Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
igorlepsy
Modérateur


Nombre de messages : 30
Localisation : paris-france
Date d'inscription : 22/01/2004

MessageSujet: rêves   Sam 31 Jan 2004 - 9:11

pretez vous une attention à vos rêves, le matin au reveil?
Revenir en haut Aller en bas
Gi



Nombre de messages : 743
Localisation : Terrebonne, Québec, Canada
Date d'inscription : 20/12/2003

MessageSujet: Re: rêves   Sam 31 Jan 2004 - 12:16

igorlepsy a écrit:
pretez vous une attention à vos rêves, le matin au reveil?

Bonjour

je porte attention à tous les rêves dont je me souviens... Il fut une époque ou j'étais plus proche d'eux je l'avoue... Je notais tout ce dont je me souvenais. Et plus tard je les relisais...

J'adore les rêves... J'ai même une copine qui écrit des livres sur le sujet... et une amie qui étudie pour pouvoir donner des cours... Moi-même j'en parle dans mon roman...

Pourquoi cette question ?

Gi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Christiane P.



Nombre de messages : 2
Localisation : Reims (51), Champagne-Ardenne, France
Date d'inscription : 31/01/2004

MessageSujet: Je suis une rêveuse à bonne mémoire !   Sam 31 Jan 2004 - 15:28

Il paraît que très peu de personnes sont capables de se souvenir qu'ils ont rêvé et disent (pour certains) ne pas rêver.

Pour ma part, j'ai des nuits très peuplées et je me souviens chaque matin avoir rêvé de quelque chose.

On me regarde étonné quand je dis cela.

Je pense que se souvenir de ses rêves n'est pas inné, cela s'entretient.

Il se trouve que je suis issue d'une famille nombreuse et au petit déjeuner familial, chacun racontait ses rêves et les partageait ainsi.

Je pense que c'est le fait de raconter ses rêves au réveil qui fait naître la capacité à se souvenir de ses rêves et qu'ensuite cela devient un automatisme : on se souvient de ses rêves.

Mais quelle est l'utilité de se souvenir de ses rêves, je n'en sais rien, et j'aimerais bien le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://chpaquot.free.fr
igorlepsy
Modérateur


Nombre de messages : 30
Localisation : paris-france
Date d'inscription : 22/01/2004

MessageSujet: rêves   Sam 31 Jan 2004 - 20:38

le souvenir des rêves depend de l'interêt qu l'on y porte; plus l'interêt est grand, plus le souvenir des rêves est présent à la memoire .
ecrire ses rêves est un exercice fort utile non seulement pour une meilleure memorisation mais aussi pour une mise en perspective des scenarios oniriques, tout comme leur recit fait à quelqu'un.
integrer le recit onirique dans une pratique quotidienne constitue un art de vivre qui peut surprendre les gens qui n'ont pas béneficié de cette approche.
le rêve permet le lien entre le présent et le passé infantile de chacun d'entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Nombre de messages : 39
Localisation : Périgord, France
Date d'inscription : 19/12/2003

MessageSujet: Mes rêves   Dim 1 Fév 2004 - 12:02

Bonjour,

Mes rêves sont le plus souvent influencés par les moments forts de mes journées vécues précédemment mais dans un langage un petit peu différent (par idées très générales).
Dans mes rêves je décèle parfois certains petits traumatismes de ces journées. Ils peuvent exprimer aussi chez moi des désirs insatisfaits, des craintes, des lourdeurs ou des insistances vécues.
Les rêves sont sans doute une façon de se libérer de ce qui n’a pas été compris, de ce qui a choqué, de ce qui pèse, de ce qui est désiré ou de ce qui n’est pas, vulgairement parlant « digéré », je pense que j’évacue beaucoup par mes rêves.
Je considère mes rêves d’une façon très simple, et ils m’aident très naturellement à avancer dans la vie… Attention, cette participation dans ma vie reste toutefois infime…
Avec mes compliments du matin… Christian
Revenir en haut Aller en bas
http://riberac.vacances.free.fr
igorlepsy
Modérateur


Nombre de messages : 30
Localisation : paris-france
Date d'inscription : 22/01/2004

MessageSujet: rêves   Dim 1 Fév 2004 - 12:35

l'une des fonctions du rêve est d'exprimer la réalisation deguisée d'un désir refoulé,mais elle n'est pas exclusive et elle peut egalement être une tentative de resolution d'un traumatisme psychologique de l'enfance réactualisé dans le présent à l'occasion d'une situation particulière spécifique pour chacun .
bonne fin de semaine pour tous
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Nombre de messages : 39
Localisation : Périgord, France
Date d'inscription : 19/12/2003

MessageSujet: Re: Je suis une rêveuse à bonne mémoire !   Dim 1 Fév 2004 - 13:42

Christiane P. a écrit:
Il paraît que très peu de personnes sont capables de se souvenir qu'ils ont rêvé et disent (pour certains) ne pas rêver.

Pour ma part, j'ai des nuits très peuplées et je me souviens chaque matin avoir rêvé de quelque chose.

On me regarde étonné quand je dis cela.

Je pense que se souvenir de ses rêves n'est pas inné, cela s'entretient.

Il se trouve que je suis issue d'une famille nombreuse et au petit déjeuner familial, chacun racontait ses rêves et les partageait ainsi.

Je pense que c'est le fait de raconter ses rêves au réveil qui fait naître la capacité à se souvenir de ses rêves et qu'ensuite cela devient un automatisme : on se souvient de ses rêves.

Mais quelle est l'utilité de se souvenir de ses rêves, je n'en sais rien, et j'aimerais bien le savoir.

Très souvent au petit déjeuner nous aussi nous racontons nos rêves, c’est génial à faire. Nous nous donnons à ce genre d’exercice en famille, mais aussi entre amis et avec nos hôtes. C’est très amusant et c'est un exercice à conseiller... très bonne journée, Christian
Revenir en haut Aller en bas
http://riberac.vacances.free.fr
Franlal
Invité



MessageSujet: Rêve récurrent   Jeu 19 Fév 2004 - 11:03

Moi, je fais toujours le même type de rêve: Je cherche mon chemin dans une ville, pour rentrer à la maison, aller à la gare, ou retrouver ma voiture en stationnement, et je me heurte à la foule indifférente, voire hostile...
Peut-être qu'un psy amateur aura une interprétation à me proposer ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rêve récurrent   Jeu 19 Fév 2004 - 11:12

lol essayons... je ne suis pas psy mais je m'intéresse bcp aux rêves...

Si tu cherches ton chemin, c'est qu'il te faut chercher ta voie... pour te connaitre (la maison est représentative de toi, ta personnalité...) ; la gare c'est un passage obligé dans ta vie, un croisement, où une foule de personnes, souvent indifférentes se trouvent. Il existe dans la gare une notion de troupeau, (moutons), c'est à toi de choisir soit de suivre le mouvement ou d'aller à contre-courant (liberté). la voiture en stationnement, veut dire que tu stagnes actuellement, qu'il te faut prendre ta vie en main. voilà ai-je répondu ?
Revenir en haut Aller en bas
Gi



Nombre de messages : 743
Localisation : Terrebonne, Québec, Canada
Date d'inscription : 20/12/2003

MessageSujet: Re: rêves   Jeu 19 Fév 2004 - 15:05

tu peux changer ce rêve ne serais-ce qu'en imagination... et tu verras probablement des changements notables dans ta vie. Imagine-le comme tu veux souvent s'il le faut.

je vais travailler à ce soir.

Gi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Franlal
Invité



MessageSujet: Rêve récurrent/suite   Jeu 19 Fév 2004 - 17:48

Imagine, c'est assez bien vu; sauf pour la voiture où l'explication serait tout bonnement que j'ai peur de ma la faire voler parce que je peine toujours à trouver un emplacement et que je ferme rarement les 5 portes...
D'une façon générale, c'est sûr que je crains l'insécurité. La maison représente la sécurité.
Si je n'avais fait qu'une fois ce rêve, je n'y attacherais aucune importance; mais il est insistant.
Gi: "tu peux changer ce rêve..."
Que veux-tu dire ?
Merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Gi



Nombre de messages : 743
Localisation : Terrebonne, Québec, Canada
Date d'inscription : 20/12/2003

MessageSujet: Re: rêves   Jeu 19 Fév 2004 - 22:58

perdre mon chemin m' indique que ma vie est mal organisée, qu'il faut trouver une autre voie plus inspirante qui me permettra de choisir une ligne à suivre car je me trouve dans le brouillard face à une ou des personnes, face à une situation, etc...

tu peux imaginer changer ton rêve... Bon, comment...

Prends 20 minutes juste pour toi... Wink

dans ta chambre ou une pìèce où il fait sombre, allume une chandelle. Parfumée c'est encore mieux, mets une jolie musique qui te plait, ou une musique de détente,
assied-toi confortablement ou couche-toi,
ferme les yeux
prends quelques bonnes respirations profondes...
détends-toi, détends tous les muscles de ton corps
visualise ou pense à ton rêve... décortique-le, joue avec lui, même si tu ne le vois pas, dis-toi par exemple
je suis dans une très grande gare, je me sens seule, la foule est indifférente, même que je me sens agressée.
Puis change la situatiion.
Tout à coup arrive un ou une amie que j'aime beaucoup, l'athmosphère s'en trouve totalement changé... je me sens tellement mieux. Et fait de même avec le rêve au complet.

si la gare est petite le changement sera petit... et passera inapercu le rêve reviendra.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Gi



Nombre de messages : 743
Localisation : Terrebonne, Québec, Canada
Date d'inscription : 20/12/2003

MessageSujet: Re: rêves   Jeu 19 Fév 2004 - 23:04

perdre quelque chose... son chemin... ce peut-être perdre son identité... parfois il arrive qu'on est avec une personne qui nous étouffe... qui ne nous laisse pas être. On fait ce que cette personne désire et on ne se respecte pas. Notre soi... vient qu'il proteste.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
igorlepsy
Modérateur


Nombre de messages : 30
Localisation : paris-france
Date d'inscription : 22/01/2004

MessageSujet: rêve recurrent   Sam 28 Fév 2004 - 13:34

un rêve recurrent traduit une tentative d'élaboration d'une situation vécue comme traumatique .
il se rencontre surtout après des "situations de stress"particulièrement importantes et quelle que soit l'évenement de vie le produisant.
la diparition du rêve répetitif, parfois de nature cauchemardesque, temoigne du dépassement de la situation conflictuelle
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange

avatar

Nombre de messages : 3582
Age : 42
Localisation : LESTREM-PDC
Date d'inscription : 08/03/2004

MessageSujet: Mes rêves !   Mar 20 Avr 2004 - 23:57

Salut, ma petite note perso :
J'ai tendance à me souvenir des moments désagréables de ma vie et à oublier les bons côtés. Etrangement, pour les rêves c le contraire : je ne me rappelle jamais mes cauchemars, je sais que je viens d'en faire un quand je me réveille en sursaut et en sueur, sauf quand il s'agit d'un cauchemar dans lequel je suis poursuivie je ne sais pas par qui dans des rues désertes ou ceux dans lesquels je tombe au fond d'un puit très noir.
Par contre je me souviens toujours parfaitement de mes "beaux" rêves. Ce qui m'arrange bien parce que les plus belles histoires que j'ai écrites sortent tout droit de mes rêves. Et puis dans mes rêves, j'ai tout ce que je n'ai pas et je suis tout ce que je ne suis pas dans la vie de tous les jours : dans mes rêves j'ai confiance en moi et on ne m'y prend jamais pour une conne, ce qui est quand même vachement bien !
Revenir en haut Aller en bas
Gonzalez Valérie

avatar

Nombre de messages : 144
Age : 46
Localisation : France
Date d'inscription : 23/01/2004

MessageSujet: un autre langage   Dim 25 Avr 2004 - 12:44

«Le rêve a souvent le sens le plus profond là où il apparaît le plus extravagant. De tout temps, ceux qui avaient quelque chose à dire et ne pouvait le dire sans danger avaient coutume de mettre volontiers le bonnet du fou. » .

Sigmund Freud.
L’interprétation des rêves, OCF, IV, p.493 Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/mots.totems/
igorlepsy
Modérateur


Nombre de messages : 30
Localisation : paris-france
Date d'inscription : 22/01/2004

MessageSujet: Re: rêves   Dim 25 Avr 2004 - 19:34

les cauchemars temoignent d'une sentiment de culpabilité qui reveillent le reveur.parfois même ils peuvent susciter un reveil angoisse sans souvenir d'un scenario;
mais le principal pour une bonne santé psychique est de s'interresser au processus onirique quelque soit le rêve produit et comme on le dit aux enfants et nous sommes tous des enfants dans nos rêves,faites de beaux rêves.
Revenir en haut Aller en bas
antillai
Invité



MessageSujet: Re: Rêve récurrent   Ven 4 Juin 2004 - 1:11

imagine a écrit:
lol Si tu cherches ton chemin, c'est qu'il te faut chercher ta voie...

Comme disait mon ami Gwendal, citant surement une de ces grandes trouvailles : ' Ca n'est pas parce qu'un chien a quatre pattes qu'il peut suivre quatre chemins ", de même que "Si un matin tu te réveilles et que, te regardant dans le miroir tu te vois deux paires de..." non, je ne peux pas, elle est trop vulgaire.

Anti, coquine.
Revenir en haut Aller en bas
antillai
Invité



MessageSujet: Re: un autre langage   Ven 4 Juin 2004 - 1:17

[quote="Gonzalez Valérie Sigmund Freud. L’interprétation des rêves, OCF, IV, p.493 Wink[/quote]

Pour une première approche, on préfèrera "Le Rêve et son interprétation"
toujours de S.Freud, chez Gallimard.
Revenir en haut Aller en bas
igorlepsy
Modérateur


Nombre de messages : 30
Localisation : paris-france
Date d'inscription : 22/01/2004

MessageSujet: rêve et interpretation   Ven 4 Juin 2004 - 7:00

un kabbaliste a écrit: ne demande à personne de t'indiquer le chemin tu ne pourrais pas te perdre.
plutôt que de suivre le conformisme ambiant, un symbolisme impersonnel et trop géneral, il est préferable de s'impregner des images de son rêve et d'essayer de les rattacher aux souvenirs de son enfance et aux désirs éprouvés à cette epoque.
Revenir en haut Aller en bas
coco vanille



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/08/2004

MessageSujet: Re: rêves   Jeu 26 Aoû 2004 - 0:11

igorlepsy a écrit:
pretez vous une attention à vos rêves, le matin au reveil?

bonsoir,


oui je prête enormement d'attention à mes rêves, afin de pouvoir essayer de les analyser , et puis heureuse surtout de m'en souvenir au petit matin, surtout lorsque se sont de beaux rêves, mais parfois deçue que mon réveil se déclenche au bon moment Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
igorlepsy
Modérateur


Nombre de messages : 30
Localisation : paris-france
Date d'inscription : 22/01/2004

MessageSujet: Re: rêves   Mer 1 Sep 2004 - 7:26

à priori, un reveil prematuré peut faire evoquer une thématique du rêve qui est angoissante mais il n'est pas rare que dans la suite des nuits un scenario onirique analogue surgisse peut être retenu et explicite ce qui dans l'enfance a fait question.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: rêves   Sam 25 Sep 2004 - 1:54

Bonjour tout le monde... ou plutôt bonne nuit...

Moi voilà, je rêve énormément et complètement : perspectives, sons, odeurs, couleurs, tout y est, consistance, texture, etc...

Je pense que si certains rêves font remonter des choses de l'enfance, d'autres reflètent parfaitement la situation générale que l'on vit, et nous indique aussi la situation à venir.

Selon la couleur de l'eau et sa pureté ou son aspect boueux, je sais si je m'apprête à trvaverser une période facile ou difficile.

Idem pour le rire et les larmes, ou sa propre nudité, ou le fait de trouver un trésor, etc...

Il m'arrive, lorsque je suis frappée par un détail fort d'un rêve, de consulter un bouquin qui reprend une liste de mots pour aider à déchiffrer. Il ne s'est jamais trompé, sauf que avant j'avais tendance à prendre des explications à 100 % alors que maintenant je sais relativiser.
Par exemple, si le bouquin me dit "rentrée d'argent inattendue", je ne m'imagine plus que je vais être milliardaire, mais que peut être je vais trouver 5 euros sur un trottoir. Je relativise.
En fait, je crois qu'on est parfaitement capable de comprendre le sens de ses propres rêves, si on a la conscience éveillée de ce que l'on vit, de ce que l'on est, de ce que l'on a vécu.
Je fais aussi beaucoup de cauchemars, notamment la mort, plus vraie que nature je dirais dans le sens où elle montre les aspects les plus terrifiants et les moins acceptables, sans concession. Ca m'arrive effectivement quelques mois avant que je passe à une étape différente de ma vie (entre trois et six mois).
Je crois que je vis autant intensément ma vie que mes rêves.
Je souffrirais beaucoup d'en être privée, même si mes nuits ne me reposent plus depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
ideuc



Nombre de messages : 2414
Date d'inscription : 27/04/2004

MessageSujet: Re: rêves   Sam 25 Sep 2004 - 22:07

romane tu es fantastique!!! Wink
moi je n'ai pas cette faculté là et dieu sait pourtant que j'essaie- avant de m'endormir, je me motive: " tu vas te rappeler et cela va t'aider"
ll est très rare que je me souvienne de mes rêves et pourtant certains d'entre -eux doivent être très fort car je me réveille en pleine nuit- en sueur- il m'arrive même parfois de crier, de parler - de grincer des dents....bonjour les dégâts pour retrouver le sommeil et pour "ma moitié"..."
certains matins, je suis exténué mais ce n'est pas trop grave : j'ai la chance de respirer, de ne pas être malade donc je me dois d'être optimiste et de faire en sorte que ma journée soit aussi bonne que possible.
pourquoi un tel blocage?
tu parles également si j'ai bien compris de prémonition?
moi, je suis plus sensible à la transmission de pensée.....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: rêves   Dim 26 Sep 2004 - 1:22

Je ne sais pas si l'on peut appeler cela prémonition. Je serais plus nuancée et je dirais que l'on sait "où l'on va demain" à peu près, même si l'on n'est pas capable d'en donner les détails.
Je te donne un exemple : dans une situation où tu n'es pas à l'aise, tu sais plus ou moins que tu vas divorcer, ou changer de travail, ou déménager, et focément, tu ressens déjà même inconsciemment l'ambiance qui va venir t'envelopper tôt ou tard.
Un divorce, c'est une déchirure. Même si tu en es à l'origine, forcément ce que tu vas vivre sera une épreuve.
Un changement de travail, c'est un autre genre de déracinement, mille questions, une nouvelle adaptation, donc pas forcément facile, des incertitudes.
Un déménagement, c'est aussi un déracinement, une nouvelle manière de se mouvoir dans un environnement différent, etc..
Mais tant d'autres choses encore : un voyage, une naissance, le passage d'une décennie à une autre... tout est porteur d'atmosphères que l'on pressent quelque part au fond de soi.
En ce qui me concerne, mes rêves me donnent un indice confirmant ces changements, et un autre indice pour m'indiquer si ce sera ou non facile à vivre. Ils ne se trompent jamais.

Ceci dit, je me contente de cerner les grandes lignes, et je ne suis pas scotchée à mon bouquin pour tout décortiquer, de même que je regarde l'horoscope d'un oeil distrait voire amusé, tu vois?

Par contre, j'ai compris qu'on portait au fond de soi une connaissance naturelle, aussi naturelle que les émotions que l'on ressent, tels que le plaisir, la tristesse, la peur, l'émerveillement, etc... sauf qu'on n'exploite jamais ouvertement cette connaissance là car elle a toujours été taxée de farfelue (associée à la voyance etc...)

Quand on est bien à l'écoute, quand on sait appeler un chat un chat, quand on est sans verrouillage vis-à-vis de soi-même et des autres, des situations que l'on vit, j'appelle cela "lucidité". A l'aide de cette lucidité, je suis capable de savoir si je vais vers la catastrophe ou au contraire vers un mieux-être.
J'ai vidé tous les problèmes liés à l'enfance, je sais mettre un mot sur chaque chose vécue, sur chaque conséquence, sur chaque manque, sur chaque impossibilité qui ne sera jamais rattrapable, etc...
Il n'est pas bien difficile de sentir ce qui se passera demain si je choisis tel chemin plutôt que tel autre.
Le rêve en somme, confirme.
Donc le rêve nous dit ce que nous sommes.

Je n'ai jamais franchement réfléchi à ce sujet, mais voilà aujourd'hui comment je le vois, au moment où je tape ce message.

Mais non, Ideuc, je ne suis pas fantastique. Simplement je me sers de tout ce que m'offre la vie de bon et de dramatique pour en tirer des leçons, et découvrir que nous sommes à la fois "magnifiques et misérables" comme je le dis souvent.
J'acquiers ma philosophie de vie. Elle n'appartient qu'à moi. Chacun se forge la sienne propre...
Je ne suis pas forcément heureuse, mais je suis bien dans ma peau car je vis "debout les yeux ouverts en m'exprimant et en écoutant".
Je veux jusqu'au bout être lucide...
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rêves   

Revenir en haut Aller en bas
 
rêves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: