Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Etats Unis d'Amérique ne sont pas un modèle de civilisation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 740
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Les Etats Unis d'Amérique ne sont pas un modèle de civilisation...    Mer 21 Sep 2016 - 22:10

... Loin s'en faut, puisqu'il a fallu attendre la fin du 20 ème siècle (en gros les années 80 voire 90) pour voir enfin les droits des citoyens Américains Noirs, reconnus et surtout devenus effectifs (en théorie sinon en pratique réelle)...
C'est ce que montre le film retaçant la vie (l'histoire vraie) de Cecil Gaines, le majordome noir qui fut le témoin privilégié de la vie au coeur de la Maison Blanche, durant ses 34 années de service. (France 3, lundi 19 septembre 2016 à 20h 55).
Le combat pour les droits civiques des Afro-Américains fut en effet très long, depuis la fin de la guerre de Sécession (1861-1865) jusque dans les années 1980... Il y eut l'assassinat de John F.Kennedy le 25 novembre 1963 (John F. Kennedy s'apprêtait à demander au Congrès l'égalité des Droits civiques pour les citoyens noirs)... Puis l'assassinat de Martin Luther King, le 4 avril 1968...
Voilà donc un pays, les USA, où l'on n'hésite pas à assassiner des gens "haut placés" ou célèbres pour les causes qu'ils défendent parce que cela "gêne" une société figée dans des "valeurs" conservatrices de puissance, de domination, d'argent et "pétrie de religion"...
Il faut savoir qu'en 1960 aux USA un Blanc pouvait tuer d'une balle dans la tête à bout portant, un Noir, sans être nullement inquiété par la justice. Et qu'un régime d' appartheid exactement le même que celui de l'Afrique du Sud régissait la société, séparant les Noirs des Blancs, dans les lieux publics, cinémas, théâtre, restaurants, écoles, et dans les transports en autocar et en train...
A la fin de la guerre de Sécession, c'est à dire après l'abolition -en théorie plus qu'en pratique à vrai dire- de l'esclavage, dans le Nord des USA on disait aux Noirs " sois libre mais que le Diable t'emporte", alors que dans le Sud esclavagiste des plantations on disait aux Noirs" sois esclave mais que Dieu te garde"...
Depuis que les droits civiques des Afro-Américains sont reconnus (théoriquement reconnus faut-il préciser-nuance)... Il n'en demeure pas moins que lorsqu'un Noir commet un crime, un viol, un délit, il est quasiment toujours plus lourdement condamné qu'un Blanc ayant commis le même crime, le même viol, le même délit...
D'ailleurs dans les "couloirs de la mort" et en ce qui concerne les exécutions (chaise électrique, injection létale) sur 10 condamnés à la peine capitale, 9 sont des Noirs...
Il semble que, même aujourd'hui encore en 2016, pour qu'un Noir soit vraiment reconnu dans la société américaine, il faut qu'il soit riche, qu'il ait réussi dans les Affaires, le commerce, qu'il fasse partie des Elites sorties des Grandes Ecoles, et donc, qu'en cas de problème le concernant et impliquant qu'il soit traduit devant un tribunal, il puisse payer une fortune un avocat pour défendre sa cause, et dans ce cas on arrive à faire la preuve de sa non culpabilité dans une affaire...
Encore en 2016, un Noir pauvre, aux Etats Unis d'Amérique, n'a quasiment aucune chance de réussir dans la vie, encore moins en fait, qu'un Blanc pauvre... Les lois sont bien là, mais elles ne sont pas appliquées de la même manière selon que le citoyen est riche ou pauvre mais surtout Noir ou Blanc...
Les salaires payés aux travailleurs manuels Noirs, non spécialisés, n'ayant que leur capacité physique ou leur force à exercer un emploi, étaient inférieurs de 40 à 50 % jusque dans les années 1980 par rapport aux salaires "payés normalement" aux Blancs également travailleurs sans spécialité (lesquels salaires d'ailleurs, n'étaient pas "mirobolants" pour ces emplois "non qualifiés")... Il faut donc imaginer l'état de pauvreté, avec l'absence de toute aide sociale, de toute allocation, de ces millions d'américains noirs : quel avenir de vie, en effet, pouvaint-ils avoir, et surtout leurs enfants, la plupart du temps non scolarisés, et cela dans le pays le plus riche du monde à la fin du 20 ème siècle ? Cette disparité des salaires dans les emplois de "première nécessité" entre les travailleurs Noirs et les travailleurs Blancs, si elle n'est pas aussi importante qu'en 1980, elle existe encore certainement aujourd'hui...

Cela dit, du temps où la France pour les guerres de 14/18 et 39/44, allait chercher pour ses armées (infanterie pour l'essentiel), des milliers d'Algériens, de Vietnamiens, de marocains, tunisiens, malgaches, Africains, dans tout l'empire colonial de la France des 3ème et 4 ème républiques ; ces gens étaient plus encore que des bretons, des landais ou des auvergnats, de la "chair à canon", des "moins-que-rien" juste bons à se faire tuer en premières lignes, et lorsque les survivants revinrent dans leur pays, ils n'eurent jamais les mêmes compensations, ne bénéficièrent jamais de la même reconnaissance et des mêmes droits, que les citoyens "Français de France"...
Une petite anecdote :
Des prisonniers coloniaux africains en 1944 furent évacués du camp de Buglose (Landes, près de Dax), transportés à Morlaix en Bretagne, et delà, mis sur un bateau en partance pour Dakar. Arrivés à Dakar, ces gens firent valoir leurs droits, ne furent point écoutés, ils ne bénéficièrent d'aucune aide, d'aucune indemnité, d'aucun secours dans l'état de santé où ils se trouvaient ; leurs familles n'avaient plus de nouvelles d'eux... Ils tentèrent de se rassembler pour manifester, et sur la place où ils se trouvèrent, les Aurorités coloniales donc françaises, firent appel à un char américain de type sherman qui ouvrit le feu et les tua tous...

... Je dénonce de toute mon âme et de toute mon écriture de révolté, les "mauvais côtés" (tout ce qui ne lui fait pas honneur) de cette civilisation Etasunienne-Européenne qui se targue d'avoir des lois, qui donne des leçons de morale aux autres pays et peuples de la planète, et qui est en fait d'une hypocrisie monumentale, d'une injustice flagrante, avec la complicité des Elites, des Intellectuels, des politiques, des économistes, de son système éducatif, avec sa religion catholique ou protestante, ses églises, ses chartes... Et qui ne vaut pas mieux que cette société de la charia que prônent les Islamistes dans les territoires qu'ils occupent !
D'ailleurs, l'extrémisme et le terrorisme sous toutes leurs formes de violence, tout cela c'est le produit version actuelle 21 ème siècle, du pourrissement, de l'égoisme, de la domination culturelle et économique réduisant des centaines de millions de gens partout dans le monde à la misère, de cette civilisation "occidentale" dite soit disant développée (dont des pays Arabes tel que les Emirats ou l'Arabie Saoudite, l'Egypte, d'ailleurs profitent bien)...
A la fin du 19 ème siècle c'étaient les anarchistes en réseaux et en organisations et en cellules actives, tant en Amérique qu'en Russie et qu'en Europe notamment en France, qui étaient les "indésirables, les fous à abattre" et qui perpétraient des attentats spectaculaires (et ils ont été effectivement abattus, on leur a "pas fait de cadeau")...
Eh bien aujourd'hui, ce sont, les terroristes, les auteurs d'attentats, les Islamistes radicaux de Daesh et autres cellules ou groupes de même genre, en réseaux, en organisations et avec des armes lourdes...

... Je serais curieux de savoir ce que penserait un Vladimir Poutine, de tout ce que je viens là d'exprimer... Quoique ce personnage Vladimir Poutine ne soit pas non plus par rapport à d'autres "grands personnages" du monde "faisant la pluie et le beau temps" ... Un "parangon de vertu" ! ...
... Je pensais aussi, à ces bataillons Algériens en automne 1944 dans les forêts Alsaciennes et en Allemagne de l'autre côté du Rhin, qui voyaient tomber des tracts, du ciel, jetés depuis des avions allemands, et qui disaient (écrits en français) en gros, aux soldats algériens " Venez combattre avec nous, vous serez mieux considérés et mieux nourris que par vos chefs français qui vous méprisent et vous exploitent"... Alors qu'en été 1940, les mêmes allemands renvoyaient les prisonniers coloniaux dont ils ne voulaient pas dans leurs usines en Allemagne pour cause de pureté de la race aryienne ! (tous ces prisonniers coloniaux ont été conduits dans des camps français de la France de Vichy au sud (sud ouest et sud est de la France) jusqu'en 1944...

Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9701
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Les Etats Unis d'Amérique ne sont pas un modèle de civilisation...    Jeu 22 Sep 2016 - 16:40

Que pouvions nous attendre d'un pays construit sur un génocide (il ya encore très peu, les "Amérindiens" étaient chez eux des citoyens de seconde zone, et combien aujourd'hui font partie de "L'establishement?) et fondé sur une économie d'esclavage? Ils reste bien des séquelles de ces faits dans le comportement des "WASP", et des "Petits Blancs" souverainistes, survivalistes, racistes, partisans des armes à volonté et prêts à voter Tump qui est l'avatar le plus lamentable de cette "civilisation".
L'Europe admire toujours les Etats Unis, elle peut, ils sont ce qu'elle a produit de pire, et ils sont venus la sortir de la panade dans laquelle elle s'était plongée en 1914 et  1939. Après quoi les bons amis américains ont dit "Stop", suffit de vous entretuer, vous allez vous entendre, fondez l'Europe." Une Europe de marché bien sûr, une Europe conçue de telle manière qu'elle ne peut pas fonctionner, une Europe gouvernée par une "Commission" à la botte des lobbys et des multinationales, dont les plus beaux fleurons sont américains.
Une Europe qui a commencé par peupler le "Nouveau monde" avec des repris de justice et des pauvres (comme l'ont fait les anglais en Australie), et si ceux là survivaient, parvenaient à s'en sortir, suivaient les gens comme il faut, souvent fortunés qui venaient cueillir les fruits du boulot des autres. Ajoutez un individualisme forcené, le  "Chacun peut faire fortune et tant pis pour ceux qui n'y parviennent pas, on va perdre temps et argent à les plaindre ou les aider."

Les Etats Unis sont capables d'absolument tout; mensonges, manipulations, trafic, assassinats;  en matière de politique intérieure et surtout extérieure au nom de leurs seuls intérêts. Ils ont fabriqué Ben Laden, ils sont indirectement à l'origine de la naissance de Daech, eux et leurs alliés des pétromonarchies. Les autres pays en font peu ou prou autant, avec juste moins de moyens et (peut être) un peu plus de scrupules.
Aujourd'hui les Etats Unis retrouvent (et ça les chagrine pas outre mesure) le bon vieil adversaire russe, l'épouvantail de la Guerre Froide, toujours aussi froid, car Poutine est dangereux. Ils rejouent au Moyen orient la guerre par peuples interposés.

Non, les Etats Unis ne sont pas un modèle de civilisation, ils en sont le cancer. Le problème face à cette situation, c'est que la vieille Europe s'essouffle et ne parvient pas à trouver un nouveau "modèle" économique, social, culturel, politique qui lui soit propre...
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Etats Unis d'Amérique ne sont pas un modèle de civilisation...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 44ème président des Etats Unis d'Amérique
» Lettre du Chef Seattle au président des Etats-Unis d'Amérique (1854)
» [Kaspi, André] Comprendre les Etats-Unis d'aujourd'hui
» Anne TYLER (Etats-Unis)
» CALAMITY JANE (Etats-Unis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: