Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Ven 20 Aoû 2004 - 21:51

Sur la forum "Blabla", je vous invite à "Peur du loup !" à vous exprimer sur la réintroduction d'animaux sauvages dans les régions d'où ils avaient disparus.
Sur ce fil, je vous invite à donner votre avis sur l'introduction d'animaux dans des biotopes d'où ils ne sont pas originaire ; par exemple les tortues de Floride ou les alligators, dans les mares, étangs, et rivières Européennes, ou encore les lapins et les renards en Australie.
Revenir en haut Aller en bas
Lazuli

avatar

Nombre de messages : 248
Age : 56
Localisation : çà change tout le temps
Date d'inscription : 18/02/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Lun 23 Aoû 2004 - 23:48

je crois que c'est en général..une catastrophe... Sad n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Mar 24 Aoû 2004 - 11:14

En effet, tortues et alligators dévorent les animaux de nos régions.
Quand aux lapins en Australie, ils font concurrences aux kangourous, mettant ces derniers en danger (déjà que les hommes considérent les marsupiaux comme des "ennemis" parce qu'ils brouttent la maigre pâture de leurs moutons) ; et en ce qui concerne les renards, introduits pour stopper la prolifération des lapins, ils ont amené la rage !
Revenir en haut Aller en bas
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Mer 25 Aoû 2004 - 3:49

On peut également citer l'exemple des écrevisses comme désastre.

Au XIXème siècle en France, par esprit positiviste l'état attribuait des primes aux gens qui parvenaient à acclimater chez nous des espèces exogènes.

Au fait Marie-Ange, tu as écrit plus haut " En effet, tortues et alligators dévorent les animaux de nos régions. " Les tortues de Floride en effet dévorent tout ce qu'elles peuvent, surtout les grappes des oeufs de grenouille, comme les écrevisses le font aussi, mais les alligators on n'en a pas encore dans ce qu'il nous reste de marais. On en trouve un ou deux de temps en temps dans les égouts de Paris, ils se nourissent de rats.
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Jeu 26 Aoû 2004 - 10:56

J'avoue avoir été un peu "à la vite fait" en mettant les tortues et les alligators dans le même bain ("le même bain", Laughing , j'aurais voulu faire exprès, je n'aurais pas fait mieux !).
Mais reconnaissez tout de même que ces charmantes bêtes aux longues dents n'ont strictement rien à faire dans nos égouts, bien que leur action de destruction des rats soit à notre avantage - ce qu'ils ne font du reste certainement pas pour nous faire plaisir, et s'il n'y avait pas ces rats qui constituent un menu, à paremment, correct, il leur faudrait aller chercher ailleurs... avec toutes les conséquences que cela peut-avoir !
Revenir en haut Aller en bas
dulkera



Nombre de messages : 73
Localisation : brest
Date d'inscription : 23/03/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Jeu 26 Aoû 2004 - 15:19

Autre exemple d'introduction (accidentelle cette fois-ci) de charmantes bestioles "exotiques"...: La crépidule.
Ce charmant gastéropode marin originaire d'outre-atlantique lance sa première vague d'invasion sur les côtes Européennes au début du siècle, voyageur clandestin accroché sur les coques des bateaux... Le commerce se développant... Ces sympathiques bestioles commencent à s'installer sur les côtes Anglaises y prolifèrent et leur larves tentent bientôt la traversée de la manche... Mais c'est à la faveur du débarquement de Normandie, que Crepidula fornicata (joli nom, non?) prend véritablement pied (c'est le cas de le dire, il s'agit d'un gastéropode Laughing ) sur nos côtes...
Avec comme conséquences:
- une uniformisation des fonds côtiers... (Dommage pour les plongeurs)Ben oui c'est qu'elles se plaisent beaucoup ici, ces charmantes bêtes!
- une compétition spatiale et ou alimentaire avec des espèces d'intérêt commerciale comme les pectinidés (coquille St Jacques), mais pas seulement... La crépidule est responsable de l'envasement des fonds marins... c'est pas du goût de beaucoup de petites bêtes appartenant à différents embranchements zoologiques... Bref là où la crépidule passe, la diversité trépasse...

Mais que faire de cet incroyable envahisseur? Le manger? Bof! J'ai gouté même au barbec, c'est pas terrible... ou alors pour les poules...
Le draguer et s'en servir comme amendement pour les sols? Pourquoi pas, mais c'est un sacré boulot! Pensez donc des centaines de milliers de tonnes!

Et puis il faut quand même le dire... En rade de Brest tout au moins ce gentil gastéropode a donné et donne toujours du boulot à quantité de chercheurs... On dirait même que la crépidule a une action bénéfique dans le cycle de l'azote des eaux de la rade...
Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Jeu 26 Aoû 2004 - 16:27

Je reconnais Embarassed ne pas y connaître grand chose en gastéropodes Embarassed , je suis beaucoup plus forte en plumes, poils, et plus ou moins en écailles Twisted Evil Exclamation
Alors, ce qui, comme dulkera, en fond un de leur domaine, la porte leur est ouverte... qu'ils entrent et qu'ils présentent !
Revenir en haut Aller en bas
dulkera



Nombre de messages : 73
Localisation : brest
Date d'inscription : 23/03/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Jeu 26 Aoû 2004 - 17:20

Oui, oui, Marie-Ange je continue sur les bêtes à corps mous...
Et cette fois pour argumenter sur le bien-fondé des introductions de nouvelles espèces...
Je passe sur les introductions à but ornemental ou récréatif... plantes exotiques, crocodiles, tortues... Bien que je sois très touchée par le devenir de ces tristes oliviers, arrachés de leur terre native pour rejoindre les collections et jardins privés... Résultat... ces merveilleux centenaires finissent bien souvent par crever...
Evil or Very Mad LAMENTABLE mais c'est la mode, il paraît!

A bien y réfléchir, nombre d'espèces animales comme végétales exotiques participent à notre alimentation ...
Et mon exemple le voici: l'huître!
En france il existe actuellement 2 espèces d'huitres commercialisées: la plate et la creuse... La plate est plus ou moins endémique de nos côtes, la creuse on l'a implantée il y a moins de 40 ans, pour remplacer sa frangine l'huître Portugaise décimée par la maladie. La Portugaise avait elle-même était introduite pour compenser la baisse de production de l'huître plate décimée elle aussi par la maladie.
Pensez donc! A quoi ressembleraient nos réveillons sans ces huîtres, à quoi ressembleraient nos côtes bretonnes, normandes, vendéennes... sans les tables ostréicoles...? Et combien de personnes se seraient retrouvées au chomage sans les introductions successives de ces huîtres....? La France est la première productrice d'huître en Europe... c'est pas à négliger...

Alors on peut bien dire qu'introduire des espèces dans un biotope qui n'est pas le leur, peut sans nul doute mettre à mal "l'équilibre naturel" mais ce type de liberté que prend l'homme vis à vis de la nature, s'il n'est pas totalement vital ( je crois pas que manger des huîtres soit nécessaire à la survie de l'homme Laughing ) est socialement et économiquement justifié.

Mais attention nombre de précautions s'imposent lorsqu'on veut introduire une nouvelle espèce... S'interroger sur sa place future dans les chaînes trophiques, sur sa prolifération, sur sa concurrence possible avec les espèces endémiques... Sur ce point là, je reste assez sceptique concernant la mise en place de ces précautions... En introduisant une espèce, on a en plus toutes les chances d'introduire des invités indésirables, parasites qui bien que bénins pour l'espèce introduite peuvent se revéler virulents et désastreux pour les espèces endémiques... Twisted Evil

A jouer aux apprentis sorciers...
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Jeu 26 Aoû 2004 - 21:39

Je ne crois pas que ceux qui introduisent des espèces, quelles que soient leur but premier, réfléchissent avant à ce qu'elles vont devenir, à ce qu'elles vont faire sur l'environnement. Pour preuve, à l'heure actuelle, on crie, de toute part, au scandale : "Comment a-t-on pu faire ça ? Ils ne pouvaient pas réfléchir avant ?". On nous rabache : la Terre est en danger, tel milieu est en danger, telle espèce est en danger... mais si l'on en est arrivé là c'est bien parce que "l'avenir" n'avait pas été étudié, mesuré, les conscéquences n'ont pas été supposées, imaginées... et voilà le résultat.
Et en effet, je ne crois pas que manger des huîtres soient essentiel à la santé. Je n'en mange jamais, et je ne m'en porte pas mal pour autant. Mais en effet, c'est très rentable, surtout à l'approche des fêtes ! Et malheureusement, l'introduction d'espèce est soit dû à un désir de gain ou au désir de se débarrasser d'un être un peu trop encombrant... plus encombrant qu'on ne l'aurait imaginé au début... et on tourne en rond : j'introduis, je ne réfléchi pas aux conséquences et après je suis en première ligne dans les manifes pour protester contre l'inconscience de certains ! Ouf, je n'en suis pas là !
Revenir en haut Aller en bas
dulkera



Nombre de messages : 73
Localisation : brest
Date d'inscription : 23/03/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Ven 27 Aoû 2004 - 11:11

L'appat du gain est fort comme tu le dis... pour la petite histoire, en ce qui concerne l'huître, c'est le gouvernement (aiguilloné par un conseil scientifique) qui a pris la décision d'introduire l'huître creuse sous la pression des ostréiculteurs...
Y'a bien des gens qui s'inquiètent et qui se penchent de près sur les précautions à prendre et les impacts possibles sur le biotope et sa faune lors d'une introduction... Mais ces gens là, les chercheurs sont une espèce en voie de disparation parce qu'on a décidé de construire des porte-avion... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Ven 27 Aoû 2004 - 11:59

Citation :
les chercheurs sont une espèce en voie de disparation
ça dépend quels chercheurs... y'a 3.000.000 de pauvres gens qui cherchent du travail en France Sad
Eurostat estime qu'en mars 2003, 12,2 millions d'hommes et de femmes étaient au chômage dans la zone euro et 14,1 millions dans l'UE15.
http://www.cerclerh.com/editorial/chiffrechomageeurope0503.asp
Revenir en haut Aller en bas
dulkera



Nombre de messages : 73
Localisation : brest
Date d'inscription : 23/03/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Ven 27 Aoû 2004 - 13:25

Effectivement, guardian... Twisted Evil
Certains chercheurs auxquels je faisais référence font hélas partie de ces chiffres... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Ven 27 Aoû 2004 - 14:30

j'oubliais ceux qui cherchent... à se faire élire Laughing
histoire de pouvoir mettre les "vrais" chercheurs en chomage alors que tous s'entendent à dire que la recherche est le moteur de l'économie...
tristé époque Shocked
Revenir en haut Aller en bas
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Sam 28 Aoû 2004 - 3:57

La grenouille dont j'ai parlé plus haut, c'est la grenouille taureau. En 1968 un particulier avait mis une dizaine de ces gros amphibiens dans son bassin d'ornement en gironde. Depuis, ces grenouilles se sont répandues dans tout le Sud-ouest de la France au point de menacer la biodiversité locale. elles font d'ailleurs ripaille de nos grenouilles locales, les rainettes et autres.


Dernière édition par le Sam 28 Aoû 2004 - 4:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Sam 28 Aoû 2004 - 4:09

dulkera a écrit:
En introduisant une espèce, on a en plus toutes les chances d'introduire des invités indésirables, parasites qui bien que bénins pour l'espèce introduite peuvent se revéler virulents et désastreux pour les espèces endémiques... Twisted Evil

C'est vrai, il ne faut pas se focaliser seulement sur l'espèce animale introduite artificiellement. Il y a aussi les parasites de ces espèces qui posent problème, on peut citer l'exemple des truites arc en ciel importées d'Amérique du Nord vers le Danemark. Elles ont contracté via leur alimentation un virus mortel qu'elles ont refilé aux truites locales et aux brochets.
Revenir en haut Aller en bas
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Sam 28 Aoû 2004 - 4:13

Et que dire du ragondin, une vraie plaie pour les oiseaux qui nichent à terre. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
isis



Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Ven 3 Sep 2004 - 2:34

Pour les loups , j'étais déja convaincue ;
Pour le reste , je n'y connaissais rien , j'étais un peu plus sensibilisée au problème de la ré-implantation d'espèces végétales, et à certaines mutations ,mais je voulais vous dire que votre discussion m'a passionnée , puisse-t-elle ouvrir d'autres yeux .
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Ven 3 Sep 2004 - 22:53

Je te remercie Isis, ça fait plaisir de savoir que je lance pas des fils qui n'intéressent personnes et qu'en plus ils sont instructifs (c'est mon but premier : détente, découverte, information !)
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Sam 4 Sep 2004 - 22:58

J'ai pensé à un truc ce matin Isis : tu pourrais faire un fil sur l'implantation d'espèces végétales dans le forum "Protection de la nature" Idea Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
André B.



Nombre de messages : 776
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 25/04/2004

MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Lun 6 Sep 2004 - 3:16

Quelques jours après que tu aies lancé ton sujet il y avait dans le Ouest-France un article intitulé " Ces animaux qui nous envahissent ". Comme l'article était signalé en titre sur la première page j'avais ouvert le journal en informations générales pour voir si par hasard les initiales du ou de la journaliste n'étaient pas M.A. Mais non, c'était un Gilles Kerdreux.

Comme j'avais monté le journal dans mon bureau et que je vais quand même le dégager de là, je résume l'article sur l'éradication du rat musqué de la réserve ornithologique des sept iles au large de Perros-Guirec ( 22, Côtes d'Armor ). En gros, les résultats ont été spectaculaires en ce qui concerne les chiffres de la reproduction des oiseaux. Certaines espèces avaient même disparu de la réserve, le pipit maritime ( c'est un petit passereau ) dont 50% de la population restante ( française j'imagine ) niche là-bas était très gravement menacé. Il n'y avait pas que les oiseaux à disparaitre, il y avait aussi les musaraignes qui avaient totalement disparu ( es ? ) ainsi que des espèces de crabes. De plus aux dégats causés directement par l'appétit des rats il faut ajouter ceux causés par ses parasites.

Autre chose, parmi les animaux dont une éradication serait souhaitable et encore réalisable l'article parle de l'abominable grenouille taureau dont j'ai déjà parlé et ... de l'ibis!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   Lun 6 Sep 2004 - 9:18

n'oublions pas que pour les animaux sous-terrain, il faut écrire bio-taupe Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Sale temps pour les crocos   Ven 15 Oct 2004 - 0:06

JERUSALEM (AFP), le 14-10-2004
La police israélienne est sur les dents pour retrouver un millier de bébés crocodiles récemment volés dans une ferme d'élevage du sud du pays et qui pourraient à l'avenir représenter un véritable danger public, a rapporté le quotidien israélien Yédiot Aharonot.

Vendus sous le manteau comme animaux de compagnie exotiques, ces bébés sauriens d'une taille de 35 cm, qui vivent en eau douce, se développent rapidement et peuvent atteindre un mètre en l'espace de deux ans, selon le professeur Zvi Dovinski, expert en biologie marine de l'université Bar Ilan de Tel-Aviv, cité par le journal. Adultes, ils peuvent atteindre jusqu'à cinq ou six mètres de long.

La police, qui s'est mise à leur poursuite, craint que les acheteurs ne s'en débarrassent en les jetant dans les cours d'eau ou le lac de Tibériade, dans le nord du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Introduction d'animaux dans un biotope qui n'est pas le leur
» Des animaux dans des chaussures?
» animaux exotiques dans la gardiole
» Dessin d'animation avec des animaux dans une forêt?
» Les animaux dans les contes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Loisirs :: Animaux :: Animaux sauvages-
Sauter vers: