Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Jeu 28 Aoû 2014 - 3:32

Qu'ils n'étaient pas vraiment "Socialistes" on le savait, ceux qui se faisaient des illusions ont vite été douché froidement!
Mais là, c'est le comble du mépris, le pied de nez, le "Vous êtes vraiment nuls"!
Valls qui réaffirme le "TINA", non, aucune autre politique possible, ce qui lui vaut une ovation debout du MEDEF, d'abord qu'est ce que le 1er Ministre de "L'Ennemi de la Finance" allait faire à l'université du MEDEF? Du jamais vu!
Bon, c'est vrai que les socialistes non contents  de laisser acquitter l'assassin de Jaurès ont laissé sa veuve paye les frais du procès de son meurtrier.
C'est vrai que le Front Populaire n'a suivi que quelques mois et parce qu'il n'avait pas le choix le mouvement de la base populaire elle, pour vite revenir sur certaines décisions.
Que ce même Front Populaire a vite cédé à la Droite, qu'il a refusé d'aider les Républicains espagnols, ces anarchistes et surtout communistes dont les débris réfugiés en France ont été parqués dans des camps par crainte de la contagion.
Vrai au fond que la gauche française n'a jamais été à gauche.

Emmanuel Macron, vous savez pas qui c'est? Vous allez bientôt connaître ce jeune et brillant énarque qui a fait ses classes chez Rotschild où il s'est enrichi, et qui va régner sur l'Economie de la France, un choix pas vraiment de gauche...
Pour mémoire, le dernier sorti de Rotschild aux commandes de la France c'était Pompidou, celui qui a impulsé la ligne libérale chez nous. Il est mort trop tôt pour donner sa pleine mesure, mais ça va être corrigé!

Je sais pas exactement dans quel mur on s'enfonce ni comment le populo blousé jusqu'à l'os (je reste polie) va réagir, peut être qu'à force d'anésthésie il ne réagira pas, peut être que comme le prédisent beaucoup de nos oracles il basculera extrême Droite, y'a plus d'extrême Gauche, ce qui sera encore pire si le pire est encore possible!
Mais dans le genre mépris, surdité, absence totale de perspective, on est servis dans notre belle France, et ce n'est qu'un début!

Je prêche pas la révolution, surtout pas, pas de sortir les fusils, surtout pas, parce qu'aucune Révolution n'a amélioré le sort du peuple au nom duquel elles se sont faites, aucune... mais autant de lâcheté, d'hypocrisie, d'aveuglement... je crois pas que dans l'Histoire au moins la notre, on ait encore vu ça, faudra que je révise quand même.
Mais dors et déjà, avec la toute puissance donnée au patronat, on revient au XIXème siècle en abandonnant tout le droit du travail, tous les garde fou érigé en faveur de ceux qui bossent. Et on brade carrément notre pays, son patrimoine, sa valeur puisque tout devient fric, que ceux qui nous gouvernent sont prêts à tout pour que triomphe le Marché et ses Princes.
XIXème siècle du règne des patrons, de la misère ouvrière, les ouvriers quasi disparus remplacés aujourd'hui par l'employé en attendant de revenir à l'Ancien Régime et au rétablissement officiels du servage et des privilèges, lesquels n'ont jamais été vraiment abolis.

Au moins, qu'ils renoncent à l'étiquette socialiste! Rage


Dernière édition par Tryskel le Jeu 28 Aoû 2014 - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Jeu 28 Aoû 2014 - 8:58

Je crois que c'est un peu plus compliqué que ça...

Et là, pour une fois, je suis sérieux... ce qui ne veut pas dire que j'approuve forcément ce que fait le gouvernement.

En un mot, qui sera contesté sans aucun doute, je crains que ce gouvernement soit le plus responsable des dernières quinze années (environ). Ce que les autres n'ont pas fait, ils osent le faire et ça fait d'autant plus mal qu'ils avaient dit autre chose (évidemment, sinon ce n'est pas de la politique et ce n'est pas drôle). Tu sais bien comme moi que rien ne se fait tout de suite, qu'il faut parfois donner des gages pour réussir à obtenir quelque chose en retour. Je crois qu'on en est là... Hélas ! Mais je ne crois pas qu'on puisse faire autrement... A moins de faire une totale révolution politique, culturelle, économique et sociale... Mais qui y est prêt ?... Et quand j'entends dire que la gauche socialiste est définitivement coupée du monde ouvrier, j'ai envie de demander où les analystes voient encore un "monde ouvrier" ?...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Jeu 28 Aoû 2014 - 15:42

Entièrement d'accord avec MBS.
Il est de bon ton de râler et critiquer, bref de s'opposer systématiquement lorsqu'on est habitué à faire partie de l'opposition. Mais lorsqu'on se retrouve au pouvoir à devoir gérer, c'est autre chose. Et gérer, qu'on le veuille ou non, c'est s'occuper de la finance, et pour cela si on s'obstine à se mettre à dos tous les partenaires dont on dépend, on coule. De même si on répond à toutes les demandes désespérées, on coule aussi. Qu'on cherche à ré-aligner le budget ou qu'on cherche à aider les démunis, on se fout de toute façon dans la merde et en plus on sera de toute façon critiqué.
Alors il s'agit d'y aller prudemment, en plaçant des bases solides, mais ça ne se fait ni en un jour ni en un an ni deux. Pendant ce temps, les impatients et les superficiels veulent tout et tout de suite, et desservent l'action.

Les entreprises fournissent le travail.
Les aider ce n'est pas forcément faire le jeu des patrons, c'est surtout créer de l'emploi potentiel et préparer un essor économique.
Facile de caricaturer et critiquer cela, mais ne pas le faire c'est la catastrophe par ailleurs, bien pire encore. Il faut voir un peu plus loin que le doigt qui montre la lune.
Le français moyen veut que ça change d'un coup de baguette magique et juge sur les apparences. Le problème c'est que ceux qui sont dans cette superficialité et cette critique systématique sapent vraiment les chances de succès d'une politique longue à redresser.

Après, je ne dis pas que Hollande est super. Je le trouve toujours peu crédible dans sa fonction, et Valls en fait des tonnes pour rassembler sur tous les fronts, et je pense que ce n'est pas un bon calcul.
L'action du gouvernement ne pouvait pas être tout à gauche sinon c'était la ruine du pays. Mais elle n'est pas tout à droite parce qu'on préserve les entreprises, faut pas exagérer non plus.
Dans notre société moderne superficielle on juge tellement sur les apparences et la communication que la vraie efficacité n'a plus la possibilité de s'exercer.
L'opinion, bête, impatiente et bornée, va faire échouer toute action longue hélas (lire : pas assez rapide). Donc va faire s'écrouler les chances de la gauche (même si pas extrême) de garder le pouvoir.
Donc, à cause de cette incompréhension, va entraîner le retour inévitable de la droite en 2017.
Et je vous prédis que ce sera Juppé.

.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Jeu 28 Aoû 2014 - 20:42

J'ai bien dis que les ouvriers avaient quasi disparu!

Je crois avoir précisé aussi qu'attendre des miracles est illusoire, que tout ne peut pas changer d'un coup, surtout après des décennies de gabegies et d'incompétence des gouvernements successifs, quelle que soit leur couleur. Le dernier en date (avant Hollande)  a laissé le pays dans une situation plus que difficile, et Hollande a eu grand tort de ne présenter le bilan de son prédécesseur. Et bien sûr que ça ne se redresse pas en deux coups de cuillère à pot!

Je dis que j'ai voté "à gauche", sans la moindre illusion, plutôt que pour Hollande, j'ai voté contre Sarko! Et que la politique au doigt mouillé menée par Hollande et ses gouvernements ne me semble pas de "Gauche".
Bien sûr qu'il faut aider les entreprises, mais les plus grosses qui gagnent la majorité de leur fric hors de France et de ce fait n'y paye pas ou peu d'impôts n'ont pas besoin d'être "aidées". Quand les gros patrons, Gattaz en tête tendent la sébile et s'augmentent généreusement, quand les PME souffrent parce que les banques "sauvées" par l'argent public, qui recommencent leurs conneries, refusent de les soutenir, y'a quelque chose à faire de plus responsable que d'arroser de milliards sans discernement et sans contrôler l'usage de ses milliards.
Bien sûr que c'est pas la faute au gouvernement si les entreprises n'embauchent pas. Il y a celles qui ne peuvent pas, et celles qui ne veulent pas, parce qu'elles ne peuvent pas jeter leurs employés à leur guise. elles préfèrent délocaliser. Faire confiance aveuglément à ces gens là c'est être naïf ou inconséquent.
On va vers une révision du code du travail trop "rigide" qui mettra les employés encore plus à la merci des patrons.

Je dis que les décisions prises actuellement ont fait ailleurs (Grèce, Espagne, Irlande...) la preuve de leur inefficacité et de leur nocivité. Il faudrait que le pédalo change de cap, mette en oeuvre une politique courageuse en agissant là où c'est possible, en réduisant son train de vie et les en contrôlant les millions mis à disposition des élus qui ne servent dans la majorité des cas qu'à s'assurer leur réélection en arrosant qui peut apporter des voix. Ca c'est au pouvoir de l'Etat, l'Europe n'a rien à y voir... ca serait de "gauche".
Quand Macron le banquier dit que les augmentations d'impôts ça suffit il enfonce une porte ouverte. Les "Classes moyennes", puisque les plus modestes n'en payent pas et c'est justice, ne peuvent assumer à elles seules tout le poids fiscal. Un poids fiscal qui devrait être plus judicieusement réparti, c'est vrai que les PME peinent à payer toutes les taxes qu'on leur impose.
Mais si les gens doivent économiser pour payer leurs impôts quand ils ont un revenu, cet argent n'est pas réinjecté dans le circuit, si pas d'acheteur, le vendeur perd de l'argent, licencie, cercle vicieux...

Je ne prétends pas donner des conseils sur la politique à mener face à la "Troïka" d'enfer, c'est fait de négociations, de subtilités et de quelques couleuvres à avaler, les temps ne sont pas aux grandes postures car la situation dépasse largement un seul pays.

Je dis, je répète, qu'un gouvernement élu sur un programme de "gauche" peut prendre à l'interne des mesures qui soient des mesures de gauche, en risquant de  fâcher ses propres élus, et ça c'est un gros risque, parce quoi que je pense des orientations d'Hollande  et de son équipe, je préfère encore que ce soit eux, les autres seraient pires.
Simplement ces gens là ne sont pas de "Gauche"...


Dernière édition par Tryskel le Jeu 28 Aoû 2014 - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilylalibelle

avatar

Nombre de messages : 867
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Jeu 28 Aoû 2014 - 20:45

Les garçons, chapeau bas, je n'aurais pas mieux trouvé les mots...
Hier encore je disais à mon chéri que Hollande me faisait penser à Louis XVI (au moins il est sûr de ne pas finir comme lui !) : il veut bien faire, et faire le bien de son peuple, mais hélàs tout est contre lui et toutes ses bonnes intentions se retournent contre lui... Il ose faire des trucs que personne n'osait faire mais il se retrouve dans la pire des panades (et en 1787 il était plus révolutionnaire que ceux de 1789...)
Pour travailler dans la fonction publique avec des élus locaux (des maires), je sais combien tout à l'air facile quand on regarde de l'extérieur, on est tous tentés de dire "yakafokon" en se disant "mais bon sang pourquoi ils ne font pas ceci ou cela, ce serait si simple ?".
Mais non, parce que rien n'est simple et le monde n'est pas manichéen. Et quand on arrive à la tête d'une commune ou d'un Etat, c'est pareil : tout ce qu'on pensait pouvoir faire en étant dans l'opposition, on se rend compte que, ben non, c'est pas si facile à faire (parce que tel lobby est trop puissant, parce que tel contexte économique, parce que si et parce que ça). C'est comme l'effet papillon : une petite mesure qui parait facile à mettre en place entraîne des effets secondaires monstrueux.
Parce que tout simplement quand on est dans l'opposition (ou quand on est simple citoyen), on n'a pas tous les tenants et les aboutissants des choses, quelle que soit la volonté de transparence de ceux qui sont au pouvoir. Même les élus eux-mêmes entre eux n'ont pas toujours une vision globale des choses. J'allais dire une vision "politique" (au sens noble).
Tout ça apprend à relativiser, aussi, quand on regarde les infos et qu'on a enviede leur dire "mais purée réfléchissez 2 mn".
Et comme l'opinion est bête et méchante, comme le dit très bien filo, et qu'elle attend un retour sur investissement immédiat, on bascule de droite à gauche depuis des années (finalement nous sommes gouvernés au centre depuis longtemps !).
Il y a des jours où je me dis que le suffrage "moins universel" pourrait se justifier, tellement l'opinion est "inintelligente" quand il s'agit de politique...(toujours au sens noble)... mais c'est un autre débat !
Revenir en haut Aller en bas
http://espacedudehors.wordpress.com
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Jeu 28 Aoû 2014 - 21:16

Ma chère Trys, à propos du vote ouvrier, je parlais des "analystes"... Je fais la différence entre une déçue honnête intellectuellement (qui ne se faisait pas d'illusions, je le sais aussi) et la tambouille médiatico-politique qui porte au pinacle pour mieux abattre ensuite. Nous sommes dans l'urgence en permanence et ça en devient ridicule, il faudrait que tout soit fait et réussi aussitôt. Je connais un petit garçon d'un peu plus d'un an ; si on avait ce type d'exigence pour qu'il marche, pas sûr qu'il y arrive un jour.

Après, il faut faire attention aux procès d'intention. Macron a travaillé chez Rothschild ? Sauf erreur de ma part, Emmanuelli aussi (si c'était pas dans cette banque là c'était dans une autre) et on ne peut pas dire que ce soit un libéral... AngeR

Mais, bon, votez pour moi. Moi je sais ce qu'il faut faire...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Jeu 28 Aoû 2014 - 23:39

Merci de reconnaître mon "honnêteté intellectuelle" peut être trop intellectuelle pour être honnête?  mdr

M'enfin c'est juste que quand on te présente un menu, tu t'attend quand même un peu à ce qu'on te serve ce qui a été annoncé! Et quand les plats ne correspondent pas à l'étiquette tu peux au moins faire savoir que t'es pas content! Mais dans le cas ci dessus évoqué, tu peux pas claquer la porte du resto en disant que tu paieras pas l'addition parce tu raques que tu l'estime juste, que tu sois content ou pas!
C'est juste le sentiment, mais fi du sentiment en politique réaliste, d'une trahison intellectuelle, morale et sociale, excusez du peu...

Macron, ben, attendons de le voir à l'oeuvre avant de condamner, mais disons que le jeune homme est prometteur:
http://www.lepoint.fr/economie/emmanuel-macron-pret-a-autoriser-les-entreprises-a-deroger-aux-35-heures-28-08-2014-1857188_28.php#xtor=EPR-6-[Newsletter-Matinale]-20140828

" Le nouveau ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, s'est déclaré, dans une interview accordée au Point la veille de sa nomination , favorable au fait d'autoriser "les entreprises et les branches à déroger" aux 35 heures, en cas d'accords avec les organisations syndicales. "Nous pourrions autoriser les entreprises et les branches dans le cadre d'accords majoritaires, à déroger aux règles de temps de travail et de rémunération. C'est déjà possible pour les entreprises en difficulté. Pourquoi ne pas étendre à toutes les entreprises, à condition qu'il y ait un accord majoritaire avec les salariés ?" a déclaré Emmanuel Macron.
Moi qui ne plane pas dans les hautes sphères de la pensée ultra libérale, ça m'inquiète ce genre de déclaration. Les "accords majoritaires avec les salariés" ce sont les syndicats qui vont les signer, et on sait qu'il suffit d'un syndicat pas franchement socialo compatible signe pour que soient applaudis des accords ultra minoritaires qui entraînent quand même la totalité de ceux qui bossent...

Je suis plus vraiment concernée par le boulot, j'ai jamais été concernée par les angoisses du chômage, et j'avoue que c'est seulement maintenant que je saisis l'ampleur des dégâts. Mais dire que" considérer les intérêts des travailleurs c'est bien, mais qu'il faut prendre en compte aussi ceux qui ne travaillent pas"- et qui a fabriqué les chômeurs?- et à ce titre détricoter le peu d'avantages obtenus de haute lutte au cours des décennies par ceux qui bossent, c'est de la com d'inspecteur des Finances/Banquier qui s'est fait sa fortune perso comme trader, je me demande ce que ce mec fout à gauche, il s'est gouré de trottoir? AngeR

Au moins que la gauche annonce qu'elle n'est plus à gauche, que c'est plus possible dans le maëlstrom libéralo libéral qui mène le monde au gré des puissances financières...

Si je dois être sacrifiée je veux que se soit sur un bûcher de façon à ce qu'il ne reste aux charognards ultra libéraux auxquels on nous livre pieds et poings liés aucun de mes os à ronger! Revanche posthume!

Vous allez dire que je suis de parti pris (dormez tranquille j'assume) mais ça, quand même...
J'ai parlé des multinationales, des dégâts à l'échelle mondiale que leur manque absolu de scrupule et leur appétit insatiable de dividende provoque, et singulièrement de Nestlé et coucou, qui on trouve comme brillant affairé dans un deal pour que Nestlé rachète la branche "lait Maternel" de Pfizzer? Le Macron qui de son propre aveu y a gagné (sans dire combien) de "Quoi être à l'abri jusqu'à la fin de ses jours", c'est pour ça qu'il peut les couler à gauche en faisant appliquer la politique du fric qui elle n'a pas d'odeur politique?
http://rue89.nouvelobs.com/2014/08/27/vive-macron-nouveau-ministre-leconomie-254429
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Ven 29 Aoû 2014 - 23:26

Je ne sais pas, je me sens drôlement débranchée de ces conversations politiques...
C'est évident que cette gauche n'est plus à gauche. Je la vomis uniformément et sans nuance. Et je n'en attends vraiment rien.
Le seul mérite que je lui reconnais est d'avoir chassé Sarko.

Nous allons, de toute façon, droit dans le mur.
Je dis "nous", je dis toute l'humanité. La 1ere préoccupation de l'humain devrait en tout état de cause être l'air qu'il respire, l'eau qu'il boit et la nourriture qu'il absorbe. Le reste est chipotage, même si certains chipotages (comme l'art) construisent l'humanité.
Or, certains spécialistes dont je suis les travaux sont à peu près d'accord sur le délai qui nous serait accordé si nous continuons à jouer ainsi avec notre planète : 2050, peu ou prou, avant que l'air et les mers soit tellement pollués, les terres tellement surexploitées, que la vie humaine sera visiblement compromise.

Alors vous pensez, les points retraite, les réserves de la banque de france, le dernier smartphone à la mode ou les gouvernements qui se succèdent, tous aussi incompétents les uns que les autres quoique certains soient largement plus toxiques, tout cela me parait vaguement nébuleux.
Soit l'humanité entière change radicalement sa façon d'exister, soit elle devra s'adapter à la catastrophe multiforme qui finira par lui tomber sur le nez.
Révolution complète ou rien. Révolution volontaire et pacifique ou révolution imposée et désastreuse.

Ma soeur dit que je suis une écolo facho. Vu l'imbécillité et l'incompétence de nos écologistes politiques, je ne sais pas quel terme devrait le plus m'offenser. Mais je comprends l'idée et je suis d'accord. Rien n'est plus important que les problèmes d'environnement, parce que si nous foutons en l'air cela, ça sera un tantinet plus grave que de fermer une usine ou de rayer l'écran de sa tablette numérique.
Alors, qu'attendre des politiques, franchement ?
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Sam 30 Aoû 2014 - 1:00


L'humanité a déjà consommé fin Août la totalité des ressources annuelles de la planète...
Le souci de l'environnement n'est la priorité d'aucun gouvernement, ce souci est considéré comme un frein au développement, certains état vendent même des morceaux de leur pays (Espagne, Grèce, Pays africains...) dont des réserves naturelles jusque là un peu préservées au milieu desquelles les riches pourront désormais s'ébattre en toute quiétude dans leurs superbes villas avec piscine qui consommeront encore plus d'eau. Cette eau qu'aucun dirigeant n'a le courage de déclarer bien international puisqu'elle est nécessaire à la vie de chacun , et que certains accaparent...

Oui, on est mal barré et pire.
Et je suis vraiment très en colère contre ces incapables, faibles, lâches et stupides (liste à compléter) qui prétendent diriger et penser pour nous, surtout quand ils se prétendent attentifs à l'aspect humain , à l'amélioration de la société... je n'admets pas la trahison qui nous mène aussi à notre perte.

Je lisais hier un article qui disait que oui, il faudrait aller s'installer sur d'autres planètes parce que dans 5 milliards d'année la Terre trop chaude sera devenue inhabitable. 5 milliards d'années? La part avide de l'humanité soutenu par l'indifférence et/ ou l'inconscience d'une autre part l'aura détruite bien avant ça la terre... Et ça vaudra mieux pour les autres planètes, même si c'est dommage pour toutes les autres espèces vivantes sur la Terre qui elles ne demandent qu'à vivre et ne détruisent rien...
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Ven 5 Sep 2014 - 3:20

Une fois n'est pas coutume, je me sens plus proche de la ligne de Trys que des autres. Gérer c'est compliqué ? Ben ils sont grassement payés pour le faire ; la moindre des choses c'est de le faire correctement.

Mais sinon, depuis pas mal d'années déjà, j'ai le sentiment qu'il y a lors des élections un enjeu qui oppose les électeurs et les élus. Ces derniers ont une idée  précise de ce que, à leur avis, il faudrait faire, mais qu'ils peuvent difficilement présenter comme programme électoral. Comment se faire élire en annonçant que l'on va fermer des hôpitaux engorgés, des tribunaux surcharges, des commissariats débordés et stigmatiser les chômeurs que notre politique aura créés ? De l'autre coté, les électeurs, qui pour certains jettent l'éponge et cessent de voter, et d'autres, qui cherchent le moyen de forcer la classe politique de mener la politique pou laquelle ils ont été élus. Et, dans le contexte dans lequel on beigne, force est de constater que le Front National, aux yeux de bien de nos concitoyens, tient la corde en tantq ue solution.

Je pense que s'il n'y a pas de honte à être de droite, se prétendre de gauche implique un certain nombre de choses, et la première de celles-là est de considérer la répartition des richesses comme l'enjeu politique fondamental de tout Etat qui se prétend démocratique. Se faire élire sous l'étiquette de gauche pour ensuite s'essuyer les pieds sur les pauvres et les ouvriers, relève de l'escroquerie pure et simple.

Au moment où les messages précédents on ne sait pas que Trierweiler allait sortir un bouquin qui allait témoigner du mépris que Hollande semble vouer aux plus démunis, que Manuel Valls allait déclarer sa flamme au patronat – pas n'importe lequel, celui représenté par le MEDEF, le syndicat du CAC 40, qui ne représente pas plus l'ensemble des patrons que l'Etat Islamique ne représente l'islam.

Comme Trys, je ne me faisais pas beaucoup d'illusions sur le gauchisme de Hollande ; mais comme Lurent Rouquier j'en suis  regretter d'avoir voté pour lui au second tour. Qu'il n'avait pas l'intention de mener une politique franchement de gauche, c'était clair et évident, et faut avoir fait preuve de beaucoup de naïveté pour avoir pris au sérieux le fameux discours du Bourget. Cependant, il y avait un truc qu'il pouvait faire. Pendant la campagne électorale on n'a cessé de parler de Piketty et de son bouquin d'alors, la révolution fiscale. Il y a des ultra-libéraux, des libertariens américains qui pensent que la fiscalité devrait être la même pour tous ; riche ou pauvre, on devrait tous payer 5, ou 10 ou 15 % d'impôts sur le revenu et puis on ne parlerait plus du reste. Ces gens passent – à mon avis, à juste titre – pour des fous irresponsables. La fiscalité se doit dire progressive, chacun y contribue à hauteur de ses moyens, c'est dans les Droits de l'Homme. Piketty, donc, avait réussi à démontrer que la fiscalité en France non seulement n'est pas progressive, mais qu'elle est dégressive. Plus vos révenus sont élevés, moins vous payez relativement à ces revenus. Lutter contre cela, voilà un programme intéressant qui ne trahit pas de bolchevisme rampant pour celui qui voudrait le mettre en œuvre. On avait tant parlé de cette révolution fiscale que je pensais réellement que Hollande ferait de ce programme le sien. Ah, comme disait l'autre, sur les promesses et ceux qu'elles engagent …

Si on a pu penser un temps que la lutte des classes était une vieillerie du XIXe début du XXe siècles, force est de constater que désormais, elle se déchaîne plus que jamais que la gauche qui se prétend gauche de gouvernement se tient aux cotés de ceux d'en haut, pour piétiner ceux d'en bas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Sam 6 Sep 2014 - 0:45


Hé bien, Hollande aura au moins réussi à ce qu'Alex soit d'accord avec moi pour une fois! AngeR
Et je ne peux qu'abonder dans ton sens.

Pour ce qui est du bouquin de Trierweler, attention, c'est un coup de com, un coup de marketing et un coup bas! La dame règle ses comptes, en public et en ramassant un joli paquet de fric au passage.
Et bien sûr, tout le monde s'est jeté dessus, pour "savoir", savoir quoi? Qu'est ce qu'il y a de vrai dans ce qu'elle raconte? Si Le président normal est si affreux qu'elle le prétend, pourquoi être restée 9 ans avec lui? Et s'il ne l'avait pas jetée, avec j'en conviens une goujaterie insigne, elle y serait encore!
Ce bouquin est un torchon, remarque, elle travaille à paris Match, spécialiste du sensationnel d'alcôve et du voyeurisme... AngeR
Hollande est au plus bas dans l'opinion, à juste titre, mais pas pour ses histoires de fesses.
Il y a des gens bien à droite, et aussi des pourritures, et aussi des pourritures à gauche.
Le gros mensonge c'est de se dire de Gauche, ils le répètent en boucle en ce moment, alors qu'il font pire que la droite, il y a tromperie sur la marchandise!

Comme pour les navires construits pour les russes, la décision a été prise de ne pas les livrer vu ce que fait Poutine en Ukraine. La France décide enfin de ne pas les livrer, mais sous pression notamment des Etats Unis, il aurait fallu la prendre plus tôt. Pas évident, ces constructions représentent des emplois et en ce moment en perdre c'est mal venu, déjà les syndicats hurlent . Mais livrer des engins de guerre à un agresseur, c'est moralement plus que discutable!
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Sam 6 Sep 2014 - 2:25

On ne va pas s'étendre là-dessus ici, mais je pense que ne pas livrer ces navires à la Russie est une erreur. Le seul avantage que cela présente est de faire plaisir à BHL. Or, à mon avis, bien que par le passé cela ait constitué la ligne de conduite de la diplomatie française, faire plaisir à BHL ne devrait pas constituer un objectif stratégique fondamental de la politique étrangère de la France.

Je dis ça je dis rien ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Mer 17 Sep 2014 - 15:44

http://www.ouest-france.fr/emmanuel-macron-les-salariees-de-gad-sont-pour-beaucoup-illettrees-2830730?utm_source=of_alerte-generale&utm_medium=email&utm_campaign=of_alerte-generale&utm_content=20140917&vid=040039036050056035018041033055040046060041125050052

Si ce n'est pas du mépris de classe, c'est bien imité.
Sûr que bosser dans un abattoir c'est pas la joie, et que ceux qui y vont n'ont pas vraiment le choix, plutôt "Celles" puisque ce sont les femmes, pas majoritaires, qui sont visées.
Et, en admettant qu'elles soient "illettrées", ce qui reste à prouver, comment un pays si fier de son système éducatif peut il encore produire des "illettrées"? Sûr, c'est pas les sortants de HEC qui vont désosser des carcasses de poulets industriels.
Mais comment GAD en est il arrivé là? C'est peut être ce genre de questions que Mr Rotschild devrait se poser au lieu d'écraser ceux qui n'en peuvent mais de son mépris!
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Mer 17 Sep 2014 - 16:23

On s'enflamme, on s'enflamme...

Je crois plus au lapsus, au mot mal choisi (ce qui relativise sans excuser) et pas au mépris. Tu sais comme moi que beaucoup de jeunes sortent de l'école (cette magnifique institution si performante) sans savoir lire vraiment (ils déchiffrent mais ne comprennent pas ce qu'ils lisent). Du coup, va retrouver un boulot autre qu'industriel de base (et justement ce sont ceux-là qui disparaissent). Le constat est donc malheureusement bon (au-delà du mot mal choisi) ; c'est l'absence de solutions qui est problématique.
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Mer 17 Sep 2014 - 21:01

J'admets ne pas être vraiment objective (admirez la litote) quand il s'agit de Macron. Avec sa tête (à claques) de premier (banquier) de la classe, ce mec me colle des boutons.
J'en ai d'ailleurs autant au service de Vals (qui me porte sur les nerfs depuis bien avant de devenir the number one du gouvernement du Titanic), avec sa tête de bouledogue dont les crocs bavent d'être tenus en laisse.

Je fais du délit de faciès, mea culpa (pas sincère) AngeR

Mais je dois reconnaître (tu m'agaces pour ça) que tu as raison quelque part. Ce que Macron dit est vrai.
Ces boulots pourris sont réservés aux oubliés de la société, et il n'y a aucun mépris dans ce propos, ceux auxquels la société n'a donné ni laissé aucune chance.
J'ai fais ça une fois, j'avais quoi 17 ans? Je suis allée plier des torchons dans une blanchisserie industrielle, pour un mois en Juillet, ça me payait mes vacances en Août! La "Blanchisserie de Pantin" décor à la Zola avec canal grisâtre donnant envie de se flanquer dedans, la boîte lavait le linge d'hôtels, d'hôpitaux et une fois lavés, il fallait plier. Ne sachant rien faire, j'ai été mise aux torchons, il fallait les plier selon un rituel bien défini quand ils sortaient de la repasseuse , trier les abîmés et les attacher avec un bolduc par 10 ou 20, je sais plus. J'étais payée au mois, mais les filles avaient un fixe et une prime à la pièce au delà de 1000 par jour, imaginez l'ambiance, le tirage de bourre, les rancoeurs les "Elle en met des troués, c'est pour ça qu'elle fait beaucoup..." la fille enceinte à laquelle on ne permettait pas de s'assoir (je trouvais que c'était pas juste) et la "Petite Chef" qui se prenait pour le Père Fouettard. Promis/ juré, j'en rajoute pas!
J'étais déjà pas trop mauvaise en classe, mais ça m'a assez secouée pour que je me dise que je pourrais jamais supporter une vie comme ça! Donc mettre le turbo sur les études!

Je sais pas si la Blanchisserie en question existe toujours, mais il y a les abattoirs aujourd'hui pour les laissés pour compte.
Alors peut être que la langue du financier impeccable a fourché, oui il a mis un doigt là où ça fait mal, mais un gros doigt qui ajoute le mal au mal. Et persiste et signe, comme disait papa Sigmund, les lapsus sont révélateurs.
Et maintenant Emmanuel, on fait quoi pour remédier à cette situation, on prévoit quoi pour l'avenir de ces gens là? Ange
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Mer 17 Sep 2014 - 21:24

On les naturalise Indonésiens ou vietnamiens...

C'est terriblement cynique mais c'est la seule réponse logique (je veux dire dans la logique du monde actuel) que je vois.
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Jeu 18 Sep 2014 - 0:31

Mais pas besoin de naturaliser exotique nos laissés pour compte, bon français d'cheux nous illettrés. La roue du libéralisme brutal (j'allais écrire sauvage mais ce serait une insulte au monde vraiment sauvage, traduire sans encore une empreinte humaine trop violente), donc cette roue tourne assez vite sur notre planète (qu'elle tue en passant mais c'est pas grave tant que le compte en banque des tueurs se gave aujourd'hui), pour que ces débris des ouvriers français soient traités d'ici à pas longtemps comme plus bas que les asiatiques, ou les africains continent dont certains états vendent terres et humains qui vont avec au plus offrant. Les états africains vendent terre et hommes aux chinois qui trouvent que les chinois commencent après des décennies d'exploitation encouragées par les entreprise occidentales, à coûter trop cher aux chinois en Chine!

La Terre est ronde, la roue du libéralisme déchaîné tourne à plein régime, elle va nous revenir dans la figure. Et quand je dis "Nous" j'avoue très égoïstement, souhaiter ne plus être de ce monde quand ça va arriver!

Et dire que j'ai passé plus de trois décennies de ma vie à tenter de transmettre instruction et éducation , avec, j'avoue l'idée au fond que ceux auxquels je tentais de transmettre ne vivent pas la même galère que moi parce qu'à la base ils auraient "L'instruction" qui devaient leur permettre de sortir du gouffre! Leur permettre de choisir ce qu'ils allaient faire de leur vie!

Macron me ramène à mes origines, y'a pas de quoi pavoiser, juste que, de mon temps quelques uns pouvaient sortir du nombre des en bas avant d'être broyés!
Je gage sans risque que l'Emmanuel ne sait pas ce que c'est souffrir pour sortir de sa "Condition"...
Et j'avoue ma naïveté, pour moi, biberonnée à Jaurès, être "Socialiste" c'était aider les "En bas" à sinon à monter plus haut, au moins à pas végéter dans les bas fonds en étant broyés!
Faut que je révise dans mon lexique, le sens du mot "Socialiste", je ne parle pas la même langue que ceux qui aujourd'hui prétendent l'être!
Ca doit être le syndrome d'avoir habité à quelque pas du Café du Croissant, là où fut assassiné Jaurès!

Le syndrome de la fille partie de rien qui est quand même arrivée à quelque chose, et quand je dis de rien , c'est même moins que rien! Sauf que, de mon temps , il était encore un portail ouvert, certes fort étroit, fallait forcer le passage mais ouvert, aujourd'hui il est entouré de barbelés qui pourraient évoquer une époque concentrationnaire, je sais, je raccourcis si volontiers...
Aujourd'hui nous avons en France, un pays qui porte un potentiel fabuleux de culture et d'économie si on sait écouter et entendre ceux qui ne demandent qu'à faire quelque chose de concret positif sans tout massacrer, des gens comme ça, y' en a en France bien plus qu'on ne veut bien l'admettre, sauf que, ils n'ont pour la plupart pas vraiment les moyens financiers, juste le coeur et l'envie de faire vivre! Nous avons des libéraux qui nous sacrifient sur l'autel du libéralisme...
Bon, alors Emmanuel, dont j'ose croire que tu connais le sens de ton prénom, on fait quoi? Twisted Evil




Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Jeu 18 Sep 2014 - 7:30

Les journalistes et les politiques d'opposition ont évidemment sauté sur l'occasion de sortir de leur contexte les mots de Macron, pour le descendre et lancer une polémique "buzz". Pourtant il était au contraire en train de parler dans l'intérêt de ces gens. Je suis abasourdi devant ces minables récupérations sur la forme, qui zappent totalement le fond, et de cette haine-rejet systématique que les coupeurs de cheveux en quatre dépensent tant d'énergie à exercer à tout bout de champ, aux aguets pires que des paparazzi sans scrupule (ou sans intelligence, au choix).

Alors que Macron détaillait les blocages de la société française, il s’est attardé sur les tarifs et les délais d’attente pour passer le permis de conduire, que le gouvernement souhaite réduire. Il était donc en train d'expliquer qu’il y avait urgence en la matière, citant l’exemple des salariés des abattoirs Gad, dans la tourmente depuis 2013 et pour qui le permis est indispensable pour retrouver un emploi. Sauf que décrocher le fameux sésame suppose de maîtriser la lecture et l’écriture.

"Dans les sociétés dans mes dossiers, il y a la société Gad : il y a dans cet abattoir une majorité de femmes, il y en a qui sont pour beaucoup illettrées ! On leur explique qu'elles n’ont plus d’avenir à Gad et qu’elles doivent aller travailler à 60 km ! Ces gens n'ont pas le permis ! On va leur dire quoi ? Il faut payer 1.500 euros et attendre un an ? Voilà, ça ce sont des réformes du quotidien, qui créent de la mobilité, de l'activité !", a-t-il dit.

Vérification faite, il y a effectivement 15 à 20 % d'illettrés chez Gad.

Sapin en avait parlé également lorsqu'il était ministre à sa place, en février, et ça n'avait choqué personne (puisque c'est vrai et que c'est un problème), mais là c'est un jeune ministre débutant et qui plus est issu de Rotschild, symbole de l'"ennemi", alors forcément tous les opposants superficiels et systématiques lui tombent dessus et parlent de "mépris" ou d'"insulte" quand c'est dans sa bouche, et zappent totalement le discours complet qui était justement un appel à aider ces minorités.
Je trouve ça aussi stupide et pathétique que l'opération charognarde consistant à citer, diffuser et rabâcher les logorrhées revanchardes et puantes de Trierweiler pour descendre systématiquement Hollande alors qu'il est déjà suffisamment à terre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Jeu 18 Sep 2014 - 15:45

http://www.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-valls-2/video-macron-exprime-ses-regrets-et-s-explique-apres-ses-declarations-sur-les-illettrees-de-gad_696437.html

C'est juste, Sapin a bien employé l'expression... Embarassed

Et j'apprécie la réplique de Macron à la députée UMP, ces gens si près du peuple, que si on est là, c'est en grande partie parce qu'en 10 ans de pouvoir la Droite n'a rien fait pour la "France d'en Bas"!

On sait depuis longtemps qu'il y a un problème en France malgré un système d'Education Nationale, l'illettrisme existe bien, et ceux qui sont touchés ne peuvent évidement exercer que des boulots manuels sans qualification, pourtant il existe aussi une "Formation continue" malheureusement confiée en très grande partie au privé, qui prend le fric sans vraiment répondre au besoin. Changer de métier chez nous, se "former" après sortie de l'Ecole c'est galère: trop vieux, trop jeune, pas assez si, trop ça... Comment un "Illettré"; encore faut -il savoir ce que le terme recouvre exactement; peut-il affronter la constitution d'un dossier de "reconversion"?
Le Permis c'est un serpent de mer, des années et des années qu'on parle de le réformer, et que cette réforme nécessaire comme beaucoup d'autres achoppe sur les conservatismes, et ce Permis, plus ça va, plus il coûte cher. Il est en outre de plus en plus exigé pour pouvoir postuler à des offres d'emploi.

Comment GAD en est-il arrivé à la situation actuelle?
http://www.francetvinfo.fr/economie/crise-en-bretagne/abattoirs-gad-le-naufrage-d-une-petite-entreprise-familiale-devenue-grande_442048.html

Outre ne pas écouter Macron jusqu'au bout, outre m'être "enflammée" trop vite, j'ai parlé de poulet alors que GAD c'est le cochon. grrrr09
Le poulet c'est, ou plutôt c'était DOUX lui aussi en liquidation.
L'agro alimentaire qui contribua à la prospérité de la Bretagne est en crise...
L'agriculture est en crise, mais un pro du BTB qui doit pas savoir distinguer une vache d'un lapin, ouvre une usine à vaches dans la Somme, 1000 vaches qui verront jamais un brin d'herbe, et 12 employés (gageons que ces employés seront des salariés venus des pays de l'Est donc soumis au salaire et au régime de leur pays d'origine). Ce qui va faire dégringoler le prix du lait (pas dans les rayons des supers marchés) mais à l'achat aux producteurs, ce qui encore plus mettre en difficulté les petits qui élèvent une centaine de vaches au pré!

Mais pas que l'Agro alimentaire. En Loire Atlantique ATLAS et FLY (c'est la même boîte) licencient dans le meuble, Alcatel licencie à Orvault (banlieue nord de Nantes)...

Si je sais qu'on ne résoudra pas tout ça qui traîne depuis des décennies en un jour, ni en 10 ou 100 ou 1000, je persiste à dire que les propositions du gouvernement actuel ne vont pas dans le sens d'un rétablissement économique du pays, ni à court, ni à moyen terme parce que la crise est structurelle, pas conjoncturelle, et que c'est à ceux qui l'ont provoquée et s'en fichent puisqu'ils placent leurs billes ailleurs, qu'on fait confiance pour la résoudre.
Le MEDEF fait sa pub à la télé "Le Beau Travail", métiers manuels, voyez, y'en a et ceux qui les exercent nagent dans le bonheur, et pour chaque métier présenté le chiffre de postes à pourvoir...

8€ pour augmenter les "Petites retraites- de 1200€ par mois, 40€ augmentation annuelle sur le minimum vieillesse, c'est dérisoire pour les bénéficiaires qui ont un peu le sentiment qu'on leur jette un os à ronger, même si ça fait quelques centaines de millions quand on multiplie par le nombre de bénéficiaires. C'est pas ça qui va faire redémarrer la "Consommation des Ménages" lesquels consomment de moins en moins cause manque de fric.
Ce tandis que des gros milliards de sous français sont planqués à l'étranger, légalement pour la plupart, c'est eux qu'il faut faire rentrer, ce sont les PME qu'il faut aider, pas les CAC 40!
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Jeu 18 Sep 2014 - 23:32

Trys, je suis sans doute encore plus radicale que toi.
Je déteste Macron et tout ce qu'il représente. Sans appel.
Le socialisme, le vrai, ne peut être néo-libéral, c'est absolument antinomique, voir absurde.
Je pensais avoir à peu près voté à gauche, moi aussi. Je n'aurais pas voté DSK, car je connaissais déjà sa réputation avant même que le scandale n'éclate (mais pas tant pour ses excès médiatisés que pour son libéralisme totalement assumé). Hollande, je connaissais peu, mais il nous a au moins débarrassé de son abominable prédécesseur. Un des rares bon point que je lui accorderai.
Pourquoi ne pas avoir dit tout de suite qu'il était... quoi au juste ? Social démocrate ? Plutôt que de flirter avec l'extrême de la gauche, déclarer que les ennemis étaient les banquiers, et poupouiller les écolos. C'est lui qui devrait trouver un autre nom pour le courant qu'il représente (enfin, 13% de satisfaits, ça fait pas lourd) et laisser les vrais représentant de gauche reprendre le nom de parti socialiste.
On retombe dans les travers écoeurants de ce qu'on appelait "la gauche caviar" sous Mitterrand. En pire. Parce que là, on a affaire à un simulacre de gauche.
Et tout cela fait le beurre de marine.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Ven 19 Sep 2014 - 1:06

Merci Blue, je me sens moins seule!

J'ai poussé la conscience jusqu'à regarder la Conférence de Presse de "Moi Président", mais je suis partie avant la fin, parce que j'avais rendez vous avec les vikings au British Muséum. C'est autrement passionnant!

J'ai vu un Hollande plutôt digne, qui sait causer, qui a causé dans son introduction de politique étrangère, beaucoup, intérieure, moins et a confirmé qu'il ne changerait pas sa ligne, la solution c'est L'ENTREPRISE! Que l'entreprise n'entreprenne plus grand chose, n'ébranle pas sa conviction!
Journalistes politiquement corrects, même si j'ai trouvé que ça n'avait pas grand sens de lui demander s'il compte se représenter en 2017... Il assume son impopularité, et Vals est un grand ministre!

Moi Président a demandé que le micro pour les questions soit passé vers les premiers rangs. Une bonne femme l'a quasi arraché au confrère auquel on le tendait, c'était vraiment vital, elle a posé LA question sur LE livre. Hollande a répondu qu'il comprenait pourquoi elle a voulu le micro a tout prix, qu'il la remerciait pour son éthique, et qu'il s'était déjà exprimé la dessus, que c'était pas le sujet! Un point pour lui!

LE livre, j'en dis rien pas lu, et je lirais pas ça! Un coup marketing, un coup bas, un coup de fric, un sale coup. Un plat de vengeance qui pue mais qui rapporte, le voyeurisme fait qu'il en est déjà à une deuxième édition, ce que les gens sont cons, ou pitoyables ou...
Juste un détail, la Valérie se plaint d'avoir été larguée comme une malpropre," bafouée, trompée", snif, sortez les mouchoirs, elle oublie que quand elle mis le grappin sur Hollande (qui s'est laissé faire) Moi Président n'était pas encore président mais en couple avec Ségolène, ça lui a pas brisé le coeur sur le coup de laisser une femme "trompée, bafouée, abandonnée"... en emballant son bonhomme? AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9743
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   Ven 19 Sep 2014 - 16:07

Réactions, commentaires, décryptages de la Conférence de Presse de "Moi Président", ça va occuper les médias jusqu'à l'annonce du retour du Monarque... parce qu'il revient, enfin le "RE" est de trop, on ne REvient que si on est parti!
La question fut d'ailleurs posée à l'actuel de Président, qu'en pense t-il? Pas grand chose sinon rien, c'est le droit de l'Ex. Que vouliez vous qu'il réponde? Les spécialistes/ politologues/ analystes ricanent que ce retour arrange au fond la Gauche qui aura un "vrai" adversaire et non une brouillard déliquescent sur lequel cogner. "Regardez comme lui il est bien à Droite", lamentable...

Mais, encore une fois, à lire certains commentateurs (pas tous, je pousse pas la conscience jusque là) j'ai l'impression qu'eux et moi n'avons pas vu la même séquence.
La bonne femme à LA question, celle qu'au fond tout le monde attendait mais que personne ne posait, je l'ai trouvé plutôt odieuse, ben nan, elle a été "courageuse" parce qu'au fond du fond dans lequel on s'enfonce, ce qui importe, c'est LE livre...

Juste, encore, un détail, est ce que la pauvre Valèrie aurait balancé sa bombe si Moi Président avait été au sommet de la popularité, genre 70% de sondages favorables au lieu de 13%?

http://www.lepoint.fr/politique/qui-est-la-journaliste-qui-a-pose-la-question-trierweiler-a-hollande-18-09-2014-1864520_20.php

Coms parmi d'autres:

Presse de caniveau

Dommage d'être obligé de poser de telles questions pour sortir de l'anonymat.
La déontologie des autres journalistes a sans doute été de s'attacher à des questions plus constructives.


But d'une conférence de presse ?

Nous sommes en France, un président de la république s'exprime. Les sujets sont nombreux entre la situation économique et les tensions internationales. Et quel sont les commentaires ? Une "courageuse" journaliste qui aurait posé une question sur un livre écrit par son ex compagne (dont on a que son point de vue pris pour argent comptant ! ) Et bien moi je désapprouve cette action qui ne relève que de la presse de caniveau et est un mépris pour les problèmes de notre pays (et donc des Français) et de l'Europe ! Satisfait ou pas des réponses données il est regrettable que cette presse de caniveau gagne des mille et des cents pendant que ceux qui essayent d'émettre des analyses (qu'on partage ou pas) sont limite faillite et en plus en arrachant un micro !


Courage

Pour moi, elle a voulu donner une leçon de courage journalistique au parterre de plumitifs tétanisés par le trac, à l'idée de devoir poser "la" question qui brûlait toutes les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et pourtant, je croyais avoir voté à gauche!
» J'avoue tout page 3 - C'est pourtant pas faute d'avoir été prévenue
» Quelle antenne intérieure pour avoir la TNT fr+ch ??
» Les films qui n'auraient jamais dû avoir de suite
» Comment avoir 576Mo de RAM (448Mo par défaut) Pour COOKERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: