Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Commémorations et devoir de mémoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 827
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Commémorations et devoir de mémoire...    Sam 18 Fév 2017 - 20:19

... Ce que j'en pense :

Je prends pour exemple la dernière cérémonie commémorative du débarquement du 6 juin 1944, lors du 70 ème anniversaire en 2014.
Les témoins directs, encore en vie en 2014, citoyens américains, étaient âgés en gros, autour de 90/95/100 ans. Ils avaient donc en 1944, 20, 25, 30 ans... Et se sont donc eux dont on peut dire "qu'ils nous ont libéré" (avec les combattants bien sûr, aussi, des "forces de l'intérieur")...
Ainsi les fils de ces citoyens américains, eux-mêmes âgés de 65/75 ans aujourd'hui, et à plus forte raison les petit-fils de 40/50 ans et les arrière-petit-fils de 20/25 ans... NE LEUR DEVONS NOUS ABSOLUMENT PLUS RIEN, rien du tout !
Autrement dit, du peuple américain d'aujourd'hui, du monde des années 2010/2020, à l'exception des "très vieux" de plus de 90 ans encore en vie ; NOUS NE LUI DEVONS PLUS RIEN !
Les événements qui se sont déroulés, la guerre, les faits, les victimes, s'ils furent réels, tout aussi réels que par exemple, furent réels la défaite d'Attila et de ses troupes aux champs catalauniques du côté de Troyes en 451 ; la victoire de Charles Martel à Poitiers en 732 contre les Arabes... Les événements du passé, d'un passé qui est celui d'avant que nous soyons nés, appartiennent désormais à l'Histoire écrite, l'Histoire des livres et des documents, L'Histoire des historiens, des écrivains...
Demeure la question de la "vérité historique"... Et du rapport du passé au présent dans la mesure où le présent sur la culture qui le fonde, fait du passé comme un présent qui aurait été... Autrement dit, "on n'est jamais dans le contexte de l'époque" (dans la culture, dans la réalité, dans le vécu de l'époque)... Soit dit en passant la "morale" (celle du présent) a toujours d'une façon ou d'une autre quelque chose à dire et qui donne une "couleur", un "ton" à telle ou telle période historique...
Pour peu qu'une époque historique (je pense à la Terreur en 1793/1794, je pense au régime de Vichy en 1942)... pour peu qu'une époque historique "nous pose quelque problème avec notre morale, notre culture, nos valeurs présentes"... Alors nous concevrions si cela était possible, que cette période là, puisse "sortir de notre histoire"... Mais comme ce qui fut ne peut pas ne pas avoir été, alors on "mea-culpise", on verse dans la repentance ! (Je pense là, en particulier à la présence française en Algérie, de 1830 à 1962)...
Demandez à un jeune Algérien d'une banlieue d'Alger ou à un jeune américain du Texas né en 1990, comment il le voit, le monde d'aujourd'hui, ce qu'il en attend, ce à quoi il aspire...
Quant à ce qu'il sait, ce que l'on lui en a dit, de ce qui fut, quel en est le sens dans sa vie présente, dans ce que l'on lui "bassine" et dans un environnement de société, de culture et de mode de vie ayant évolué et n'ayant plus rien à voir avec il y a cinquante ans ?
Ce ne sont pas de commémorations ni de "devoir de mémoire" ni de morale en fonction d'une culture fondant le présent, ni de "repentance" dont on a besoin, mais c'est d'une vérité historique fondée sur ce qui fut de réel et de vécu, d'une histoire qui ne soit ni arrangée, ni embellie ni "noircie"...
La politique, autant celle de droite que de gauche... Elle l'arrange bien, mine de rien, à sa façon, l'Histoire, comme ça lui sert, comme elle a envie qu'elle entende dire dans le registre de voix qui va la conforter, lui faire prendre le pouvoir !
La vérité historique pour autant qu'elle soit authentique et effective et portée à la connaissance des jeunes -et des moins jeunes- c'est la meilleure substitution possible à toute commémoration, à tout devoir de mémoire... aussi vrai que l'est la vérité scientifique, la vérité de la connaissance à la place de l'ignorance, de l'obscurantisme, de toute culture formatée, de toute pensée dominante...

Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Commémorations et devoir de mémoire...    Dim 19 Fév 2017 - 1:50

L'historienne ne peut que t'approuver.
Ce qui est nouveau, n'est pas la volonté des dirigeants de manipuler l'histoire, c'est qu'ils le disent ouvertement! J'ai créé un fil: "Devoir de Mémoire, attention" qui dénonce la commémorite et la repentance hypocrite. je ne suis pas responsable des fautes de mes ancêtres. pas plus que le nantais d'aujourd'hui n'est responsable s'il a eu un arrière, arrière, arrière grand père négrier.
Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est ce refus de voir la réalité historique. Que les politiciens la manipule, je le comprends, mais les "Mme, Mr tout le monde" en quoi ça les gêne ce qu'ont pu faire de moche leurs ancêtres? Ils pensent que les gens vont croire qu'ils sont comme eux? Ou ils ne sont pas affranchis de ce passé, de cette "mémoire" qu'on se transmet souvent dans la famille?
Pour se libérer, il faut regarder l'Histoire en face, c'est pas facile parce qu'elle a souvent une sale gueule, et on aime que les "belles" histoires.
Mais cette "Sale gueule" c'est celle des "grands" personnages qui humainement n'ont rien de grand bien au contraire, c'est basses manoeuvres, magouilles, mesquinerie, assassinats et autres trucs tordus pour conquérir et conserver le pouvoir. Mais l'Histoire c'est aussi; et c'est sa partie la moins connue; celle des "petites gens", et ces "petits" ont autant sinon plus "fait" l'Histoire que les grands, au jour le jour et dans l'ombre. Des petites gens qui ont souffert des exactions des grands, mais qui malgré tout ont travaillé, créé, imaginé, inventé, et vécu. C'est aussi ça l'Histoire, ce n'est pas une science exacte, c'est l'humanité...
A refuser de la regarder, on se condamne à reproduire les mêmes erreurs, à pousser le caca du chat sous le tapis, on
laisse les miasmes pourrir l'avenir.

Pour une fois, je suis d'accord avec Macron, il y a sans doute des intentions politiques et pas claires derrière sa sortie, mais au moins il l'explique clairement, notamment sur la colonisation!!!
Revenir en haut Aller en bas
yugcib

avatar

Nombre de messages : 827
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Commémorations et devoir de mémoire...    Mar 21 Fév 2017 - 15:01

... Imaginons une bourgade de 3000 habitants dans laquelle il y aurait eu, du temps de la présence française à Madagascar, lors d'une opération de "maintien de l'ordre" (suite à une révolte de malgaches) trois jeunes gens de 20, 22 ans citoyens français 2ème classe d'un bataillon d'infanterie, qui auraient été tués dans une opération de "maintien de l'ordre"... Soit dit en passant ces révoltes de malgaches il faut dire qu'elles étaient très durement réprimées, dans un bain de sang et avec de nombreux morts...
... Ma question est la suivante :
Serait-il "concevable ou envisageable" qu'un monument commémoratif soit érigé sur la place de cette bourgade, avec inscrit les noms de ces citoyens (avec mention "morts pour la France") ?
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Commémorations et devoir de mémoire...    Mar 21 Fév 2017 - 16:48

Répression sanglante à Madagascar en 1947.
Non, bien sûr que non! Un tel monument serait une insulte aux malgaches révoltés contre l'oppression colonialiste, et surtout, ces petits gars ne sont pas "Morts pour la France" mais pour les intérêts financiers et politiques de quelques uns!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commémorations et devoir de mémoire...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Commémorations et devoir de mémoire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1940-2010 Commémorations.
» Devoir de mémoire - Oradour sur Glane
» Devoir de mémoire...et pierre
» Le devoir de mémoire à Béthune
» Devoir de mémoire : les Malgré-Nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: