potentiel qui ne pourra croître qu'à travers un positionnement de capitale de l'Ouest, de nœud principal de communication. Or, au plan ferroviaire, le vrai carrefour est à Rennes. A moins de 2 heures de Paris avec la nouvelle LGV, il y a la possibilité de devenir une plate-forme de dégagement pour Paris. Je pense que c'est là qu'est le défi. Trop stratégique peut-être comme vision pour le plan local mais assez évident si on change l'échelle d'analyse. L'aéroport c'est en fait le moyen d'éviter que quelqu'un d'autre pique cette place...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Nantes: Etat de siège   Lun 24 Fév 2014 - 1:29

J'avais pas vu ça comme ça, mais je n'ai aucune notion de stratégie à grande échelle, aucune vision grandiose, ceux qui décident non plus je crois, ils voient l'immédiat! Et quand la vision à l'échelle nationo/internationale sacrifie le local, je vois encore moins.
La rivalité Nantes/ Rennes est plus que séculaire, serait peut être temps de grandir et d'arrêter les bagarres de cour de récré! Pour le bien de la région.
Dégager Paris sur Nantes, c'est vraiment une grande vision du grand Paris. Je veux pas vivre sur une plate forme de dégagement pour capitale surencombrée!  AngeR C'est pas un peu mégalo tout ça?
Mégalo et destructeur, parce que tout bétonner tout pareil partout, c'est perte de diversité, d'identité, de richesse. Si tout le monde en Europe et ailleurs fait la même chose, sur quoi jouer pour s'affirmer, pour tenir dans la compétition puisque tout est désormais pensé en terme de compétition?
On en est où du "Développement du territoire", on en parle plus, il devait être "équilibré", donner à chaque région se chance de se développer à son échelle, une échelle humaine. Avec leurs grands machins, l'humain est englouti dans le béton!
Qu'est ce qu'on va s'emmerder dans un monde uniformisé!
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Nantes: Etat de siège   Lun 24 Fév 2014 - 9:02

Tu remarqueras que j'explique mais sans cautionner forcément. La compétition entre les villes, entre les métropoles, est d'autant plus paradoxale qu'en même temps qu'être rivales elles se veulent aussi en perpétuelle communication et complémentaires. De la pure schizophrénie. Et en disant cela, ça me rappelle ce stage de formation sur "Etudier la ville" il y a quelques années où un collègue demande au bout d'un moment pourquoi je veux qu'ils travaillent sur des affiches vantant les qualités des villes, que ce n'est pas de la géographie. Pour lui, étudier une ville cela se résumait à étudier son organisation spatiale alors qu'aujourd'hui pour développer une ville ce qui est fondamental c'est la manière dont elle se raccorde au monde et l'image qu'elle lui donne. Je te rejoins pleinement sur l'idée de l'uniformité. C'est une des choses qui m'ont amené à m'intéresser particulièrement à la géo des villes (et à aller les photographier). Le jour où je suis allé pour la première fois à Strasbourg et où je me suis rendu compte que ce qui m'avait marqué le plus c'est qu'on y retrouvait les mêmes enseignes qu'à Toulouse. La stratégie des villes aujourd'hui est bien celle-là aujourd'hui : essayer de montrer une singularité attractive dans une uniformité grandissante.
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Nantes: Etat de siège   Lun 24 Fév 2014 - 16:37

Oui, c'est le grand écart!

Tous les centres villes commencent à se ressembler, avec les mêmes enseignes de chaînes, à Nantes on fait dans le "Haut de gamme" au centre. L'ancien Palais de Justice vient d'être transformé en hôtel 5 étoiles, "international" évidemment! Mais on a conservé la façade puisqu'elle est classée aux Monuments Historiques.
Haut de gamme qui a pour effet d'éloigner ceux de plus en plus nombreux qui n'ont pas les moyens d'y habiter et d'y vivre puisque tout y est plus cher. Et c'est la rurbanisation galopante qui lotit les villages ayant le tort d'être à distance raisonnable en voiture parce que les transports en commun ne suivent pas aussi vite, ou, comme ils sont en grande partie privés, n'y vont pas parce que ce serait pas rentable.

Et les connards qui ont foutu la zone Samedi s'en sont pris aux trams! J'ai lu, tagué sur un abri: "On va casser vos bus!" Faut m'expliquer en quoi c'est "révolutionnaire", en quoi ça aide ceux qui s'opposent à l'aéroport.
Je sillonne la ville, avec les cours à domicile, je vais dans des coins où j'aurais sûrement jamais mis les pieds autrement. Des coins cotés, assez tristes à mon goût, y'a pratiquement rien, à part les lotissements, quelques boutiques, groupées dans un semblant de centre. Les vrais centres de commerce cernent ces lieux de leurs hangars, tous semblables où qu'on aille en France et en Europe.
Faire le tour de Madrid pour atteindre son aéroport flambant neuf, mais surdimensionné et mal desservi, c'est hallucinatoire.

Ce que tu dis des villes est vrai, j'ai lu il a peu sur le ternet un article à propos des "Marques Villes", des villes qui se tentent de se vendre comme des marques, avec T Shirt, sac,souvenirs etc...
Même l'eau de ville, à Strasbourg on m'a apporté une carafe: "Eau de Strasbourg", bien que l'exemple ne soit sans doute pas des plus pertinent, il s'agit d'une stratégie pour contrer la mainmise des Vinci et autres Suez sur les eaux municipales, et les marchands d'eau minérale, qui ont d'ailleurs tenté d'empêcher ça, en disant que donner une marque à une eau de ville, c'était de la concurrence déloyale. C'est Dijon je crois qui a lancé l'idée de "marquer" son eau, et d'autres ont suivi.
Perso les "I (coeur) Paris" ou autre nom de ville, je coeur pas du tout  AngeR ! C'est New York qui a eu l'idée de lancer la ville comme une marque. Encore pour que la marque touche, faut-il qu'elle se démarque des autres marques!
Pourquoi je voyagerais si c'est pour trouver ailleurs la même chose que chez moi?
Le blem des centres c'est qu'ils sont devenus tellement chers que seules les grandes enseignes ont les moyens d'y ouvrir des magasins, d'où le partout pareil.

Ma proprio qui habite à côté de Guérande (à des années lumières de Nantes donc), vient de me téléphoner pour me demander si l'immeuble n'avait pas subi de dégâts, parce qu'elle a entendu que... parce qu'hier elle n'a pas pu entrer dans Nantes par Sautron (au Nord Ouest). De me demander si la porte avait été taguée, non pas cette fois, mais elle l'est régulièrement, et ça n'a rien à voir avec les manifs anti aéroport!
Si je chope un connard en train de faire ça, je lui fais avaler sa bombe de peinture!  Rage 
Comme quoi les "on dit" et autres "scène de chaos" peuvent semer la panique, même a posteriori.

Guérande est à quoi, 40/50Km de Nantes, mais sans voiture (il n'y a pas de gare) pas évident d'y aller. J'ai constaté que les gens qui habitent les alentours de nantes y viennent peu volontiers, et que les nantais vont peu volontiers autour de chez eux, tu leur parles d'Ancenis, c'est aux antipodes (60km).
Sauf la Côte bien sûr, et encore pas partout sur la côte, on est à 60/70 bornes de la Baule, mais la cour de récré des nantais c'est plutôt Pornic. On peut y aller en train, mais y'en a pas beaucoup, et la ligne est en piteux état.
J'en reviens donc aux grands machins à visées internationales qui se font aux détriments du maillage local, lequel est déconstruit, ignoré au profit des trucs qui foncent, vers où?
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Nantes: Etat de siège   Lun 24 Fév 2014 - 18:47

Moi non plus! J'étais pas dans la manif, mais assez près, les violences, outre qu'elles se sont concentrées sur la fin, sont restées limitées. Je peux vous dire qu'un canon à eau, c'est impressionnant.
Alors les "scènes de chaos" et autres apocalypses, faut pas charrier!

http://rue89.nouvelobs.com/2014/02/24/nddl-jetais-a-manif-nai-vu-meme-chose-les-teles-250203

A voir la vidéo (40 minutes) de TV Rennes, manif festive puis violente.
http://rue89.nouvelobs.com/zapnet/2014/02/23/retour-manif-anti-aeroport-nantaise-festive-puis-violente-250187

Et ce ne sont pas les mêmes, toutes les manifs drainent leur lot de "casseurs", même la très chic, familiale et si raisonnable "Manif pour tous".
Qui sont-ils? Et qui les commande?
C'est pas d'hier que ceux qui veulent déconsidérer un mouvement poussent des extrêmes à foutre le bordel.

Enfin quand je vois des robocops armés de pied en cap à tous les coins de rue, je me sens pas vraiment rassurée, ça doit être le syndrome 68!  mdr 
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Nantes: Etat de siège   Mar 25 Fév 2014 - 1:31


Décidément, ça fait du bruit l'Etat de Siège, voilà fiston qui s'inquiète par tel, savoir si tout va bien, si je vais bien...
T'inquiète mon grand, Mai 68, j'ai déjà donné, les manifs, je les regarde de loin... AngeR 

Quoi que, celle du 19 Avril pour le retour de la Loire Atlantique en Bretagne, je dis pas que j'irais pas y faire un tour!  Ange 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nantes: Etat de siège   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nantes: Etat de siège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nantes: Etat de siège
» Espagne : Une Ville En Etat de Siège Après la Mort d'Un Sénégalais
» Sol 1788 T (Nantes)
» Appel solennel a la nation au jeune d'Olive Lembe: l'Etat est-il devenu religieux?
» pour le mal de gorge et etat grippal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: