Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ideuc



Nombre de messages : 2414
Date d'inscription : 27/04/2004

MessageSujet: relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique   Sam 24 Juil 2004 - 22:17

pouvez-vous m'affirmer ou m'infirmer ce que j'ai lu, dans un "que sais-je- la folie "
"un diagnostic semble être en relation avec les caractéristiques sociologiques du patient.Un psychiatre n'entretient pas la même relation avec un patient de même classe sociale qui se réfère aux mêmes valeurs et mêmes normes sociales et dont le langage est proche du sien, qu'avec un patient de classe populaire, avec lequel la communication est marquée par toutes les différences qui séparent leur classe d'appartenance.
Un psy porte, par exemple, à information égale, des diagnostics plus sévères pour des patients appartenant aux classes populaires, auxquels il applique plus facilement le diagnostic de psychose. A l'inverse, les cliniques privées sont moins portées à parler de schizophrénie, sachant les stigmates sociux qui s'attachent à un tel diagnostic et étant sensibles à la résistance des familles" ou peut-être à leur portefeuille!!!
merci de m'éclairer....
Revenir en haut Aller en bas
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique   Mar 27 Juil 2004 - 19:16

Et oui, c'est triste à dire mais c'est comme ça.

Un notaire par exemple ne sera pas qualifié de schizophrène, on dira qu'il est atteint de " bouffées délirantes ", à la rigueur de " délires hallucinatoires " si vraiment il est impossible de dire autre chose. Et à la chambre des notaires les " bouffées délirantes " deviendront des " problèmes de santé ", à la rigueur " une petite déprime passagère " si vraiment il s'avérait très difficile de cacher le fait que Maitre Jojo ou Maitre Pierre est hospitalisé à la clinique des 3 faisans.


En poussant le bouchon un peu plus loin on peut se demander si, à pathologie à peu près égale, le temps consacré par un psychiatre à un jardinier pourrait différer dans des proportions significatives de celui consacré à notre Maitre " Par ici les gros sous ".
Revenir en haut Aller en bas
ideuc



Nombre de messages : 2414
Date d'inscription : 27/04/2004

MessageSujet: Re: relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique   Mer 1 Sep 2004 - 10:02

coucou André, me re -voilà!!
toujours conforme à ton état d'esprit!!! bien....ou pas bien....
igorlepsy peut-il répondre à son tour?
Revenir en haut Aller en bas
isis



Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique   Ven 3 Sep 2004 - 3:46

La schizophénie débutant en général à la fin de l'adolescence , et malgré qu'elle ne soit pas liée à l'intelligence , je doute un peu que l'ami Jojo soit schizo ;par contre il est en effet fort possible que l'ami Pierre puisse , à la faveur d'ennuis perso , familiaux ou professionnels , produire une ou plusieurs bouffées délirantes aigues .
Quand aux cliniques privées , n'étant pas autorisées à accueillir des patients sous contrainte , leur clientèle est en effet plus névrotique que psychotique , en raison des troubles du comportement moindres et de l'acceptation des soins par la personne soignée .
Que le grand Jacques , avec pierre ou Jojo , mette en danger lui même ou autrui par son comportement ,ce sera l'hopital psychiatrique ;Si leur jardinier en tombe en dépression , un petite clinique fera bien l'affaire .
Revenir en haut Aller en bas
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique   Ven 3 Sep 2004 - 4:41

ideuc a écrit:
coucou André, me re -voilà!!
toujours conforme à ton état d'esprit!!! bien....ou pas bien....
igorlepsy peut-il répondre à son tour?

Au plaisir de te revoir cher Ideuc Exclamation

Bien sûr qu'igorlepsy peut répondre à son tour, imagines-tu d'ailleurs qu'il puisse ne pas être d'accord avec nous ? Wink

[/quote]Quand aux cliniques privées , n'étant pas autorisées à accueillir des patients sous contrainte [quote]

Je crois savoir Isis qu'elles sont tenues, du moins les cliniques spécialisées dans le traitement des maladies du dérèglement du chapeau d'avoir en permanence à la disposition du préfet une chambre de disponible, pas forcément pour le préfet lui-même bien sûr mais pour des gens un peu dérangés qu'il estimerait devant être internés ou hospitalisés d'urgence. Dans la pratique ces établissements que l'appât du gain ne laisse pas indifférents passent souvent outre.
Revenir en haut Aller en bas
isis



Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique   Ven 3 Sep 2004 - 7:21

OK pour la pratique qui passe outre (de moins en moins , espérons le ), mais pas OK pour la chambre du préfet , qui préfère (apres tout , c'est son métier ) , se prélasser aux champs ...en hopital public !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ideuc



Nombre de messages : 2414
Date d'inscription : 27/04/2004

MessageSujet: Re: relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique   Sam 4 Sep 2004 - 16:38

par les temps qui courent, j'ai bien peur que le phénomènene ne s'amplifie!!!
une chambre sera toujours réservée ou libre pour le copain de mon copain.. tant mieux pour lui mais résultat d'une médecine à 2 vitesses?
j'ai toujours en mémoire le fait suivant :
Zidane a bénéficié en quelques jours de temps de 2 voire plus d'I.R.M. alors que le petit pékin du coin attendra au mieux 2 mois....

en plus, n'oublions pas que les hopitaux vont être notés en fonction de leur rentabilté.
ce n'est que mon avis Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
igorlepsy
Modérateur


Nombre de messages : 30
Localisation : paris-france
Date d'inscription : 22/01/2004

MessageSujet: Re: relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique   Dim 5 Sep 2004 - 22:43

bonsoir,
de retour de vacances, je vous répond aussitot, car, en pratique libérale comme en milieu hospitalier, le diagnostic ne tient aucunement compte du statut sociologique du patient, en milieu psy comme en hopital général.
par contre il faut savoir que l'âge des patients et leur statut social peuvent intervenir pour une décision portant sur la qualité de la réanimation ou de l'intervention chirurgicale et qu'au dela d'un certain âge,(75-80),il faudra se battre pour acceder à des soins,considerés comme, onéreux.
nous sommes dans une économie de marché ,je le regrette comme beaucoup de mes collegues, mais à lheure actuelle c'est ainsi, et c'est exact que tous les services hospitaliers sont soumis à des critères de rentabilité...financière.
quant à la question de la mort posée par votre petit fils la réponse que vous avez fournie est excellente, (j'ai fait la même aux miens en ajoutant que après la mort nous retournons tous dans le cycle de la nature) et devrait rassurer l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
ideuc



Nombre de messages : 2414
Date d'inscription : 27/04/2004

MessageSujet: Re: relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique   Lun 6 Sep 2004 - 11:29

merci pour l'honneteté de cette réponse! Smile
c'est hallucinant car dans une société où les personnes vont vieillir de plus en plus et où la médecine fait de plus en plus de progrès comment va t-on assumer "nos vieux"
à partir de quels critères seront prises les décisions? qui sera culpabilisé cette fois-ci?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique   

Revenir en haut Aller en bas
 
relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique
» Rail de mise au point pour macro
» Bague pour objectifs OM avec indication de la Mise au Point
» Notre asso "point de croix et compagnie" de Lorient
» [Sondage] De l'usage du clignotant en rond-point ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: