Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Labyrinthe des Raccourcis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Le Labyrinthe des Raccourcis   Sam 13 Sep 2014 - 21:17

" Tu vis la fin d'un monde" ainsi parla, non Zarathoustra, mais mon fils juste avant de partir pour le Viet Nam. Parce qu'il "fait toujours meilleur ailleurs" mais qui en est revenu après s'être rendu compte qu'ailleurs c'est pas forcément meilleur.
D'ailleurs, où est ce qu'on peut trouver aujourd'hui du "Meilleur"?

Pourquoi ce titre?
Raccourci parce mon collègue et néanmoins ami MBS m'a fait remarqué que j'avais le sens du raccourci, en shuntant les siècles pour opérer des rapprochements dont tout historien sérieux se garde comme de la Peste, mais il est avéré que je ne suis pas une historienne sérieuse!  AngeR
Labyrinthe parce qu'à l'heure où nous vivons, le monde dans lequel nous vivons est aussi indéchiffrable et dangereux qu'un labyrinthe." Ariane ma soeur vous mourûtes aux bords où vous fûtes laissée" (pour rappel Phèdre de Racine), donc Ariane ayant défunté cause de l'ingratitude de Thésée, nous n'avons plus de fil pour tenter de sortir du labyrinthe et le Minotaure loin d'avoir succombé s'est multiplié.

Bon, tu pouvais pas placer ça dans ton blog, ou les textes, ou Histoire?
J'ai hésité, mais puisque ça concerne l'évolution de la société depuis au moins les décennies que j'ai eu l'heur de vivre, je le mets ici.
Ca va causer de quoi? Ben, justement, de la Société, de Géographie, Géopolitique, Histoire, Sociologie, Politique...

Mais j'ai pas envie de causer toute seule, alors, si vous le voulez, vous  direz comment vous voyez le quotidien la vie au jour le jour, quelles sont vos références par rapport à "Jadis et Naguère" comme disait Verlaine.
Il ne s'agit pas de cultiver la nostalgie, ce Monde que je vois finir, déjà fini depuis un temps, n'était pas forcément meilleur que celui d'aujourd'hui et surtout pas le " Bon vieux temps", il était. Il présentait peut être quelque avantages par rapport à celui qu'on nous impose aujourd'hui. Perso, j'ai pas envie d'y retourner, vous savez que si je pouvais remonter le cours du temps, j'irais beaucoup plus avant.
Mais je l'ai vécu...

Labyrinthe, parce qu'on se perd aisément dans un labyrinthe, c'est conçu pour, mais c'est aussi un parcours initiatique.
Labyrinthe parce que les impressions, analyses, réflexions seront présentées sans  un souci chronologique, au gré des marées, de l'actu, de... Juste ce qui se passe aujourd'hui, se rapproche, ou s'éloigne, mais à de plus en plus une tendance fâcheuse à bien des égards à ce qui s'est passé avant, le moins agréable de ce qui s'est passé avant, dans un avant proche ou lointain. Je suis de plus en plus surprise de "L'Actualité" de faits historiques advenus il y a bien des siècles...

Fil à suivre...


Dernière édition par Tryskel le Dim 14 Sep 2014 - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le Labyrinthe des Raccourcis   Dim 14 Sep 2014 - 0:06

Hors donc je naquis sans l'avoir demandé dans un après guerre, pas folle la guêpe  j'ai attendu que la 2ème GM aussi et  plus meurtrière compte tenu du contexte de l'Occupation collaborée par un soi disant " Etat Français Travail, Famille, Patrie", et les bombardements qui n'épargnaient pas les civils , mais étaient ciblés volontairement sur les dits civils, en France et dans le monde que la première du nom qui devait être compte tenu de l'horreur absolue totale, engendrée et ressentie la "DER des DER"!
Ceux qui proclamaient ça pour y croire eux mêmes, ignoraient que la suivante seraient pire!
J'ai dans un sens échappé au pire puisque ainsi que ne manquaient pas de nous le reprocher les "vieux" de ma jeunesse nous ne savions pas "ce que c'est qu'une bonne guerre". Les femmes étant exclues à l'époque de mon enfance de l'armée, une "Bonne Guerre" pour elles c'était attendre sagement à la maison le vaillant soldat parti défendre la Patrie (Marseillaise) rentre à la maison pour reprendre les commandes un temps abandonnées entre les mains fragiles de l'épouse et mère, forcément mère, qui préservait les valeurs en attendant le retour de l'époux/ père/ frère, le mâle quoi, le seul capable de tenir  la maison, d'assurer la subsistance de la famille, et de déclencher les guerres qui ruinaient les familles!. Les femelles étaient conçues par la divine providence qu'elle soit catholique ou communiste pour pondre de petits patriotes républicains!
Je ne crois pas qu'avoir réussi à intégrer l'Armée soit une réussite féministe. Si c'est pour y approuver et participer aux mêmes conneries graves que les mecs, autant que les nanas restent dans leur cuisine. Juste que les "Cuisines" prestigieuses, étoilées au Michelin, sont tenues (à de rares exceptions près) toujours aujourd'hui par des mecs.

Mais tout ça, bien sûr, je ne l'ai su et compris que bien après, quand j'ai été assez grande et cultivée historiquement et sociologiquement pour comprendre, et ce que j'ai compris...


Dernière édition par Tryskel le Dim 14 Sep 2014 - 14:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Le Labyrinthe des Raccourcis   Dim 14 Sep 2014 - 0:14

Citation :
Juste que les "Cuisines" prestigieuses, étoilées au Michelin, sont tenues (à de rares exceptions près) toujours aujourd'hui par des mecs.

Encore heureux... Parce que pour tenir quelque chose pendant longtemps, il vaut mieux avoir de gros bras musclés...

mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le Labyrinthe des Raccourcis   Dim 14 Sep 2014 - 1:19

C'est drôle de tomber sur ce sujet, alors qu'il y a un quart d'heure, pendant que nous roulions entre amis, nous nous disions que décidément, bien qu'habitant dans le sud-ouest de la France, donc plus près de l'Espagne et "de l'heure espagnole", nous constatons que les villes sont de plus en plus lissées, proprettes, et de ce fait de plus en plus désertée de vie, à partir d'une certaine heure (hormis les dealers et consommateurs de drogue habituels). Comme si, plus on avançait dans le temps et dans la volonté de "faire mieux", nous arrivions à éteindre la vie. Chacun chez soi, vase clos, où sont passés les échanges d'antan ?

Bon, nous constations, conscients cependant de la vie qui subsiste après la tombée de la nuit, par rapport à certaines villes plus au nord de la France. Donc pas encore tout à fait contaminés par le lissage, mais... pour combien de temps ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le Labyrinthe des Raccourcis   Dim 14 Sep 2014 - 15:15

C'est vrai, les villes évoluent dans une direction "propre".
Comme les moins bien lotis ont été chassés des centres, demeurent les gens "comme il faut" qui s'agacent des bruits engendrés par les "nocturnes". A Paris ils ont obtenu dans certains quartiers que les cafés ferment plus tôt. Les fumeurs interdits d'intérieur vont tirer dehors sur leur clope, mais ils échangent quelques mots entre pestiférés,, et ces bavardages sont" bruyants". Prière de s'intoxiquer en silence...
J'habite le quartier des bars, pubs, boîtes et restos, je ne suis pas directement sur la rue, et j'ai des doubles vitrages, mais si je garde fenêtres ouvertes parce qu'il fait chaud, le niveau sonore est supportable.

Notre société se "lisse" extérieurement alors qu'elle est de plus en plus violente par les pressions exercées sur les personnes, pas physiques les pressions... La vie est désordonnée, or certains exigent de l'ordre, donc il faut bannir tous ceux qui risquent de le mettre un tant soit peu à mal. Chacun reste sur son quant à soi, entre gens de bonne compagnie, communautarisme qui ne supporte pas les autres communautés... D'où la tentation de se tourner vers ceux qui promettent un ordre bien ordonné.
Attention, j'aime ma tranquillité et je n'accepterais pas un bazar absolu, mais point trop n'en faut.

Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le Labyrinthe des Raccourcis   Mar 16 Sep 2014 - 1:06

http://www.lepoint.fr/economie/chomage-les-propositions-chocs-du-medef-15-09-2014-1863163_28.php#xtor=EPR-6-[Newsletter-Matinale]-20140915

Que voici des raccourcis réjouissants!
Nous revenons, non au Moyen Age n'en déplaise à certains commentateurs car au Moyen Age, l'ouvrier, le compagnon, le maître était considéré et gagnait correctement sa vie. Les gens avait besoin de son savoir faire, et son travail était très contrôlé par les ligues, et autres groupements qui tenaient à leur réputation.
Cette vie des ouvriers se dégrade avec la mécanisation, les machines produisent plus vite, en plus grosse quantité, pas forcément de meilleure qualité. Donc on n'a plus besoin d'artisans connaissant leur métier, mais de conducteurs de machines, OS, OP et autres auxquels on ne demande plus de "savoir faire".
Ce qui fait qu'on peut les payer moins cher.
Raccourcis parce que ça c'est pas fait en un jour, même si une fois le processus enclenché, il n'a fait que s'accélérer.

Mais voilà t'y pas que je te revendique, que je t'exige des "garanties", une "protections" et pourquoi pas la Sécu et les Congés Payés tant qu'on y est?l
Ben, ils vont les avoir, parce qu'une bande de zozos qui se pensent "Socialistes" menée par entre autres un certain Jaurès, va leur accorder ce qu'ils demandent. Mais, vous connaissez ces manants là, ils n'en ont jamais assez: les 2 semaines de congés payés deviennent 3, puis 4, puis 5... Et la semaine de40heures, raccourcie elle aussi, jusqu'à 35, quoi encore?

Le patron XIXème siècle n'était pas un tendre ni un philanthrope, encore que certains ont été plutôt corrects, mais il connaissait le boulot, la branche dans laquelle il exerçait. Le "Bon ouvrier", pas syndiqué n'exagérons rien, docile et sérieux pouvait grimper les échelons dans la boîte. Certains patrons faisaient même passez leurs héritiers par tous les échelons de la maison pour qu'il la connaissent bien.
fermeture du carnet rose, il est pas épais face à une réalité plus misérable.

Qui est Pierre Gataz, le nouveau "Patron des Patrons"? Principale caractéristique, outre être un patron, il est la fils de son père Yvon Gataz qui fut en son temps un prédécesseur du Baron Seillières (famille De Wendel, maîtres de forges en Lorraine depuis le XVIIème siècle, ) la tête du CNPF, ancêtre du MEDEF. A part ça le personnage est au moins antipathique mais...
Peut t-on croire qu'il fait simplement de la provoc, ou qu'il est idiot parce qu'il sait bien que c'est irréalisable ce qu'il exige, au moins actuellement?
Je crois pas, je crois qu'en allant délibérément trop loin, en poussant à l'outrance, il lance des sondes. le gouvernement est désespéré (les français aussi AngeR ) et Gataz sait que nos socialistes sauce XXIème siècle ne se battront pas pour le mieux disant social au contraire.
Il s'est fait donner des millions qu'il n'a aucune intention d'investir, il a promis en échange "1 Million d'Emplois", et maintenant il fait du chantage, il sonde: jusqu'où nos dirigeants sont-ils prêts à aller pour obtenir une inversion de cette Courbe du Chômage que Gataz et ses amis ont contribué à faire grimper?
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le Labyrinthe des Raccourcis   Dim 28 Sep 2014 - 16:54

Affaires et Mafia, Mafia des affaires:


" Les règles sont dictées et imposées par les affaires, par l'obligation de faire du profit et de vaincre la concurrence. Le reste ne compte pas. Le reste n'existe pas. le pouvoir absolu de vie ou de mort, lancer un produit, conquérir des parts de marché, investir dans des secteurs de pointe...
Détenir le pouvoir, dix ans, un an, peu importe la durée: mais vivre, commander pour de bon, voilà ce qui compte...
... Animés par la volonté implacable de fonder des empires puissants et sans frontières...
Cette mentalité de samouraïs ultralibéraux, qui savent que le pouvoir, le pouvoir absolu a un prix..
Telle est la nouvelle puissance de l'économie. Dominer coûte que coûte. Le pouvoir avant tout. La victoire économique plus précieuse que la vie..."

Passage extrait du livre de Roberto Saviano: Gomora (dont fut tiré un film).
Sous titre: Dans l'Empire de la Camora.


La Camora, c'est la version napolitaine de la Mafia. Pire peut être.

Mais, si on enlève les phrases explicites sur l'aspect criminel assumé de ces "Affaires", raccourci oblige, le passage s'applique au comportement des grands patrons partout dans le monde.
Profit, pouvoir, domination, et mépris de la vie.
Ces messieurs des grandes affaires ultralibéraux de la mondialisation ne flinguent pas à la mitraillette, c'est plus propre, ils rayent d'un trait ou d'une décision de CA des milliers d'emplois qui permettent aux actions de grimper en bourse et aux actionnaires de se goinfrer.
Pas de sang, c'est légal, et c'est létal.

La différence entre les criminels de la Camora et les Saigneurs du Cac 40, Nickeï, Dow Jones et autres indices boursiers de par la planète, c'est que les premiers tuent et savent qu'ils peuvent mourir.
" La logique de l'entreprenariat criminel et la vision des parrains sont empreints d'un ultralibéralisme radical...
Finir en prison ou mourir...
Avoir conscience d'être des hommes d'affaire condamnés à disparaître.
Le parrain peut être tué ou arrêté, mais l'organisation économique qu'il a bâti demeure: elle change sans cesse, se transforme, croît et augmente ses profits..."

Les seconds tuent lentement, ils étouffent l'économie, exploitent, licencient, vendent et achètent tout ce qui peut se vendre et s'acheter, êtres humains compris, mais légalement, même si c'est parfois plus que limite, ils sont intouchables parce que d'un mot ils font trembler les états.
Comme les mafieux, les Saigneurs de la Bourse tiennent par la barbichette nombre de "décideurs" officiels, élus ou désignés qui ne décident que ce que les saigneurs veulent qu'ils décident.
Les mafieux qui ont un sens aigu des affaires placent l'argent mal gagné dans des entreprises tout ce qu'il y a de plus légales, c'est le système du "Blanchiment" auquel j'ai jadis tenté de comprendre quelque chose, pas évident pour un profane.
Et au sommet des affaires, légales et criminelles se fondent... Démêler le fric sale du fric propre est extrêmement difficile vu que le fric confondu passe par des sociétés écrans, valse autour du monde et se planque de temps de se refaire une honnêteté.
Et quand une boîte en difficulté cherche désespérément un "Repreneur" on ne renifle pas l'odeur du fric du sauveur qui se pointe.

Le livre est dur à lire, dur parce qu'il pointe une réalité difficilement concevable pour qui n'a pas le nez dedans, et ceux qui ont le nez dedans, les "petites mains" de la Camora, les "salariés" ne voient que leurs petites vies, qu'ils peuvent vivre dans des lieux comme Naples et sa banlieue totalement abandonnés par les pouvoirs officiels et légaux, plus ou moins compromis avec les diverses mafias.
Le "Mézogiorno" dont j'apprenais à l'école qu'il était bien pauvre, le pauvre, a été livré aux criminels qui donnent au moins pour un temps un petit élan de vie aux pauvres.

" Tous ceux que je connais sont soit mort, soit en prison. Moi, je veux devenir un parrain, je veux avoir des centres commerciaux, des boutiques, des usines, je veux avoir des femmes. Je veux trois voitures, je veux que les gens me respectent quand je rentre quelque part, je veux des magasins dans le monde entier. Et puis je veux mourir. mais comme meurent les vrais, ceux qui commandent pour de bon. je veux mourir assassiné."
L'auteur de cette lettre est un adolescent mineur emprisonné.
Ca en dit long sur les espérances des jeunes du coin!

Et les Saigneurs de la bourse ne laissent comme espérance que de travailler de plus en plus pour gagner de moins en moins. A moins d'aller dans la "Finance", le temps de trader sans se faire épingler d'avoir trop fait joujou avec les gros sous des saigneurs.
Il faut , comme l'ont fait les rares parrains qui ont su rester env ie, savoir se retirer aumoins officiellement des "Affaires" à temps, quitte à continuer dans l'ombre à tirer les ficelles, mais sans s'exposer.
Les Saigneurs de la Bourse ne s'exposent pas, jamais, et ils se retirent avec les honneurs, en sautant sur leurs Stock Options avec leur parachute doré...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le Labyrinthe des Raccourcis   Lun 24 Aoû 2015 - 19:58


Vaches de cartes:

De la carte postale à la vache, un cheminement surprenant. Enfin pas si tant!
Cherchant des infos sur l'Histoire des cartes postales, que je connais un peu, je trouve cet article sur ce site que je connaissais pas. Comme quoi les jours de pluie, on peut s'instruire avec le Ternet.

Les " Deux Vaches" j'ai acheté, tellement sympas les ruminantes, puis j'ai découvert que c'était Danone qui pointait ses cornes derrière elles, donc j'achète plus, sachant les prtiques de danone qui ne fait pas que dans le yaourt, et qui maquille le yaourt en produit médical (Activia et autres), mais je ne savais pas jusqu'où ça allait. Olé le lait...

http://www.le-tigre.net/Vous-avez-deux-vaches-l-une-fait.html

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Labyrinthe des Raccourcis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Labyrinthe des Raccourcis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE][HD2] Comment changer les sites raccourcis sur Opéra Mobile 10
» [AIDE]Comment modifier police et raccourcis des applications?
» [RESOLU] Problème de nouveaux raccourcis à chaque démarrage
» Silverberg Robert - L'homme dans le labyrinthe
» PERCY JACKSON (Tome 4) LA BATAILLE DU LABYRINTHE de Rick Riordan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: