Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un matin de mai en "l'an de grâce" 20... (petite histoire de fiction)

Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 1178
Age : 70
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Un matin de mai en "l'an de grâce" 20... (petite histoire de fiction)   Ven 4 Mai 2018 - 8:51

... Je m'éveillai, fis ma toilette, m'habillai et me mis en préparation de mon petit déjeûner.
Désagréable surprise, après avoir déposé 4 cuillerées de café moulu dans le filtre, mis de l'eau et branché en appuyant sur le bouton rouge "on" de la cafetière... Pas de contact, rien...
J'appuie sur l'interrupteur pour allumer dans la cuisine, rien... J'appuie sur l'interrupteur du couloir, sur celui de la salle à manger, rien non plus... Il n'y a plus d'électricité...
Il fait jour, je ne peux pas faire remonter le volet roulant (qui fonctionne avec une commande électronique)...
Mon téléphone fixe ainsi que la livebox sont totalement éteints, plus aucun voyant, rien ne fonctionne...
Plus de télévision, plus de radio non plus... Silence total, écran de télé muet et noir...
La clef de commande d'ouverture des portes de la voiture ne fonctionne plus, j'effectue une ouverture manuelle avec l'autre clef sans commande, je mets le contact, rien, aucun voyant ne s'allume, impossible de démarrer...
Je me rends chez mes voisins, d'abord le plus proche de ma maison, ensuite chez celui demeurant un peu plus loin à 300 mètres, puis chez l'exploitant agricole à 800 mètres, puis encore chez celui qui habite à 700 mètres au bout de la petite route menant à ma maison et à celle de mon voisin proche... Ils sont tous dans la même situation que moi, plus rien, absolument plus rien ne fonctionne chez eux, plus d'électricité, plus de téléphone, plus d'internet, leurs téléphones portables sont muets eux aussi, leurs voitures de démarrent pas, ils n'ont plus de télé ni de radio, rien, que dalle... Et chez l'exploitant agricole doté de toutes installations et appareils technologiques, machines, engins etc... pour faire marcher l'exploitation, rien, absolument rien ne marche...
Il ne me restait plus qu'à prendre mon vélo et à parcourir les 7 km qui me séparent de Bruyères, la ville voisine. En passant devant le Leclerc qui ouvre à 8h 30 (il était alors dans les 10 heures d'après la position du soleil à cette époque de l'année début mai) je m'arrête afin d'entrer dans le magasin... Mais la grande porte vitrée qui normalement s'ouvre et se ferme automatiquement, demeure fermée...
A la station de distribution de carburants, je vois toutes les pompes sans aucun chiffre vert ou orange lumineux, et également sur les panneaux d'affichage des prix...
A Bruyères dans la rue principale qui traverse la ville, je vois des gens déambulant, l'air complètement paumé, discutant entre eux et formant des groupes, je me renseigne, plus rien ne fonctionne chez eux, les portes automatiques de la boulangerie et des autres commerces ne s'ouvrent plus, il n'y a plus d'électricité nulle part, aucune voiture ou véhicule, camion, fourgonnette, ne roule ; plus personne d'après ce que je comprends, n'a de télé, de téléphone, d'internet ; leurs appareils dotés d'informatique, de puces électroniques, de programmes de gestion, de logiciels sont tous muets et silencieux, sans aucun voyant, inopérants...
Black out complet, total... Et plus moyen de savoir quoi que ce soit, sauf en étant en contact avec ses voisins, les gens qu'on voit autour de soi en tel ou tel lieu où on s'est rendu à pied ou en vélo... Soit dit en passant, les compteurs électroniques des vélos ne fonctionnent plus...
C'est alors que me vint cette vision :
Sur la planète toute entière, en quelque moment dans la nuit ou très tôt le matin, tout s'était arrêté d'un seul coup, l'électricité, le téléphone, l'internet, la télé, les radios, tout absolument tout ce qui fonctionne avec des automatismes, des logiciels, de la technologie informatique, de l'électronique, des programmes, des puces, de la nanotechnologie... De telle sorte que les véhicules, voitures, camions, autocars, les trains, les avions, les bateaux (dont les porte containers), les engins agricoles, enfin de tout dont on se sert, quelque équipement que ce soit, plus rien absolument plus rien ne marche...
Dans les hôpitaux on ne peut plus opérer, ni faire aucun examen, ni pratiquer de soins nécessitant l'utilisation d'appareils ; pour pénétrer dans les magasins, les supermarchés, les Grandes Surfaces, il faut casser les portes d'entrée... Tout ce qui est surgelé va périr, aucune livraison nulle part ne peut se faire, donc il n'y a plus d'approvisionnement de quoi que ce soit...
Et dans cette vision on peut le dire "apocalyptique" je vois au moment où tout s'arrête, des milliers d'avions en vol avec chacun à bord plus de 300 passagers, tombant dans l'océan ou au sol... Je vois les bateaux de croisière, les cargos, les porte containers, les grands bateaux-usines, tout ce qui vogue sur les mers, tous arrêtés au beau milieu de l'océan ou au mieux pour certains au large des côtes à quelques kilomètres des ports... Je vois sur les autoroutes, sur les axes routiers, des files de camions arrêtés avec tout leur chargement, les frigorifiques désormais en panne... Les centrales nucléaires, les usines, en arrêt total... Les banques, les places boursières, la finance, les distributeurs de billets, black out total... Et plus aucune communication, l'isolement complet, aucune information disponible ; les seuls contacts restant possibles étant ceux pouvant être établis entre gens se rencontrant en tel ou tel lieu...
Il y a bien des groupes électrogènes mais seuls ceux qui peuvent marcher mécaniquement (les petits, très basiques) en actionnant une sorte de tirette comme pour les tondeuses, peuvent produire un minimum d'électricité... En effet les grands groupes, ceux qui servent pour les hôpitaux, pour alimenter un quartier urbain lors de pannes EDF, fonctionnent avec de l'électronique dans leur système d'allumage...
... Je vous laisse imaginer, après tout ce que je viens de dire, la "suite des événements", ce que nous allons devenir, ce qui va se passer... Comment on va s'organiser, vivre, au quotidien, désormais, dans un monde où tout ce qui marche avec de l'électricité, de l'électronique, de l'informatique, des applications, des logiciels, des ordinateurs... Est complètement éteint alors que nous étions entièrement dépendants de cet environnement technologique depuis déjà au moins 2 ou 3 générations... Et sans aucune nouvelle de proches, d'amis, de gens éloignés de nous dont certains à des milliers de kilomètres...

Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
 
Un matin de mai en "l'an de grâce" 20... (petite histoire de fiction)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver
» Matin en Caroline du Sud
» Comment prendre des photos du soleil le matin ?
» SANS SOUCI EST MORT CE MATIN
» Matin calin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Yugcib-
Sauter vers: