Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sainte-Beuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre Bachy

avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 06/08/2004

MessageSujet: Sainte-Beuve   Sam 4 Sep 2004 - 18:59

Bonjour,

Après des années d'absence, Sainte-Beuve revient en force. Les amateurs de biographies psychologiques trouveront Mme de Sévigné, Mme de Staël, Mme de La Fayette, Mme Rolland... dans ses quinze « Portraits de femmes » (Folio Gallimard, 10,70 euro) ; ses critiques sont reprises en un large choix et sans trop de doublons entre les cinquante « Portraits littéraires » (Bouquins Laffont, 22 euro) et le tout récent et intelligent recueil par siècles de portraits et causeries consacrés à soixante auteurs, de Marguerite de Navarre aux frères Goncourt, « Panorama de la littérature française » (La Pochothèque, 25 euro).
Sur la bête noire de Proust on doit lire « Contre Sainte-Beuve » (Folio-Gallimard, 6,60 euro), et les récents ouvrages de Michel Crépu, « Sainte-Beuve » (Perrin, 18 e), et Wolf Lepenies, « Sainte-Beuve au seuil de la modernité » (Gallimard, 25 euro).
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/pierre.bachy
Aristarque

avatar

Nombre de messages : 815
Date d'inscription : 24/12/2003

MessageSujet: Sainte-Beuve critique Salammbô   Lun 6 Sep 2004 - 23:47

Je n’ai pratiquement rien lu de Sainte-Beuve. C’est vrai qu’il n’aurait écrit qu’un seul roman « Volupté » qui s’inspire dit-on de ses amours : Nathalie Oudot avec qui il a tergiversé pour s’engager, Adèle Hugo épouse du poète-romancier, ce qui a provoqué leur brouille, Madame R….qui l’a évincé, lui reprochant d’être toujours occupé du souvenir des deux autres. C’est peu ! Et j’ai peu de goût pour la poésie autre qu’épique…..
Et c’est par un pur hasard si, sur une édition (Folio Poche 1970) de Salammbô, j’ai découvert un extrait de l’un des trois articles de ce critique littéraire (c’était aussi l’un de ses talents ), parus dans le Constitutionnel les 8,15 et 22 décembre 1862 . Ecrits dans le but d’y éreinter Flaubert et son roman historique que j’ai toujours gardé précieusement à portée de la main.
En voici quelques extraits : ** L’idée qui a présidé à cette composition est selon moi une erreur …..Je dirai donc : son ouvrage est un poème ou roman historique, comme il voudra l’appeler, qui « sent trop l’huile et la lampe ». Toute la peine qu’il s’est donné pour le faire, il nous la rend……En maints et maints endroits on reconnaît l’ouvrier consommé : chaque partie de l’édifice est soignée, plutôt trop que pas assez, : je vois des portes des parois, des serrures, des caves bien exécutées, bien construites, chacune séparément ; je ne vois nulle part l’architecte…..Il s’agit d’un paysage austère et dur, d’un climat écrasant, d’une civilisation avare et cruelle, qui vous tient et vous broie comme le ferait une meule ; il faut que le livre vous rende cet effet. Si c’est une des conditions indispensables du sujet, une de ses nécessités et de ses beautés caractéristiques qu’on soit perpétuellement broyé, n’est-il pas permis de s’en plaindre ?
Souffrir et crier, haïr ce qu’on vient de lire, est-ce un résultat de l’art ?….**
Salammbô devint ainsi le nom d’un bataille littéraire à laquelle se mêla Froehner…Le tout dans ce langage châtié qui était de mise au dix neuvième siècle et qui reste toujours aussi agréable à « écouter » Mais c’est là une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sainte-Beuve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte-Beuve
» Sainte-Beuve
» Charles Augustin SAINTE BEUVE
» Sainte Beuverie
» Médaille Vierge (Piéta) et Sainte Marie Madeleine de Pazzi - XVIIème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: