Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'eau potable, l'eau en bouteille...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Marie-Ange

Marie-Ange

Nombre de messages : 3582
Age : 44
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyDim 5 Sep 2004 - 11:19

Ce document est un peu long, mais je me suis die qu'il pourrait intéresser quelques personnes :


# Qu’est-ce qu’une eau potable ?
L’eau que l’on boit est très vieille, une eau de cent ans d’âge est courante ; certaines ont mille ans.
Les éléments qui entrent dans la composition d’une eau dépendent de la roche et des matériaux dans lesquels elle stagne ou s’écoule, et de ce qu’elle reçoit en provenance de la surface du sol et de l’atmosphère.
Toute eau consommée par l’homme doit être potable. Qu’elle provienne d’un puits, d’une source appartenant à un particulier ou d’un service de distribution, sa composition doit être analysée et surveillée.
- Les paramètres d’analyse : l’eau doit être agréable à la vue, au goût et à l’odeur (paramètres organoleptiques). Il faut donc veiller à sa couleur, sa limpidité, son odeur, sa saveur.
La composition naturelle de l’eau, c’est-à-dire sa température, son acidité, les minéraux (calcium, magnésium…), les chlorures et sulfates en présence, la quantité des gaz dissous (oxygène, CO², azote…), permet de déterminer les paramètres physico-chimiques.
Certaines substances sont indésirables, tels les nitrates, les métaux, les nitrites… ; d’autres sont toxiques : l’arsenic, le cyanure, le chrome, le mercure, les hydrocarbures….
Enfin, l’analyse des paramètres microbiologiques doit constater l’absence totale d’organismes vivants (bactéries, virus) porteurs d’infections.
Chaque station de traitement de l’eau destinée à la consommation humaine est tenue au respect des normes concernant les paramètres organoleptiques, physico-chimiques, microbiologiques, la présence de substances indésirables ou toxiques. Les résultats des analyses sont rendus publics.
- Les normes : une eau est potable lorsqu’elle respecte la réglementation en vigueur. Des textes de loi et des règlements, adoptés par l’Union européenne depuis 1980 et transposés dans un décret français de janvier 1989, définissent les normes d’une eau potable.
Une eau potable est caractérisée par 62 normes. Ces normes sont des tolérances plus que des valeurs idéales pour la santé.
A chaque élément de composition correspondent deux valeurs : le niveau guide (NG) indique la concentration qu’il est souhaitable d’atteindre ; la concentration maximale admissible (CMA) pose le seuil à ne pas dépasser et au-delà duquel l’eau n’est plus potable.
Par exemple, pour la température, le niveau guide est de 12°C contre 25°C de température maximale admissible ; les nitrates reçoivent un niveau guide de 25 mg/l tandis que la concentration maximale admissible s’élève à 50 mg/l.

# Les eaux en bouteille
La France est le premier producteur et le premier consommateur d’eau en bouteille du monde !
L’eau du robinet n’a pas toujours un goût apprécié. Il est altéré par des traces de traitement, le chlore par exemple, et par le passage dans les canalisations. C’est pourquoi de nombreux Français achètent de l’eau en bouteille pour leur consommation de table. En effet, on attribue à l’ensemble des eaux mises en bouteille des qualités organoleptiques sans reproches.
- Les eaux de table : les eaux de table sont des eaux de distribution publique qui ont subi un traitement et sont mises en bouteille.
- Les eaux de sources : l’eau de pluie s’est infiltrée dans le sol et s’écoule sur une couche imperméable. Dans son parcours, il arrive qu’elle aboutisse à l’air libre, sur le versant d’une colline par exemple : ainsi forme-t-elle une source.
Les eaux de source sont mises en bouteille sans traitement, telles quelles sortent du sol.
L’exploitation est soumise à une autorisation préfectorale et placée sous surveillance de la DASS (Direction des affaires sanitaires et sociales) et d’un laboratoire de contrôle.
Leur minéralisation est limitée à 2g/l.
- Les eaux minarales naturelles : les eaux minéralles naturelles sont des eaux de source fortement minéralisées. Elles possèdent des propriétés thérapeutiques reconnues par l’Académie de médecine. Ces eaux soignent : suivant leur composition, elles agissent sur le fonctionnement de nos cellules. Le ministère de la Santé et le service des Mines en autorisent et surveillent le captage et le conditionnement.
Ces eaux sont plates ou gazeuses. Parmi les eaux gazeuses, certaines le sont naturellement, d’autres sont additionnées ou enrichies en gaz (gaz carbonique).
Les eaux de table et les eaux de source doivent correspondre aux mêmes normes que celles exigées pour les eaux des réseaux de distribution.
Les eaux minérales ne sont pas des eaux potables selon les normes de l’Union européenne car elles comportent trop de minéraux. Il faut donc les consommer avec discernement.

# Le traitement des eaux
Pour obtenir une eau ayant les qualités requises pour être distribuée, il est parfois nécessaire de la traiter. Les traitements doivent donner à l’eau des caractéristiques compatibles avec les normes indiquées par les lois et les règlements en vigueur. Il faut donc rechercher et mettre en œuvre des procédés mécaniques, chimiques et physiques adaptés aux caractéristiques de l’eau provenant du milieu naturel.
Parmi les procédés les plus courants, on trouve ceux qui permettent déliminer des particules : on filtre par des moyens mécaniques (des grilles) ou à travers des appareils contenant des couches de sable ou de « charbons » (hydro-anthracite). Des floculants permettent de rassembler et d’agglomérer les particules fines en suspension pour favoriser leur élimination par des filtres.
D’autres procédés éliminent les bactéries. Ce sont des stérilisants : le chlore, l’ozone, les rayons ultraviolets… Les gens disent alors que « l’eau sent l’eau de javel ».
Tous ces produits améliorent la qualité de l’eau. L’ozone neutralise mauvaises odeurs et mauvais goût. On équilibre certains composants de l’eau en ajoutant de la chaux, de la soude, du carbonate de sodium…
L’eau traitée peut ensuite être stockée et distribuée.
Toutes les impuretés retirées sont évacuées dans le réseau d’assainissement ; elles seront traitées à la station d’épuration.
La loi impose le prélèvement : un contrôle des eaux est assuré par les services sanitaires de la Direction départementale de l’action sanitaire et sociale (DDASS). Des analyses sont faites sur le lieu de captage, dans les usines de traitement, au cours de la distribution et même chez les particuliers.

# L’eau dans la nature est à protéger
Il devient de plus en plus nécessaire de protéger les ressources en eau contre la pollution. On ne peut plus se contenter de mettre en place des stations de traitement de l’eau destinée aux réseaux d’adduction. Il convient d’intervenir sur les causes mêmes de la pollution.
-Les efforts demandés :
Les agriculteurs devraient employer moins d’engrais azotés, moins d’insecticides et moins de pesticides. Cela nécessite d’importantes modifications dans les méthodes de culture.
Les éleveurs d’animaux (porcs, bovins…) devraient tous stocker les lisiers, c’est-à-dire le mélange urine-excréments et eaux de lavage des élevages, et ne les répandre comme fumure dans les champs qu’avec modération.
Les industries ne devraient rejeter les eaux usées qu’après épuration et réduire les « fuites accidentelles » de produits toxiques.
Les communes devraient surveiller leurs décharges d’ordures ménagères (en attendant leur suppression).
Les collectivités ont à mettre en place des décharges spécialisées ou des stockages pour produits chimiques, radioactifs, etc.
Les particuliers ne doivent pas se débarrasser de leurs huiles de voiture dans la nature ou en les versant dans les égouts, ni jeter leurs médicaments dans le lavabo, les toilettes ou même les poubelles : les pharmaciens sont chargés de les collecter.

[note perso : ce document date de décembre 1995, mais aujourd’hui, si certains font ces efforts, ce n’est pas le cas de tout le monde, il y a donc encore bien du chemin à faire dans le domaine de la protection de l’eau !]

-Les agences de bassin :
Pour que l’eau soit à la disposition permanente des différents usagers, pour éviter la pollution ou la réduire, des organismes qui contrôlent la gestion de l’eau ont été créés : ce sont les agences de bassin mises en place par la loi du 16 décembre 1964. Ces agences disposent de moyens financiers importants perçus auprès des utilisateurs. Elles sont au nombre de six : Artois-Picardie, Seine-Normandie, Rhin-Meuse, Loire-Bretagne, Rhône-Méditerrannée-Corse, Adour-Garonne.

# La distribution
Au XVIIe siècle, l’eau était à la disposition des habitants par l’intermédiaire des porteurs d’eau.
Au XIXe siècle, la construction de fontaines au centre-ville permet à chacun de venir s’y approvisionner.
Aujourd’hui, un réseau de distribution permet à l’eau potable d’arriver jusqu’aux usagers.
Des pompes élèvent l’eau sous pression jusqu’aux réservoirs de stockage. De tels réservoirs sont installés soir sur des hauteurs naturelles soit, dans les paysa plats, sur des tours : les châteaux d’eau. La capacité du ou des réservoirs est adaptée aux besoins du r éseau à alimenter : de 600 à 1500 m3.
L’eau descend du château d’eau (ou du réservoir de stockage) vers les différents lieux de consommation : immeubles, usines…
-Les canalisations : la longueur des canalisations souterraines d’un réseau de distribution varie suivant les agglomérations. Pour l’agglomération de Lyon, 4400 km de canalisations alimetent 1200000 habitants. En Vendée, à l’habitat dispersé, il faut 12000 km de canalisations pour alimenter les 500000 habitants du département.
Le diamètre des conduites peut varier de 4 cm à 2 m selon l’importance des quantités d’eau qui doivent y transiter. Les conduites sotn en béton armé pour les très grands diamètres, en fonte le plus généralement pour les conduites principales et en matière plastique pour le branchement des particuliers.
Le réseau n’est jamais totalement étanche même s’il est régulièrement entretenu. On évalue les pertes des canalisations à 30% dans le meilleurs cas.
Ces pertes sont accidentelles, par rupture de canalisation ou fuites aux joints. Mais certaines sont dues à une utilisation non comptabilisée : le lavage des rues, l’utilisation des bornes d’eau par les pompiers, de faibles fuites chez les particuliers non enregistrées par des compteurs insuffisamment sensibles.

# L’eau a un coût
L’eau dans la nature, comme l’air ou la lumière du soleil, est gratuite. Mais lorsqu’elle coule dans l’évier ou dans la douche, elle a un coût qui va même en augmentant fortement depuis quelques années.
L’eau distribuée au consommateur est payante car ce service nécessite la construction et l’entretien de nombreuses installations
L’usager d’un service des eaux reçoit régulièrement une facture qui concerne sa consommation d’eau. La quantité consommée est relevée sur le compteur d’eau (unité de mesure : le mètre cube) par un employé chargé de ce travail.
Le montant total de la facture est la somme de plusieurs prix dont : le coût de la quantité d’au effectivement consommée, des coûts fixes indépendants de la quantité consommée (frais de location du compteur…), des redevances diverses (taxe antipollution, redevance du Fonds national pour le développement des adductions d’eau – FNDAE -, redevance de prélèvement destinée à financer la protection des ressources…) et le coût de l’assainissement s la maison est reliée à un collecteur des eaux usées et à une station d’épuration.
Les factures d’eau en usage dans les différentes localités sont très difficilement comparables car ells sont présentées de manière différente, certaines sont détaillées, d’autres pas. Assi les associations de défense des consommateurs souhaitent un modèle de facture unique avec des rubriques suffisamment détaillées et des explications pour que la lecture de la facture soit compréhensible par tous.
D’autre part le coût de l’eau est également très variable d’une localité à l’autre. On comprend que certaines eaux, pour correspondre aux critères de qualité d’une eau potable, nécessitent des traitements coûteux alors que d’autres n’ont pas besoin d’être épurées ; que dans certaines régions il faut installer et entretenir de très longs réseaux de canalisations parce que l’habitat est très dispersé ; que la protection et l’alimentation des captages peuvent nécessiter la construction de barrages de retenue importants alors qu’ailleurs l’eau est abondante dans la nature proche…
Certains consommateurs considèrent comme anormale et injuste la grande différence du prix de l’eau qui, selon eux, devrait être le même pour tous sur tout le territoire national.

# La gestion de l’eau
Les communes sont responsables de l’approvisionnement en eau potable de leurs habtants. C’est un service qu’elles ont l’obligation d’assurer.
-La gestion directe ou régie municipale : la commune assure elle-même toutes les activités nécessaires à la fourniture de l’eau. Environ 9000 communes, soit une sur quatre, ont choisi la régie directe.
Pour assurer plus facilement le service et en réduire les frais, les communes peuvent se regrouper en syndicats. On compte environ 15000 syndicats intercommunaux ayant pour vocation l’approvisionnement en eau.
Chaque commun membre d’un syndicat contribue au bon fonctionnement de l’organisation, participe aux décisions et au contrôle.
-la gestion déléguée : lorsqu’une commune ne souhaite pas gérer elle-même l’approvisionnement en eau, elle confie cette fonction, totalement ou partiellement, à une entreprise spécialisée. Plus de la moitié des 36000 communes de France ont choisi la gestion déléguée.
La municipalité peut passer avec l’entreprise un contrat de concession : l’entreprise se charge de l’ensemble des oérations nécessaires à l’alimentation en eau (construction et exploitation des installations).
Elles peuvent convenir d’un contrat d’affermage : les installations sont mises à la disposition de l’entreprise chargée d’exploiter le service de l’eau et d’effectuer les opérations de facturation ; les installations restent la propriété de la commune.
Les entreprises gestionnaires, comme toutes les entreprises, cherchent évidemment à réaliser des bénéfices. Aussi la délégation de la gestion se traduit généralement par une augmentation du coût de l’eau pour l’usager.
Parmi les entreprises spécialisées dans la gestion déléguée du service des eaux, on peut citer la Lyonnaise des Eaux, la Compagnie Générale des Eaux, la SAUR…

# L’eau et la santé publique
Tous les pays du monde ne disposent pas aussi facilement que la France d’eau potable. Nous n’avons pas toujours idée des drames que peut engendrer la consommation d’eau polluée.
En Afrique, elle est responsable de maladies graves ou même mortelles : paludisme, bilharziose, onchocercose, maladie du sommeil.
Au Brésil, le choléra et la fièvre typhoïde font d’énormes ravages dans la population.
L’eau polluée par des substances chimiques peut-être indirectement la cause de maladies, provoquées par l’ingestion de nourriture toxique. Au Japon, en 1956, on a découvert une maladie due au mercure. L’usine qui utilisait du mercure rejetait le produit toxique dans l’eau de la rivière. Le corps des poissons vivant dans cette eau contenait du mercure. Les pêcheurs qui se nourrissaient de ce poisson s’empoisonnaient. Ils ont été atteints de paralysie et de troubles neurologiques. Le mercure s’était alors concentré dans les chaînes alimentaires. Il s’agissait de la maladie de « Minamata ».
De même en France, la quantité de nitrates contenus dans l’eau de certaines régions devient préoccupante.
Pour ces raisons, la composition de l’eau est strictement contrôlée : elle doit ne pas contenir d’éléments toxiques.


L’eau dans la ville, BT n°1073.


Autres documents : BT n° 1112, Aménager les rivières
BTJ n°475, A la découverte des eaux courantes et n°449, L’eau en danger ?

Les magasines BT (bibliothèque de travail) et BTJ (bibliothèque de travail jeunesse) sont disponibles dans certaines bibliothèques qui y sont abonnées. Ce sont des revues essentiellement destinées au scolaires, mais j’aime bien y faire des recherches ; les documents – dossiers – y sont bien présentés, clairs, détaillés mais pas encombrés…
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

Marie-Ange

Nombre de messages : 3582
Age : 44
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyVen 15 Avr 2005 - 12:14

L’eau de Muroto

Les habitués de Thalassa ont sans doute entendu parler de l’eau de Muroto dans l’une des émissions diffusées cette année ; pour les aures, et bien ce sera peut-être une découverte.

L’eau de Muroto (au Japon, oui je sais c’est loin) est l’une des eaux de bouteille les plus vendues dans le pays (elle se classe dans les dix premières) ; elle est également exportée à Hawaii et en Norvège, d’autres pays suivront sans doute.
L’eau de Muroto est une eau très pure, riche en minéraux et en phosphates, sa température est très basse (4°C). Elle est bonne pour la santé (notamment pour la circulation sanguine). Mais elle est plus chère qu les autres, de l’ordre de 4 eus les 2,5 litres contre 1 eus pour les autres eaux.
Mais ce n’est pas tout, l’eau de Muroto se démarque des autres eaux de bouteilles par son origine (non non pas seulement parce qu’elle est japonaise) : c’est une ode mer déstalinisée !
Les japonais la surnomme « l’or des mers ».
L’histoire de l’eau de Muroto a commencé en 1989 lorsqu’un tuyau a été installé au port et testé. Il est long de plus de 2 km et descend jusqu’à 330 mètres de profondeur. Six ans plus tard, un nouveau tuyau de 28 cm de diamètre a pris le relais et l’exploitation a démarré. C’est lui qui amène l’eau aupuit de récupération qui en recueille 4000 tonnes par jour. Puis un autre pipeline se dirige vers les fermes de l’eau l elle est déstalinisée et mise en bouteille.
Et comme rien ne se perd lorsqu’on est malin et qu’on a la fibre du commerce, et comme les japonais ont le sens du business, ils exploitent aussi le sel récupéré qui sert notamment pour saler les chips.
Un parfumeur, lui, utilise cette source naturelle pour ses produits cosmétiques. Et les maraîchers cultivent les aubergines à « l’eau profonde » (ainsi sont nommées les eaux de mers déstalinisées) et vont effectuer des essaies avec les tomates et les épinards.

Un article sur l’eau de Muroto sur le site de Thalassa : http://www.thalassa.france3.fr/thalassa_emission.php3?id_rubrique=43 (ne pas être pressé pour le chargement)

J'édite pour dire que le lien précédent ne conduit plus à l'article en question, mais à une page à partir de laquelle on peut lancer une recherche, recherche qui abouti à cette page : http://recherche.france3.fr/cgi-bin/findall?C=135&X=3&CAT=&SITERUBRIQUE=ACCUEIL&RUBRIQUE=&NUMCHAINE=3&REGION=&ARC=&SEARCHBOX=&SITE=&mode=web&KEYWORDS=eau+de+Muroto
Vous choisissez l'un des liens proposés et vous attérrissez à l'article auquel conduisait mon premier lien


Dernière édition par le Lun 24 Oct 2005 - 8:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

Marie-Ange

Nombre de messages : 3582
Age : 44
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyVen 15 Avr 2005 - 12:15

Aquamania.net, http://www.aquamania.net/selecteau.php3 ; un site sur l’eau minérale
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

Marie-Ange

Nombre de messages : 3582
Age : 44
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptySam 16 Juil 2005 - 14:32

<Les fuites enregistrées par la principale compagnie des eaux britanniques, Thames Water, qui alimente Londres et sa région, pourraient remplir 366 piscines olympiques par jour, indique le rapport annuel de l'Ofwat, le régulateur britannique du secteur, publié jeudi.

Chaque année depuis 1997, l'état de vétusté du réseau britannique oblige le régulateur à fixer aux compagnies un objectif de fuites qu'elles ne doivent pas dépasser.

La quasi-totalité des 23 compagnies répertoriées ont atteint leurs objectifs, à l'exception de Thames Water et United Utilities qui opère dans le nord-ouest de l'Angleterre.>
Revenir en haut Aller en bas
ideuc



Nombre de messages : 2409
Date d'inscription : 27/04/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptySam 16 Juil 2005 - 14:54

et qui dit que l'eau va devenir une denrée rare, un luxe pour les futures générations? cela l'est déjà d'ailleurs............ Mr.Red

dit Marie-Ange as-tu déjà étudié les "sourciers"?
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

Marie-Ange

Nombre de messages : 3582
Age : 44
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptySam 16 Juil 2005 - 15:02

ideuc a écrit:


dit Marie-Ange as-tu déjà étudié les "sourciers"?

Il y en a qui disent que ce sont des charlatants...
Moi, je ne sais pas...
Quand penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
ideuc



Nombre de messages : 2409
Date d'inscription : 27/04/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptySam 16 Juil 2005 - 15:11

pour ne rien te cacher je ne sais pas!!!!

mais je crois que nos anciens étaient très liés avec la nature, donc pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

Marie-Ange

Nombre de messages : 3582
Age : 44
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptySam 16 Juil 2005 - 15:36

Pour sûr, ils en savaient plus que nous sur la Nature, nous en vivons trop éloignés, nous la comprenons moins bien que nos ancêtre, et ce aussi parce qu'on ne l'écoutons plus et ne l'observons plus avec autant d'attention qu'eux.

Il n'y a qu'à voir rien que pour les cultures... avant ils suivaient la météo, même si c'était pas à la télé, ils regardaient le ciel, les animaux... et s'adaptés comme ils pouvaient. Maintenant, zou, aujourd'hui il fait sec, on ouvre un tuyau et on arrose.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyLun 19 Sep 2005 - 2:56

Il faudrait faire intervenir Alfred sur ce fil, puisqu'il s'occupe du syndicat des eaux potables de nos communes....
Je l'appelle :

wakeup ALFREEEEEEED ! On a besoin de toi iciiiiiiiiiiiii !!!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 70
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyLun 19 Sep 2005 - 8:19

Hell'EAU ! Romane et vous autres ! Je suis là... pas trop réveillé "asteur"... Mais là... Attendez, je bois une gorgée !!!
J'ai parcouru ce fil fort intéressant. Bravo Marie-Ange ! Tout y est.
Mais il me faut le relire (je suis de ceux qui lisent lentement...) pour participer efficacement au "débat". Et faire profiter de mon expérience du " terrain.
Quoi qu'il en soit, je suis devenu un inconditionnel de l'eau du robinet ! J'ai des papilles gustatives sensibles et je n'ai jamais trouvé de goût à la "nôtre".
Par contre je ne m'y connais pas en eau en bouteille, sauf de savoir qu'ici elle est deux cent fois plus chère que celle de nos robinets dont je détermine le prix. Je m'occupe effectivement de notre SIAEP (Syndicat Intercommunal d'Adduction d'Eau Potable) qui regroupe quatre communes (Tarnos 40, Boucau 64, Ondres 40 et Saint Martin de Seignanx 40). soit 25 000 habitants et 11000 abonnés.
Notre seule ressource est de "surface", s'agissant de l'eau provenant d'une rivière du Pays Basque, la NIve, (qui se jette dans l'Adour à Bayonne, sous le pont Maillou, tu sais, Romane, le pont du rendez-vousdes Fêtes!!!)...
Bon, il faut que je me prépare pour aller bosser pour le SIAEP. Je reviendrai et vous raconterai, si vous le voulez bien, le voyage de notre eau, "De la NIve à l'Adour" et ma petite histoire d'eau...

Alfred
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyLun 19 Sep 2005 - 9:39

Très intéressant, Alfred, que tu viennes ici nous faire part de tout ce que t'apprend ton boulot. En général, les gens ne sont pas informés, ou négligent de lire les documents mis à leur disposition pour ce faire. C'est dommage. L'eau deviendra plus précieuse que le pétrole, un jour, et il sera trop tard...

Nous t'attendons avec impatience. Perso, je suis déjà postée au bout du pont... comment déjà ? me souviens jamais.... bref, ce pont qu'était là quand je suis arrivée pour la première fois dans la région, sur lequel je suis passée des centaines de fois, sans m'apercevoir que... bon bref, ceci est une autre histoire....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 70
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyLun 19 Sep 2005 - 13:32

retrouvé un article que j'ai rédigé en 1999 dans le bulletin municipal de ma commune (Tarnos)... Avant d'en venir à l'histoire, quelgues chiffres igorés par beaucoup d'entre nous (en tous cas par moi avant que je... plonge dans le SIAEP...

Un petit bain ? c'est 150 litres !
Une lessive ? 90 !
Une vaisselle ? 30 !
Une douche ? 30 !
Une voiture lavée au jet ? 190 !
Vous arrosez votre jardin, après avoir lustré la bagnole ? 17 litres par mètre carré !
Un mètre cube est égal à 1000 litres...
Vous pouvez faire votre calcul....

D'où vient l'eau du robinet, que l'on ouvre si facilement ?
Et puis, où s'en va-t'elle après usage, "chers" usagers...

Vous le saurez (si vous le voulez) au prochain épisode...

Allez, un peu de "jaune" dans un peu d'eau... du robinet !!

tchin
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyLun 19 Sep 2005 - 13:43

Nous le voulons... évidemment ! Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 70
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyLun 19 Sep 2005 - 20:27

Tous les jours, de la Nive à l'Adour...

Préambule... (non, elle n'est pas gazeuse !...)

On ne se souvient que du petit rectangle inférieur droit de la facture, en général semestrielle... Mais connaît-on ce qui en fait son prix ? Si l'on pouvait voir par le trou du robinet, on verrait combien d'hommes, techniciens, secrétaires, fontainiers, "veilleurs" de qualité, oeuvrent pour produire, traiter, distribuer, épurer, l'eau que nous utilisons... et on verrait l'évolution des besoins qui sont les nôtres...
L'époque où l'eau potable était tirée du puits ou achetée au porteur d'eau n'est pas si lointaine... C'était la fin du 18ème. La consommation était de 5 à 10 litres par jour et par habitant. Vers 1850 des réseauxde distribution sont construits et apparaissent les premières "bornes fontaines"...
1900 : l'eau monte dans les étages...
Aujourd'hui, 13500 réseaux distribuent 5,5 milliards de m3 par an....
2500 usines de traitement, 15000 châteaux d'eau, 700000 kilomètres de "canas" permettent à 99% de la populatioin de bénéficier d'eau sous pression suffisante.
Nous consommons 200 litres par jour et par habitant dont 3% pour la boisson (y compris l'apéro!!) 7% pour la cuisine, 9% pour la lessive et le nettoyage de la maison, 74% pour les sanitaires !...
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

Marie-Ange

Nombre de messages : 3582
Age : 44
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyLun 19 Sep 2005 - 21:39

Je connais des gens qui utilisent l'eau de cuisson des légumes (après l'avoir laissé refroidir) pour arroser leur potager. La dame ne sale pas l'eau de cuisson, elle repasse ses légumes au beurre et c'est à ce moment là qu'elle assaisonne. Pour les animaux, ils donnent à boire l'eau de pluie, mais en principe l'eau de pluie n'est pas bonne à boire telle quelle même pour les animaux parce qu'ils manquent les minéraux et autres... alors il met moitié eau de pluie, moitié eau de robinet. Mon beau-frère a perdu des animaux comme ça en ne donnant que de l'eau de pluie parce qu'il voulait économiser de l'argent, bein c'est loupé puisque ses poules sont mortes.

Alors moi côté économie d'eau : vu l'état de la voiture je dirais "gain en eau de lavage voiture : 100 %" (je laisse la pluie le faire Gaga )
Bain : malgré mes supplications parce qu'avec des enfants pour moi une baigneoire serait plus pratique qu'une douche : pas de baigneoire, monsieur... ouais bref c'est encore du Didier Défossez. Donc eau du bain : 0.
Arrosage des plantes... euh, bein heureusement qu'il pleut, les malheureuses je les oublient toujours : donc consommation 0.
Reste douche - 2 ou 3 fois par semaine pour toute la famille, les autres jours on utilise le lavabo ; lessive et vaisselle (famille de 5, bein oui sa consomme quand même) ; eau pour la cuisine ; on en consomme aussi quand le pac d'eau en bouteille est vide et que c'est pas encore le jour du ravitaillement, et puis il y a les animaux... de ce côté oui quand même on consomme (sauf pour les aquariums, au lieu du remplacement du tiers de l'eau chaque semaine moi je fais le grand nettoyage une fois par an et c'est pas pour ça que mes poissons meurent plus vite).
Ah, chasse d'eau (famille nombreuse), pas d'apéro... et la maison, bein là je suis obligée tous les jours, notre vieille chienne commence à devenir incontinante la pauvre.

Boh, je crois que même si on consomme plus qu'un couple sans enfants et sans animaux, on est pas trop gaspilleurs quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 70
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyMar 20 Sep 2005 - 8:12

Avant de couler au robinet, l'eau est "prise en charge" par son "producteur" (Il s'agit ici d'un syndicat mixte qui regroupe des communes, Bayonne, Anglet, Biarritz, Bidart, Guétary et deux syndicats dont le nôtre, le SIAEP) et par son "distributeur" qui la véhicule sous nos pieds dans des canalisations sans cesse entretenues, désinfectées (SIAEP via son délégataire, la SLE)...
"Mon" eau brute est donc pompée dans la rivière Nive. Un pré-traitement consiste en un barrage qui piège les éventuels hydrocarbures. Un grillage stoppe ensuite tous les objets supérieurs à 5 cm de diamètre. Un second tamis arrête toute particule de plus d'un millimètre. L'eau est alors préchlorée et parvient à l'usine de la Nive qui a donné son nom au syndicat mixte : le SMUN...
Si vous le voulez bien nous y pénètrerons la prochaine fois...
Attendez, je bois une gorgée...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyMar 20 Sep 2005 - 13:30

Je me fais des noeuds... c'est ce que nous avons visité l'autre fois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 70
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyMar 20 Sep 2005 - 14:02

Non. C'était la station d'épuration de Biarritz.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 70
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyVen 23 Sep 2005 - 14:37

Entrons... Dans le vestibule de l'usine, l'eau est acidifiée, ce qui diminue le "pH" et optimise le rendement du coagulant (sel d'aluminium), dans le corridor par lequel elle coule ensuite. Dans le salon de décantation, le coagulant l'accompagne pour piéger ses micro-particules et la clarifier. Dans la salle à manger a lieu la filtration au sable fin. Un courant d'air et d'eau digère les dernières impuretés encore retenues... Dans le boudoir, le pousse- café... désinfection à l'ozone, neutralisation à la soude... Et hop, une promenade dans le "jardin des membranes"... Dernière infime chloration grâce à un procédé d'ultra-filtration sans adjuvant chimique, à travers de longues fibres qui stoppent toutes les matières en suspension, les algues, les pollens, les colloïdes, les bactéries, les virus... L'eau peut sortir par la grande porte de la distribution...

... Prochain épisode, si vous le voulez bien...
Je bois un petit verre...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyVen 23 Sep 2005 - 14:52

Merci en tout cas, pour ce fil informatif !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 70
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyDim 25 Sep 2005 - 9:23

De là vient notre eau...
http://www.smun.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyDim 25 Sep 2005 - 17:26

C'est pas mal, ce site. Mais j'aime bien quand tu racontes...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
aristée
Dard-d'Art
aristée

Nombre de messages : 1449
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 14/07/2005

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyDim 25 Sep 2005 - 18:51

J'ai surtout retenu des précisions interessantes apportées par Alfred, que 74% de la consommation d'eau provient de l'usage dans les sanitaires.
S'agit il de la consommation pour tous les lavages, ou uniquement pour les toilettes?
Dans ce dernier cas, utiliser de l'eau potable pour cet usage me semble être un effroyable gaspillage. Ne pourrait on pas envisager ( dans cette hypothèse) une double adduction d'eau dont un réseau d'eau non traitée, qui serait beaucoup moins chère.
S'il s'agit des3/4 de notre consommation, les frais d'adduction seraient sans doute vite amortis.
Mais si cela ne se fait pas, c'est qu'il doit y avoir une raison..
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyDim 25 Sep 2005 - 18:57

Eh bien aristée, c'est la raison pour laquelle, te rejoignant parfaitement sur cet argument, j'enfreins la loi et me sers depuis plusieurs années de l'eau trouvée au bout du forage fait dans le jardin, après installation adéquate. Ceci n'est pas autorisé par la loi, et j'imagine qu'il s'agit d'une question de pognon....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
Alf

Nombre de messages : 13955
Age : 70
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... EmptyDim 25 Sep 2005 - 20:13

Un double réseau public coûterait le double... Et la facture, tant décriée en serait augmentée d'autant... Je raconterai la distribution, Romane, le site du SIAEP n'existant pas encore (un projet que nous avons évoqué avec notre nouvelle collègue lorsque le logo du syndicat dont j'ai lancé la préparration sera réalisé)...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty
MessageSujet: Re: L'eau potable, l'eau en bouteille...   L'eau potable, l'eau en bouteille... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'eau potable, l'eau en bouteille...
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'eau potable, l'eau en bouteille...
» Transformer l'humidité de l'air en eau potable
» Déboucher une bouteille sans tire bouchon
» bouteille unique, capsule unique.
» bouteille de lait et syphon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Loisirs :: Plein air :: Protection de la nature-
Sauter vers: