Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coline Serreau : appel au boycott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Coline Serreau : appel au boycott   Jeu 3 Juil 2014 - 16:32

Elle n'a pas tort, et je pense que nous en sommes tous plus ou moins conscients.
Y'a plus qu'à.

https://www.youtube.com/watch?v=MBrfpZAlHuA

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9695
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Coline Serreau : appel au boycott   Jeu 3 Juil 2014 - 20:57

Merci Madame Serreau de dire ce que je dis depuis longtemps!  AngeR 

Perso ça fait une paye que je boycotte Nestlé, Loréal, Danone, Coca entre autres...
Mais il faudrait que je décide à lister une bonne fois les marques qui dépendent de ces Multis et dont on ne sait pas que ce sont elles qui contrôlent. Exemple: Evian, Perrier, San Pellegrino c'est Nestlé... mais je boycotte aussi l'eau en bouteille, sauf de temps en temps la pétillante, mais pas chez Nestlé...  tchin 

C'est notre pouvoir et il est pas petit, toucher ces monstres au tiroir caisse!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9695
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Coline Serreau : appel au boycott   Lun 7 Juil 2014 - 19:11

Eratum: Evian, c'est pas Nestlé, c'est Danone, mais fut un temps pas si lointain ou les deux marchaient ensemble. Et c'est pourri et ripou!

Nestlé c'est rien moins que 8500 marques à travers le monde, alors c'est difficile  de savoir qui appartient à qui. D'autant qu'à l'origine la très grosse majorité des marques étaient indépendantes, puis peu à peu rachetées, revendues, rachetées, de sorte qu'à moins de vivre avec un organigramme sous les yeux, on croit acheter un produit honnête.
J'évite les eaux Nestlé que je connais, ben ils sont aussi Quézac, et Quézac, j'aime bien... grrrrrrrrrrr 
Vous avez dit "Trust"?
Exemple de LU, à l'origine biscuiterie "Lefévre Utile" fondée à Nantes au milieu du XIXème siècle, rachetée par Danone qui revend à Kraft, pourquoi revendre une affaire qui marche, une marque prestigieuse et plus que connue? Me suis posée la question?
Réponse: Danone misait sur les prix très bas du beurre que consentait l'Europe pour épuiser ses stocks, et les stocks finirent pas s'épuiser, les prix remontèrent, trop pour le misérable Danone qui trouve que le Petit Beurre nantais (qu'on sait pas encore fabriquer sans beurre) devient un luxe, et hop que te le bazarde!

Nestlé/ L'Oréal qui l'eut cru alors que l'un fait dans l'alimentaire (enfin, pas que) et l'utre dans le cosmétique, ben Nestlé est actionnaire à 25% de l'Oréal, le monde des Multinationales est décidément très petit!
Et chaque jour de par le monde sont dénoncées les pratiques dégueulasses de ce petit monde, notamment la façon dont Nestlé achète des sources en Afrique et en Asie, sans toutes les exploiter immédiatement, mais en interdisant leur accès aux populations locales qui doivent faire des kilomètres pour trouver une eau pas forcément potable!

http://www.consoglobe.com/entreprises-monopolisent-marques-alimentaires-cg/2

Mises en causes et controverses

Commercialisation d'eau en bouteille

En janvier 2012, le documentaire Bottled Life d'Urs Schnell est présenté au festival du film de Soleure (Suisse). La stratégie marketing de Nestlé concernant l'eau et sa commercialisation est présentée au travers de points de vue multiples. On y voit Nestlé prospecter pour s'approprier et commercialiser l'eau de nappes phréatiques au Pakistan, au Nigeria ou dans l'État du Maine aux États-Unis21.
Politique sociale

Un conflit oppose depuis 2007 Nestlé au syndicat indonésien affilié à l'UITA. Face à cela ces derniers ont déposé plainte auprès de l'OCDE pour violation de ses principes directeurs. Plainte jugée recevable. En effet, dans son usine située dans le district de Panjang à Bandar Lampung en Indonésie, Nestlé refuse de dévoiler les salaires de ses employés afin de ne pas les intégrer dans la convention collective en cours d'élaboration22.

Publicité du lait en poudre

Une étude menée par des chercheurs britanniques montre, au milieu des années 1970, la supériorité pour la croissance des nouveau-nés du lait maternel sur le lait en poudre23, a fortiori dans les pays dépourvus d'eau potable en quantité suffisante. En 1979, 150 organisations internationales fondent l'IBFAN (International baby food action network) ou Réseau international pour l’alimentation infantile dont l'objectif est de lutter contre la stratégie de communication de l'industrie du lait en poudre qui s'appuie, en particulier dans les pays en développement, sur la prétendue supériorité de celui-ci sur le lait maternel. Aux États-Unis, l’International Nestlé boycott committee, constitué d'une trentaine d'ONG et d'églises lance en 1977 une campagne de boycott, principalement suivie en Amérique du Nord, en Grande-Bretagne, en Suède et en Allemagne[réf. nécessaire]. Une session extraordinaire de l'Organisation mondiale de la santé vote en 1981 un code international pour la commercialisation du lait en poudre24. Il interdit toute forme de publicité incitant à la substitution du lait en poudre au lait maternel. Ce code est signé en 1984 par Nestlé, qui a cependant été à plusieurs reprises accusée par des ONG ou des journalistes de violer ce code25.
Dettes du gouvernement éthiopien

En décembre 2002, l'ONG Oxfam révèle que Nestlé réclame six millions de dollars de l'Éthiopie en compensation de la nationalisation de l'entreprise éthiopienne Elidco (Ethiopian Livestock Development) par le gouvernement de Mengistu en 1975 26. Nestlé refuse dans un premier temps l'offre d'arrangement d'un million de dollars et demi offerts par le gouvernement éthiopien, compte tenu de ce que le gouvernement du pays avait vendu en 1998 l’entreprise expropriée à un homme d’affaires local pour la somme de 8,7 millions de dollars27. Sous la pression de l'opinion publique, Nestlé signe un accord le 23 décembre 2002 pour la somme de 1,5 million de dollars et déclare vouloir consacrer cette somme à des projets de lutte contre la famine dans la région, en collaboration avec la Croix-Rouge internationale28.
Réétiquetage de boîtes de lait périmé

En décembre 2002, la police colombienne découvre que Nestlé procède au réétiquetage de 200 tonnes de lait périmé29 ; en effet, à plusieurs reprises, Nestlé de Colombia SA a fait renouveler les emballages et les étiquettes de produits laitiers périmés importés de pays d'Amérique latine, mettant par la même occasion en danger la vie et la santé de la population colombienne. Avant et après la confiscation par l’État des produits périmés, le comportement de Nestlé envers les employés s’est caractérisé par des tentatives d’intimidation, pour éviter que des personnes internes à l’entreprise ne dénoncent les pratiques illégales de celle-ci30.

Participation à la déforestation

En mars 2010, Greenpeace lance une campagne choc contre Nestlé qui, selon l'association "contribue à la déforestation en Indonésie31. Un film fait notamment le buzz autour de la marque "Kit Kat"32. Cette campagne cherche à démontrer que l'utilisation de l'huile de palme dans des produits de Nestlé contribuerait à l'éradication de l'écosystème de plusieurs espèces animales dont les orangs-outans. En détournant l'un des produits phares du géant de l'agroalimentaire, Greenpeace frappe fort, permettant notamment aux internautes d'employer un « avatar » détourné de la marque KitKat, transformé en Killer, pour relayer sur les différents médias sociaux, leur appel au boycott ou leurs critiques de la marque. La page Facebook de Nestlé fait notamment l'objet de plusieurs centaines de posts très virulents et la gestion de crise de Nestlé, sur ce sujet, défraie la chronique chez les experts du secteur33,34,35,36. En effet, ceux-ci reprochent à Nestlé d'avoir dans un premier temps, d'une certaine manière, rompu le dialogue avec les internautes, et agité le chiffon rouge, en les menaçant, sur Facebook, de supprimer leurs posts si ceux-ci employaient des avatars détournant une marque de Nestlé - Les internautes se sont doublement déchaînés ; Dans un second temps, d'avoir répondu, de manière trop institutionnelle (et non pas sur le ton sur lequel les internautes l'interpellaient), sur sa volonté de revoir l'usage, dans ses produits, de l'huile de palme, à l'horizon… 2015 (soit cinq ans plus tard).

Quelques jours auparavant, le jour même du début de la campagne de Greenpeace, Nestlé avait pourtant déjà annoncé, pour couper court à la polémique, mais en vain, sa décision de ne plus s'approvisionner auprès de Smart, le premier producteur indonésien d'huile de palme, suivant les exemples de Kraft et Unilever37.

Droits d'utilisation de musique dans les publicités

Feeling Good est une reprise par le groupe Muse (album Origin of Symmetry) d'une chanson de Nina Simone. Nestlé a essayé de l'utiliser dans une de ses publicités pour le café en Angleterre. Nestlé a demandé une première fois s'il pouvaient l'utiliser, mais le groupe a refusé de céder ses droits. Pourtant Nestlé a continué de l'utiliser, à la suite de quoi le groupe a poursuivi Nestlé en justice. Nestlé a été reconnu coupable et a dû supprimer la chanson de sa publicité et payer au groupe 500 000 £ (soit 756 000 €) de dommages-intérêts 38 (que le groupe a donnés à l'association Oxfam 39). Nestlé a alors remplacé la version de Muse par une imitation de la version de Nina Simone

Contamination aux États-Unis

En juin 2009, des produits de Nestlé, faits à partir de pâte de cookie (en), ont été rappelés aux États-Unis, les produits contenant la bactérie E. coli 0157, habituellement associée à des contaminations fécales 40. Soixante-neuf personnes ont été intoxiquées dans vingt et un États 41. Nestlé refusent aux inspecteurs alimentaires l’accès à plusieurs documents42. Les inspecteurs de la Food and Drugs Administration (FDA) n'expliquaient pas comment cette bactérie avait pu être présente dans des produits fabriqués à partir de pâte de cookie. Nestlé détient 41 % du marché des pâtes de cookies, et avertit qu'il ne faut pas manger cette préparation crue (au risque d'être éventuellement touché par la salmonelle, bactérie affectant les œufs crus). Nestlé a ultérieurement annoncé une reformulation de ces recettes impliquant le remplacement de la farine de blé crue par une farine thermisée[réf. nécessaire].

Espionnage de l'association ATTAC

L'entreprise Nestlé a mandaté la société de surveillance Securitas pour espionner, à partir de l'été 2003, la section vaudoise de Attac Suisse qui préparait le livre Attac contre l'empire Nestlé4344. Une employée de Sécuritas est infiltrée dans les réunions d'Attac et écrit une trentaine de rapports pour ses supérieurs en s'intéressant de très près au groupe de travail qui rédige le livre. Elle se charge même du chapitre sur « marché du café », et fait valider ses notes par les responsables de Nestlé45. Une deuxième taupe viendra prendre le relais quand la première démissionne après 10 mois . L'affaire est révélée en 2008 par Télévision suisse romande et Attac dépose une plainte pénale contre Nestlé et Sécuritas le 20 juin 2008. Les espionnes Shinta Juilland et Fanny Decreuze refusent de témoigner 46.

L'instruction pénale se termine par un non-lieu prononcé en juillet 2009, le juge estimant que les faits étaient prescrits car il n'a pas pris en considération les activités de la deuxième taupe de 2005 à 2008 dont l'activité a été découverte après le dépôt de la plainte pénale43. Le tribunal civil de Lausanne, par contre, a condamné Nestlé et Sécuritas pour espionnage, les deux sociétés devant payer 3 000 francs par personne lésée aux plaignants, en plus des frais de justice et des dépens.

Horsegate

Nestlé n'est pas épargné par le scandale de la fraude à la viande de cheval de 2013. Le 18 février, le groupe annonce par un communiqué que des tests ont mis en évidence des traces d'ADN de cheval dans deux de leurs produits à base de bœuf. Nestlé décide en conséquence de retirer de la vente des raviolis et des tortellinis vendus sous l'appellation Buitoni Beef Ravioli et Beef Tortellini. Par ailleurs, un plat de lasagnes congelées destinées aux industries de la restauration (Lasagnes à la bolognaise gourmandes), produit en France, est lui aussi retiré de la vente.

Alors, y'a pas à s'étonner des pratiques de Monsanto; les multis ne reculent devant rien pour assoir leur emprise, et comme les gouvernements qui pourraient prendre des mesures contre (où est passée la Loi Anti Trust aux Etats Unis?) les laissent faire en Occident, et leurs vendent les ressources dans le Tiers Monde, pourquoi se gêneraient-elles?
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9695
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Coline Serreau : appel au boycott   Mar 15 Juil 2014 - 18:47

C'est inépuisable!
Je suis tombée sur ce lien en lisant un article sur le décret du "Fait maison" dans les restaus, décret qui autorise du tout fait ailleurs à être estampillé "Fait Maison"!

Le principe est simple: vous cliquez sur un produit, vous répondez (juste ou non, c'est pas punitif) à une question, et quand vous avez validé votre réponse, on vous explique d'où vient ce produit, ses conditions de fabrication, les conditions dans lesquelles travaillent producteurs et fabricants, la façon dont Nestlé les traite.
Et là, si vous avez suivi nombre de docs qui les dénoncent, vous découvrez les pratiques de la Multinationale. Accrochez vous!

http://rue89.nouvelobs.com/2014/04/25/empire-assiette-webdocumentaire-nestle-251749

Faites un petit tour, juste pour voir, parce que Nestlé est un de ces monstres internationaux au profit desquels se prépare le Traité Transatlantique.
C'est entre leurs mains et celles des banquiers que nos dirigeants dirigés livrent pieds et poings liés les con-sommateurs que nous sommes tous peu ou prou raisonnables ou non, et les producteurs qui ne pourront plus produire que ce que les multis les autoriseront à produire, dans les conditions dictées par les multis.
Oh, ils vont laisser faire du Bio/ Terroir pour le folklore et parce que c'est la mode, mais ça restera marginal!

Parce que ce qui nous attend, c'est ça:
http://www.lumieresdelaville.net/2014/07/09/un-ferme-urbaine-a-lyon/
Notez que Bonduelle est partie prenante du projet!

Et Bonduelle, c'est ça:
http://www.bonduelle.com/fr/le-groupe/mieux-nous-connaitre/presentation-du-groupe.html#axzz37YMBy7xS

Encore, c'est pas les pires et à côté de Nestlé ils jouent tout petits bras!
Revenir en haut Aller en bas
Allart

avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Coline Serreau : appel au boycott   Mer 16 Juil 2014 - 2:18

Merci
tout ceci est épuisant il faut tenir face à ce raz de marée de merde...
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coline Serreau : appel au boycott   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coline Serreau : appel au boycott
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coline Serreau : appel au boycott
» Appel au boycott de Terre Sauvage !
» Téléthon et autres...
» Coline Serreau
» angélique : l'appel gagnant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: