Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pouvoir d'achat, consommation et vociférations

Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 1172
Age : 70
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Pouvoir d'achat, consommation et vociférations    Mer 7 Nov 2018 - 20:58

... Si le pouvoir d'achat en dépit de "quelques mesures" prises afin de l'augmenter tant soit peu ; en fait (et de fait) diminue plus qu'il n'augmente, puisque le gaz, l'électricité, l'essence, l'eau, la plupart des services marchands, les produits alimentaires, les loyers en grande ou moyenne ville, et bien des choses dont a besoin au quotidien, coûtent de plus en plus cher en règle générale, et cela d'une manière progressive centime d'euro par centime d'euro pour tout ce qui est de "consommation courante", ou euro par euro pour certains services marchands et équipements, locations, restauration, hôtellerie, assurances, mutuelles...
Il n'en demeure pas moins qu'en tant que consommateurs que nous sommes (en ce qui concerne les personnes, les ménages, les collectivités associatives dont les budgets se situent au dessus du "revenu de base" -de l'ordre du Smig- ) peuvent eux-mêmes agir sur leur pouvoir d'achat... C'est d'ailleurs ce que font, plus ou moins contraints ou forcés, bon nombre d'entre nous...
Mais que dire -puisque l'on peut l'observer tous les jours dans les déplacements que l'on entreprend pour "faire ses courses", que dire de tous ces étalages de produits dans une diversité et dans une quantité qui donne le vertige ? Surtout au moment des fêtes, des vacances ? Car si tant de produits sont en exposition et en vente, tout au long de plusieurs mètres de rayonnage, c'est parce qu'il y a bien la clientèle pour acheter ! Une clientèle qui n'est pas forcément ni uniquement la clientèle des gens les plus aisés et qui fait pour ainsi dire "comme une boulimie de consommation", achetant des produits dont on pourrait se passer ou par "peur de manquer", dans une "frénésie de shopping" (ce qui fait la fortune des GIFI, des CASA, des "centr'affaires" et autres enseignes genre bazar ou de prêt à porter, de toutes ces boutiques, les mêmes partout que l'on retrouve aussi bien en centre ville qu'en galeries marchandes Leclerc, Carrefour... qui appartiennent toutes à des grands groupes marchands internationaux ou à les lobbys, et qui n'emploient que du personnel en CDD à temps partiel ou à "temps plein à 60%")...
... Autrement dit le pouvoir d'achat diminue, mais pas la consommation ! "On n'arrête pas de dire ou plutôt de crier, de se plaindre que tout est de plus en plus cher, que tout augmente"... Mais la colère qui s'invite au bistrot du coin, dans la rue, sur les réseaux sociaux, partout où des gens se rencontrent et discutent entre eux... Ne fait pas diminuer la consommation ! (Il y a bien là un paradoxe)...
... Et, à côté de toute cette gabegie de consommation -et de vociférations- il y a tout ce qu'on ne voit pas, à savoir ces millions de "vrais pauvres" qui eux, ne consomment pas, n'achètent pas, ne circulent pas en bagnole, qu'on ne voit jamais dans les galeries marchandes "shoppinguer" et qui restent chez eux confinés dans leur logement -s'ils ne sont pas carrément dans la rue... La "masse invisible" des gens exclus de la consommation parce qu'ils sont trop pauvres et qu'ils crèvent de faim pour certains ! A tel point, invisibles qu'ils sont, qu'on croit qu'ils n'existent pas autrement que par des statistiques (statistiques d'ailleurs presque toujours trompeuses ou ne correspondant pas à la réalité)...
... Si tous ces pauvres étaient moins pauvres, on les verrait dans la consommation, ils "shoppingueraient", et alors il y aurait partout deux fois plus de monde qu'on voit ! ... Mais les lobbys à vrai dire, n'ont peut-être apparemment pas besoin de ces "invisibles" vu le pognon qu'ils gagnent avec les seuls millions de gens qui peuvent consommer... Sauf que... les lobbys et les gouvernements, de temps à autre, "lâchent un peu de lest" (c'est à dire qu'ils larguent le steak -un steak évidemment de deuxième voire de troisième choix- afin qu'un peu plus de pauvres puissent accéder à la consommation et contribuer ainsi au maintien de la distribution de dividendes aux actionnaires... C'est "ça" le "système" !)...
La planète est bel et bien en train d'en crever, du "Système" !
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
 
Pouvoir d'achat, consommation et vociférations
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pouvoir d'achat en baisse
» Pouvoir d'achat d'un Denier argent Octave
» Le pouvoir d'achat chinois dans l'antiquité
» Les poupées et notre "pouvoir d'achat"
» Conseils pour achat d'un premier appareil photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: