Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le choix des enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Le choix des enfants   Lun 29 Sep 2014 - 17:57

A propos des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires anciennement appelées TAP), je note que certaines écoles (les autres je ne sais pas) ont inscrit d'office les enfants à des activités. Ces activités ne durent que le temps de quelques semaines, et un roulement est organisé de sorte que les enfants soient immergés dans chacune d'elles au moins une fois pendant l'année scolaire. L'idée est de faire découvrir l'activité à l'enfant. Je trouve ça génial au départ.

Sauf que quand même, si l'idée est bonne il n'en demeure pas moins que les enfants sont des êtres humains à part entière et disposent de goûts personnels et donc d'attirance ou de répulsion devant certaines activités. Je me souviens qu'étant gamine personne n'a réussi à me faire faire du sport, je préférais rester assise dans mon coin plutôt que courir après un ballon. Par contre, je me régalais dans les activités dessin, peinture, découpage, création d'objets, et toute seule j'ai réinventé le théâtre qui existait depuis belle lurette et qui courait déjà dans mes veines.

Ma question est : pourquoi obliger un gamin à rester des semaines et des semaines dans une activité dont il s'aperçoit au bout de deux semaines qu'il ne s'y sent pas à l'aise, alors qu'il brûle littéralement d'envie de faire autre chose ?

Une fois encore les adultes se plantent, car il y a ludique et ludique. Si ludique fait du bien, c'est tout bon (j'ai un tas de gamins qui traînaient la savate à la première séance, et qui maintenant sont avides des surprises que je leur ai concoctées). Si ludique fait du mal, ça donne un enfant au visage fermé et souffrant, et du coup ça me fait mal au coeur, car pendant ce temps il pourrait s'éclater dans un autre atelier.

Maintenant, que dire de ce que découvrent les enfants, car c'est bien peu par rapport à de vraies séances dans des bonnes conditions. La plupart des écoles doivent faire face à plusieurs ateliers réclamant un minimum d'espace, qui plus est vu le nombre d'enfants inscrits, et n'ont à dispo qu'un vague hall ou une cour où lorsque plusieurs groupes se retrouvent, c'est la cacophonie.

Je crois bien que tout le monde est dépassé par les événements.

Ceci dit, je me demande encore comment j'y arrive, mais j'y arrive, l'intérêt des enfants va grandissant. J'arrive même à venir à bout du groupe où j'ai carrément 33 gamins pour moi toute seule ! Mais quelle énergie ça réclame !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Allart

avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Lun 29 Sep 2014 - 18:58

http://share2give.net/a-13-ans-il-a-decide-de-quitter-lecole-ecoutez-pourquoi-cest-exceptionnel-2/

Sinon c'est l'horreur ce nouveau rythme scolaire Dodo
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Lun 29 Sep 2014 - 20:29

Comme souvent, l'idée était bonne au départ (et pas vraiment nouvelle), mais tout a été décidé dans la hâte, et sans donner des moyens réels de réaliser.
Notre bonne vielle EN fonctionne de cette façon depuis quasi sa création.

Les faire passer d'une activité à l'autre dans la même année "Génial au départ", mais à l'arrivée et même bien avant l'arrivée? Il vaudrait mieux prévoir un temps d'essai pour savoir si ça correspond vraiment au gamin ce qu'on veut lui faire faire, parce que fort peu d'entre eux choisissent, le peuvent -il vraiment "Choisir" à leur âge?
Ludique (je fais ma prof qui fait de l'étymologie AngeR ) c'est ce qui a trait au jeu, donc en principe, ce qui doit détendre, apporter du bonheur, de la joie, être agréable. Et n'empêche pas pour autant d'acquérir des connaissances ou des compétences solides, d'autant plus qu'elles auront été acquises avec plaisir!

Mais on n'y est pas, déjà selon la richesse de la commune, les activités proposées (il faut payer les intervenants extérieurs) sont plus ou moins variées et intéressantes. Ensuite qui choisit, qui décide? Parents, enseignants, par défaut parce qu'il n'y a que ça?

Et il est totalement contraire au projet initial et à leur intérêt, d'obliger les gamins à subir des activités qu'ils n'aiment pas.
Ca dépend aussi des intervenants.

" Ceci dit, je me demande encore comment j'y arrive, mais j'y arrive, l'intérêt des enfants va grandissant. J'arrive même à venir à bout du groupe où j'ai carrément 33 gamins pour moi toute seule ! Mais quelle énergie ça réclame "
Bienvenue dans le monde merveilleux de l'Education Nationale, Baronne! Ange
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Lun 29 Sep 2014 - 23:31

Impressionnant, ton lien, Allart. Je ne sais pas si le gamin avait appris par coeur ou si c'était de l'impro, mais le discours me semble assez bien refléter ce que j'entends par ailleurs par des jeunes adultes.

Rencontré cette fin de journée une jeune femme qui fait la même chose que moi, elle pour la musique. Nos constats sont identiques, bien qu'elle oeuvre dans une autre ville que la mienne. Je crois qu'elle galère encore plus, d'après ce que j'ai compris.

En fait, le truc a été articulé par l'EN vue d'en haut, l'EN vue d'en bas, avec entre deux les municipalités et donc un référent qui n'y entrave rien. Ceux d'en haut n'ont aucune idée de ce qui se passe en bas. Ceux d'en bas font avec les consignes qu'ils reçoivent par l'en-haut et par la municipalité. On ajoute à ça une pincée de Centre de loisirs, et hop lalère, on a la totale, rien que pour les enfants, tout pour les enfants, ça va de soi.... sans compter sur leur rythme.

Je ne vous dis même pas l'état des gamins qui sont déposés hyper tôt le matin quand les parents filent au boulot, et récupérés à la dernière minute de la dernière garderie...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mar 30 Sep 2014 - 14:29

" En fait, le truc a été articulé par l'EN vue d'en haut, l'EN vue d'en bas, avec entre deux les municipalités et donc un référent qui n'y entrave rien. Ceux d'en haut n'ont aucune idée de ce qui se passe en bas. Ceux d'en bas font avec les consignes qu'ils reçoivent par l'en-haut et par la municipalité. On ajoute à ça une pincée de Centre de loisirs, et hop lalère, on a la totale, rien que pour les enfants, tout pour les enfants, ça va de soi.... sans compter sur leur rythme."

T'as tout compris!
On "pense" en haut rue de Grenelle (siège du ministère de l'EN) et on déverse la pensée vers l'en bas.
Le blem (qui lui non plus ne date pas d'hier) c'est que l'En Haut n'a aucune idée de la réalité du terrain En Bas. Quid d'une école rurale à classe unique, ou deux classes à plusieurs niveaux? On ne peut pas proposer les mêmes activités à des gamins de 6 ans et à ceux de 10. C'est aussi beaucoup une question de sous, certaines communes sont bien plus riches que d'autres.

J'ai dis que l'idée en soi est bonne, c'est la mise en oeuvre qui coince, mais ça non plus, c'est pas nouveau. L'idéal aurait été de voir sur place les possibilités de chacun et d'aider ceux qui rament techniquement et financièrement, mais fallait faire tout de suite. Enfin non, il y a eu un an avant l'application, ce qui n'était pas suffisant pour prendre des mesures efficaces pour certains.
Les municipalités sont responsables des écoles, construction, entretien, fonctionnement matériel, mais n'ont rien à voir dans l'enseignement. Et voilà qu'on leur demande d'organiser le Temps Libre, dans un cadre scolaire, mais qui soit pas vraiment du scolaire!

Les Centres Aérés ou de Loisir, beaucoup de municipalité en ont, mais c'est hors de l'Ecole, ça n'a rien à voir. La rencontre de deux mondes, le choc des cultures!
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mar 30 Sep 2014 - 16:05

Pas intervenu encore sur ce fil mais ce que j'aurais dit de toute manière aurait redoublé les remarques de notre mère supérieure à tous. Un bon exemple de ce décalage se voit par exemple au lycée où la réforme d'il y a 5 ans avait pour but d'alléger la semaine du lycéen... Résultat, ils sont encore plus au lycée qu'avant, tout en faisant moins d'heures de cours. Pourquoi ? Ce qui a été rajouté se fait sous forme de groupes et ces groupes ne pouvant être tous menés en même temps cela occupe de plus en plus de créneaux dans la semaine. Mais, effectivement, ce sont des réalités que d'en-haut on a du mal à imaginer, d'abord parce que ce ne sont pas des gens de terrain qui réfléchissent. L'intendance suivra, disait le grand Charles... Sur la papier c'est parfaitement cohérent, dans la réalité c'est proprement infernal. La preuve avec mon club théâtre. C'était aujourd'hui le jour des inscriptions que j'ai appelées pré-inscriptions devinant ce que ça allait donner... Quasiment personne n'a les deux heures de midi à 14 heures de libre. Quatre filles les ont mais le jeudi... Les autres sont à peu près libres le mardi (jour théoriquement dévolu aux activités de type club) mais une semaine sur deux pour certains, de 13 à 14 seulement ou de 12 à 13. Le pompon était atteint par un de mes deux anciens qui, lui, est libre seulement pendant le premier semestre. J'ai donc 15 pré-inscrits (sur 1300 élèves) mais je suis incapable de savoir avec combien de personnes je vais effectivement pouvoir travailler (et je sais déjà que les 4 du jeudi, elles ne pourront pas jouer).


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mar 30 Sep 2014 - 17:54


Les "Emplois du Temps", consistent à caser un nombre donné d'élèves dans des créneaux compatibles avec un nombre donné de profs qui ont chacun leur nombre d'heures de cours à assurer: 15, 18, 20 selon le grade et la discipline. Ce dans un espace limité aux locaux disponibles.
Un vrai casse tête (j'en ai fait).
Disons déjà que la compatibilité horaires profs/ horaires disciplines n'est pas évidente, d'où des demi postes, des profs à cheval sur plusieurs établissements auxquels il faut bien laisser le temps de se déplacer...

Si à ces contraintes disciplinaires, on rajoute des "activités" ça devient ingérable.
Non que les activités Club, Extra Scolaires ne soient nécessaires et intéressantes, je suis pour, mais elles exigent disponibilité des élèves et présence, et souvent ils n'ont qu'une envie leurs cours obligatoires terminés, c'est se tirer du bahut!
Parce que si passionnant que ça puisse être, ça reste dans le cadre scolaire.

J'ai pratiqué à mes débuts au collège (comme prof) activité Théâtre et Ciné Club, mais ça se passait après les cours, on avait tout le collège pour nous. Ceux qui voulaient restaient après 16H30, fin des cours pour tous.
Mais les horaires cours se sont allongés avec la multiplication des disciplines surtout au lycée, sans compter ceux qui prennent les cars de ramassage, lesquels ont des horaires très stricts.

Au primaire, le cadre horaire demeure 16H30, après quoi dans certaines écoles il y avait une garderie pour les enfants que leurs parents ne pouvaient récupérer à cette heure, en général jusqu'à 18H. C'est donc jusqu'à 16H30 que se déroulent les "activités" compensant le raccourcissement de la journée, on est donc toujours dans un cadre scolaire. Et des inégalités sont générées par les limites financières des communes qui peuvent ou non embaucher des intervenants extérieurs pour l'animation, et la qualité de ces intervenants...

C'est quand la grande "Refondation"? mdr

Je croyais que 2 heures étaient obligatoires pour la coupure de mi journée? Mais il faut caser les groupes...
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mar 30 Sep 2014 - 18:17

Si c'est obligatoire, on est largement hors-la-loi...

Du moment que ça tourne, c'est l'essentiel... Peu importe de savoir ensuite si c'est efficace...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 2:55

Dans l'une des écoles où j'interviens, on m'a précisé que la récré du midi était passée de 1h30 à 2h. A croire que ce n'est pas suffisant pour détendre les enfants, car j'ai vraiment la sensation de les voir sortir de dessous un rouleau compresseur, et je dois en suivant les intéresser. Curieusement, ils accrochent, donc je ne me plains pas.

Aujourd'hui, quelle surprise avec le groupe des 33 gamins ! Ils sont arrivés dans la grande salle, ont directement posé leur sac là où je leur avais indiqué la première séance, se sont installés assis en cercle comme je le leur avait demandé également à la première séance, et se sont tout de suite mis en état de concentration, les yeux fermés. Incroyable ! Si je m'attendais à ça...

Lorsque nous sommes passés aux exercices collectifs, ils ont eux-mêmes demandé à ceux qui parlaient, de se taire pour écouter quel genre d'exercice je leur proposais.
Lorsque nous sommes arrivés au moment de l'impro préparée, ils se sont tout de suite mis en place, se rappelant des indications que j'avais fournies les séances précédentes. Après le temps de préparation, tout le monde voulait commencer mais ce n'était pas possible. Du coup, pour être certains d'avoir tous le temps, ils sont restés super attentifs, de sorte que nous n'avons pas perdu de temps et que tous ont montré ce qu'ils avaient préparé, pile poil dans l'horaire imparti.

Donc oui, ils accrochent, ce qui me réjouit !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 7:23

Et tu vois, ton exemple est parfaitement révélateur.

Révélateur de la pertinence de l'idée de départ qui est d'apporter autre chose que du "cours" pour former des élèves.
Révélateur de l'importance d'avoir des intervenants ayant un savoir-faire et une expérience.
Révélateur du fait qu'aujourd'hui la solution n'est pas de garder plus longtemps des élèves en classe pour leur apprendre quelque chose.

Mais pour que cela fonctionne, il faut quoi ?

Qu'on laisse l'idée se mettre en place avant de la juger (mais des raisons dogmatiques, politiques ou budgétaires l'empêchent)
Des gens compétents (mais y en a-t-il assez ?)
Des parents plus "libres" de leur emploi du temps ou plus responsables pour venir chercher les enfants plutôt que s'en décharger (mais est-ce possible ?)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 13:34

Un autre détail à pointer, et pas le moindre : les réunions pour faire le point et éventuellement caler des rectifications au niveau organisation.

L'autre jour, réunion organisée par la mairie. Etaient présents le référent municipalité et les intervenants. Quid des représentants des écoles et des centres de loisirs ?

Demain, réunion organisée par l'EN. Sont invités les représentants de l'école, le référent de la municipalité et les présidents des assos. Quid des intervenants et des représentants des centres de loisirs ?

A présences bancales, réunions bancales...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 13:58

Mère Supérieure 200% d'ac avec MBS.

Sachez chère Baronne que l'EN ne traite pas directement avec les manants "extérieurs".
Elle a décidé de ces activités, mais se sont les mairies qui doivent les organiser et les financer. La mairie traite avec les intervenants qui dépendent d'elle, l'EN traite avec les mairies pour vérifier qu'elles font tout bien comme l'EN veut! En supposant que l'EN sache exactement ce qu'elle veut.
Et l'EN qui a pourtant besoin des "extérieurs" dans ce cas précis, ne leur accorde ni confiance ni considération, ils ne sont pas de la Maison.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 14:18

Résultat des courses, le président de l'asso me demande de lui dire ce qu'il doit dire à la réunion, demain mdr 
Et comme je n'entendrai (pas plus que mes collègues intervenants) les réponses, ça va tourner court sur place puisque le président ne saura pas argumenter davantage, ce qui est logique puisqu'il n'a aucune compétence, que ce soit pour le théâtre, la musique, le dessin, le sport, la danse, etc. Lui, il gère une asso, point barre.

C'est fou, non ? mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 14:32

Je te l'ai dit, bienvenue dans le monde merveilleux de l'Education Nationale!
Au moins tu comprends mieux nos réactions! On ne râle pas pour le plaisir de râler, c'est usant de vivre entre Kafka et Ubu au quotidien.

Fou? Non, logique EN, si on s'adressait aux personnes compétentes dans un domaine précis, ça se saurait et il y aurait moins de cafouillages!
Là aussi tu as de quoi faire une pièce! écrit
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 14:44

Ce n'est pas unique à l'EN. Des absurdités de ce genre, on en traverse tous les jours, signe que notre société est tombée bien bas. Ce peut effectivement faire l'objet d'un thème à mettre en scène, mais au fond je ne fais quasiment que ça depuis 15 ans  AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 16:26

Je pense que cela a toujours existé mais c'est beaucoup plus visible à l'époque d'une communication tous azimuts qui fait que les choses se voient plus nettement.

Dans le même genre sur l'incommunicabilité, je sors d'un rendez-vous chez ma podologue et, comme elle discutait très activement avec sa patiente précédente (au point d'avoir un quart d'heure de retard) et que j'avais laissé mes copies dans la voiture (j'ai de l'éducation), je me suis rabattu sur le bulletin municipal (numéro de juin). Celui-ci évoquait la réalisation d'une fresque devant mon lycée (mur du "garage à vélos"). Cette fresque a été faite dans le cadre de notre grand projet de l'année dernière. Croyez-vous que le projet était évoqué sur les deux colonnes de l'article ?... Ben non... Ni les profs, ni l'administration du lycée, ni personne... La mairie et une association de graffeurs ont fait... Et c'est tout... Alors, ça me fait doucement rigoler quand les municipalités disent qu'elles sont demandeuses de partenariats avec les établissements scolaires... Pour aider et accompagner les établissements scolaires ou pour profiter d'eux pour se faire une forme de pub ?


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 20:08

Ben oui, voilà, tu as tout compris, nous avons tout compris.
J'aime aussi beaucoup l'exemple du récit de la fresque sur le bulletin municipal.....  Bon, on fait quoi, maintenant ? mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 20:25

Romane a écrit:
Ben oui, voilà, tu as tout compris, nous avons tout compris.
J'aime aussi beaucoup l'exemple du récit de la fresque sur le bulletin municipal.....  Bon, on fait quoi, maintenant ? mdr

Une fresque sur les murs de Montbron? mdr Cauchemard

Tout est dit, "partenariat" Dieu, que le mot est joli, mais dans l'application de la réalité vécue, c'est un tisoit plus moche.
"Partenariat" signifie souvent en filigrane du non dit qu'un des "partenaires" phagocyte l'autre (où les autres si plus de deux) et tire la couverture à lui.

Ton histoire de fresque, suppose que la Région qui a charge des lycées était d'accord pour que "La mairie et une association de graffeurs...", votre projet, Putain con, il compte pour des violettes fanées... Question de pouvoir, de visibilité dans les médias, d'incompatibilité de projet, d'incompréhension de... Pas grand chose de positif!
Faut demander à ta podologue de renouveler ses magazines! mdr

Imaginez ce que ça donne quand le proviseur du lycée est en même temps maire de la commune au niveau "partenariat"???
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 20:29

Rebondissement : le président de l'asso ayant pris tout seul conscience de l'absurdité de la chose, a demandé à la municipalité si les intervenants pouvaient assister pour parler directement des questions intendance et autres. Réponse affirmative. Ce qui fait que je suis conviée à la réunion, et, je l'espère, d'autres intervenants aussi. AngeR 

Fresque sur les murs de Montbron Cauchemard grrrrrrrrrrr mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 20:55

Ben, il a un peu de jugeote le président!
Bon courage face aux gens de la Maison EN!
Tu nous raconteras?

peint mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 21:35

Yep, ça tombe sous le sens tong

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Mer 1 Oct 2014 - 21:50

En fonction du nombre d'interlocuteurs EN présents, tu pourras aussi toucher du doigt la diversité des spécimens : les motivés parfois exubérants, ceux qui sont venus parce qu'ils ne pouvaient pas faire autrement, les revendicatifs (ils sont contre avant même qu'une proposition soit faite), ceux qui sont ailleurs et qui n'ouvriront pas la bouche, ceux qui semblent ne pas être là mais qui montreront à un moment donné qu'ils n'ont rien perdu de ce qui s'est dit et ont synthétisé une bonne idée dans leur coin... Et tu assisteras aussi à ce magnifique phénomène rappelant les expériences de chimie où on met de l'huile dans une bouteille d'eau : les gens ne se mélangent pas, chacun dans son coin ou de son côté de la table façon négociations patronat-syndicats.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Jeu 2 Oct 2014 - 13:48

Messire l'Auteur est un fin observateur de la Faune!  mdr

Je suis pas inquiète pour Ro mais elle va découvrir...

Je viens de lire cet article, intéressant parce qu'il pointe bien les difficultés techniques de la mise en place de ces "TAP" pour certaines communes, surtout rurales:

http://www.francetvinfo.fr/societe/education/rythmes-scolaires/rythmes-scolaires-les-debuts-brouillons-des-communes-rurales_690349.html

" Pour proposer des ateliers pendant les TAP, le Syndicat intercommunal à vocation scolaire (Sivos), qui gère les RPI, avait prévu de rassembler tous les enfants pendant la pause méridienne au sein de la garderie, seul local disponible. Le bus scolaire devait donc récupérer les enfants de chaque classe un peu plus tôt. Mais le conseil général, responsable de l'organisation et du fonctionnement des transports scolaires, s'y est opposé fin juillet, trop tardivement pour réfléchir à une alternative. "On avait trouvé des bénévoles pour animer des activités. Tout était prêt, mais tout est tombé à l'eau. Il n'y a plus d'animations, mais de la récréation", regrette la maire de Longnes, contactée par francetv info.

"Les conseillers municipaux ont passé des heures, bénévolement, à réfléchir à l'organisation des nouveaux rythmes, les équipes pédagogiques à se réunir et les maires à négocier... Tout le monde a fait des efforts. Mais les enfants n'auront pas beaucoup plus que ce qu'ils avaient déjà. Or, le but premier de la réforme, c'était de modifier les rythmes dans leur intérêt", soupire Dominique Dhumeaux. Une semaine après la rentrée, son constat est amer. Mais il est encore trop tôt pour tirer toutes les conclusions."

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Ven 3 Oct 2014 - 12:04

La réunion a donc eu lieu hier soir, en présence du maire et des élus, des employés de mairie qui ont mis en place le nouveau système dans les écoles, l'inspecteur EN, les directeurs et référents des écoles, la directrice du centre de loisirs, des parents d'élèves et s'il y avait des intervenants des TAP, à part moi je n'ai pas repéré les autres, si vous voyez ce que je veux dire.

Discours du maire, de son adjointe, et de l'inspecteur EN. Le plus intéressant étant les deux premiers, celui du maire dressant le bilan financier dont il s'avère qu'il promet des noeuds au cerveau dans les années à venir (les enveloppes deviennent peau de chagrin, et avec ça il faut faire des miracles), et celui de son adjointe qui a décortiqué le profil des maternelles, primaires, TAP, en passant par la restauration et le repos, les transitions et les transports, bref, un point de vue assez largement dressé, dont la conclusion était que tout allait bien.... à part quelques points à revoir.

Je n'ai pas relevé d'incohérence au niveau du discours de l'inspecteur. Par contre, je l'ai senti assez éloigné des points concrets (non péjoratif), il est évident qu'il y a une distance entre lui et la réalité sur le tas. Car lorsque les directeurs et instits des établissements ont soulevé le problème du manque d'ATSEM, la réponse a été en gros, de la part de l'inspecteur, qu'il faut se débrouiller avec ce qu'on a, point barre. 

Perso, n'étant pas concernée par le sujet, il m'a été assez facile de piger la situation des uns et des autres : l'inspecteur défend sa hiérarchie (en prenant soin de lancer au passage un petit coup de patte contre certain ex-ministre de l'EN qu'il ne porte apparemment pas dans son coeur), et pour défendre sa place soutient mordicus qu'on peut faire la pièce montée d'un mariage de 120 personnes avec les ingrédients prévus pour un gâteau au yaourt. Pendant ce temps, les écoles dénoncent les manques qui font que les gamins mangent à des heures impossibles, des classes parfois livrées à elles-mêmes là où une aide serait indispensable, des temps de repos bien prévus sur le papier mais impossible à mettre en pratique faute de personnel, et ainsi de suite. Il est vrai que quand les animateurs TAP voient débouler les gamins, on a tout juste l'impression qu'un tsunami nous tombe dessus et je vous jure que s'il y a un job que je ne voudrais pas faire, c'est bien instit car les gosses n'ont plus rien à voir avec ceux d'autrefois. Bon mais là, je reconnais que l'école n'est pas seule à pointer, il faut aussi prendre en compte l'environnement familial et la société toute entière en son évolution de mode de vie.

A la question provoc d'un instit demandant si des lois imbéciles allaient continuer à être pondues, l'inspecteur a répondu qu'il ne fallait pas brûler les étapes et estime que le bilan scolaire ne pourrait se faire que dans une douzaine d'années. J'aime beaucoup ces réponses bateau qui se défaussent d'une responsabilité immédiate, car finalement, dans 12 ans, bien fort celui qui pourra pointer le hic de douze ans avant. Sans compter que d'ici là, d'autres lois viendront poser leur strate par-dessus les autres, le tout formant un formidable bordel impossible à décortiquer. Bref.

J'ai appris pas mal de trucs sur le fonctionnements des écoles et le traitement de nos chères petites caboches. Le minutage des transitions entre les cours et les TAP/Transports/Récup parents, les conditions de restauration, les demandes à la carte des parents, les défauts de communication entre écoles et parents, et les pruneaux. Ben oui, les pruneaux, quoi. On leur en file à gogo, et après ça c'est le défilé aux cabinets. Donc voyez, les sujets sont vastes...

Moi, ce qui m'intéressait, c'était les TAP. Or, sur le sujet, ça tournait beaucoup sur la jolie théorie mais rien de consistant au niveau de la pratique. J'ai laissé la soirée se dérouler pour écouter le plus possible avant de lever le doigt pour prendre le micro, car il m'intéressait de savoir déjà ce qui allait être dit avant d'intervenir. J'ai été la seule à témoigner, et je précise avoir pris la parole à la dernière intervention autorisée avant clôture de la séance.

J'avais entendu que les TAP devaient s'accorder avec les activités déjà en place dans les écoles, afin que chacune soit complémentaire et non redite. Que le but des TAP est un temps ludique et non scolaire. Que la municipalité a rallongé de quelques minutes le temps des TAP par rapport à ce qui avait été demandé par les hautes instances, afin qu'elles soient plus cohérentes. Que les parents ne savent pas forcément ce que font leurs enfants (dans les maternelles, donc je ne suis pas concernée). Et que les TAP sont là pour faire découvrir des activités auxquelles les enfants peuvent ensuite s'inscrire hors scolarité, le but étant de faire en sorte qu'ils soient le plus possible pris en charge par les centres de loisirs le mercredi.

Je me suis donc permis d'expliquer qu'à mon sens chaque situation possède ses avantages et ses inconvénients, et ai dressé les deux listes. Notamment la bonne volonté des écoles mais leur manque évident de moyens (locaux), la surexcitation des enfants qui engendre "un certain temps" consacré à faire le gendarme ce qui laisse bien peu de temps pour acter vraiment l'activité, les inscriptions d'office qui ne tombent pas toujours judicieusement et qui mériteraient qu'on y remédie, le temps d'apprivoisement nécessaire qui prend justement pas mal de temps compte tenu des conditions, par rapport au cycle, et l'évidence que le contenu n'est absolument pas comparable au contenu de vraies séances dans des bonnes conditions pour la même activité hors scolaire, les TAP n'étant qu'à peine l'ébauche de la représentation de la vraie activité (donc superficielle). J'ai donné l'exemple des réactions des enfants qui se sont ensuite inscrits pour l'atelier du mercredi, et qui ont trouvé une sacrée différence de qualité, forcément. J'ai quand même ajouté que malgré tous ces écueils, en un mois je suis parvenue à capter l'attention des enfants et leur faire faire des exercices, mais que tout cela demeure à parfaire en comptant sur une organisation peaufinée de l'ensemble des journées scolaires.

En sortant, j'ai été happée par deux directeurs d'école, la directrice du centre de loisirs et d'autres personnes dont j'ignore qui elles sont, qui m'ont remerciée pour ce témoignage et ont regretté qu'il ne soit pas plus développé, justement pour évoquer de nombreux points qu'ils aimeraient voir peaufinés. Mais la bonne nouvelle est que désormais, lors des réunions avec le référent municipalité, les directeurs et référents d'écoles et de centre de loisirs seront invités, ce qui est la moindre des choses.

Prochaine réunion du point général, premier trimestre 2015. A suivre...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Le choix des enfants   Ven 3 Oct 2014 - 14:12

Elle est venue, elle a vu... Et ce qu'elle est maintenant, elle nous l'a expliqué... Mais pas vaincue c'ets déjà ça...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le choix des enfants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le choix des enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vivre en Couple sans Enfants
» Choix : D90 ou D5000
» Avez-vous (ou côtoyez-vous) des enfants insupportables ?
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Les recettes préférées des enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: