Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amin Maalouf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aristarque

avatar

Nombre de messages : 815
Date d'inscription : 24/12/2003

MessageSujet: Amin Maalouf   Ven 9 Juil 2004 - 23:40

Les CROISADES vues par les ARABES Amin MAALOUF
J'ai Lu n° 1916

L'auteur est reconnu comme un spécialiste du monde Arabe. A la lecture de cette étude historique nous ne pouvons qu'en être convaincus.
Que sont les CROISADES, pour la majorité d'entre nous ? L'épopée d'une foule d'illuminés qui exhortés par le moine Pierre L'Hermite, puis au fil des décennies par divers papes, partirent en 8 expéditions étalées de 1106 à 1291 "délivrer" le tombeau du Christ, vers cette Palestine mythique et lointaine, et gagner ainsi le pardon de leurs péchés. Et s'enrichir à l'occasion, en s'appropriant les richesses des Infidèles après les avoir massacrés, ou réduits en esclavage.
On ne nous a appris que ce que les "envahisseurs" ont bien voulu raconter.
Mais qu'en pensaient les Arabes, leurs historiens et chroniqueurs ?...Maalouf tente de combler cette lacune. Et nous étonne par l'abondance de ses citations.
A noter qu'il ne fait référence à des témoins "Franj" (francs) , que pour donner plus de vraisemblance aux faits qui pourraient nous sembler faux ou outranciers dans leur horreur macabre: des actes de cannibalisme, après la prise de Maara en janvier 1099. Une lettre des chefs croisés au pape l'informe :"qu'une terrible famine assaillit l'armée......et la mit dans la cruelle nécessité de se nourrir des cadavres des Sarrasins". Raoul de Caen chroniqueur rapporte:" à Maara, les nôtres faisaient bouillir des païens adultes dans des marmites; ils fixaient les enfants sur des broches et les dévoraient grillés"......Albert d'Aix, qui a participé personnellement à cette bataille écrit:" les nôtres ne répugnaient pas à manger non seulement les Turcs et les Sarrasins tués, mais aussi les chiens".......
Au fil du récit, nous retrouvons des personnages rendus immortels par cette insolite et tristement célèbre péripétie de notre histoire. Bohemond et Godefroi de Bouillon, Tancrède, Baudouin, Renaud de Châtillon "qui symbolisera, un jour, toute la malfaisance des Croisés", Louis IX qui n'a jamais vu Jérusalem, malgré sa sainteté, Richard Coeur de Lion "ce géant roux, prototype du chevalier belliqueux et frivole, dont la noblesse des idéaux cache mal la brutalité déroutante et la totale absence de scrupules"
Coté musulman, le roi Nourredin et son successeur Saladin ont la vedette parmi la nuée d'émirs, de sultans, de vizirs qui se succèdent à la tête des nombreux royaumes victimes des Croisades, et qui ne vaincront que lorsqu'ils seront réunis sous la férule d'un bizarre.
Pendant près de 200 ans, tout ce petit monde, s'étripe, tue, viole, pille, renie ses promesses, et les accords passés (parfois contre nature), et, écrit dans le sang et la misère, une sanglante page d'histoire qui aura des répercussions jusqu'à nos jours.
Ainsi que le constate l'auteur "à la veille du 3ème millénaire, les responsables politiques et religieux du monde Arabe se réfèrent constamment à Saladin, à la chute de Jérusalem et à sa reprise. Israël est assimilé, dans l'acception populaire comme dans certains discours officiels, à un nouvel Etat Croisé". Et que dire des USA de Busch actuellement ?.........
Notre spécialiste du monde Arabe conclut par cette phrase: " à la fois fasciné et effrayé par ces Franj qu'il a connus barbares, qu'il a vaincus, mais qui depuis ont réussi à dominer la Terre, le monde Arabe ne peut se résoudre à considérer les Croisades comme un simple épisode d'un passé révolu" .
A lire comme une curiosité, pour l’accepter peut-être comme un réquisitoire.

Et que penser de ces mots que Saint Bernard prononçait lorsqu'il préchait la croisade : Admirez les abimes de Sa miséricorde; n'est-ce pas une invention exquise et digne de Lui que d'admettre à son service des homicides, des ravisseurs, des adultères, des parjures et tant d'autres criminels et de leur offrir par ce moyen une occasion de salut ?
Ayez confiance pécheurs. Dieu est bon !.......
Revenir en haut Aller en bas
 
Amin Maalouf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amin Maalouf, un conteur oriental
» Amin Maalouf
» Amin MAALOUF
» Amin Maalouf - Léon l'Africain
» Juin 2011 : Samarcande d'Amin Maalouf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: