Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'interpelle toutes les femmes qui, de leur plein gré, acceptent d'être soumises

Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 908
Age : 70
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: J'interpelle toutes les femmes qui, de leur plein gré, acceptent d'être soumises   Jeu 11 Jan 2018 - 11:30

.. Et qui en vertu d'une croyance religieuse associée à une culture du patriarcat, "trouvent normal" d'obéir à leur mari, de se conformer à des prescriptions vestimentaires (notamment le port du voile pour les femmes musulmanes) et à des règles strictes de conduite et de comportement en société, tout cela dans un statut défini, de la femme... Et qui de surcroît, revendiquent ostensiblement (et avec une certaine agressivité même parfois) leur condition de femme soumise et heureuse d'être soumise... Comme si "cela coulait de source" selon une prétendue loi de la nature, ou "loi de dieu"...
Chrétiennes, catholiques pratiquantes, israélites, musulmanes... Toutes autant que vous êtes, j'attends une réponse de chacune de vous, à mon interpellation...
Bon sang, vous vous référez, en tant que croyantes, à ce qui est écrit dans la Bible ou dans le Coran, au sujet de la conduite, du comportement et des règles que doivent observer les femmes, vous sous entendez explicitement : "c'est la loi de dieu" (autrement dit la femme doit obéissance à l'homme, à son mari)...
Tout le problème, tout le drame dirais-je, du statut de la femme dans la société (d'un statut d'infériorité et d'inégalité) vient du fait que des femmes contribuent elles mêmes à ce statut, d'autant plus qu'elles vont jusqu'à descendre dans la rue pour manifester, jusqu'à s'exprimer dans les réseaux sociaux leur "anti balancetonporc-cisme", jusqu'à, pour certaines jeunes filles musulmanes, manifester de l'agressivité lors de leur entrée au collège si on leur demande d'ôter le voile...
Comment les "traiter", comment les "considérer", ces femmes ! Ces femmes qui font plus de mal aux femmes que les hommes font du mal aux femmes avec leur "machisme" !

... Catherine Deneuve, figure emblématique du cinéma français, dont je reconnais l'immense talent, ne s'est point associée ni n'a souscrit à "Balancetonporc" et ne signe pas le manifeste de la libération de la parole féminine (elle dit qu'une main d'homme passée sur un genou de femme, ça doit pas être pris pour un acte de grosse drague agressive ; elle est "pour" le droit d'importuner, pour que les hommes continuent à se comporter vis à vis des femmes comme ils l'ont toujours fait).... Bon, certes, elle n'a pas tout à fait tort, il ne "faut pas non plus faire un fromage" à propos de certains comportements masculins "un peu lestes"... Mais je dis qu'il y a là dans ce genre de comportements "un peu lestes", une certaine ambiguité tout de même ! (Le tout, dans cette affaire de mouvements de libération de la parole des femmes, c'est justement de lever cette ambiguité -autrement dit de "savoir appeller un chat un chat" selon les cas... et donc, d'en parler comme on doit en parler et en dénonçant ce qu'il convient de dénoncer avec force)...
Je pense qu'une femme qui ne défend pas la cause des femmes, ou qui demeure dans la neutralité, qui "ne prend pas parti" (pour la cause des femmes) , dessert la cause des femmes... J'interpelle donc ces femmes pour leur dire que, elles, je ne les défendrai jamais (d'ailleurs elles semblent se complaire dans la soumission, dans le rôle de la femme "maîtresse de maison" et de "belle invitée en société"... Ces femmes là, ne font que dire, qu'affirmer, en toute conviction intime, que "l'homme c'est l'homme" (et donc, que c'est lui qui décide, qui est le "seigneur" en somme)...
Je n'aime pas ces femmes qui versent dans la tradition conformiste de bien pensance dans le sens d'un patriarcat millénaire, qui se disent être des épouses, des mères avant tout, de "bonnes cuisinières", des "femmes au foyer", dont le rôle consiste avant tout à "seconder le mari, le chef de famille, le père"... Je les trouve en général "ennuyeuses à fréquenter" ces femmes...
S'il n'y en avait pas autant, encore, même de nos jours dans la société où on vit, de ces femmes là, alors les hommes ne seraient plus ce qu'ils sont! ...
Il faut dire aussi que la religion (catholique entre autres) et surtout musulmane, n'a "jamais trop arrangé la femme" en ce sens que la religion a toujours donné à la femme un statut de soumission, d'obéissance à son mari... C'est ce qu'on a vu dans tout l'Occident Chrétien depuis le Moyen Age jusqu'à la seconde moitié du 20ème siècle (et qu'on voit encore dans certains "milieux sociaux conservateurs")... Et que l'on voit d'autant plus -ça crève les yeux- dans le monde musulman...
On voit ça aussi, dans des milieux populaires où domine la puissance, l'autorité de l'homme, le culte du "caïd", de la "bande", dans les mafias, dans les sociétés plus ou moins en marge de la loi, où la femme est exploitée, battue, méprisée, déconsidérée, infériorisée...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9757
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: J'interpelle toutes les femmes qui, de leur plein gré, acceptent d'être soumises   Jeu 11 Jan 2018 - 16:33


" Il ne "faut pas non plus faire un fromage" à propos de certains comportements masculins "un peu lestes" Si! Dés l'instant que le consentement n'est pas explicite, la main aux fesses ou autres attouchements ne sont pas acceptables!
La tolérance passive du "c'est pas grave, les mecs sont comme ça" induit des comportements agressifs, et un harcèlement quotidien parce que dans notre société, les hommes se croient tout permis, normal, on leur répète depuis leur naissance qu'ils sont les "mâles" dominants! C'est à la limite, même pas totalement leur faute, même si ça change un tout petit, tout petit peu!

D'accord avec le fait que certaines femmes font plus de tort aux femmes que les hommes. Celles qui acceptent la soumission et la transmettent à leurs filles (mariage forcés, excision)... Celles qui voient pas où est le problèmes "on va pas en faire un fromage"... Celles qui, au nom du féminisme se montrent violentes envers les hommes, voudraient "prendre leur place" et exigent qu'on dise "Madame" à une fillette dés sa naissance, ou l'écriture inclusive en passant par d'autres demandes tout aussi saugrenues.

La solution serait dans un dialogue, expliquer aux mecs que vouloir sa place au soleil autant qu'eux c'est pas les rabaisser, et qu'ils n'apprécieraient pas forcément que la première femme venue leur flanque la main aux parties sans leur consentement, parce que "c'est pas grave, on va pas en faire un fromage, ça mange pas de pain..."! Y'a du chemin ) faire dans ce sens, ce sera long, mais il faudrait commencer!

Même si les monothéismes rabaissent la femme et l'excluent au maximum de l'espace public et social, ils n'ont rien inventé. Les sociétés gréco romaines (si raffinées et civilisées" excluaient la femme, éternelle mineure, passant de la tutelle de son père à celle d'un mari qu'elle n'avait pas choisi. Le christianisme qui s'est installé dans le cadre de ces sociétés, n'a fait qu'entériner cette situation (Saint Paul était d'une misogynie assurée). Pourtant grecs et romains étaient païens.
La "malédiction" de la femme c'est qu'elle porte les enfants, et que chaque société, chaque mâle veut s'assurer que c'est bien sa semence, son "sang" qui est transmis, alors on parque les femelles, on les protège contre elles mêmes, et on protège les mâles de la tentation! Amen!
Revenir en haut Aller en bas
yugcib

avatar

Nombre de messages : 908
Age : 70
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: J'interpelle toutes les femmes qui, de leur plein gré, acceptent d'être soumises   Ven 12 Jan 2018 - 10:02

... Lorsque je dis "il ne faut pas non plus en faire un fromage de quelques comportements un peu lestes" je précise cependant que lorsque ces comportements sont des gestes vulgaires et agressifs (par exemple une tape sur les fesses) ou encore lorsque ces gestes visiblement ne sont pas des gestes attendus parce que trop impertinents, ils doivent être dénoncés avec force...
Mais il faut tout de même reconnaître que l'homme (souvent) par sa nature même d'homme, dans l'approche qui est la sienne, d'une femme , est en général -on va dire- "moins discret" que ne l'est une femme à l'égard d'un homme... quoique la situation de relation homme/femme tend de nos jours à évoluer en ce sens que les femmes tendent elles aussi à moins de discrétion...
Sans être spécialement vulgaire, agressif, indiscret, sans qu'il n'importune vraiment une femme, un comportement peut donc être défini et identifié "leste" et dans ce cas, ce comportement est ambigu et là, à mon avis, je dis que l'ambiguité devrait pouvoir être levée, dans la mesure où la femme approchée, ne se sent pas "investie contre son gré" (proche en somme, du consentement)...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'interpelle toutes les femmes qui, de leur plein gré, acceptent d'être soumises   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'interpelle toutes les femmes qui, de leur plein gré, acceptent d'être soumises
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TOUTES LES FEMMES S'APPELLENT MARIE de Régine Deforges
» Des seins filmés pour la bonne cause
» John MCGAHERN (Irlande)
» **INEDIT** Plaque de cocher XVIII/XIXème - Epoque des Bains de Mer : cabines où les femmes revêtaient leur maillot de bain / installées sur des charrettes allant dans l'eau
» Des personnes âgées ont-elles laissées leur place ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: