Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
filo



Nombre de messages : 8690
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Mar 16 Déc 2014 - 0:36

Je n'avais pas poussé la documentation jusque là, merci Trys, c'est édifiant.

Comme quoi McCarthy avec son plug anal vert n'est pas si tendance que ça, malgré ses efforts désespérés de provoc.
Voici une autre de ses œuvres, une grosse merde (ce n'est pas un avis mais une description Ange ) :

Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9701
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Mar 16 Déc 2014 - 3:32

Le truc d'Alain Jacquet est débile de prétention, en plus d'après Blue il est complément à côté de la plaque avec Confucius.
Mais nous ne comprenons rien, ces gens là nous inonde d'ondes bienveillantes de philosophie: Platon à Angers, Confucius à Montpellier.

Si Jacquet est débile, Mac Carthy est simplement vulgaire, mais apparemment, ça paye, et plutôt très bien, alors pourquoi se gêner?

J'ai fouiné, parce que quand même je voulais savoir si ce machin avait une prétention de sens. Pas évident vu que je ne savais pas où chercher au départ. J'ai tapé d'abord "Sculpture monumentales à Montpellier", j'ai vu des trucs pas tristes d'ailleurs, mais pas d'explication. Alors j'ai tapé "Sculptures de Rond Point" et c'est là que j'ai trouvé.
Non contente d'être la championne mondiale pour le nombre de Rond Point (si, si) la France est la championne des horreurs à placer au milieu.
Et ce sont les "collectivités" donc les contribuables, donc nous, qui payent pour ça! Sauf que la "collectivité" oublie que nous en faisons partie (au moins théoriquement) et ne nous demande pas notre avis. Si on nous le demandait, je gage que ça donnerait lieu à de belles empoignades! sculpteur

Quand même, ils nous prennent vraiment pour des cons! si c'est ça que notre époque va laisser à la postérité... puits


Dernière édition par Tryskel le Mar 16 Déc 2014 - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Mar 16 Déc 2014 - 20:18

Je trouve que la saucisse et la merde reflètent bien l'état de notre société. Notamment vouloir donner une apparence brillante (notamment par l'art), alors qu'en dessous c'est de la daube (notamment illustrée ici par saucisse-merde)

Ils sont excellents de clairvoyance.

Tout cela est navrant...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9701
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Mar 16 Déc 2014 - 21:36

Ils nous prennent doublement pour des cons.
D'abord en nous collant ces merdes abscondes et ensuite comme nous sommes totalement incultes, en les affublant d'explications pseudo philosophico artistiques fumeuses.

Et l'Etat qui finance ces merdes, laisse filer pendant ce temps des pièces historiques de notre patrimoine.
http://www.lexpress.fr/actualites/1/culture/une-mysterieuse-tete-de-gisant-aux-encheres-celle-de-la-reine-jeanne-de-bourbon_1631426.html

Querelle des Anciens  et des Modernes, il faut choisir dans quoi on investit l'argent public!


Dernière édition par Tryskel le Mer 17 Déc 2014 - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Mar 16 Déc 2014 - 23:46

Ah, super la merde... jusqu'où on va, quand même, c'est stupéfiant.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9701
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Lun 4 Mai 2015 - 14:51


Pour essayer de comprendre:

http://www.causeur.fr/boris-groys-auto-design-32638.html

Lu et en grande partie approuvé, mais toujours pas capté "Art Contemporain".

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Lun 4 Mai 2015 - 17:34

l'article en question a écrit:
En tout cas, l’exemple du Carré noir de Malevitch, souvent décrié parce que « n’importe qui pourrait en faire autant » montre que l’oeuvre d’art en tant qu’objet est devenue, avec les artistes d’avant-garde, effectivement un objet culturel faible. Néanmoins, c’est l’aspect transcendantal du Carré noir, le fait que Malevitch ait délibérément conçu une œuvre d’art comme objet culturel à faible valeur, voire comme geste nul, qui en fait une oeuvre d’art. Que le Carré noir existe sous nos yeux comme une surface géométrique uniformément noire ne change rien à l’affaire.

Il y a dans ce paragraphe une expression qui, je trouve, convient super bien à l'art contemporain : objet culturel faible.
Du mot faible au mot médiocre, il n'y a que le temps d'une respiration : celle de s'enfuir à toutes jambes, pour retrouver l'Art avec un grand A AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Allart

avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Sam 15 Aoû 2015 - 18:16

alejandro tu avais raison... c'est dommage au final, je comprends qu'il y ait souvent de la vacuité dans l'art contemporain, mais j'ai été déçu par son livre qui tape là où on l'attend.

Enfin c'est cependant un peu mieux que les diarrhées /diatribes de Nicole Esterolle alias Pierre Souchaud...

http://schtroumpf-emergent.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Ven 28 Aoû 2015 - 1:10


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9701
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Sam 29 Aoû 2015 - 0:40


Ca vaut tous les discours! mdr mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Sam 29 Aoû 2015 - 23:05

Excellent AngeR
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Mar 1 Sep 2015 - 17:52

Pour ceux qui comprennent l'anglais, Robert Florczak de la Prager University nous explique le problème...
(d'après lui en substance, la valeur de l'expression personnelle a fait place à l'excellence, à grand renfort de provoc et de consensualité)


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Allart

avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   Dim 6 Sep 2015 - 1:06

Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» « L’art contemporain, c’est la dictature du quantitatif et de l’éphémère »
» le contemporain
» Oeuvre d'art contemporain
» Besoin d'aide, idée choré contemporain :)
» LA DICTATURE DANS UNE RELATION, L'ACCEPTERIEZ-VOUS PAR AMOUR???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: