Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'inculture n'est pas seulement l'absence de culture...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 796
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: L'inculture n'est pas seulement l'absence de culture...    Mer 22 Mar 2017 - 9:19

... L'inculture n'est pas seulement le fait de l'absence de culture (dans le sens d'un manque ou d'une insuffisance de connaissances en un certain nombre de questions, sujets, faits, événements, ou de méconnaissance dans tel ou tel domaine particulier)...
L'absence de culture, qui est le fait de "ne pas avoir réussi à l'école", le fait d'une éducation que l'on n'a pas eu la chance d'avoir, le fait d'un environnement social, familial, défavorable ; n'est inculture que dans la mesure où est associé à l'absence de culture, de la vulgarité, de la brutalité, une pensée sommaire fondée sur des préjugés et sur des idées reçues véhiculées par les médias, par de l'outrance et par de la violence dans le propos et dans le comportement, par l'absence de réflexion, par le refus d'essayer de comprendre, par la crispation, par le parti pris que l'on peut avoir contre ceci, contre cela...
Et, dans le sens de cette inculture qui n'est pas seulement le fait de l'absence de culture, l'on y rencontre, l'on y voit et l'on y subit au quotidien, autant d'intellectuels, autant de gens qui ont "réussi à l'école" que de gens qui "n'ont pas réussi à l'école"...
C'est bien l'inculture qui n'est pas le fait de l'absence de culture, que je déplore et que je combats...
C'est bien l'inculture des Intellectuels, celle de l'arrogance, celle de la docte bien pensance officielle et reconnue et qui détient le pouvoir, celle du mépris de toute une partie de la population de notre pays, celle qui se croit et s'auto-prétend seule "intelligente" et soit disant "éducatrice" voire parfois "moralisante", dont je refuse le totalitarisme, la domination ; celle qui n'arrête pas année après année, jour après jour, de faire entendre le même "son de cloche" (en gros "ces gens là ne comprennent rien, ils sont bêtes")...
Et c'est aussi l'inculture des "aboyeurs", des brutaux, des sommaires dans leur pensée et dans leurs comportements, que je refuse tout autant...
Et je loue, de toutes mes forces, autant qu'il m'est possible de l'exprimer, de le faire savoir autour de moi, tous ces humbles, tous ces silencieux, tous ces "qui n'ont pas réussi à l'école" mais ont une culture du coeur et de l'accueil, toutes ces personnes de bonne volonté qui agissent et se dévouent au service des autres dans des associations ; autant que ces "qui ont réussi à l'école", qui sont des intellectuels, mais agissant et se dévouant eux aussi au service des autres dans tout ce qu'ils mettent en oeuvre et qu'ils diffusent autour d'eux par conviction, par sincérité, par passion, sans souci de leurs intérêts (d'argent, de pouvoir, de notoriété)...
... En somme l'inculture est bien davantage un "état d'esprit" (une manière d'être et de se comporter, de s'exprimer dans l'agressivité, le parti pris et le mépris) ; que de l'absence de culture.

Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
 
L'inculture n'est pas seulement l'absence de culture...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [question]Seulement 65k couleurs
» Collier "Marie", perles de culture hématite
» HOLI 2009 par ASSOCIATION YOGA et CULTURE de L’INDE
» Le budget en trompe l’œil du ministère de la Culture - La Tribune de l'Art du 2.10.2010
» [RESOLU] Sms de seulement 70 caractères sur HD2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: