Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lettre ouverte à ma soeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Lettre ouverte à ma soeur   Mar 2 Aoû 2016 - 2:57

Amour, je découvre ton existence en parallèle à la mienne, alors que j’ai écrit notre histoire bien avant de l’avoir découverte. Des phrases, des bribes de mots inspirés par ma quête d’identité, morceaux de nos vies intégrés dans mon roman « Le secret de Daisy »
J’ai beaucoup pleuré de savoir que nos gênes ne nous trahissent jamais, quoi que l’on fasse, quoi que l’on pense quoi que l’on dise.
Je ne te dirai jamais du mal de ton père. C’est son affaire, sa vie, son histoire. Je n’ai aucun droit de porter un jugement sur le comportement d’autrui. La vie m’a appris que chacun est libre de choisir ce qui lui semble bon pour lui. (Je ne te parlerai jamais de ma mère que cette fois-là, tout de suite, pour te dire que si elle a beaucoup souffert, elle a dû déjà, tout pardonné, de là où elle est aujourd’hui. Et je suis certaine qu’elle t’aurait acceptée et aimée comme elle l’a fait déjà par le passé pour notre autre demi-frère. Point final à cette parenthèse).
Moi, personnellement, je t’ai tout de suite aimée. Demblée, je t'ouvre mon coeur. Non seulement parce qu’on se ressemble, mais aussi parce que ta requête m’interpelle. Ce n’est pas rien de partir sur les traces de ses racines sans savoir de quel bois elles seront faites. Si je t’en parle, c’est que j’en sais quelque chose : parfois, elles sont aussi amères que le fiel, comme elles pourraient être sucrées tel le miel. J’espère pour toi que tu ne seras pas déçue par la démarche que tu as entreprise. Je vais juste te donner un exemple : lorsque j’étais jeune, pleine de haine contre l’esclavage, j’en voulais à la terre entière de cet épisode de l’histoire de l’humanité où quelques hommes ont fait d’autres hommes des esclaves. Puis la généalogie et la sagesse m’ont réconciliée avec ce passé révolu. Je remercie même le ciel aujourd’hui, pour cela. Sans cette petite histoire dans la grande, je ne serais pas là aujourd’hui pour en parler, et de ce fait, toi non plus, et je trouve que ç’aurait été bien dommage. N’est-ce pas ? Ce qui est doit l’être, c’est le dessein de l’Être Supérieur qui ordonne cet univers si complexe, et qui, à mon sens, a sa raison d’être même si elle nous échappe. Faisons-lui donc confiance pour le dénouement de cette histoire. Notre histoire.
Si tu désires garder le contact, c’est avec joie que je correspondrai avec toi, petite sœur lointaine qui foule la terre de notre aïeule commune et sur laquelle je n’ai jamais posé les pieds. Je peux te promettre que je trouverai le moyen que ce rêve se réalise. Il suffit que tu le désires.
Au nom de cette Catherine, née vers 1757 à Tacotalpa, Madagascar, décédée le 21 mai 1824 à Saint-Leu Saint-Paul de La Réunion à l’âge vénérable de 67 ans, je te souhaite la bienvenue parmi tous ses descendants.

J’espère qu’un jour, l’occasion me sera donnée de te serrer dans mes bras et de t’embrasser, petite Cathy.

Ta sœur, Marylen
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Lettre ouverte à ma soeur   Ven 5 Aoû 2016 - 0:37

Je ne connais ni l'alpha, ni l'oméga de cette histoire, mais ce que tu écris, Marylen, touche le coeur de tous, même de ceux qui ne sont pas vraiment concernés. Elle m'a touchée, en tous cas...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Marylen
Electrocuteuse Innée
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 64
Localisation : Chez Cro-Magnon
Date d'inscription : 10/07/2004

MessageSujet: Re: Lettre ouverte à ma soeur   Ven 5 Aoû 2016 - 15:00

Merci blue note d'avoir réagi. Cette lettre ouverte est un appel à la tolérance sur tous les plans. Ce n'est pas un écrit vain, mais un sincère cri du cœur. Un cri encore plus fort que "Le cri sauvage de l'âme" de Frédéric SOULIER ! J'espère qu'il sera entendu bien au-delà de ce monde ! Partage-le, multiplie-le, qu'il soit entendu ! Merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre ouverte à ma soeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre ouverte à ma soeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LETTRE OUVERTE A LA MORT
» #4 - Sur la route, lettre ouverte
» lettre ouverte censure militaire
» Lettre ouverte aux écrivains *
» Autre lettre ouverte à Aurélien !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Présentation :: Vous ne savez pas ou poster ? C'est ici...-
Sauter vers: