Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exit toute une époque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 777
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Exit toute une époque   Mar 12 Jan 2016 - 13:20

Avec la disparition récente, en 2015 jusque dans les premiers jours de 2016, de :
Natalie Cole 65 ans, chanteuse soul américaine,
Ian Lemmy Kilmister 70 ans, chanteur du groupe Motörhead,
Leny Escudero 82 ans,
Guy Béart 85 ans,
Richard Antony 77 ans,
Demis Roussos 68 ans...
... Et tout récemment,
Michel Delpech 69 ans (presque 70),
David Bowie 69 ans...
Tous de cette génération des nés dans les années 40 du 20ème siècle, ou des années 30 pour les plus âgés... Nous les avons tous connus, ces "grandes figures" qui ont été des repères culturels dans le domaine de la musique et de la chanson, des "repères culturels" dis-je, oui, pour les gens aujourd'hui âgés de plus de 60 ans, et donc, de la jeunesse de ces gens dans les années 60 et 70 du 20ème siècle.
Je parle bien ici de "repères culturels" au même titre que les grands romans de la littérature Française, anglosaxonne, américaine, entre autres, de tous ces écrivains nés dans les années 1940 ; au même titre que les productions de cinéma et de théâtre avec les acteurs et les comédiens les plus connus, les plus célèbres...
Avec la disparition de toutes ces "grandes figures", c'est toute une époque, toute une culture, qui ainsi, sans cependant sombrer comme un navire dans un naufrage, demeure et demeurera toujours présente à la surface d'un "océan du temps", avec tout ce qui, à perte de vue dispersé et flottant, parfois sous les eaux comme des villes englouties dont on discerne les toitures, les monuments, les flèches des églises ; témoignera de ce qui fut...
De nos jours, les "jeunes et nouvelles générations" des nés après 1980, et à plus forte raison des nés après l'an 2000, peuvent-ils, dans quelle mesure peuvent-ils avoir des repères culturels d'une aussi grande envergure que ces repères qu'avaient les gens dont la jeunesse était celle des années 1960, 1970?
Je crois, je crois vraiment oui, que les "repères culturels" sont toujours là, autres certes, mais ces repères tant dans le domaine de la musique et de la chanson que dans le domaine de la littérature, du cinéma et du théâtre... Sont beaucoup plus dispersés, beaucoup plus multiples, et qu'ils n'ont plus, les uns et les autres de ces repères culturels, comme dans la seconde moitié du 20 ème siècle, cette portée universelle, cet impact auprès d'autant à la fois, de gens de toutes générations, des villes, des campagnes, de tous les milieux sociaux...
L'on voit émerger par exemple toute une constellation de jeunes artistes, chanteurs, musiciens, comédiens ; ayant tous autour d'eux bon nombre de fans (ou de "followers"), l'on voit ces chanteurs, ces comédiens, ces groupes musicaux, ces jeunes écrivains, présentés par Laurent Ruquier au "talk show" de télévision "On n'est pas couché", ou dans d'autres émissions "grand public" variétés, de télévision, par d'autres producteurs ou animateurs...
Et puis, ce qui caractérisait l'époque des années 1950 à 1970, et qui d'ailleurs existait déjà bien avant, dès le début du 20 ème siècle, c'étaient ces "découvreurs de talents", des directeurs artistiques de cabarets, boîtes de nuit, qui parcouraient les rues, les places publiques, à la recherche de nouveaux talents ; et ces maisons d'édition les plus connues dont les agents littéraires avaient "des antennes"... Je pense par exemple à Louis Leplée, un directeur de cabaret parisien, qui dans les années 1930, découvrit dans la rue la "môme Piaf"...
Plus rien de tout cela n'existe aujourd'hui, remplacé par les réseaux sociaux du Net d'une part, et d'autre part, par la "politique" des producteurs animateurs de télévision, des directions de maison d'édition, "politique" orientée dans le sens de l'audimat et du succès commercial, de la mode et du paraître... De telle sorte que toutes les productions artistiques, musicales, littéraires et autres, de qualité et de talent réels, sont comme "noyées dans la masse" et ne rayonnent que dans un espace limité, un espace dont on peine à discerner un horizon aussi net que lointain, et qui ressemble à un paysage dont les formes et les contours sont flous, diffus ; par endroits illuminé, par endroits sombre ou brumeux. Autant dire que nous étions avec "le monde d'avant", dans un paysage plus net, délimité par une ligne d'horizon qui nous semblait lointaine mais bien visible et qui nous faisait rêver à tout ce que l' on imaginait qu'il y avait derrière...
Et c'est bien dans ce paysage du monde du 20 ème siècle, que se situaient, tels des phares le long de la côte océane, tous ces repères culturels qui étaient ceux de ces "grandes figures" de la chanson, de la musique, de la littérature, du cinéma et du théâtre, récemment disparues...
... D'aucuns s'accorderont sans doute à dire que, morts de cancers pour beaucoup de ces disparus, ils eurent des vies dissolues, ils ont abusé d'alcool, de drogue et de cigarette... Mais les "leçons de morale" toutes autant qu'elles sont et que l'on en peut faire, cela n' a jamais changé le monde ni hier ni aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9733
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Exit toute une époque   Mar 12 Jan 2016 - 16:25


Je suis de cette génération des "Années 40" et globalement j'approuve ce que tu dis.
Mais l'aspect commercial de la culture ne date pas du XXIème siècle, il est apparu dans les années 60 avec le déferlement du "Yé Yé" qui n'a pas mis en avant que des talents immortels! Certes nous (les vieux mdr ) le voyons s'aggraver avec un côté éphémère de plus en plus flagrant, les "produits" sont dans leur majorité peu durables. Je crois que notre base culturelle étant différente, nous avons beaucoup de mal à appréhender cette dimension. Internet est consommateur d'immédiat, mais on retrouve sur You Tube de vieux trucs que "les moins de 60 ans" ne peuvent pas connaître...

Je me souviens de ma mère affirmant: "Tino Rossi, ça c'est un chanteur, votre Johnny ne va pas durer 6 mois" "Notre" Johnny "dure" depuis plus de 40 ans... à 15 ans je pensais "réaction de vieux cons!" Mais aujourd'hui je comprends cette réaction (sans apprécier pour autant Tino ou Johnny AngeR ). Voir "son" monde changer, et très vite pour nous, est un peu difficile à vivre, et nous passons pour des dinosaures aux yeux des nés après 80...
J'ai une élève qui vient d'avoir 16 ans, donc née en 99, elle considère les "2000" comme de jeunes cons...
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Exit toute une époque   Mer 13 Jan 2016 - 0:23

Dire que j'ai vu David Bowie en concert... ben oui, yug, je suis du début des années 60, et moi aussi j'ai connu ces grandes figures de la chanson. Alors Demis Roussos, je n'aimais pas, mais c'était un incontournable quand il n'y avait pas 40 millions de choix d'émissions. On l'entendait à la radio et dans les émissions du dimanche qui étaient à l'époque une récréation familiale.
Il y a évidemment beaucoup de culture prémachée, beaucoup d'émissions de télé-réalité qui proposent les futures vedettes de demain (parfois des étoiles filantes), mais aussi beaucoup d'opportunités sur internet ou ailleurs de découvrir de nouveaux talents tout à fait originaux.
Tout est, comme d'habitude, question de choix et de discernement.
Bowie restera Bowie, inégalable dans le genre.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Exit toute une époque   Lun 18 Jan 2016 - 2:08

Bawi (sans jeu de mots AngeR ) ils passent l'arme à gauche. C'est un peu normal, vu que le temps continue à passer, imperturbable devant ceux qui s'en vont, imperturbable devant nous qui marchons un pied devant l'autre vers notre fin de vie, inexorablement. Bon, alors en fait, tout ça me laisse plutôt indifférente.
OK, des gars qui ont chanté, joué telle musique, ok. Parfois des icônes du monde artistique. N'empêche que s'ils étaient immortels, on finirait par s'en lasser, si ce n'est déjà fait pour certains, et carrément on est passé à côté pour d'autres sans qu'ils soulèvent une émotion particulière, tout dépend des sensibilités.
Bah, tout ça n'est qu'éphémère, et bien moins important que lorsque je perds un de mes proches, avec qui j'ai eu de vrais moments de partage, des rires, des souvenirs.

Oui, bon, je fais ma tête de lard, mais à vrai dire sûr que ça ne m'atteint pas des masses, tout ça. Y'a des voix, des écritures, des mouvements, des inventions, des actes héroïques, tout ça, tout ça, et pour ceux-là comme pour le plus humble des humains perdu au fin fond de la savane, y'a surtout la mort après la vie, et voilà tout.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Exit toute une époque   Lun 18 Jan 2016 - 23:55

Je ne suis pas le genre "fan de"... c'est terrible ça de dépendre d'une idole qu'on ne connait même pas en vrai.
Je n'ose imaginer ce qui va se passer le jour où Johnny va passer l'arme à gauche ! Je te dis pas la panique !!
Malgré tout, il y a des voix, des chansons, des airs, qui nous accompagnent longtemps, qui nous ont aidés dans des moments de doute ou de chagrin, qui soutiennent ou provoquent à chaque fois une bouffée de bonheur, d'ivresse, d'euphorie.
Alors quand ces voix se taisent, même si elles restent enregistrées pour l'éternité, le passé remonte et la nostalgie guette.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exit toute une époque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exit toute une époque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Tontons flingueurs et Les Barbouzes - Denat & Guigam
» Ah les machines au design moderniste ! toute une époque
» ZOOM sur une toute nouvelle Marque: VALBRAY
» imitation d'époque d'un real d'or de Philippe II
» [Roth, Philip] Exit le fantôme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: