Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nos "Grandes Démocraties" : une "tartufferie" !

Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 982
Age : 70
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Nos "Grandes Démocraties" : une "tartufferie" !    Sam 6 Jan 2018 - 15:23

...La question "humanitaire" ne me préocuppe pas, en ce qui concerne le sort des Jihadistes français (les uns capturés par les Irakiens, par les Syriens, par les Kurdes ; et les autres ayant réussi à s'enfuir mais très certainement disséminés quelque part dans le désert, dans la nature et qui d'ailleurs seront peut-être repérés et pris, ou vont devoir se résoudre à essayer de survivre dans des conditions difficiles et précaires)...
La question "humanitaire" me semble -en ce qui concerne ces Jihadistes français- "totalement hors de propos"...
Je suis donc opposé formellement à tout retour en France de ces Jihadistes français, à tout retour aussi, de leurs femmes et de leurs enfants ; c'est à dire considérés ces femmes et ces enfants comme des "victimes collatérales" en fonction du sort qui sera le leur... (soit dit en passant "victimes collatérales" est le terme -ou le vocable- couramment et consensuellement utilisé dans une indifférence générale pour évoquer ces victimes)...
Le seul cas dans lequel je conçois un retour en France, c'est lorsque, pour les besoins d'une enquête et de remonter une filière afin de neutraliser d'autres Jihadistes en France et en Europe, l'on puisse "avoir sous la main" le combattant Jihadiste français (homme ou femme) ...
L'on entend dire "la justice syrienne n'est pas reconnue" (ou la justice kurde)... Autrement dit "ils n'appliquent pas les droits de l'homme" ou "ils ne se conforment pas au droit international en matière de justice"... ou encore "leurs conditions de détention sont déplorables et inhumaines" ou "leurs procès ne sont pas équitables"... Quand bien même cela serait -et probablement est-... Je pose aux éventuels grands parents français (il doit y en avoir) qui ont un petit fils de 10 ans ou de 15 ans détenu dans une prison irakienne avec sa mère épouse d'un Jihadiste français... Je pose cette question : "Vous n'avez pas peur que ce gosse, que vous souhaitez reprendre chez vous, une nuit pendant votre sommeil vienne vous égorger, avec un couteau de cuisine pris dans le tiroir de votre buffet?" ...
Peut-être certains d'entre vous, qui ne pensent pas comme moi, me diront : "Ce gosse, récupéré reconverti et sauvé, deviendra peut-être un grand écrivain, un grand poète, un savant, une sorte de nouveau Nelson Mandela, et laissera-t-il à la postérité, une "oeuvre éternelle" !
Moi je vous dis "ce gosse est quasiment improbable" ... Tous, quasiment tous ce sont : quelques uns qui vont égorger papy mamy dans leur lit, beaucoup/beaucoup qui vont être des violents, des voyoux, des malfaiteurs, des irrécupérables, des dangereux, des brutes... et quelques uns seront des auteurs d'attentats...


... De toute manière je vous le dis... La Justice, les Droits de l'Homme, l'Humanisme, les Grands Principes moraux... On se gargarise avec tout cela, on inscrit tout cela dans nos constitutions républicaines, on en fait le "fer de lance" de nos démocraties... On en fait des kilomètres de mots et de phrases sur les réseaux sociaux, on en fait des discours officiels à n'en plus finir... MAIS quelle est la vraie réalité vécue au quotidien, même dans nos "Grandes Démocraties" ?
La réalité, eh bien je vais vous le dire : "c'est une tartufferie" !
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9763
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Nos "Grandes Démocraties" : une "tartufferie" !    Sam 6 Jan 2018 - 16:18


Il n'est pas question "d'humanitaire" concernant les djihadistes français et françaises. Ceux là ont renié la france et sont partis semer la terreur en irak et en Syrie, espèrant bien exporter cette terreur chez nous en cas de victoire.
Sauf que... ils ont perdu, et voilà que certains et surtout certaines, se "repentent" et pleurnichent pour leurs enfants. Enfants qu'elles/ils ont entrainés avec eux, enfants qu'elles ont fait pour les "combattants" en souhaitant qu'ils deviennent combattants.
Qu'ils soient jugés là où ils ont commis leurs crimes, par ceux chez qui ils les ont commis!

Quant à la "légitimité" d'un tribunal syrien ou kurde, oui, tartufferie! Les kurdes sont sans état propre depuis des décennies, on leur refuse, de quel droit? ces mêmes kurdes étaient pourtant bien utiles quand les pechmergas étaient seuls en ligne face à DAESH, et que je sache, Bachar est toujours officiellement le chef de la Syrie, donc légitime!
Oh, ils n'appliqueraient pas les "Droits de l'Homme" ça, c'est pas bien! Face à des terroristes y a t-il "Droits de l'homme" à opposer? On t-il fait des procès "équitables" pour ceux qu'ils ont décapités en vidéo? Ceux qu'ils ont exécutés en pleine rue?

Si la France veut que les "Grands principes" soient réalité, qu'elle commence par ne pas favoriser une caste de nantis qui nous fait régresser aux pires moments du XIXème siècle! Nous revenons à une forme de société d'Ancien Régime avec ses privilégiés et ses "riens". Alors s'attendrir sur les djihadistes "français" foutaises!
Revenir en haut Aller en bas
yugcib

avatar

Nombre de messages : 982
Age : 70
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Nos "Grandes Démocraties" : une "tartufferie" !    Mar 9 Jan 2018 - 10:11

... L'argument – tout à fait logique et vrai- s'appuyant sur le fait "que ce ne sont pas forcément des ados venus de là bas (c'est à dire en l'occurence des enfants, des ados fils de Jihadistes) qui tuent dans leur lit durant la nuit papy et mamy... Mais aussi bien des ados "bien de chez nous"... Est un argument "archi usé", que beaucoup de personnes se disant (et étant) "humanistes" mettent en avant afin de justifier la nécessité, la pertinence d'une action humanitaire... Mais je crois personnellement, qu'il y a dans cette "noble et juste croyance", une part -dirais-je- "d'angélisme" (une manière de "croire au père noël")...
La réalité est déjà, pour commencer, très complexe. Et ensuite et surtout, souvent brutale, ou déconcertante, et parfois faite de violence, d'un rapport difficile (et aléatoire) de communication. De telle sorte que cette "bonne volonté", que ce "sens des valeurs" en matière de relation -notamment avec des jeunes ; que ce désir de comprendre, d'aider, d'éduquer, de transmettre, de partager... Mis "au pied du mur" de la réalité, se trouve "mis à mal", plus souvent rejeté qu'accepté...
Donc, en toute aussi logique, il est permis (il est tout à fait patent) de se demander si tel papy si telle mamy, ne va pas craindre (ou voir d'un mauvais oeil) l'arrivée dans sa maison, d'un petit fils, un ado de 10/15 ans, fils de parents Jihadistes français...
Ah, "papy et mamy au grand coeur" ! L'on aurait presque envie de voir là "comme un conte de fée" !
Si cela peut être, oui, un "conte de fée" (un "vrai conte de fée") ... Oui, cent fois oui, pourquoi pas ? (par exemple, cet ado fils de Jihadistes français, récupéré, sauvé, éduqué, et qui devient, adulte, un grand écrivain, un grand poète, un nouveau Nelson Mandela dans son genre"!) ... On peut, on croit rêver !
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1875
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Nos "Grandes Démocraties" : une "tartufferie" !    Mer 21 Mar 2018 - 0:54

Il me semble que c’est moins une question humanitaire qu’une question de droit. La question humanitaire est vite réglée ; personne n’aura pitié pour les porcs qui sont allés là-bas égorger les autochtones et les pouffiasses parties enfanter en zone de guerre.

Je suis a priori d’accord avec l’argument qui dit qu’ils ont commis des crimes là-bas, c’est là-bas qu’ils doivent être jugés. Et que la Syrie, quoi qu’en pense Fabius, reste le régime légitime du pays. Si un Français commettait un carnage dans un lycée texan comme les aiment les Américains et qu’il se faisait prendre vivant, on ne peut pas s’étonner qu’il finisse ses jours de l’autre coté d’un couloir de la mort.

Il n’en reste pas moins qu’ils sont français et qu’ils risquent une peine qui n’a pas cours en France et qu’il y a une logique à ce qu’elle essaye de récupérer ses ressortissants. Comme je crois elle le ferait dans le cas du Français au Texas s’adonnant aux coutumes locales.
Le problème qui vient s’ajouter est la dangerosité de ces gens-là. S’il font dix ans de prison en France, qu’est-ce qui se passera ensuite ? Vu comme ça, on ne pleura pas s’ils sont pendus sur place.

Le dilemme est donc le suivant : soit la France estime la menace trop importante pour appliquer le droit et laisse ses ressortissants, dans la mesure du raisonnable, se faire exécuter par les Irakiens et les Syriens/Kurdes ; soit la France se sent assez forte pour faire face aux conséquences sécuritaires et fait appliquer le droit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos "Grandes Démocraties" : une "tartufferie" !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos "Grandes Démocraties" : une "tartufferie" !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: